Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:36:37 AM Mercredi, 24 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Ouro Tchatikpi : « Avec la libération des deux imams, je pense que le processus évoluera et aucun leader ne saura craindre quoique ce soit »


politique

iciLome | | 39 Commentaires |Imprimer Lu : 6121 fois



Le retrait d’Atchadam, la probable effectivité des mesures d’apaisement et la situation de la ville de Kara sont abordés, Ouro Tchatikpi, Conseiller au Parti national panafricain (PNP) en parle. Lecture !

Nous sommes à la 20ème mobilisation, les populations ont envie de voir Tikpi Atchadam. Vous avez quoi à leur dire ?

Les militants, la masse ne sont pas les seuls à vouloir voir Atchadam. En tant que responsables, nous aimerions également le voir parmi nous pour pouvoir battre le pavé à chaque fois et mener ce combat. Mais lorsque les conditions ne sont pas remplies pour qu’il soit présent, nous allons nous contenter de la présence des autres pour faire en sorte que nous ayons la victoire.

Mais le moment serait venu, il sera avec nous. Les conditions seront remplies un jour parce que nous sommes en train de plancher sur les mesures d’apaisement. Je pense qu’il y a eu quand même une amorce par rapport à cela. Avec la libération des deux imams, je pense que le processus évoluera et un leader ne saura craindre quoique ce soit.

Avez-vous des nouvelles de Kara ?

Depuis qu’on a annoncé que Kara va marcher, les forces de l’ordre ont pris toutes les dispositions pour empêcher cela. Donc à Kara, la marche n’a pas été possible.


La Rédaction




Autres titres

Togo quatre organisations syndicales des travailleurs réclament un dialogue politique 
Togo congrès constitutif du mouvement des sages du parti unir: pr charles kondi agba élu délégué national 
Togo charles kondi agba, président des sages de unir à l'offensive 
Plus de nouvelles





 39   NOYA | Lundi, 18 Décembre 2017  - 14:15
  Oui il faut que le parlement supprime cette loi sur les mainf. cela permettra a tout le monde de rentrer dans la danse. Il faut qu'un veritable desordre s'installe pour que la tete du plus fort emerge. Nous sommes fatigués d'attendre n"importe qui gesticuler au nom du peuple. Il faut un petit affrontement pour que chacun puisse se defouler. Ca nous fera du bien a la fin.

 38   sen | Lundi, 18 Décembre 2017  - 14:9
  Les marches fragilisent notre économie. Alors vivement l’ouverture imminente d’un dialogue dont nous voyons une timide volonté des deux cotés qui semblent se plaire dans ce statut quo même si les discours disent le contraire. De grâce, que la coalition suspende les marches de cette semaine pour que les commerçants ne fassent pas faillite en ces périodes de fêtes de fin d’années. Tant qu’on dit qu’on lutte pour le peuple, mettons le peuple au centre et donnons un petit temps de répit. Sinon, la coalition aura l’effet boomerang.

 37   L'aveugle | Lundi, 18 Décembre 2017  - 11:38
  .
VICTOIRE DECISIVE LA CEDEAO
A PARLÉ A FAURE

Résumé sommet CEDEAO :

Respectet légalité constitutionnelle et nstitutions democratiques + dialogue élargi.

=>

Justice pour toutes les victimes, réponse pénale désaveu méthode PNP.

=>

Victoire coalition = ENFIN LES RÉFORMES !

VICTOIRE DU PEUPLE, VICTOIRE DE L'OPPOSITION

VICTOIRE DU TOGO


MERCI CEDEAO.






 36   Laverité | Lundi, 18 Décembre 2017  - 5:33
  Réponse à 35-Diaspora
  Ce vous les opposants vous feignez de comprendre c'est qu'il y a la democratie et la voyoucratie. ok? Vous faites la voyoucratie et aucun gouvernement n'aimerait avoir du desordre dans son pays.
Je vous ai dit que tous ces PRESIDENTS de la CEDEAO font des efforts pour asseoir la democratie dans leurs pays respectifs et vous voila opposition togolaise voulez poser un acte anti-democratique tres grave et vous voulez etre soutenus.
Soyez sûrs que cette loi BODJONA sera supprimée il suffit que les deputés majoritaire decident. Mais dans un premier temps Faure va consulter ses pairs de la sous region et s'il arrive a les convaincre ce sera chose faite.
Les autres togolais ont droit de vivre librement leur vie apres tout.

