Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:58:59 AM Mercredi, 24 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Brigitte Adjamagbo :'Lomé est devenue une ville en état de siège'


politique

iciLome | | 26 Commentaires |Imprimer Lu : 5365 fois



Impossible ce circuler à Lomé, quand il y a manifestation. Une nouvelle manœuvre concoctée par le pouvoir avec le concours de l’armée pour mettre des barricades à outrance partout dans la ville. A la coalition de l’opposition, on demande : «de quoi ont-ils peur» ?

Difficile de ne pas piquer une de ces colères, quand, pour rentrer chez soi le soir, on retrouve des barricades militaires dans presque tous les coins de la capitale togolaise, même à des endroits où il n’y aucun écho des cortèges de manifestations de l’opposition.

Les citoyens, dont l’Etat argue vouloir assurer la libre circulation pour vaquer à leurs activités en dépit des manifestations publiques, se voient imposés par les militaires et les forces de l’ordre, des déviations kilométriques à travers des bretelles impraticables.

«De quoi ont-ils peur ? » interrogeait Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson jeudi soir à Lomé. Pour elle, cette manœuvre vise à susciter la colère des populations qui, à leur tour, voudraient fustiger les manifestations de l'opposition, puisqu'elles se diront peut-être que c'est à cause des mouvements de contestations que les rues sont bloquées partout.

« C’est la nouvelle trouvaille du régime pour nous intimider…. Mais nous sommes à un niveau où nous n’avons plus peur. S’il faut contourner même tout le pays avant de pouvoir rallier notre itinéraire de marche, nous y sommes prêts », a-t-elle lancé en substance en vernaculaire, sous ovations devant l’hôtel Sancta Maria jeudi.

Après chaque jour de manifestation depuis la semaine dernière, les forces de l’ordre multiplient sans cessent des barricades, avec en toile de fond des violences ayant entrainé un accident et la mort d’un jeune militant de l’opposition dans le quartier Doumasséssé.

Ils partent du fait que des investigations feraient état d’un groupe de jeunes organisés qui voudraient se diriger vers la présidence de la République après les marches.

Une théorie formellement démentie du côté de l’opposition. Notre seule arme, c’est «la non-violence. Nous manifestons les mains nues», soutient-on à la coalition des 14 partis de l’opposition.

A. Lemou



Autres titres

Togo quatre organisations syndicales des travailleurs réclament un dialogue politique 
Togo congrès constitutif du mouvement des sages du parti unir: pr charles kondi agba élu délégué national 
Togo charles kondi agba, président des sages de unir à l'offensive 
Plus de nouvelles





 26   Sophie | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 3:11
  Ca aussi ne marchera pas.Ils peuvent bloquer tout.Ca ne marchera pas.

Faure must go.Faure will go.

 25   Kalenfei | Dimanche, 17 Décembre 2017  - 3:8
  Réponse à 24-MARCHEURS TARÉSTARÉS
  Togolais inutile et stupide.Togolais corrompu.
Bodjona a fait plus Que toi.
Kpatcha a fait plus Que toi.

Gogoligo a fait plus Que toi.

Togolais corrompu.

 24   MARCHEURS TARÉSTARÉS | Samedi, 16 Décembre 2017  - 21:26
  Réponse à 23-FIN DE REVOLUTION
  Vous perdez votre temps à suivre des imbéciles qui vous mènent en bateau alors que vous avez vos femmes et enfants qui meurent de faim à la maison.Ne voulez vous pas travailler pour changer vôtre vie ? Si vous utilisiez plutôt l'énergie des marches idiotes que vous faites à répétition pour réfléchir et se lancer dans une activité génératrice de revenus cela ne sera t'il pas plus bénéfique ? Reflechissez un tout petit peu.

Sachez que tout comme Gilchrist avec ses attentats qui ont coutés la vie a des soldats, Tikpi a un lourd tribu a payer à l'armée togolaise avec les deux militaires égorgés.L'Armée togolaise ne permettra JAMAIS a tikpi de prendre le pouvoir.Que ce sois clair pour tout le monde.

Réfléchissez les marcheurs.Ne suivez pas bêtement vos leaders comme des moutons.Pensez à vos femmes vos enfants et même à votre propre futur. Cela vaux mieux que de s'accrocher à des rêves illusoires qui ne feront que gâcher votre vie.

Réfléchissez !!!!

