Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 4:15:33 PM Lundi, 22 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo LettrLe ouverte aux Responsables de l'Union musulmane du Togo...


opinions

- | | 5 Commentaires |Imprimer Lu : 1428 fois


Éviter la somalisation du Togo
Chaque fois que la violation des droits humains agite la conscience humaine, la Conférence des Evêques de notrre pays a, depuis quelques années, notifié sa vive inquiétude à nos dirigeants. Elle les a invités à opérer "urgemment les réformes demandées par le peuple conformément à la Constitution de 1992 et les a exhortés à la sauvegarde de la paix dans le pays". Le comportement de nos dirigeants ne diffère en rien de celui des preneurs d'otages qu'ils sont devenus à force de chercher à s'éterniser au pouvoir. Les cultes de dimanche sont des espaces où la vie humaine est célébrée et où les prêtres invitent les autorités du pays à la retenue.
Aucune interpellation !

L'Evêque de Mango, une ville à majorité musulmane, ne sait pas abstenu de descendre dans l'arène politique pour appeler au respect de la vie humaine et pour condamner les atrocités que le régime de M. Faure GNASSINGBE fait subir à ses administrés. Aucune interpellation ! Il est sublime de voir cet Evêque défendre les musulmans de cette ville tandis que l'Union Musulmane ne dit mot pour soutenir ses propres membres réprimés par notre régime dont la violence est écoeurante.

L'Imam Al-Hassane Mollah de Sokodé officie chaque vendredi dans sa mosquée. Mais il est enlevé trois jours après son prêche du 13 Octobre 2017. Dans un communiqué en date du 17 Octobre 2017, le Gouvernement a évoqué les raisons de cet enlèvement. Dans sa déclaration du 19 octobre 2017 relative à cette affaire d'enlèvement, l'Association Togolaise de Lutte contre la Manipulation des Consciences (ATLMC) a démontré que les raisons avancées par le Gouvernement étaient dépouillées de sincérité et de vérité.

Mais la troublante préoccupation de l'ATLMC et de l'opinion nationale concerne le silence de l'UMT qui ne dit mot de cette violation massive des droits humains. Elle ne dit mot de la canicule politique qui affecte les Togolais parmi lesquels ses propres membres dont les Imams de Sokodé et de Bafilo. Pourquoi ce silence?

Les musulmans auraient été contents de voir l'UMT prendre la défense des deux Imams ! Ils auraient été aussi reconnaissants s'ils avaient vu l'UMT prendre la défense de M. Tikpi ATCHADAM lorsque ce dernier avait été accusé d'être un pion des organisations islamistes. Si l'UMT sait vraiment que toutes ces accusations sont des montages ignobles ou des vérités incontournables, pourquoi n'en a-t-elle rien dit ? DIEU ne nous recommande-t-Il pas de témoigner et de ne dire que la vérité même si ce témoignage est requis contre un parent? Pourquoi l'UMT ne se conforme-t-elle pas à cette recommandation ?

Les musulmans togolais et d'ailleurs auraient été enfin fiers de voir l'UMT demander au gouvernement togolais d'arrêter le supplice qu'il fait subir aux populations des villes de Sokodé, de Bafilo et de Mango. L'UMT oublie fatalement que ce sont de telles lacunes et défaillances qui attirent les éléments des organisations islamistes. Plutôt que d'accuser M. ATCHADAM d'être un extremiste musulman, le gouvernement ferait mieux de ne pas être finalement le prometteur de la calamité "djihadiste" dont il accuse son adversaire politique. Si l'UMT ne peut pas défendre ses propres membres pourrait-elle le faire pour les catholiques et consorts comme l'Evêque de Mango l'a fait pour les musulmans ? Aurait-elle peur de la réaction de M. Faure GNASSINGBE ? Et la crainte de DIEU qui a créé M. Faure GNASSINGBE, où la met-elle donc?

L'on dit souvent que "tous les musulmans ne sont pas arabes et tous les arabes ne sont pas musulmans" ; ce qui veut dire aussi que "tous les musulmans togolais ne sont pas membres du RPT et tous les membres du RPT ne sont pas musulmans". Au nom de quoi l"UMT refuserait-elle donc de répondre aux sollicitations des partis autres que celui du RPT ? N'y aurait-il pas des musulmans membres des partis de l'opposition ? La religion doit servir la société dans son ensemble comme l'Evêque de Mango l'a fait ; la société est l'émanation de DIEU qui nous recommande de nous aimer les uns les autres.

Limiter l'ouverture, la charité religieuse et la disponibilité de l'UMT rien qu'au parti au pouvoir est une hérésie car le pouvoir appartient en réalité à DIEU. Les responsables de l'UMT ne se rendent-ils pas compte qu'ils ne respectent pas les Statuts de leur organisation ? Ne craindraient-ils donc pas de servir M. Faure GNASSINGBE à la place de DIEU ? Ce qui serait énorme comme perversion ! En fait, la réalité qui éclate aux yeux des observateurs, c'est que l'islam togolais est pris en otage par le régime au pouvoir. Comment briser cette chaîne qui entrave le bon fonctionnement de l'UMT? Pourquoi ce régime noyaute-t-il ainsi cette Union ?

