Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:08:55 AM Mercredi, 18 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les huit (08) « miraculés » du PNP-Kara insistent : 'pas de règlement de compte!'


politique

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 7374 fois


«…Ils nous ont molestés, bastonnés sérieusement, mais ils n’ont pas pu toucher à notre vie » ; des mots de Ricardo Agouzou, responsable régionale du PNP Kara, celui-là même qu’on croyait à l’heure actuelle dans les mains des assaillants qu’il qualifie lui-même « d’une soixantaine de miliciens accompagnés de militaires en civile ».

dimanche 07 janvier, le bureau local du Parti National Panafricain (PNP) tient une rencontre au domicile de responsable Ricardo Agouzou. Ils reçoivent des visiteurs armés « de gourdins, cordelettes, machettes », selon les témoignages des victimes.

« Ils nous ont encerclés et leur plan était de mettre fin à notre vie. Mais l’Eternel Dieu tout-puissant étant grand, ce vœu n’est pas réalisé. C’est vrai qu’ils nous ont molestés, bastonnés sérieusement, mais ils n’ont pas pu toucher à notre vie. Nous avons pu nous échapper. Nous étions 08 devant une soixantaine de miliciens et de militaires. Quel miracle de Dieu! », a déclaré Ricardo Agouzou.

Il déplore le fait que des groupes armés opèrent à toute aise, visages découvert, accompagnés de militaires sous le regard silencieux des autorités administratives.

« Dieu a fait son miracle et aujourd’hui nous sommes en vie. Et c’est comme ça, un petit matin ou un soir, nous allons apprendre doucement que Faure a quitté le pouvoir », assure-t-il tout en appelant les militants et militantes de l’opposition à la retenue et surtout à la non-violence.

« Pour les miliciens chers militants, vous les connaissez bien, vous les avez vus, nous avons eu des noms, mais patientez-vous. Pas de règlement de compte !...nous laissons le jugement à l’Eternel Dieu, en continuant la lutte », prescrit le responsable du PNP section Kara.

En rappel, 3 autres militants du parti de Tikpi Atchadam ont été enlevés le 26 décembre par le gouvernement et déposé à la prison civile de Lomé. Selon Ouro Tikpa Tchatikpi, le PNP jusqu’à nos jours n’est pas informé des chefs d’accusation retenu contre ses membres.

Or, l’article 17 de la constitution dispose que « Toute personne arrêtée a le droit d'être immédiatement informée des charges retenues contre elle ».

A. Lemou




Autres titres

Togo communiqué sur la désapprobation de la coalition de la diaspora sur la tenue du sommet ceeac-cedeao 
Togo alternance politique : ouattara montre la voie à faure 
Togo refus du pnp de participer aux manifestations de la c14 : brigitte adjamagbo-johnson avoue avoir tout fait pour ramener le parti de tikpi atchadam à la raison 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com