Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Professeur Komi Wolou au FAT : « Ne laissez personne vous opposer aux civils »






politique

iciLome | | 26 Commentaires |Imprimer Lu : 6343 fois

Le Secrétaire national du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR), Prof. Komi Wolou, membre de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, a adressé un message républicain aux Forces armées togolaises (FAT). Lisez plutôt !

Appel républicain du Secrétaire national du PSR aux Forces armées et de sécurité

Moi, Professeur WOLOU Komi, Secrétaire national du PSR, face à la situation sociopolitique extrêmement grave et face au danger que court le Togo, je vous parle.

Je vous salue dans l’Amour de Dieu sous la protection duquel le Peuple togolais s’est placé à travers la constitution de 1992.

Vous avez choisi le métier des armes, un métier noble. Alors que les autres dorment, vous devez veiller à la sécurité de tous, de jour comme de nuit, sous le soleil ou sous la pluie, dans la chaleur ou dans le froid. Nous le savons et le Peuple vous en remercie.

Dans votre métier, vous êtes soumis aux ordres de la hiérarchie. Nous le savons aussi. C’est normal. Il n’y a plus d’armée si le militaire est libre d’exécuter ou non les ordres. S’il en est ainsi, c’est parce que les forces armées et de sécurité ont pour mission de protéger les personnes et les biens, de défendre l’intégrité territoriale d’agir exclusivement dans l’intérêt général.

Vous êtes obligés de vous soumettre aux ordres de vos supérieurs parce que ces supérieurs ont le devoir d’agir dans l’intérêt général. C’est donc cet intérêt général qui constitue le fondement et la limite de votre mission.

Cependant, votre statut de militaire ne vous soustrait pas au respect de la loi.

Le Peuple peut comprendre, lorsque les circonstances l’exigent, que vous soyez amenés à disperser les manifestations dans le respect de la loi. Mais le peuple ne peut pas comprendre que vous deveniez des tortionnaires, détruisant tout sur votre passage. Le peuple ne peut pas comprendre que vous puissiez jeter des gaz lacrymogènes dans les maisons, dans les chambres à coucher ou tirer sur les concitoyens. La mission d’intérêt général qui vous incombe, c’est de les protéger et non de les massacrer !

La lutte que mène l’opposition est une lutte citoyenne au profit de tous, de vos enfants, de vos époux et épouses, de vos parents, de vous-mêmes. Vous êtes aujourd’hui militaires, demain vos enfants ne le seront pas forcément.

Cette lutte profitera aux enfants de Monsieur Faure Gnassingbé. M. Kpatcha Gnassingbé est le fils du feu Président Eyadéma. Mais il est aujourd’hui en prison à la suite d’un procès qui ne présentait pas les garanties nécessaires d’un procès équitable. C’est dire que si la situation ne change pas dans notre pays, l’enfant du Président Faure peut aussi se retrouver, demain, en prison après un procès inéquitable. Ce que nous ne souhaitons pas.

Il faut créer les conditions d’une vie où chacun verra ses droits respectés et vos fils pourront légitimement aspirer aux fonctions de chef de l’Etat sans être jeté en prison. C’est le sens de notre lutte.

Le chef de l’Etat doit pouvoir compter sur vous pour la défense de l’intégrité territoriale, pour la protection des personnes et des biens. Mais le chef de l’Etat, chef des armées ne doit pas compter sur vous pour torturer les manifestants, pour tirer sur les citoyens, pour assiéger les villes, pour pérenniser un pouvoir dictatorial. Vous êtes l’armée togolaise, une armée républicaine vous n’êtes pas une armée d’occupation.

Tirer sur des manifestants, torturer les citoyens, ce n’est pas faire preuve de courage, c’est trahir votre pays, c’est faire preuve de lâcheté. Mais nous savons que vous n’êtes pas des lâches.

Par vocation, vous êtes au service de l’Etat ; vous êtes au service de la nation ; vous n’êtes pas au service d’une personne, fût-elle chef de l’Etat.