Il est important que le Bureau de l'Union prenne ses dispositions pour que ce régime politique ne l'entraine pas davantage dans la voie glissante de l'égarement qui est la sienne et qui ne cadre pas avec les recommandations de l'Islam. L'ATLMC ne s'érige pas en donneur de leçons car en matière de religion ceux qui sont associés dans l'injustice et la perversion, le seront également dans le supplice car DIEU saura châtier ceux qui activement ou passivement contibuent aux malheurs ou aux décès de leurs semblables.

L'ATLMC vous invite à méditer les faits suivants qui ont découlé de vidéos inédites :
1- l'apparition d'un cheval noir et dont la forme était changeante dans le ciel d'un village malien dont les habitants ont assisté à la scène.
2- l'eau rouge sang d'un ruisseau qui coulait dans la région de Takoradi au Ghana en présence de quelques habitants de la localité.
3- la présence d'une image de tête d'homme dans une vague de mer qui terminait sa course sur une côte togolaise et ce, devant un goupe de spectateurs médusés.
4- l'eau rouge foncé de la rivière Kpondjo qui coulait à Sokodé.
Ces quatre faits sont bouleversants. Ils nous interpellent tous. Chacun pourrait les interprêter à sa manière tout en sachant que nul d'entre nous ne saurait être le déclencheur de tempêtes, encore moins
le décorateur du ciel ou enfin le fabricateur d'une goutte d'eau bleue ou rouge. Les livres religieux nous ont appris comment DIEU a envoyé le sang à Pharaon pour l'éprouver. Son obstination à nier les signes de DIEU l'ont conduit à sa perte définitive lorsque les deux versants de la mer qui s'était fendue en deux pour livrer un passage se sont refermés sur son imposant cortège.

Tout simplement DIEU est en action au Togo comme IL ne l'a jamais fait ailleurs en ces temps modernes et nous montre SA TOTALE DESAPPROBATION de la servitude dans laquelle le régime togolais a enfermé son pacifique peuple.

L'UMT doit servir de rampe de guidage vers un monde de fraternité, de complémentarité et si possible de bonheur social. Elle a la charge de lutter vaillamment pour barrer la voie à l'intégrisme islamiste que le régime en place instille dans le ciel politique togolais d'où pourraient surgir des cyclones dont la force de dévastation ne nous laissera que ruine et désolation. Dans notre enfance, nous avons su par empirisme qu'on ne joue pas avec le feu. Nos maîtres nous l'ont répété à l'école primaire. Faut-il qu'on nous le répète à l'âge adulte auquel nous sommes parvenus ? Celui qui joue avec le feu jusqu'à sa tombe n'aura rien apporté à l'humanité. Ce qui serait immensément déplorable ! L'ATLMC soumet à la réflexion de l'UMT l'analyse traduite de l'arabe et faite par un journaliste Egyptien sur son blog au sujet de la crise politique au Togo notre cher pays. Il a dit en substance ce qui suit :
"Il faut que le pouvoir arrête d'agiter la menace du djihadisme au Togo juste pour discréditer le PNP ; il y a des fléaux dont il ne faut jamais évoquer l'existence même dans une stratégie de communication offensive car l'UNIR joue avec le feu en entonnant le début d'une chanson macabre sur laquelle personne (pouvoir cmme opposition) ne pourra danser lorsque ses vrais musiciens finiront par se rabattre sur le Togo et là le PNP tout comme le reste de l'opposition et de la société civile seront des maux insignifiants pour le régime qui sera cette fois confronté à l'hydre terroriste celle dont même les unités des FAT les plus aguerries et armées ne pourront venir à bout."

L'UMT doit prendre courage, être constructive pour l'homme comme DIEU le veut et oeuvrer réellement pour la libération de l'homme de l'oppression et de l'injustice d'un autre, si puissant soit-il. Elle doit être plus utile que nuisible et non plus nuisible qu'utile. Elle pourrait aussi innover son potentiel diplomatique usité et discuter ouvertement avec le régime des propositions susceptibles de sauver le Togo, sans oublier surtout que DIEU voit tout et qu'Il est en permanence avec nous où que nous soyons. La recherche effrenée de l'éternité politique est une initiative égoiste à déconseiller vivement pour la paix et le développement de notre pays.

Fait à Bremen (Allemagne) le 10 Novembre 2017

Pour le Bureau National

Le Président
S.-R. AYEVA

L'AUTEUR
S.-R. AYEVA
Ancien Mmembre du Haut Conseil de la Répblique (H.C.R.)
Parlement de Transition


Autres titres

Togo quelle réponse à trump ? 
Togo togo chéri, l’or de l’humanité… 
Togo tikpi atchadam et le djihadisme : les élucubrations d'un ministre nommé agadazi 
Plus de nouvelles





 5   GNAROU | Jeudi, 23 Novembre 2017  - 15:25
  Ils mettent le feu au pays, et quand ca chauffe , ils viennent se refugier en europe !!

L'africain est idiot !!!