 35   KOZAX | Lundi, 18 Décembre 2017  - 5:29
  En empêchant les manifestations dans la moitié nord du pays, le gouvernement cherche manifestement à diviser le pays. Trop tard. Le pays est très soudé contre le régime. Comme ce gouvernement vient de démontrer une fois de plus qu'il n'a pas l'intention de tenir ses engagements (mesures d'apaisement) le peuple togolais doit prendre acte de cette mauvaise foi et continuer la lutte de plus belle.

 34   Diaspora | Lundi, 18 Décembre 2017  - 0:21
  TOGO: MARCHER SUR LES INSTITUTIONS

Après presque 5 mois de manifestations, Faure Gnassingbé déclare à la radio que nos marches ne sont qu‘une tentation de prise de pouvoir qui a échoué.
Pire, il se met déjà en position pour participer à la présidentielle de 2020. Ainsi, il affirme qu’il y aura un dialogue mais pas une conférence nationale bis. Une manière d‘affirmer que le dialogue ne débouchera sur rien.
Quand on lui posa des questions sur les miliciens, Faure Gnassingbé soutient ouvertement leur existence en déclarant que c’est l’opposition qui provoqué. C’est pourquoi les miliciens ne sont pour lui que des groupes d’auto-défence. De nos morts, il n’a rien dit. À la fin, il affirme être fier d’être fils d’Éyadema Gnassingbé qui a assassiné les Togolais pendant ses 38 ans de règne.
Peuple togolais, nous sommes descendants des gens qui ont fait fuire les colons Allemands à Agomé-Koutoukpa.
Au moment où nous sommes, il ne nous reste plus rien d‘autre que de chasser Faure Gnassingbé et sa bande de voyous.
Ainsi, nous n’accepterons plus les itinéraires tracés par le régime RPT-UNIR. C’est insensé.
Nous n’accepterons plus de finir les marches à la plage. C’est insensé. On ne peut pas chasser un régime en lui obéissant. C’est insensé.
Les marches ne seront plus un appel au diologue. C’est insensé.
Désormais nos marches n’auront plus qu’un objectif: Déloger Faure Gnassingbé de la présidence.
Avec 600 mille manifestants, nos frères Burkinabé ont délogé Blaise Compaoré.
Le samedi 16 décembre 2017, il y avait près de 1 million de manisfestants dans les rues de Lomé. Mais l’itinéraire et le point de chute de la marche sont insensés. C’est pourquoi Faure Gnassingbé n’est pas encore tombé. L’objectif est insensé, c’est pourquoi Faure Gnassingbé déclare à la radio que nous avons échoué.
Peuple togolais, il n’y aura plus de fête, ni de répit avant la chute du régime RPT-UNIR.
Maintenant, nous devons chasser Faure Gnassingbé!
La patrie ou la mort, nous vaincrons!!!