Forces armées togolaises, forces de sécurité ; Vous avez besoin des civils. Et, les civils ont besoin de vous.

L’enseignant à l’école ne fait aucune différence entre les élèves enfants des militaires et les élèves enfants des civils.

Le médecin assiste l’épouse du civil et celle du militaire au moment de l’accouchement sans distinction. Le chauffeur de taxi transporte les enfants des militaires et des civils sans distinction. Il en est de même pour toutes les professions. Alors, pourquoi l’armée peut-elle se dresser contre le Peuple ? Pourquoi les civils doivent-ils se dresser contre les militaires ?

La lutte en cours actuellement au Togo n’est pas celle d’une ethnie contre une autre. La lutte que nous menons n’est pas celle d’une religion contre une autre. Il s’agit d’une lutte de libération contre la tyrannie d’une minorité, qui méprise civils et militaires, s’appropriant les biens de l’Etat avec arrogance et confisquant le pouvoir du Peuple.

Forces armées togolaises, ne vous laissez pas entraîner dans des massacres de vos frères et sœurs civils pour servir la cupidité et les caprices de certains individus.

Vous avez le devoir de réserve en votre qualité de militaire, ce qui ne signifie pas que vous n’analysez pas la situation de notre pays ; ce qui ne signifie pas, non plus, que vous êtes privés de vos facultés intellectuelles. Il serait absurde que vous deveniez les ennemis de ceux qui se battent pour le mieux-être de nous tous. Ne laissez personne vous opposer aux civils.

Forces armées, vous êtes nos frères, nous formons un ensemble indivisible. Vos neveux, vos femmes, vos enfants, vos cousins, vos parents sont des civils, toutes ethnies confondues. Et nous civils, nos frères, nos cousins, nos enfants sont des militaires.

Le Peuple togolais sait qu’il peut compter sur vous pour éviter des massacres et les tortures.
Forces armées togolaises, aux termes de l’article 147 de notre Constitution, « Les Forces Armées togolaises sont une armée nationale, républicaine et apolitique. Elles sont entièrement soumises à l’autorité politique constitutionnelle régulièrement établie ».

Vous êtes donc soumis à vos supérieurs et à l’autorité constitutionnelle. Cependant l’article 21 de la même constitution dispose que :

« La personne humaine est sacrée et inviolable.

Nul ne peut être soumis à la torture ou à d'autres formes de traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Nul ne peut se soustraire à la peine encourue du fait de ces violations en invoquant l'ordre d'un supérieur ou d'une autorité publique.

Tout individu, tout agent de l'Etat coupable de tels actes, soit de sa propre initiative, soit sur instruction, sera puni conformément à la loi.

Tout individu, tout agent de l'Etat est délié du devoir d'obéissance lorsque l'ordre reçu constitue une atteinte grave et manifeste au respect des droits de l'homme et des libertés publiques ».

Ce texte signifie, Forces armées togolaises, que vous avez le devoir de désobéir si on vous demande de tuer, de torturer ou de porter atteinte aux droits de l’homme.

Ce texte signifie également que si vous tuez ou torturez sur instructions de vos supérieurs ou même du Président de la République, vous allez personnellement répondre devant la loi.
L’ordre quel qu’il soit doit être exécuté avec discernement. Je vous suggère par ailleurs ce passage biblique : 2 Rois chapitre 1 versets 1 à 15.

Vive l’armée togolaise républicaine et respectueuse des droits de l’homme,

Vive le Togo,

Que Dieu bénisse le Togo !

