Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 4:27:10 PM Lundi, 22 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Fin de trêve : reprise des mobilisations le samedi 13 janvier


politique

iciLome | | 20 Commentaires |Imprimer Lu : 1979 fois



A défaut de tenir des meetings les 10, 11 et 12 janvier à Mango, Bafilo et Sokodé, la coalition des 14 se contentera d’une mobilisation sur toute l’étendue du territoire le samedi 13 Janvier prochain. Objectif : réclamer le retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora, la libération des prisonniers politiques et le déverrouillage des institutions de la République.

Analysant le discours de Faure Gnassingbé, la coalition constate tout simplement que le Chef de l’Etat s’est tout simplement adressé aux militants de son parti au lieu d’un message à l’endroit de tous les Togolais sans exceptions de leur obédience politique. Convaincu que Faure Gnassingbé se terre dans un mépris total de l’aspiration profonde du peuple, la coalition des 14 partis de l’opposition, tout en réconfortant leurs concitoyens épris de changement, annonce la reprise des contestations.

«la coalition se rend enfin compte que le pouvoir n’a aucune envie, ni aucun intérêt à organiser un dialogue» qui ne lui laisse pas assez de marge de marge de manœuvre pour manipuler le peuple. D’autre part, l’opposition avertit : « si le régime au pouvoir croit s’obstiner à faire du référendum sur la base de son propre projet de modification constitutionnelle, une épée de Damoclès sur la tête de l’opposition », il va croiser sur son chemin, le peuple plus en colère et révolté.

Interdits de tenir leurs meetings prévus pour les 10, 11 et 12 janvier prochains à Sokodé, Mango et Bafilo, les leaders de l’opposition pensent organiser une marche au Togo et dans la diaspora le 13 janvier, avant de visiter les 3 villes interdites dans la semaine du 15 janvier.

A. Lemou



Autres titres

Togo rejadd dénonce la chasse aux militants du pnp à kara 
Togo indécence dans la gouvernance du togo : les jouisseurs du pouvoir et leurs griffes 
Togo dans jihadisme et cie, gerry taama recadre ceux qui accusent le pnp de 'djihadiste' 
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



 20   Folikpo folofololo | Mardi, 9 Janvier 2018  - 13:33
  Réponse à 10-K. Kofi FOLIKPO
  Tu crois, imbécile, que c'est FROPATO ou un toubib qui vont vous faire perdre les prochaines législatives , ou que ce sont les marches qui vont faire partir Faure Gnassingbé?
Si tu avais un peu d'intelligence, tu saurais que les marches ou les fausses révolutions n'ont jamais changé de dirigeants:
- au Burkina, Christian Kabore est un Compaoré-Bis(il a été Premier Ministre et Président de l'Assemblée pendant les 22 ans de son règne)...
- au Zimbabwe, Mnangagwa Emmerson est un Mugabe-Bis...
- en Tunisie, Caid ESSEBSSI est Ben-Ali et Bourguiba-bis!
Les Nègres de ton espèce ont toujours été roulés dans la farine par les Blancs, surtout des Négrillons comme FOLIKPO qui bossent chez les Blancs

 19   KASSANDA | Mardi, 9 Janvier 2018  - 13:14
  Réponse à 18-Avouantheboss fluflu
  Les élections législatives c'est toujours dans un climat consensuel ou c'est vous allez qui irez encore tout seul à ces élections.
On parle de crises vous vous parlez d'élections comme si vous étiez des vertueux en matière d'élections démocratiques.
Profitons de cette crise pour faire des élections législatives démocratiques et on verra le poids politique de chacun dans ce pays.
Hihihihihi voleurs d'élections.

 18   Avouantheboss fluflu | Mardi, 9 Janvier 2018  - 12:45
  Réponse à 1-Avouantheboss
  Vous êtes encore là, Kofi Folikpo et toi, en 2018, en train d'ânonner toujours sur ce site, (alors que les législatives auront lieu avant le 15 juillet prochain), et à suivre comme des moutons tarés, cette imbécile d'opposition qui est toujours dans les rues, en train de humer les relents des urines des chiens errants ?
Même un mouton ne suit pas un berger qui veut l'amener dans un ravin, comme l'opposition togolaise mène certains togolais niais....comme FOLIKPO et Avouantheboss..

 17   Kurieu Zopozans | Mardi, 9 Janvier 2018  - 12:14
  Réponse à 3-opposition bête
  l' opposition n' est pas bête ! Elle n' est pas á la hauteur et la Chefferie de File l' a publiquement avoué dans son historique discours du Kpélé dans le Kloto !