 33   Kalenfei | Lundi, 18 Décembre 2017  - 0:20
  TOGO: MARCHER SUR LES INSTITUTIONS

Après presque 5 mois de manifestations, Faure Gnassingbé déclare à la radio que nos marches ne sont qu‘une tentation de prise de pouvoir qui a échoué.
Pire, il se met déjà en position pour participer à la présidentielle de 2020. Ainsi, il affirme qu’il y aura un dialogue mais pas une conférence nationale bis. Une manière d‘affirmer que le dialogue ne débouchera sur rien.
Quand on lui posa des questions sur les miliciens, Faure Gnassingbé soutient ouvertement leur existence en déclarant que c’est l’opposition qui provoqué. C’est pourquoi les miliciens ne sont pour lui que des groupes d’auto-défence. De nos morts, il n’a rien dit. À la fin, il affirme être fier d’être fils d’Éyadema Gnassingbé qui a assassiné les Togolais pendant ses 38 ans de règne.
Peuple togolais, nous sommes descendants des gens qui ont fait fuire les colons Allemands à Agomé-Koutoukpa.
Au moment où nous sommes, il ne nous reste plus rien d‘autre que de chasser Faure Gnassingbé et sa bande de voyous.
Ainsi, nous n’accepterons plus les itinéraires tracés par le régime RPT-UNIR. C’est insensé.
Nous n’accepterons plus de finir les marches à la plage. C’est insensé. On ne peut pas chasser un régime en lui obéissant. C’est insensé.
Les marches ne seront plus un appel au diologue. C’est insensé.
Désormais nos marches n’auront plus qu’un objectif: Déloger Faure Gnassingbé de la présidence.
Avec 600 mille manifestants, nos frères Burkinabé ont délogé Blaise Compaoré.
Le samedi 16 décembre 2017, il y avait près de 1 million de manisfestants dans les rues de Lomé. Mais l’itinéraire et le point de chute de la marche sont insensés. C’est pourquoi Faure Gnassingbé n’est pas encore tombé. L’objectif est insensé, c’est pourquoi Faure Gnassingbé déclare à la radio que nous avons échoué.
Peuple togolais, il n’y aura plus de fête, ni de répit avant la chute du régime RPT-UNIR.
Maintenant, nous devons chasser Faure Gnassingbé!
La patrie ou la mort, nous vaincrons!!!

 32   Malcom X | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 22:51
  Réponse à 32-Atalolo
  Akufo Addo est un agent de la France. Les leaders de la coalition doivent rejeter sa médiation. Il empêche toute les marche pour le Togo à Accra. Ce dernier week-end encore !

 31   Atalolo | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 19:27
  Pour ceux qui ne le savent pas encore, voici ce qui c' est passé au Ghana ce samedi pour la cause du Togo:



"Bernard Mornah, le leader du PNC arrêté

© koaci.com– Samedi 16 Décembre 2017 – La marche prévue ce samedi à Accra auGhana Search Ghana par le Mouvement pour laSolidarité Ghana-Togo Search Solidarité Ghana-Togo n’est pas allée à son terme comme l’ont souhaité les organisateurs.

Deux des principaux organisateurs de la marche à savoir Bernard Mornah, le président du parti People’s National Convention (PNC) et Irbard Ibrahim, un analyste en sécurité, ont été arrêtés dans la matinée de ce samedi à Accra la police de Nima pour avoir participé à un rassemblement illégal.

Mornah, Irbard et dix autres personnes ont été arrêtés par la police tandis que le reste de la foule a été dispersée. Selon nos premières informations, les manifestants ont été arrêtés au moment où ils se rassemblaient au parc Kawukudi près du lycée des jeunes filles à Accra. La manifestation a pour but d’apporter un soutien aux togolais qui manifestent dans leur pays dans l’espoir qu’un changement démocratique advienne.

Dans une première déclaration, Mornah a qualifié de «grossière» les arrestations intervenues. Le leader du PNC a qualifié son arrestation d’étrange et a accusé le ministre ghanéen de la Sécurité nationale, Albert Ken-Dapaah, d'être de connivence avec le gouvernement togolais pour le système « antidémocratique auTogo Search Togo ».

Après les arrestations, des informations non encore officielles font état de ce que Mornah, qui est le chef du mouvement, n'a pas informé la police de son action sur la route de Kanda à Accra, d'où l'action de la police.

Avant la tentative de la manifestation en soutien aux togolais, une lettre datée du 05 décembre dernier et signée par Mornah avait été envoyée à la police ghanéenne en ces termes «Notre rassemblement vise à attirer l'attention sur la situation dégradante auTogo Search Togo ».

Rappelons que le 28 octobre dernier, 26 togolais ont été arrêtés à Accra par la police pour avoir tenté d'organiser une « manifestation illégale » dans la perspective de protester contre la situation politique dans leur pays.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com"


Adressons nos vives remerciements à ce citoyen Ghanaen et prions le Ciel pour qu' il trouve de dénouement à la crise le plutôt possible.