Professeur WOLOU Komi



Autres titres

Togo crise politique : un émissaire d'alpha condé à lomé ce week-end 
Togo la société civile togolaise à la recherche d’outils de règlement pacifique de la crise 
Togo la mobilisation de contestation du pouvoir s’amplifie : un gouvernement d’union, le piège pour noyer la lutte 
Plus de nouvelles


Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 26   SIOUCOPE | Mercredi, 15 Novembre 2017  - 20:45
  Réponse à 24-Faure must go
 
J'espère que nos leaders de l'opposition vont t'écouter ici. Ça n'étonne personne puisque Gilchrist Olympio qui s'est reconverti en consultant de lomé 2 use de toutes les pressions pour soutenir les enfants des tueurs de son père

 25   El Fouego | Mercredi, 15 Novembre 2017  - 8:24
  La peur a changé de camp.

 24   Faure must go | Mercredi, 15 Novembre 2017  - 1:31
  Alert* Vigilance.Dieu va devoiler tout.
Le chef de cette délégation Kan Daapah qu'on présente comme le ministre de la sécurité du Ghana est en fait le chef des renseignements du Ghana.
*Ç'est un ami personnel de faure depuis les usa. Ils allaient en boîte ensemble, draguaient les filles ensembles. Ç'est l'homme sur de faure autour de Addo.*
*Ç'est aussi lui qui a foutu nos compatriotes en prison au Ghana après l'incident de la marche.*

En clair ce monsieur ne peut pas jouer ce rôle. J'ai toujours dit à nos amis de se méfier de nos voisins de l'ouest. La coalition doit rapidement récuser ce monsieur.
Merci

Vigilance......faure must go....faure must go......faure must go.

Mahamah et Watara avaient déjà trahi le peuple togolais en 2015.
On ne plus ca.

 23   Vraimennnnt | Mardi, 14 Novembre 2017  - 23:49
  Réponse à 23-VOUS PESEZ COMBIEN ?
  .
Suis bêtement ce qui PAIY à ton estomac avant de le vomir gluant
Les FRAUDES prolifèrent ensemble mais sont les mêmes moutons
.

 22   Emefa | Mardi, 14 Novembre 2017  - 23:43
  Réponse à 23-VOUS PESEZ COMBIEN ?
  TOI TU PETES COMBIEN D'ODEUR HOIN-HOIN ?

 21   VOUS PESEZ COMBIEN ? | Mardi, 14 Novembre 2017  - 23:16
  Dans tout ce que vous déversez comme vomissures, vous oubliez une chose : le premier président du Togo avait estimé que le pays n'avait pas besoin de militaires parce que sa milice personnelle, les ablodé-sodjas étaient suffisants. Il préconisa que les quelques soldats existants seraient envoyés au champ d'où ils n'auraient jamais dû partir.

C'est juste comme ça que c'est plutôt lui qui est retourné à la terre qui ne trompe jamais. Comme c'est du temps ancien, vous ne pouvez pas comprendre pourquoi l'armée a grandi dans le respect de la famille qui lui a permis d'être encore là depuis plus de 50 ans.

Renseignez vous avant de suivre bêtement ce qui plaît à vos oreilles.
Les moutons se promènent ensemble mais n'ont pas le même prix.

 20   Emefa | Mardi, 14 Novembre 2017  - 23:10
  Réponse à 19-GNAROU
  Et toi u n laideron c'est pire, paece qu'un laideron, c'est un lêlêlê, hahaha, quand je te vois passer avec la nuque que tu as et ta façon de regarder à gauche, puis derrière en soulevant le front gakpoooooo, c'est mort de rire !

 19   Gratitude | Mardi, 14 Novembre 2017  - 20:57
  Réponse à 19-GNAROU
  Pr WOLOU, moi je vous encourage. Vous dites ce que vous pensez et vous êtes un homme digne et libre. Ne regardez pas ces êtres d'une autres époque, genre Gnarou, qui ont vendu leurs consciences à prix d'argent et qui au finish ont tout perdu d'humain. Ils sont devenus pire que des fauves,
Merci pour votre engagement, votre abnégation. Je prendrai contact avec vous. merci

 18   GNAROU | Mardi, 14 Novembre 2017  - 18:55
  Depuis que je l'ai surnommé " BATRACIEN" , il se fait prendre les photos de profile !!