La recherche du gain facile les abrutit un peu c' est tout !

 16   CAP 2 mil X | Mardi, 9 Janvier 2018  - 12:9
  Réponse à 15-100 Mil-lions
  colle la paix à Folikpo il ne veut que se venger un peu ! Si tu savais comment il avait été maltraité dans le temps ! C' est Jehovah qui l' a sauvé !
D' ailleurs est-ce le CAP2015 a déjà publié le rapport de l' OIF promis depuis 2015 ?
Pourquoi exiges-tu de lui de publier un courrier personnel qui lui est parvenu il n' y a pas longtemps ?
En matiére de courage, en tout cas Folikpo est plus courageux que toi !
Après Tikpi c' est lui et après lui Kofi Yamgname.

 15   100 Mil-lions | Mardi, 9 Janvier 2018  - 12:3
  Réponse à 10-K. Kofi FOLIKPO
  trêve de plaisanteries !
SOIS COURAGEUX, POUR UNE FOIS !!!!!!
Publie la réponse suite de non recevoir du Parquet Suisse

 14   KEL KLUB | Mardi, 9 Janvier 2018  - 11:59
  Le 13 Janvier un Samedi
Le 20 Janvier un Samedi
__________
VOUS ME DECEVEZ !!!!! 14 présidents de partis d' opposition ! ! ? ?
Fallait-il vraiment aller à Accra pour vous faire expliquer par les ghanéens que:
- les manifestations en semaines sont nuisibles aux intérêts des populations vous prétendez défendre ?
- l' interdiction de manifestations en semaine allait de l' intérêt des populations que vous prétendez représenter et défendre ?
Bonne journée

 13   boom | Mardi, 9 Janvier 2018  - 11:45
  Réponse à 12-KenLeSurvivant
  analyse lugubre , esprit critique lugubre, personnage lugubre....
entre l'opposition et le régime vautour qui est plein de haine cher compatriote ?
j'aimerais que tu me répondes avec des arguments .
Merci

 12   KenLeSurvivant | Mardi, 9 Janvier 2018  - 11:17
  Réponse à 9-Clement Gavi
  Mon frère, ce n'est pas comme cela vous y arriverez; vous n'êtes pas lucide dans vos réclamations. Vous êtes plein de haine et c'est cette haine qui égare l'opposition. Vous avez dans votre vie décider d'utiliser la haine et la violence et malheureusement, vous avez subit l'exil et peut être perdu des être chers, seul le pardon vous mènera sur le bon chemin.
N'embarquer pas d'autres personnes naives sur ce mauvais chemin que vous avez emprunté autre fois sauf si c'est pour leur permettre de trouver du papier pour l'exil mais à quel prix.
Meilleurs voeux à vous et à vos proches car l'amour de l'énemmi fait des miracles

 11   KenLeSurvivant | Mardi, 9 Janvier 2018  - 11:12
  Réponse à 10-K. Kofi FOLIKPO
  ICILOME et ces pseudos reveurs d'opposants, vous constaté que les gens commentent de moins en moins? Pourquoi?

 10   K. Kofi FOLIKPO | Mardi, 9 Janvier 2018  - 9:31
  A propos des "efforts" des acolytes de Faure GNASSINGBÉ pour retrouver ses 2 armes "perdues" comme une aiguille dans un tas de foin:

Aux dernières nouvelles, il semblerait que le "Zénéral PAIY" (alias "Fo Félix") est déjà sur la bonne piste pour retrouver les 2 kalachnikovs prétendument recherchés: Il vient de recevoir en renfort les services du "grand expert" en "géostratégie sécuritaire" de Témédja, en la personne du "grand dermatologue-vénorologue-sexologue-politologue-et-ventrologue" David Ekoude IHOU.
Nous sommes donc à l'écoute pour que notre " grand expert polyvalent" nous annonce très bientôt la "bonne nouvelle" ....
Alors, vive docteur foldingue, alias FROPATO, alias IBANOU Express, alias quinté-quarté, alias des millions d'euros "oralement distribués" aux Éperviers ....

K. Kofi FOLIKPO
۞PYRAMID OF YEƲE۞

 9   Clement Gavi | Mardi, 9 Janvier 2018  - 9:7
  'Fin de trêve : reprise des mobilisations le samedi 13 janvier'

Car, lorsque nous proclamons notre volonté d'être libres, nous affirmons notre acceptation des conditions ce qu'exigent la liberté. L'une de ces conditions, c'est la résistance face au diable incarné par une tyrannie vieille de plus de cinquante ans.