 30   L'aveugle | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 18:39
  '
Bonne nouvelle pour l'opposition au Togo !!
Conformément au souhait ardent de la coalitioncoalition des 14, les chefs d'État de la sous région ont effectivement parlé à Faure pour lui rappeler qu'ils tiennent au respect de la l'égalité constitutionnelle, au respect des institutions démocratiques, et surtout au large dialogue initié qui ne doit pas traîner à se mettre en place, sinon ils vont le réprimander sévèrement. Jusque là ils saluent ses efforts émérites.

Applaudissements de satisfecit à l'appui de ce communiqué très diplomatique qui va ravir nos éternels insatisfaits locaux. Enfin un début de victoire concrète. Je m'en réjouis aussi et m'associe par anticipation aux déclarations que Fabre et Adjamagbo ne manqueront pas de publier pour illustrer l'arrêt momentané des manifestations de rue.

 29   Menteur | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 17:55
  Réponse à 29-Mosome
  c' est vraiment idiot de sa part, ces fausses préphéties répétées !
Il n' avait pas du tout prévu l'arrestation des Imams ?


 28   Mosome | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 17:51
  Réponse à 26-chromosome21
  tu te retrouves comme un idiot tu veux dire? Tout le monde peut se tromper et tu t' es t' es trompé à plusieurs reprises au point de te sentir toi-même idiot ?
L# heure est grave pour l' oracle qui se dit idiot !

 27   GNAROU | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 17:36
  Réponse à 25-Reponse de Faure
  Je vous avais dit depuis des mois que mon president FAURE ne quittera pas le pouvoir !!

Aviez-vous besoin de l'entendre dire personnellement ???

MAMATCHI !!

L'opposition n'aura rien à part ce qu'a decidé l'assemblée nationale !
2 mandats pour le president et les deputés
Les elections à deux tours (c'etait à un seul tour sous Olympio et son CUT !).

Le tout sans retroactivité !!

C'est à prendre ou à laisser !!

La revolution a echoué ! Le temps est venu de decapiter les revolutionnaires ....






 26   GNAROU | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 17:28
  samedi, l’organisation ouest-africaine a publié un communiqué dans lequel elle donne son point de vue sur la situation politique au Togo. Voici les principaux extraits.

La Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement exprime sa préoccupation face aux tensions politiques persistantes en République togolaise suite aux manifestations publiques organisées par des partis politiques réclamant les réformes constitutionnelles et institutionnelles. 

La Conférence condamne fermement toutes les formes de violences et de débordements qui se traduisent par des pertes en vies humaines, des blessés et des dégâts matériels.

La Conférence se félicite des mesures d’apaisement et de décrispation adoptées par le gouvernement togolais afin de créer un environnement  propice à l’ouverture du dialogue national visant à la mise en œuvre consensuelle des réformes politiques souhaitées. *

Dans cette dynamique, la Conférence se félicite des initiatives déployées par la CEDEAO, en particulier  les efforts louables menés par Leurs Excellences, professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Président en exercice de l’Union Africaine et Monsieur Nana Akufo-Addo, Président de la République du Ghana,  en vue de favoriser le rapprochement des partis politiques togolais et de promouvoir le dialogue pour une issue pacifique à la crise.La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement lance un appel aux acteurs politiques togolais à s’engager pleinement et dans les plus brefs délais dans un dialogue inclusif dans un esprit de compromis en vue de la mise en œuvre des réformes politiques, dans le respect de l’ordre constitutionnel et des institutions démocratiques.

La Conférence réaffirme sa disponibilité à continuer de suivre et d’accompagner le Togo et les acteurs politiques togolais dans le processus de dialogue et de réformes constitutionnelles engagé par le gouvernement togolais.




 25   chromosome21 | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 17:18
  Réponse à 10-Mosome
  idiot

 24   Reponse de Faure | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 17:17
  Je viens de lire le commentaire du corrompu journaliste Francois Soudan de Jeunene Afrique sur RFI dans lequel il disait que durant son interview avec Faure ce dernier lui a dit qu'il ne quitterai pas le pouvoir.Donc je me demande ce va etre la strategie de l'opposition maintenant.Pourquoi aller aux pourparlers s'il a deja decide qu'il ne lachera pas?