 23   FIN DE REVOLUTION | Samedi, 16 Décembre 2017  - 17:19
  ils réclament la sécurité avant , pendant et aprés les manifestations.
On leur met des agents des forces de l' ordre á disposition
Et ils crient que la ville de Lomé est assiégée ?

 22   RPEC | Samedi, 16 Décembre 2017  - 14:7
  Jusqu'à quand ce régime RPT-UNIR, soutenu par l'armée et les supporteurs du régime qui commentent ici sur cette plateforme, que nous ne sommes plus à l'époque coloniale et que l'alternance au pouvoir est une nécessité pour développer l'économie d'un pays et faire taire des critiques politiques inutiles ?
Ceux-là qui continuent de commenter encore ici à soutenir cette sale politique archaïque du régime RPT-UNIR et de l'armée, doivent sortir de leur brousse et visiter juste les autres pays de la sous-région afin de comprendre qu'ils font la honte de ce pays le Togo.

 21   Aie... ! | Samedi, 16 Décembre 2017  - 3:53
  * De quoi ont ils peur ? *
Question simple mais réponse très compliquée.

Nos dirigeants sont positionnés juste pour favoriser à des étrangers européens, pakistanais, chinois et libanais, l'exploitation de nos ressources naturelles et humaines en contre-partie de quelques billets et ça s'arrete grossierement à cela. Ça ne percoit pas beaucoup plus loin.
Le rôle de notre armée et fait exceptionnel , n'est pas de protéger tout le peuple, mais juste les commissaire-priseurs(actifs en la braderie du pays), le pseudo-systême judiciaire expéditif, la minorité accapareuse et profiteuse, et surtout ces rapaces étrangers avec leur intérêt.
Ce sont ces derniers qui réclament que leur soient (r)établies les conditions idéales promises pour faire tranquillement leurs affaires. Ce sont eux qui sont prêts à tout pour nuire a des autochtones pourvu que leur boulevard d'affaire reste dégagé.

Si un etranger vient gérer votre port , sachez et ecrivez le quelque part, qu'il est pret à tout pour garder et sauvegarder ses privilèges et intérêts au détriment même du minimum social qui vous est dû.
Ces gens font une grande pression sur les gouvernants.
La grande chance est que les éclairés ou informés de l'opposition déconseille d' aller à l'affrontement car c'est ce que recherche # les pilleurs et les vendeurs # pour donner un autre visage au Togo.
D'où mes vives félicitations pour la formule ASSIGBALO LOOO.

Sinon, croyez le ou non, les vautours sont nombreux autour du Togo et les croque-morts aussi, car c'est affaires de gros sou facile comme nul part ailleurs.

Donc les étrangers là, exigent leur climat d'affaire, tout simplement.

 20   El Fouego | Samedi, 16 Décembre 2017  - 0:30
  Ces malheureux continuent de vous ecoutez malgré vos mensonges ? A chaque marche vous dites c'est l'ultime mais que ni ni.
Il faut etre borné pour continuer a marcher aors qu'on pouvait aller dans son job pour mieux nourir sa famille.

 19   KOZAX | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 22:23
  Réponse à 17-Attention
  Vous écrivez entre autres: "Au nom de quel patriotisme on peut cautionner le sabotage économique du Togo par les manifestants ?....."
Je dis, sans malice, que vous êtes un ignorant heureux, et ce n'est certainement de votre faute. Que savez-vous de la situation économique du Togo en tant que nation? Pas grand-chose si on se réfère à vos commentaires.
Je ne connais pas votre âge, mais je vais vous poser quelques questions pour vous aider à réfléchir:
1. Connaissez-vous, ou avez-vous entendu parler de la CIMAO? Qu'est devenue cette industrie? Comment contribue-t-elle ou a-t-elle contribué au développement économique du Togo?
2. Connaissez-vous, ou avez-vous entendu parler de l'Huilerie d'Alokuegbe? Qu'est devenue cette société. Comment contribue-t-elle ou a-t-elle contribué au développement économique du Togo? Au cas où vous l'ignoreriez, l'huile de palme est un produit très recherché dans le monde (je vous invite amicalement à rechercher sur l'Internet les usages de l'huile de palme pour comprendre l'importance de l'usine dont il est question ici).
3. Connaissez-vous la SNPT (Société Nouvelle des Phosphates du Togo)? Qui exploite et bénéficie des revenus de cette matière première?
5. Avez-vous une fois visité le plus grand hôpital de la capitale du Togo (Centre Hospitalier S. Olympio)?
6. Savez-vous que le Togo produit du pétrole? Qui exploite et bénéficie des revenus de cette matière première?
Je ne veux pas aller plus loin pour ne pas vous accabler. Mais essayez de poser ces questions à ceux qui gouvernent (recherchez le verbe GOUVERNER) ce pays depuis plus d’un demi-siècle et analysez, si vous pouvez, les réponses de ces derniers.
Quand vous aurez fait ce travail préliminaire, j’espère que vous comprendrez pourquoi la majorité du pays en veut au gouvernement et organise des manifestations.