 4   KPENZOU | Mercredi, 22 Novembre 2017  - 23:44
  Hahaha, FRAUDE N'TÔ BÉ LAN MÉ TOUUUUUH 😱
FRAUDEMA DEGAAAAGE, ICI ET MAINTENANT 😨

 3   Toi-aussi | Mercredi, 22 Novembre 2017  - 20:4
  Pour la paix, la stabilité et le développement du Togo font partie des intérêts fondamentaux du pays et de la région »
Faure doit participer au gouvernement de transition, s’il en aura un ; mais l’élection présidentielle doit se faire sans lui. Tous les partis politiques seront appelés à participer à une élection sereine, réelle, transparente et visible à tous les parties invitées sous régionales, les antagonistes et protagonistes de la région, les apôtres religieux nationaux et observateurs internationales et la société civile togolaise.
« Nous voulons la paix et non la Paiy ou la pè … - au Togo ».

 2   Toi-aussi | Mercredi, 22 Novembre 2017  - 15:39
  Qui parle de Somalisation du Togo, ne vit pas au Togo et ne connais pas le Togo. L’occident avait injecté cette idée de l’Islamisation au Togo ; comme ils l’ont fait au Niger pour piller leur Uranium et au Mali pour piller leur dépôt d’or dans le Kidal au Nord du Mali. Ils ont tout pille au Togo déjà ? Qu’est ce qui reste encore au Togo ? Pour celui qui parle d’Islamisation ou de Somalisation, regardes-toi bien dans le miroir, voir ton alentour avant de parler de Somalisation au Togo. C’est plutôt des gens comme vous qui crée la fureur, la panique, la terreur, le souci, la paranoïa, le cauchemar et l’insécurité dans le pays. Ce n’est plus le moment de la curiosité et de la gourmandise au Togo. C’est plutôt une réalité que les Togolais tous unis veulent une alternance politique, sociale et économique. A bon entendeur, salut ! Aux bons attendues, au revoir !

 1   Toi-aussi | Mercredi, 22 Novembre 2017  - 15:27
  Le faux Alpha Conde a bien déçu son peuple en ayant l’audace de vouloir briguer un troisième mandat. A quoi bon de dialoguer avec lui ? Président en exercice de l’Union Africaine ? L’opposition avait bien fait de ne pas se dépêcher à Conakry la dernière fois. Car le Togo ne sera pas une poupée pour les forces de brutalité et de désordre humanitaire, social et politique en Afrique.
Alpha Conde n’a qu’à prendre conscience de lui-même et que ses nuits et jours lui portent conseil et le remmènent a la raison. L’Afrique n’a plus besoin de vieux loups comme lui qui se croit demi-dieu. Avec le temps eux tous verront les coups de foudre se manifester dans leur camps ou maquis ; ou dans les casernes de ceux qui les protègent aveuglement et sourdement pour créer le désordre, la division dans leur pays enfin de régner définitivement et sans compétition préalable. Si les dirigeants Africains dans ce siècle pensent encore être des demi-dieux Africains, donc que le bon Dieu, le Sacrificateur Souverain leur pardonne leur frivolité, leur attitude démonique et satanique ; et sanguinaire – voire faire des sacrifices humains – voire boire du sang humain – voire participer à des cultes diaboliques enfin de siéger et d’assiéger le peuple et rendre son peuple nonchalant, frivole, louche, lâche, inconscient et incapable de voir et d’entendre les réalités du monde actuel dans la sérénité, la sincérité et dans l’alternance sociale, économique et politique. C’est triste et c’est une question tragique pour la jeunesse Africaine qui toujours est assujettie par la mentalité colonialiste et néocolonialiste de nos propre dirigeants politiques. Les vétérans coloniaux ne veulent pas lâcher le pouvoir pour une bonne gouvernance en Afrique et ils sont devenus des esclaves de l’Occident, leurs patrons à travers qui l’occident pille les ressources du continent Africain. Quelle honte pour eux comme quémandeurs perpétuels et des mendiants de l’occident héritier du continent. Enfin, le rouleau tombe et c’est la panique qui secoue les corrompus demi-dieux, les soi-disant bailleurs de fonds, les mafistes et la bourgeoisie militaire et civile. N’as-tu pas honte Alpha Conde de ne pas pu discuter les affaires Africaines en Afrique ou dans les couloirs de la CEDEAO ? Pourquoi la France et non Abuja ? Pourquoi pas Addis-Ababa en Ethiopie ? Ayez honte, chefs d’états Africains de ne jamais subvenir aux besoins de vos peuple Africains. C’est pitoyable et c’est lamentable, c’est triste et c’est tragique pour la jeunesse Africaine. Chapeaux aux nouveaux défendeurs du continent Africain ; que jamais l’Afrique ne soit plus à la solde des étrangers pilleurs de nos biens et nos ressources. L’esclavage avait dilué la capacité du continent Africain de nos ressources humaines et cela à contribuer à la dégradation intégrale socioéconomique – socio-politique pour établir et bâtir le continent Africain. Nous ne serons plus aveugles ni sourds. Le moment est venu et le temps a sonné et l’Afrique gémis, cri et nous appelle à la libération - construction - transformation et son développement sociale et économique. Chapeaux a tous et a toutes !


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com