 23   Kozah Nostra | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 15:35
  Réponse à 18-Dieu le togolais
  Tu délires toi!!! VA TE SOIGNER CAR TU PERDS LA TÊTE, espèce d'abru.ti!!!

 22   Dieu le togolais | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 14:38
  Réponse à 19-justicier
  Sache que le temps de Dieu a sonné si Dieu a utilisé le president americain pour annoncer la prophetie concernant la ville d Israel laisse te dire que Les temps ont changés ou Dieu utilise qui il veut pour que ses paroles accomplissent mr vous etes en retard sur Les evenements

 21   Laverité | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 13:55
  Réponse à 18-Dieu le togolais
  Amennn loooooooooo!

 20   Laverité | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 13:53
  Réponse à 19-justicier
  Si tu veux etre un pretre ou un pere ou un Imam quitte ce site. Ce n'est pas ton endroit.
Aussi sache que la loi n'interdit pas FAURE d'avoir sa vie privée. Et tu n'a pas le droit d'en parler car tu n'es ni son pere (Rip) ni sa mere ok? Bande d'andouille!.

 19   Laverité | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 13:48
  J'ai posé la question a quelques manifestants a savoir pourquoi marchent ils? Sur 10 manifestants 7 m'ont dit qu'ils veulent l'amelioration des conditions de leur vie mais pas pour le depart immediat du PR Faure. J'ai ciblé des personnes dont l'age est entre 48ans et plus. Ce sont des personnes qui se rappellent clairement de la vie politique du Togo de 90 jusqu'aujourd'hui. Elles savent qu'elles ont des leaders qui ne valent pas un clou.

 18   justicier | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 13:42
  Réponse à 18-Dieu le togolais
  Dit a Faure que DIEU est contre la débauche les sacrifices satanique les tortures la dictature. Penses tu qu'on peux manipuler DIEU. Dit a Faure d'arrêter de couchée en ordres et en désordre avec les femmes parce que DIEU est contre sa.on ne peux pas trompé DIEU car Faure sera punie pour sa vie de d'ébauche d'idolâtrie ect... Sache que DIEU soutient celui qui vie selon sa parole dans la sainteté pas comme Faure vie. Dite lui la vérité.

 17   Dieu le togolais | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 13:14
  Voila comment le mécontent satan utilise ses croyants pour créer des desordres tout simplement le gouvernement togolais voulait donné une place tres importante a l Israel atravers le sommet afrique _Israel .Mr le president faure vous aurez la victoire sur vos adversaires ,laissez moi vous dire Mr le president que votre engagement est prophetique et je vous conseille à reconnaitre Jerusalem comme capitale d Israel ,car tout ceux qui sont avec Israel ne tomberont jamais parole du seigneur .Et je vois faure comme president au dela de 2020

 16   Dieu le togolais | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 13:11
  Voila comment le mécontent satan utilise ses croyants pour créer des desordres tout simplement le gouvernement togolais voulait donné une place tres importante a l Israel atravers le sommet afrique _Israel .Mr le president faure vous aurez la victoire sur vos adversaires ,laissez moi vous dire Mr le president que votre engagement est prophetique et je vous conseille à reconnaitre Jerusalem comme capitale d Israel ,car tout ceux qui sont avec Israel ne tomberont jamais parole du seigneur .Et je vois faure comme president au dela de 2020

 15   Atalolo | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 12:40
  Réponse à 14-L'aveugle
  Cela redonne et concrétise l’ espoir de voir le bout du tunnel quand certaine des langues dures contre le peuple hier, commence à se ranger en sa faveur. Merci pour cette clarté de votre part. Vive le Togo.

 14   L'aveugle | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 11:57
  Bonne nouvelle pour l'opposition au Togo !!
Conformément au souhait ardent de la coalitioncoalition des 14, les chefs d'État de la sous région ont effectivement parlé à Faure pour lui rappeler qu'ils tiennent au respect de la l'égalité constitutionnelle, au respect des institutions démocratiques, et surtout au large dialogue initié qui ne doit pas traîner à se mettre en place, sinon ils vont le réprimander sévèrement. Jusque là ils saluent ses efforts émérites.