 18   VLAN! | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 20:35
  Réponse à 15-EB_Toutmosis3
  Ce sera ainsi jusqu'à ce que vous compreniez que vous n'êtes les seuls. Les forces de l'ordre sont prises en otage comme tout le monde. Elles vont vous compliquer la vie

 17   Attention | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 18:38
  Réponse à 14-amoitogo
  Au nom de quel patriotisme on peut cautionner le sabotage économique du Togo par les manifestants ?

Ce qui est triste pour la population, c'est que ce chaos créé par une partie de l'opposition est sponsorisé par des personnes de la diaspora en général très mécontentes quand des manifestations en Europe ou en Amerique, les empêchent de prendre l'avion à Paris, NewYork ou Londres pour se rendre au Togo.

 16   NANA | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 18:25
  Réponse à 12-Salauperie
  Toi aussi ce que tu es en train de chercher c'est venir s'accaparer de ces biens du pays. Pas rien d'autre

 15   EB_Toutmosis3 | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 17:52
  Elle a pleinement raison Mme Adjamagbo…c’est une tactique pour pousser les populations à l’étouffement et à la révolte envers les organisateurs des marches de l’opposition…mais cela ne va pas marcher non plus parce que cette fois-ci les togolais dans l’ensemble sont déterminés et veulent tourner la page, ils veulent pousser dehors l’énergumène bât@rd Faure Gnassingbé, un criminel qui s’est accaparé du pouvoir au Togo en massacrant plus d’un millier de ses compatriotes et qui aujourd’hui, après 12 années au pouvoir refuse de quitter. Les mêmes populations qui subissent ces barricades stupides sont les mêmes qui sont aussi à ces marches de l’opposition, par conséquent, ceci n’aura aucun effet…..c’est même idiote une telle manœuvre sordide qui démontre le désespoir du régime.

Ablode Gbadza!!!

Vie, Santé, Force et Unité !

 14   amoitogo | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 17:41
  avez vous la notion de pays, la notion de nation..... ceux la qui crient sur les manifestants sont des abrutis qui adore la servitude volontaire 。 le PAL, les phosphates le marbre, le fer, le calcaire , bref.tout ce que le Togo dispose comme.du bien est
vendus aux.etranger....... alors dites moi quel credibilite.a ,ce mec de faure qui ne sait que voyager chaque jour?
aujourd hui on ne pense qu a Tonyblair et son groupe comme si tout sera fait par ce dernier....oubliant que c'etait les meme tamtams avec kaperi et son otr. Togolsise Togolaise arretez la mesquinerie, faire et ses amis nont tien fait et ne feront rien de beau pour ce Togo alors quil degagent.

 13   Général Okonko# | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 16:58
  Les opposants n'avaient pas manifesté dans certaines villes car le gouvernement avait refusé de garantir leur sécurité. Le gouvernement ces derniers temps a décidé de revenir sur sa décision et de les protéger pendant et après les manifs. Et maintenant ils parlent de ville assiégée. Ils sont devenus fous.

 12   Salauperie | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 16:40
  Réponse à 1-GNAROU
  ceux qui marchent ont plus de droit et de devoir que ceux qui veulent vaquer librement à leur occupations car les premiers marchent pour la cause générale y compris la cause de celle qui préfère aller à leur business alors les second courent pour leurs individuels comme le font la minorité au pouvoir qui s'accaparent nos richesses pour leur seul ventre

 11   Babade | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 16:40
  Réponse à 3-Fraude
  Lis ton propre commentaire. Tu es sûr que tu mérites ton niveau ? à moins qu'on ne me dise que tu as fraudé comme ton pseudo pour avoir ton diplôme. Prends un de tes frères de même niveau d'études que celui que tu insultes, tu leur fais un test, tu verras la suite... Aujourd'hui, tu n'as pas la tranquilité si ceux-là ne sont pas là

Sale nègre de je ne sais où tu sors

 10   La Vérité | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 16:32
  Faut pas déranger la plage. Faure doit partir. Commencez vos marches à GTA ou stade Kégué pour aboutir à la nouvelle présidence. Faure va partir ou fuir quand il va vous voir en peuple togolais. Allez le déloger looooo

 9   Ivoirien borgne | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 16:18
  Réponse à 3-Fraude
  Normalement il vaut mieux être plus civilisé que celui contre qui on se bat, autrement un observateur ne verra que des barbares qui s'échappent. En faisant économie des insultes et dénigrements tu gagnerais au'moins en respectabilité sur ton adversaire.