Luttons pour être libres, soyons libres pour pardonner les crimes de cette clique de malfrats.

Faure Gnassingbé que le peuple Togolais n'a point élu, doit partir.

 8   Azoto fluflu | Mardi, 9 Janvier 2018  - 8:52
  Réponse à 5-azoto
  Au lieu de préparer les législatives, tu es là à ânonner, et quand UNIR va gagner largement, tu diras que tu es à a recherche du sieur Kaboua et que tu n'as pas eu le temps de te préparer!
Adjapo wo loo ...

 7   Parqoo le nabot | Mardi, 9 Janvier 2018  - 8:48
  Réponse à 4-Faux Gnarou
  Si la démocratie se limitait à mettre dans la rue un ou deux millions de manifestants pour changer de Président, on ne ferait pas d'élection dans aucun pays !
A.Lemou, tu as compris ?
Nous , on mobilise dans les urnes et UNIR va encore vous corriger, aux législatives de 2018 , et à la Présidentielle de 2020 !
Il faut réfléchir les gars !

 6   Date referendum... | Mardi, 9 Janvier 2018  - 8:25
  Réponse à 4-Faux Gnarou
  LA DATE DU REFERENDUM SERA DONNE CE WKD PAR DES VOIX AUTORISEES...FINIE LA RECREATION ALLONS A L ESSENTIEL/ CITOYENS AUX URNES / LA PAROLE AU PEUPLE DANS LES URNES

 5   azoto | Mardi, 9 Janvier 2018  - 8:11
  Réponse à 3-opposition bête
 
AVIS DE RECHERCHE

Il est activement recherché dans l'intérêt du régime de Faure GNASSINGBÉ le nommé Abass Essokoyo Frédéric KABOUA, âgé de 59 ans, marié et père de famille, disparu des radars de la scène socio-politique togolaise depuis quelques mois sans laisser de trace ni d'adresse.
Sa dernière apparition remonte au mois de novembre 2017 quand il a été discrètement aperçu en France en compagnie d'un membre influent de la galaxie de Faure GNASSINGBÉ.
Toute personne qui l'aura retrouvé est priée de le conduire au poste de Police ou de Gendarmerie le plus proche contre une forte récompense afin qu'il soit rapidement reconduit à la Prison civile de Tsévié pour abandon de fonction d'Agent double et tentative de trahison dans l'accomplissement de sa mission d'opposant artificiel et fantaisiste aux côtés des partis d'opposition.

Signalements:
Ventre bien rempli et bedonnant;
Poids: environ 200 KG;
Voix tonitruante;
Allure de bagarreur;
Bon vivant

 4   Faux Gnarou | Mardi, 9 Janvier 2018  - 7:36
  Réponse à 2-GNAROU
  Des civils aux mains nues ? Pourquoi ils ont les mains nues? LES mains que Dieu leur a données ne peuvent pas tenir une arme ou ils sont si lâches qu'ils ne peuvent pas tenir une ARME?

 3   opposition bête | Mardi, 9 Janvier 2018  - 7:30
  Réponse à 1-Avouantheboss
  A.Lemou, depuis 5 mois, vous n'avez pas fini de mobiliser? Vous êtes des rigolos pitoyables!
Attention, les législatives, c'est pour bientôt, et des imbéciles seront dans la rue sans savoir qu'ils ne sont même plus députés ! Yacamè viwo !

