Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 4:16:06 PM Lundi, 22 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Dépendance et Indépendance


opinions

- | | 3 Commentaires |Imprimer Lu : 852 fois


La nouvelle génération Africaine est bien et mieux éduquée et disposée que leurs prédécesseurs. Donc le vent du changement politique et d’alternance économique et sociale souffle de Sud au Nord ; de l’Est à l’Ouest du continent Africain pour de bon. La jeunesse et la diaspora Africaine est déterminée désormais à prendre la coulisse de la bonne gouvernance du continent. Maintenant que le vin est tire, l’Occident n’aura plus le choix mais plutôt de le boire amèrement et paisiblement. La diaspora veut avoir un dénominateur commun dans l’agrément international.

Pour le Togo :
Les Togolais ne peuvent plus se laisser tabasser, torturer, bastonner, tuer, trahir, arrêter arbitrairement, juger arbitrairement, emprisonner arbitrairement, traiter comme des crapauds et des margouillats a écrasé sans merci et avec impunité. Pour ceux qui croient encore que le Togo d’hier joue toujours dans leur camp ; se trompent. Ils sont dans les paranoïas, endormies dans leur maquis de confort croyant que c’est la nuit toujours au Togo et le soleil se lève et ne se lèvera jamais au Togo. Si auparavant, le peuple était naïve, nonchalant, louche et lâche, c’est parce qu’il n’y avait pas des gens de bonne conscience qui veulent un peuple souverain mais un peuple qu’ils peuvent prendre en otage ; qu’ils peuvent traiter comme des esclaves d’Etat conçu par la bourgeoise civile et la bourgeoisie militaire ; et vendu comme des commodités ou marchandises pour les communautés mafistes internationales qui ont été toujours le malheur et la malfaisance au Togo.

Malheur a ceux qui croient encore que le soleil ne se lève jamais au Togo. Gars a ceux qui réfléchissent que le Togo est leur pain sur la planche et que les Togolais sont des nonchalants et des noyés dans la côte occidentale de l’Afrique et du golfe du Benin. Gars aux traitres qui se croient invincibles et indomptables vis-à-vis d’un peuple aigri, affamé et assoiffé, sujet et assujetti par une simple minorité de pilleurs nationales, sous régionales et internationales. Maintenant que le vin est tiré, ils hésitent de le boire. Ils tâtonnent et circulent dans tous les coins du monde comme des tourbillons et des tournesols. Ils ont des cauchemars perpétuels et se demandant si vraiment c’est le Togo que ces derniers évènements se passent – si vraiment le peuple Togolais est enfin réveillé et éveillé. Ce n’est plus le temps de l’esclavage et de la soumission totale des patrons ou l’influence et la dominance totale imposées par des colons, la colonisation et le néocolonialisme supportés par nos propres dirigeants soi-disant diplomates – politiciens – et chefs d’Etat. L’heure a sonné non seulement pour le Togo mais aussi pour toute l’Afrique pour se libérer de ces girafes, de ces griffes de lions couvert de velours et d’en sortir entre les dents des crocodiles de l’occident qui sont devenus des ruminants de l’Afrique depuis l’esclavage à travers l’indépendance du continent Africain ; du Nord au Sud ; de l’Est à l’Ouest. Trop, c’est trop. Assez, c’est assez. Mourrons ou vaincrons et dans la dignité, l’intégrité et la liberté sociale, politique dans un climat prospère et digne sous l’image humain de notre créateur et le sacrificateur souverain. Le Togo ne sera plus la proie des interlocuteurs de la sous-région ou internationale. La pression de la rue doit continuer jusqu’à la dernière minute du combat d’alternance sociale et politique et diplomatique. La pression de la rue est nécessaire pour déloger ce gouvernement fantôme qui gargouille, tabasse, tue son peuple et torture son peuple Togolais de tour en tour. C’est la façon qu’un gouvernement vipère, de copinage et des dames maitresses et qui enrichi toutes les putes et bordelles de l’Occident en Afrique continentale. Pourquoi Buhari et Apha Conde se gênent. Comme toujours, ils n’ont qu’à aller se foutre dans leurs maquis individuel. Apres plusieurs déceptions perpétuelles et contractuelles de la part du gouvernement Togolais, eux tous ont été complices de la faillite politique et de bonne gouvernance au Togo. Pourquoi la CEDEAO ! Pourquoi L’Union Africaine ! Pourquoi des accords sous régionaux l’établissement d’une bonne politique de paix, de solidarité enfin d’avoir un dénominateur commun pour la sous-région ? Ils sont tous des faux ! Faux de conscience, faux de liberté et faux de sagesse. Pourquoi Donc l’ONU ? Seulement un passablement et rassemblement des privilégiés ; de la bourgeoisie intellectuelle, civile et gouverneurs militaire civiles du monde ? La société prolétaire est victime de ses privilégiés politique qui néanmoins ont toujours manque de sagesse mais qui plonge la majorité dans la détresse perpétuelle et assombrie. Ces dirigeants vont de sommet en sommet pour ne rien accomplir de concrète. Ils sont tous des abstracts de dirigeant dans leur conglomérat de politiciens pour ne rien comprendre pour ne rien dire à leurs constituants.