Un crapeau est un crapeau !! De face comme de profile !!

Quelle laideur !!

WOLOU une vraie laideur ....

 17   Sophie | Mardi, 14 Novembre 2017  - 17:37
  Réponse à 1-Clement Gavi
  Faure fraudeur....quitter le pouvoir.

Discours de la servitude volontaire.*

C’est un texte d’Étienne de la Boëtie qui date de près de 500 ans et pourtant…

*« Comment se fait-il qu’autant d’hommes, villes, nations acceptent de subir la tyrannie d’un seul homme ? Être gouverné revient-il à être tyrannisé ? »* Étienne de la Boétie a 17 ans lorsqu’il écrit ce texte.

Il est trois sortes de tyrans, dit-il. Les uns viennent au pouvoir par la force, les seconds par leur dynastie et les troisièmes par des élections.

*Mais qu’est-ce qui fait qu’un homme élu par les autres hommes se croit soudain invulnérable et s’éloigne d’eux en exerçant un pouvoir sans partage ?*

«Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien ! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres ! Vous vivez de telle sorte que rien n’est plus à vous. Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu’on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort.

Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ? Les pieds dont il foule vos cités ne sont-ils pas aussi les vôtres ? A-t-il pouvoir sur vous, qui ne soit de vous-mêmes ? Comment oserait-il vous assaillir, s’il n’était d’intelligence avec vous ? Quel mal pourrait-il vous faire, si vous n’étiez les receleurs du larron qui vous pille, les complices du meurtrier qui vous tue et les traîtres de vous-mêmes ? Vous semez vos champs pour qu’il les dévaste, vous meublez et remplissez vos maisons pour fournir ses pilleries, vous élevez vos filles afin qu’il puisse assouvir sa luxure, vous nourrissez vos enfants pour qu’il en fasse des soldats dans le meilleur des cas, pour qu’il les mène à la guerre, à la boucherie, qu’il les rende ministres de ses convoitises et exécuteurs de ses vengeances. Vous vous usez à la peine afin qu’il puisse se mignarder dans ses délices et se vautrer dans ses sales plaisirs. Vous vous affaiblissez afin qu’il soit plus fort, et qu’il vous tienne plus rudement la bride plus courte. Et de tant d’indignités que les bêtes elles-mêmes ne supporteraient pas si elles les sentaient, vous pourriez vous délivrer si vous essayiez, même pas de vous délivrer, seulement de le vouloir.

Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres. Je ne vous demande pas de le pousser, de l’ébranler, mais seulement de ne plus le soutenir, et vous le verrez, tel un grand colosse dont on a brisé la base, fondre sous son poids et se rompre. »

Étienne de La Boétie / Extrait de Discours de la servitude volontaire.

*Esprits Libres / Élevons nos consciences.*

 16   Atalolo | Mardi, 14 Novembre 2017  - 16:49
  Alors que sont royaume tend vers la perdition et la destruction, on voit au jour le jour les recruités du prince changent leur pseudo ou le multiplier au nombre de fois pour impressionner. La plupart parmi eux sont totalement médiocres et ne connaissent même pas de sujets à discuter. Et oui, qui se ressemble s’ assemble. Combien sont-ils payés, on peut le deviner à travers ce qu’ ils traînent derrière eux comme écriture. Tandis que certains sont presque lisibles dans leur démarche, d’ autres sont pires que l’ Aveugle qui écrit ici. Essayons de les pardonner et que vive la Patrie.

 15   L'aveugle | Mardi, 14 Novembre 2017  - 15:19
 
Dans un combat politique, lorsqu'il y a mort d'homme, on respecte cette tragédie et on se range derrière la république. Il sera toujours temps après de reprendre les chamailleries.

Je suis déçu de constater que mes frères de combat n'ont pas la notion du devoir d'un démocrate. Celui ci ne doit pas s'aveugler de sa mission et cracher sur les droits humains qu'il doit lui même essayer de respecter pour mieux les promouvoir.

