Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 1:05:39 AM Vendredi, 27 Avril 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Agbéyomé Kodjo fait une mise au point sur l'existence du pétrole dans les eaux togolaises


politique

iciLome | | 16 Commentaires |Imprimer Lu : 4573 fois


Le président de OBUTS réagit suite à un article qui l'a accablé sur un site d'information. Lire sa réaction !

Mise au point de OBUTS

EXPLOIATION ET COMMERCIALISATION DU PÉTROLE: AGBEYOME KODJO APPORTE UN DÉMENTI CATÉGORIQUE

L’auteure du contenu de la publication qui ne saurait être appréciée autrement que d’inexacte, de diffamante, et de calomnieuse est Madame Apevi Marcelle qui a cru pouvoir avec légèreté, imputer à ma personne des propos fantasmés, aux termes desquels j’aurais prétendument reconnu dans un passé récent, que le Togo exploite du pétrole.

Une telle imputation portée par des allégations calomnieuses revêt un caractère diffamatoire, et outrageant en ce que l’auteure de l’imposture ainsi diffusée, serait en mal d’apporter le moindre élément matériel à charge, le moindre élément de preuve, et/ou le moindre élément matériel tendant à étayer les fictions dont est coutumier le journal électronique dont s’agit.

En effet, depuis des lustres, le site Internet incriminé n’a eu de cesse de vouer ma personne aux gémonies, et d’accabler sans discontinuer ma personne, au moyen de rhétoriques diffamatoires, d’imputations fantaisistes, de critiques injustifiées et d’assertions mensongères dans le seul et unique dessein de nuire intentionnellement à mon honneur et à ma réputation.

L’objectif visé étant bien entendu de laisser des traces dans l’opinion ; car comme dit le dicton « Va ! calomnie hardiment, il en reste toujours quelque chose. Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ! »

Pareil procédé dénote un non professionnalisme ; pareil procédé n’est pas respectable ; pareil procédé est judiciairement répréhensible.

Face à la permanence de tant d’acharnement, je fais sommation à l’auteure dudit "billet" d’apporter par tout moyen qu’il lui plaira, la preuve de la véracité des faits imputés et/ou au soutien de ses allégations.

Sur le fond, s’agissant du sujet en l’occurrence le pétrole, objet de surréalité, de supputations, d’allusions multiples, de fantasmes, et de schizophrénie, je soutiens avec la rigueur et le sérieux qu’appelle ledit sujet, disposer depuis 1998 d’un (1) litre de pétrole tiré de nos eaux territoriales. En revanche, je n’ai à aucun moment, affirmé ici ou ailleurs, que le Togo exploiterait et commercialiserait du pétrole.

Les distractions à connotation hallucinatoire que d’aucuns s’autorisent à propager ne sauraient agrégées ma personne à un infamant délire auquel je ne souhaite en aucun cas être associé.

Dans notre Cher pays le Togo, la gravité de l’heure requiert de tous les acteurs politiques, du courage et de l’audace politique ainsi qu’un sens élevé de responsabilité politique afin que nous parvenions ensemble à un Consensus politique républicain tendant à ramener la confiance dans le pays et à apaiser les cœurs meurtris, aux fins préserver les intérêts vitaux de la nation.

C’est à cette œuvre et rien qu’à cela que je contribue et que je déploierai mon énergie contrairement aux élucubrations stériles sur un sujet dont l’économiste Koumou Thomas Président de l’Association de Veille Economique auteur de la révélation étayée avec de menus détails, qui fit un buzz a reconnu avoir été induit en erreur, et a eu décence et le courage de présenter des excuses publiques pour clore définitivement cette farce.

Par ailleurs, le présent -communiqué de presse- m’offre l’opportunité, de rappeler que de manière constante les différents Gouvernements de la République Togolaise soucieux de l’intérêt général et de l’optimisation des ressources de l’État, ont cherché à mettre fin à l’exception togolaise aux termes de laquelle les profondeurs des eaux maritimes territoriales togolaises seraient dépourvues de pétrole.

Les résultats des travaux effectués par des différents groupes pétroliers en haute mer sur l’étendue périmètre maritime territorial, et portés à ma connaissance ès qualités, témoignent de ce qu’il y a au Togo des indices sérieux et une forte probabilité de ce que le plateau continental du Togo est susceptible de disposer des gisements de pétrole. Je dis bien susceptible.

Les premières explorations effectuées par une société norvégienne en 1998 Indiquaient que le puits trouvé lors du forage sous-marin pour l’ensemble des champs du bloc se situait à une profondeur de plus deux-mille (2000) mètres, ce qui rendrait, il y a vingt (20) ans, le coût de production totalement prohibitif relativement au cours du prix du baril sur le marché international.

Enfin, nul n’ignore aujourd’hui, le marché international du trading pétrolier est dépressif ; néanmoins, au Togo, des esprits chagrins ou esprits frappés de schizonévrose voudraient que dans le cadre d’un marché défavorablement fluctué, une imaginaire et bien improbable exploitation de pétrole prospérerait par je ne sais quelle aberration nouvelle.

La politique c’est bien l’art du management et de la communication intelligente tournés vers le bien-être des populations, contrairement aux mensonges et aux incantations qui nuisent à l’intérêt général !

Agbéyomé KODJO
Ancien Premier Ministre
Président national OBUTS




Autres titres

Togo 2ème jour des manifs : pas de mobilisateurs, pas de manifestations 
Togo vidéo/comment les jeunes résistent aux forces de l'ordre 
Togo thomas n’soukpoé s’oppose à un 4ème mandat de faure gnassingbé 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com