Au passage n'en profites pas pour montrer que tu es plus ignare que l'armée que tu salies allègrement. Cette armée aligne des candidats à l'agrégation dans plusieurs domaines. Une performance que tu n'atteins sans doute même pas en rêve.

 8   Olala | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 16:14
  Ces manifestants ont plus de droits que les autres togolais dont ils perturbent la liberté comme bon leur semble.

Ils ont à disposition les forces de l'ordre pour leur sécurité. De quoi se plaignent encore ces ingrats.

Bientôt ils exigeront que le gouvernement apportent des rafraichissements.

 7   En accord | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 15:18
  Réponse à 5-Ivoirien borgne
  Ce Clement Gavi est lassant. Il devrait surtout admettre que le mal fait au Togo cette année par cette coalition de l'opposition a dépassé les torts mis sur le compte du pouvoir.

Des gens prêts à brûler le pays dans l'espoir d'accéder au pouvoir par ce moyen.

 6   DEVA | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 15:4
  «De quoi ont-ils peur ? » s'interrogeait Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson jeudi 14 décembre 2017 lors de la marche.

"L'enfant qui empêche sa maman de dormir, lui aussi ne vas pas dormir", dit l'adage.
Quoi de plus normal! Elle sait les DJIHADISTES qu'il y a au sein de l'opposition. Et donc il faut prendre les dispositions qui s'imposent

 5   Ivoirien borgne | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 14:42
  Réponse à 2-Clement Gavi
  Je remarque au fil de tes commentaires que tu termines en proclamant qu'il faut pardonner. On dit chez moi que celui qui est le premier à pardonner est le plus fort. Ça devrait donc être ton cas sauf que tu veux seulement pardonner à celui qui est assez con pour accepter qu'il a tort de ce que tu l'accuse faussement.

Ici tu passes ton temps à proférer des accusations que tu ne peux même pas prouver hélas. Être convaincu de ce qu'on dit ne suffit jamais à envoyer quelqu'un au goulag sauf à avoir un penchant de dictateur. Alors pour moi tu devrais dépasser ce stade un peu facile des idées reçues propices pour charger l'autre camp. Ça ne nous a pas réussi depuis des décennies et ce n'est pas aujourd'hui que ça marchera, même en offrant un faux pardon qui en dit long sur ce que tu penses.

 4   Mon beau Pays | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 14:28
  L'enfant qui veut empêcher sa maman de dormir est obliger lui aussi de ne pas dormir. C'est ce que nous disent nos parents. C'est donc normal que le gouvernement vous complique le retour de marche quand vous avez joyeusement empêché les loméens de circuler. Mais a vrai dire ce qui vous énerve c'est de ne plus pouvoir violenter la population les mains nues comme vous aimez le dire...

 3   Fraude | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 14:12
  Réponse à 1-GNAROU
  Les moutons de Faure.Ils mangent les herbes et dorment dans l'enclot. Ils ont la boue a la place du cerveau.Ils sont les plus malheureux et acceptant leur sort.Ils recrute's apres la lute d'evala.Ils ont connu Lome grace a l'arme'e.Ils ont rate' ieur education,leur niveau educatif est tres bas. Ils constituent in grand probleme pour le people togolais..

 2   Clement Gavi | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 14:11
  Nous peuple Togolais avons non seulement le droit, mais encore le devoir de manifester. Car, si c'est un mal les vies brisées, les générations ruinées par une tyrannie vieille de plus de cinquante ans, c'en est un terrible de s'y résigner. Il faut continuer les manifestations pour être libres et être libres pour pardonner les odieux crimes de ce régime.

 1   GNAROU | Vendredi, 15 Décembre 2017  - 13:55
  Une bonne trouvaille !!

Il faut empecher ceux qui empechent les gens de circuler de circuler eux-memes !!

Il faut meme empecher ceux qui marchent de rentrer tranquillement chez eux apres avoir bloqué la circulation d'honnetes citoyens !!





TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com