Applaudissements de satisfecit à l'appui de ce communiqué très diplomatique qui va ravir nos éternels insatisfaits locaux. Enfin un début de victoire concrète. Je m'en réjouis aussi et m'associe par anticipation aux déclarations que Fabre et Adjamagbo ne manqueront pas de publier pour illustrer l'arrêt momentané des manifestations de rue.

 13   Gambino | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 11:44
  C'est énorme,voyez-vous 50 ans de pouvoir sans partage d'une seule famille c'est très très dramatique,faure doit partir maintenant.Son problème est que il ne peut pas changer le coeur de togolais debout pour son depart.Le desir du changement au togo vient des coeurs.Il est donc très claire que faure gnassingbé ne peut pas gagner se soulèvement du peuple togolais dans le monde et au togo.Rendez-vous compte de ce que cela signifiérait pour le peuple togolais si faure gnassingbé reste éternellement au pouvoir au togo? Conclus toi même.

 12   GNAROU | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 11:37
  Réponse à 9-GNAROU
  Tu ne pourras jamais te faire passer pour GNAROU !!

Ni l'intelligence, ni le style !!

 11   Guintsu Tata | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 11:12
  froisser le drapeau de son pays autour du cou ? Ces gns n' ont rien compris laors

 10   Mosome | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 11:11
  Réponse à 5-GBESSA DES PERES
  parole de l'oracle
_____________
?????? Chromosome 21 a fait plus que toi ! Où se trouve-t-il aujourd' hui?

 9   GNAROU | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 10:9
  Les habitants de Kara ne veulent pas volontairement marcher car ce n'est pas leur tasse de thé, ils ont autres choses à faire que de cracher dans la soupe. On ne peut pas tuer la poules qui vous donne des œufs, c'est comme si vous demander à moi GNAROU de critiquer mon bienfaiteur, j'émarge au budget de la présidence LOMÉ II. Je suis payé à coup de milliers d'euros à saturer les sites et vous me demander de faire le perroquet en récitant "FAURE must NOT GO" et après son départ qui va me payer, comment je vis en Allemagne, je n'ai pas appris d'autres métiers que cela alors de grâce, enlever la ville de KARA dans votre histoire

 8   niko | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 9:53
  Ules journalistes d unir sont a l euvre. Vigilance

 7   GNAROU | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 9:27
  J'ai dit pas de Jihadistes chez moi !!!


 6   Jihadiste Atchadam | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 9:26
  Réponse à 1-Jihadiste Atchadam
  La CEDEAO sait elle aussi déjà que les leaders des 14 partis politiques de la coalition sont des bandits politiques au sein desquels figure un jihadiste.
La communauté internationale aussi est au courant. C'est pourquoi aucun pays ne soutient ces bandits.

 5   GBESSA DES PERES | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 7:44
  personne qui qu'il soit, qui qui le soutien ne fera 4 mandats sur la terre de nos aieux s'ils s'entetent ils verront que le togo va viré au rouge, parole de l'oracle

 4   Folio | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 6:39
  "Mais le moment serait venu, il sera avec nous. Les conditions seront remplies un jour parce que nous sommes en train de plancher sur les mesures d’apaisement. Je pense qu’il y a eu quand même une amorce par rapport à cela. Avec la libération des deux imams, je pense que le processus évoluera et un leader ne saura craindre quoique ce soit."

Ewoeeeee, donc le PNP suppose qu'une fois que les imams sont libérés c'est bon on pourra aller au dialogue???? Donc tout ça tourne autour des imams!!!! Ahannnnn. Je vous dis hein vous jouer à un jeu dangereux en suivant ces kotokolis. Ça va vous dépasser un jour. On est ici. Pendant que Fabre dit que les conditions ne sont pas encore réunies pour aller au dialogue OURO tchapo Tchopo où je ne sais quoi encore trouve que c'est bon.
Ce n'est que le début du commencement.
ELEDJI GALEDJI

 3   Le Vrai Jay Bon Jeu | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 6:38
 
.
j'ai ecoute' francois soudan sur RFI TOUT A' LHEURE. et . lui adresse' une remarque mais devinez quoi ??
voici la reponse du site de Jeune Afrique:
:..
Désolé, il semblerait que la page que vous cherchez soit introuvable."
si un patriote du email de contact de francois Soudan , priere de faire passer le Message..