Je constate que ces dernières années il y a eu des manifestations de rue de grande ampleur sur des sujets de la plus haute importance sans que l'on déplore un seul blessé. Mais depuis août, des frères de combat disent manifester pacifiquement en semant mort et désolation qu'ils mettent au cou de l'adversaire.

Ce n'est pas correcte de créer une situation confuse volontairement pour pousser le pouvoir à se durcir. Une telle tactique pour crier ensuite au loup, est tolérable quand il n'y a pas de victimes innocentes. C'est clair que les récentes manifestations avaient pour objectif de provoquer l'hécatombe qui allait faire tomber le pouvoir.

Alors qu'on le veuille ou pas, la responsabilité est déjà assumée et pré-revendiquée par ceux qui allaient s'en vanter si victoire. Qui ne risque rien n'a rien. Donc c'est comme ça ou alors on choisit des méthodes plus légitimes comme la fraude électorale transparente. C'est en cela que j'apprécie mon frère Jean-Pierre F.

 14   Avouantheboss | Mardi, 14 Novembre 2017  - 15:9
  Pour le Pr. Komi Wolou, ce sont ses propres yeux? Ou, on lui a greffé les yeux de caméléon? Si c'est le cas, on lui a aussi greffé le cerveau de l'animal! le Pr. Komi Wolou raisonne comme un caméléon!

 13   Le peuple c'est qui | Mardi, 14 Novembre 2017  - 13:42
  Réponse à 12-Abladjo
  Arrêtez de manipuler les consciences. Je me souviens que tout petit je chantais avec mes camarades de quartier, des chansons insultantes contre les ethnies du nord. C'était à Lomé avant le coup d'état de 1963. Je peux en parler parce que ce n'était que des chansons pour nous les enfants. Ethnie ne signifiait rien pour moi et les insultes avait un caractère amusant.

Tout comme aujourd'hui on trouve de grands gamins sur un site comme celui-ci qui croient suivre la mode en rivalisant d'injures et de slogans mensongers. Moi j'ai fini par comprendre qu'une certaine rancœur inconsciente poussait mes camarades d'enfance à nier la paternité de ce que vit notre pays. Je témoigne donc de ce que j'ai vécu et que j'ai compris plus tard. Les gens du nord n'avaient pas droit à d'autre aspiration qu'a être les larbins de l'élite de la capitale, et les serpillières des modeste citoyens de Lomé.

Normal, puisque le colon avait décidé que le peuple des régions du nord était vigoureux comme des boeufs et devait être utilisé comme tel, donc n'avait pas besoin d'écoles. L'histoire est toujours là.

Moi j'ai compris quand ça a basculé, que des êtres humains s'ils en sont réellement ne peuvent accepter longtemps cet esclavage doublé d'insultes avilanssantes. J'accepte que le temps de la méprise est passé, alors ne replongeons pas dans les bassesses de nos parents. Sinon ça ne finira jamais. Dans les années 90, nous avons raté la chance d'aller vers le vivre ensemble qui se nomme démocratie, pendant que notre voisin le Bénin a saisi l'occasion de congédier son dictateur avant de se raviser pour le rappeler démocratiquement. C'est parce-que tout petits, nous avons vécus dans une atmosphère permanente de dénigrement de ceux qui ne sont pas nés sur la côte comme nous, au point de les charger de tous les malheurs.

Stop ! La démocratie, la vraie, s'obtiendra en nous changeant nous même avant de changer les autres. Ça se verra quand nous saurons qu'il est possible de gagner sans insultes, sans mensonges, et même sans violences verbales ou physiques. Je l'espère encore.