L’Afrique n’a plus besoin de prendre des lésons de l’Occident. Tout le monde sait que l’Occident vit et s’étale sur la fiscalité de sa population et sa responsabilité sociale. Le superlatif est vraiment inferieur a l’alternatif ; car l’alternatif est l’alternance du développement politique. Partout dans le monde, ou réside la diaspora, il n’y a pas d’illusions de corruption même aux USA. Mais le manque de responsabilité sociale, la fiscalité sociale, l’alternance politique et sociale superciment le superlatif de corruption, de négligence et de mauvaise gouvernance sont les clés de la défaite pour l’alternance politique au Togo en particulier et en Afrique en entier. La diaspora Africaine n’a plus rien à apprendre de l’Occident. L’Afrique doit apprendre de la diaspora et essayer de se dépasser de la nuisance et de la naissance néocolonialisme occidentale en Afrique. Donc, trop, c’est trop !

Kokou Hermann Attiogbe, USA

L'AUTEUR
Kokou Hermann Attiogbe
USA


Autres titres

Togo quelle réponse à trump ? 
Togo togo chéri, l’or de l’humanité… 
Togo tikpi atchadam et le djihadisme : les élucubrations d'un ministre nommé agadazi 
Plus de nouvelles





 3   KPENZOU | Mercredi, 22 Novembre 2017  - 23:50
  Hahaha, FRAUDE N'TÔ BÉ LAN MÉ TOUUUUUH 😱
FRAUDEMA DEGAAAAGE, ICI ET MAINTENANT 😨

 2   Toi-aussi | Mercredi, 22 Novembre 2017  - 15:45
  Le faux Alpha Conde a bien déçu son peuple en ayant l’audace de vouloir briguer un troisième mandat. A quoi bon de dialoguer avec lui ? Président en exercice de l’Union Africaine ? L’opposition avait bien fait de ne pas se dépêcher à Conakry la dernière fois. Car le Togo ne sera pas une poupée pour les forces de brutalité et de désordre humanitaire, social et politique en Afrique.
Alpha Conde n’a qu’à prendre conscience de lui-même et que ses nuits et jours lui portent conseil et le remmènent a la raison. L’Afrique n’a plus besoin de vieux loups comme lui qui se croit demi-dieu. Avec le temps eux tous verront les coups de foudre se manifester dans leur camps ou maquis ; ou dans les casernes de ceux qui les protègent aveuglement et sourdement pour créer le désordre, la division dans leur pays enfin de régner définitivement et sans compétition préalable. Si les dirigeants Africains dans ce siècle pensent encore être des demi-dieux Africains, donc que le bon Dieu, le Sacrificateur Souverain leur pardonne leur frivolité, leur attitude démonique et satanique ; et sanguinaire – voire faire des sacrifices humains – voire boire du sang humain – voire participer à des cultes diaboliques enfin de siéger et d’assiéger le peuple et rendre son peuple nonchalant, frivole, louche, lâche, inconscient et incapable de voir et d’entendre les réalités du monde actuel dans la sérénité, la sincérité et dans l’alternance sociale, économique et politique. C’est triste et c’est une question tragique pour la jeunesse Africaine qui toujours est assujettie par la mentalité colonialiste et néocolonialiste de nos propre dirigeants politiques. Les vétérans coloniaux ne veulent pas lâcher le pouvoir pour une bonne gouvernance en Afrique et ils sont devenus des esclaves de l’Occident, leurs patrons à travers qui l’occident pille les ressources du continent Africain. Quelle honte pour eux comme quémandeurs perpétuels et des mendiants de l’occident héritier du continent. Enfin, le rouleau tombe et c’est la panique qui secoue les corrompus demi-dieux, les soi-disant bailleurs de fonds, les mafistes et la bourgeoisie militaire et civile. N’as-tu pas honte Alpha Conde de ne pas pu discuter les affaires Africaines en Afrique ou dans les couloirs de la CEDEAO ? Pourquoi la France et non Abuja ? Pourquoi pas Addis-Ababa en Ethiopie ? Ayez honte, chefs d’états Africains de ne jamais subvenir aux besoins de vos peuple Africains. C’est pitoyable et c’est lamentable, c’est triste et c’est tragique pour la jeunesse Africaine. Chapeaux aux nouveaux défendeurs du continent Africain ; que jamais l’Afrique ne soit plus à la solde des étrangers pilleurs de nos biens et nos ressources. L’esclavage avait dilué la capacité du continent Africain de nos ressources humaines et cela à contribuer à la dégradation intégrale socioéconomique – socio-politique pour établir et bâtir le continent Africain. Nous ne serons plus aveugles ni sourds. Le moment est venu et le temps a sonné et l’Afrique gémis, cri et nous appelle à la libération - construction - transformation et son développement sociale et économique. Chapeaux a tous et a toutes !

 1   Toi-aussi | Mercredi, 22 Novembre 2017  - 15:44
  Qui parle de Somalisation du Togo, ne vit pas au Togo et ne connais pas le Togo. L’occident avait injecté cette idée de l’Islamisation au Togo ; comme ils l’ont fait au Niger pour piller leur Uranium et au Mali pour piller leur dépôt d’or dans le Kidal au Nord du Mali. Ils ont tout pille au Togo déjà ? Qu’est ce qui reste encore au Togo ? Pour celui qui parle d’Islamisation ou de Somalisation, regardes-toi bien dans le miroir, voir ton alentour avant de parler de Somalisation au Togo. C’est plutôt des gens comme vous qui crée la fureur, la panique, la terreur, le souci, la paranoïa, le cauchemar et l’insécurité dans le pays. Ce n’est plus le moment de la curiosité et de la gourmandise au Togo. C’est plutôt une réalité que les Togolais tous unis veulent une alternance politique, sociale et économique. A bon entendeur, salut ! Aux bons attendues, au revoir !


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com