Mais voici mon email.. a' Francois Soudan:

"Mr Francois Soudan,
Pourquoi c'est vous , FRANCAIS, , qui faites le lit du tyran togolais ??
Quand Macron s'adresse aux francais se sert-il des journalistes Africains ?? Alors pourquoi c'est vous , francais , utilise' pour des basses besognes ??
Alors cessez de jouer au Naif ou de celui qui fait son "boulot" !!
Ne pensez vous pas qu'il ya des journalistes togolais capables et competents pour inteviewer le president togolais ??
je suis decu par Votre traitise.

alheureusement je n'ai pas pu envoyermon message "..
"..
Désolé, il semblerait que la page que vous cherchez soit introuvable. !!!
il etait temps
L

 2   AMAH AYAYI DI SANCHO | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 5:53
  Réponse à 1-Jihadiste Atchadam
  Vous pensez que le monde entier est dans vos niaiseries nauseabondes!

Continuez par rever, qqun arrive a cheval!

Bande de ventres sur pattes!


 1   Jihadiste Atchadam | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 5:22
  URGENT ! URGENT ! URGENT ! URGENT ! U RGENT !
La CEDEAO vient de se pencher sur la crise togolaise.
Les chefs d'État de la CEDEAO ont en fin pris conscience de la situation qui prévaut au Togo.
Ils ont sur la base des bultins de notes suivantes pris une importante décision.
BULLETIN DE NOTES DE L'OPPOSITION TOGOLAISE
Populisme : 18/20
Radicalisme : 19/20
Jihadisme : 21/20
Diplomatie : 0,5/20
Gestion administrative : 0,25/20
Gestion économique : 0,05/20
Gestion sécuritaire : -20/20
Rapports avec l'armée : -50/20
Mensonge aux populations : 19/20
Geoplitique internationale : -10/20
Carnet d'adresses : -60/20
Moyenne = -9,22 Mention VAURIEN

BULLETIN DE NOTES DU POUVOIR DE FAURE GNASSINGBÉ :
Populisme : 0/20
Radicalisme : 1/20
Diplomatie : 50/20
Gestion administrative : 19/20
Gestion économique 18/20
Gestion sécuritaire : 20/20
Rapports avec l'armée : 20/20
Mensonges aux populations : 0,5/20
Géopolitique internationale : 20/20
Carnet d'adresses : 20/20
Moyenne = 16,85 Mention TRÈS BIEN.
Au vue de ces 2 bulletins de notes, la CEDEAO donne FEUT VERT à Faure Gnassingbé et son gouvernement de continuer leur mission. La CEDEAO assure M. Faure Gnassingbé de son soutien indéfectible. La CEDEAO compte beaucoup sur le Togo pour relever le défit sécuritaire dans la sous-région Ouest africaine étant donné que Faure Gnassingbé dispose de l'une des armées les plus professionnelles d'Afrique.
La CEDEAO ne saurait encourager des aventuriers de l'opposition togolaise à arriver au pouvoir au Togo au moment même où la sous-région fait face à de nouvelles menaces.
LA CEDEAO rappelle à l'opposition togolaise qu'elle a plus intérêt à négocier qu'à marcher dans les rues. La CEDEAO m'encouragera jamais cette forme de politique de la rue.
La CEDEAO respecte la légalité dans tous ces pays membres.
En fin si l'opposition togolaise est amnésique, la chefs d'État de la CEDEAO lui rappellent que c'est EYADEMA le père de Faure Gnassingbé qui a avec YACOUBOU GOWON crée la CEDEAO.
L'opposition togolaise ne doit donc en aucun cas compter sur la CEDEAO pour bouleverser l'ordre constitutionnel au Togo.



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com