 2   GNAROU | Mardi, 9 Janvier 2018  - 7:14
  Vrai problème, je dirai que ce gouvernement cherche la peau de TIK (Tikpi Atchadam). De répressions en répressions contre des civiles à mains nues aux yeux des mêmes opposants qu'on décide aujourd'hui de protéger. Aussi ignorante soit cette vraie bande dessinée de gouvernement togolais c'est que aujourd'hui tous les manifestants sont désormais des leaders d'opposition. A part cette minorité dite silencieuse, tous les togolais sont désormais des leaders d'opposition et à la tête juste des portes parole de communication. Donc cette bande dessinée qui cache sa vraie intention dans cette proposition ironique à intérêt à protéger le peuple tout entier lors des manifs du nord au sud. Il se fait tard pour ce régime qui visiblement subi de plus en plus une vraie pression extérieure en libérant des soit disant djihadistes innocents et prétextant indemniser des citoyens victimes de leur barbarie.
Les manifs doivent continuer d'autant plus que les discussions annoncées ne sont que du leurre lorsqu'on nous parle de référendum dans un pays quasi en ébullition.
Gagner du temps. La stratégie a été prise en amont et conseille reçu de Barry Moussa Barqué qui a invité le dernier dictateur ouest africain de se comporter comme son père en se référant du comportement de ce dernier lors des mouvements 1990. C'est ainsi garder son calme, son silence, ne piper mot officiellement et laisser agiter l'opposition jusqu'à l'usure et ouvrir ensuite un semblant de dialogue à la traîne juste pour distraire. C'est ce que Eyadéma père avait observé en 1990 et aussi après la conférence nationale souveraine et bien d'autres occasions. Visiblement le petit a été conseillé de suivre la même tenue que son père géniteur dans cette crise. Mais ce qu'il ignore les temps ont vraiment changé et bouleversé la donne aujourd'hui et les méthodes de son papa ne peuvent plus passer.
De dialogues en dialogues, de forums en forums pour le même résultat, le togo en a connu une tonne mais jamais de volonté manifeste du régime au pouvoir de signer des engagements à respecter.
Il est plus que jamais clair que ce régime impose la misère au peuple togolais. comment comprendre que "l'homme saint le plus simple au monde" inaugure et finance des projets et indemnise des gens en ce moment précis de l'histoire du pays où tout le regard du citoyen est tourné vers une seule question " partira ou partira pas" Le togo a donc assez et beaucoup d'argent dans les coffres forts de lomé 2 juste à utiliser pour conserver militairement le pouvoir, corrompre certains opposants et corrompre la communauté internationale. Nous le savons depuis, le pays est assez riche avec de nombreux atouts mais on ne dira jamais assez puis que c'est un secret pour la famille monarchique et son entourage à qui appartient exclusivement tout le pays.
La pression extérieure est réelle et manifeste. L'opposition doit acculer ce régime avec les manifs tout en dialoguant. On dialogue aujourd'hui et on manifeste aussitôt après si le petit et dernier dictateur ouest africains traîne encore les pas.

 1   Avouantheboss | Mardi, 9 Janvier 2018  - 7:13
  Le machin Dr David IHOU, un transhumant politique très dangereux pour la démocratie togolaise

L’histoire du Togo, quand elle s’écrira n’oubliera jamais d’inscrire sur une page sombre ceux qui ont fait du tort à la démocratie togolaise. Si les bourreaux déjà connus dans le camp du pouvoir n’ont pas eu le courage de reconnaitre leur tort pendant les audiences de la Commission Vérité justice et Réconciliation, il n’en demeure pas moins que les traîtres de l’opposition ont commis un crime en dédouanant certains de ces criminels de leurs crimes. L’un d’eux qui n’a cessé depuis son retour au bercail à traumatiser les victimes par ses analyses bidons qui sont flottantes s’appelle M. Ikoudé IHOU, médecin de profession.


Le dimanche 20 mars 2016, au cours de l’émission « L’œil sur l’actualité » sur une télévision de la place, notre pauvre docteur s’est encore ridiculisé lorsqu’il se contredit. En effet, en se moquant de ses amis d’hier de l’opposition, il ressort d’une de ses déclarations que Faure Gnassingbé a gagné « proprement » la présidentielle de 2015. De tout temps, il justifie son argumentation par les querelles internes au sein des partis d’opposition.


Ce qui est surprenant, dans sa déclaration lorsqu’il voulait se prononcer sur la présidentielle béninoise, il évoque le réseau françafrique qui influence le choix des présidents en Afrique francophone. « Quel président n’a pas été imposé dans cet espace francophone en Afrique ?», déclare t-il. Ainsi, il cita les noms des Présidents du Burkina Faso, Rock KABORE, de la Côte d’Ivoire Alassane OUATTARA et autres. Cependant, notre fameux docteur n’a pas eu l’honnêteté de reconnaitre que Faure Gnassingbé a été imposé aux Togolais, par le truchement d’une élection dont les conditions de transparences font encore débat aujourd’hui.


C’est dommage que Dr IHOU qui a préféré une compromission financière à ses convictions politiques continue de faire semblant du calvaire que la monarchie des Gnassingbé introduit dans les veines des Togolais. Aucun observateur sérieux ne peut se méprendre sur les conditions rocambolesques dans lesquelles les résultats de la dernière élection ont été proclamés. Une chose plutôt inédite sur la planète des pays traditionnellement démocratiques.

Si l’alternance politique a du mal à être effective sur la terre de nos aïeux, ce n’est pas la faute aux opposants, mais celle du pouvoir en place soutenu par les transhumants politiques ou traitres de l’opposition dont fait partie docteur IHOU.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com