 12   Le peuple c'est qui | Mardi, 14 Novembre 2017  - 13:33
  Réponse à 8-justicier
  Arrêtez de manipuler les consciences. Je me souviens que tout petit je chantais avec mes camarades de quartier, des chansons insultantes contre les ethnies du nord. C'était à Lomé avant le coup d'état de 1963. Je peux en parler parce que ce n'était que des chansons pour nous les enfants. Ethnie ne signifiait rien pour moi et les insultes avait un caractère amusant.

Tout comme aujourd'hui on trouve de grands gamins sur un site comme celui-ci qui croient suivre la mode en rivalisant d'injures et de slogans mensongers. Moi j'ai fini par comprendre qu'une certaine rancœur inconsciente poussait mes camarades d'enfance à nier la paternité de ce que vit notre pays. Je témoigne donc de ce que j'ai vécu et que j'ai compris plus tard. Les gens du nord n'avaient pas droit à d'autre aspiration qu'a être les larbins de l'élite de la capitale, et les serpillières des modeste citoyens de Lomé.

Normal, puisque le colon avait décidé que le peuple des régions du nord était vigoureux comme des boeufs et devait être utilisé comme tel, donc n'avait pas besoin d'écoles. L'histoire est toujours là.

Moi j'ai compris quand ça a basculé, que des êtres humains s'ils en sont réellement ne peuvent accepter longtemps cet esclavage doublé d'insultes avilanssantes. J'accepte que le temps de la méprise est passé, alors ne replongeons pas dans les bassesses de nos parents. Sinon ça ne finira jamais. Dans les années 90, nous avons raté la chance d'aller vers le vivre ensemble qui se nomme démocratie, pendant que notre voisin le Bénin a saisi l'occasion de congédier son dictateur avant de se raviser pour le rappeler démocratiquement. C'est parce-que tout petits, nous avons vécus dans une atmosphère permanente de dénigrement de ceux qui ne sont pas nés sur la côte comme nous, au point de les charger de tous les malheurs.

Stop ! La démocratie, la vraie, s'obtiendra en nous changeant nous même avant de changer les autres. Ça se verra quand nous saurons qu'il est possible de gagner sans insultes, sans mensonges, et même sans violences verbales ou physiques. Je l'espère encore.

 11   Abladjo | Mardi, 14 Novembre 2017  - 13:27
  Réponse à 4-L'aveugle
 
S'il tenais qu'a mon Abladjo, je ferai des test de raisonement a tous les togolais et ceux comme toi qui raisonnent avec leur ventre, je les envois directement en Centre de rehabilitation et de mis a niveau intellectuel.

Qui est le seul qui a commis 3 coups d'Etat au Togo?

Le Togo a connu 5 coups d'Etat. 3 faits par l'armée en 1963, 1967, 2005; 2 faits par le tyran faure gnassingé (institutionnel et constitutionel ) en 2005.

L'armée togolaise est un probleme pour les togolais. Que le tyran aille les monter contre le peuple souverain qui les habille, les équipe et les nourrit, cela n'étonnera personne.

Dites leur bien qu'il seront poursuivit en justice avec ou sans alternance a la tete de l'Etat, s'ils se rendent coupables d'atteinte aux droit humains car l'atteinte aux droits humains est un crime imprescriptible.

 10   Le peuple c'est qui | Mardi, 14 Novembre 2017  - 13:26
  Arrêtez de manipuler les consciences. Je me souviens que tout petit je chantais avec mes camarades de quartier, des chansons insultantes contre les ethnies du nord. C'était à Lomé avant le coup d'état de 1963. Je peux en parler parce que ce n'était que des chansons pour nous les enfants. Ethnie ne signifiait rien pour moi et les insultes avait un caractère amusant.

Tout comme aujourd'hui on trouve de grands gamins sur un site comme celui-ci qui croient suivre la mode en rivalisant d'injures et de slogans mensongers. Moi j'ai fini par comprendre qu'une certaine rancœur inconsciente poussait mes camarades d'enfance à nier la paternité de ce que vit notre pays. Je témoigne donc de ce que j'ai vécu et que j'ai compris plus tard. Les gens du nord n'avaient pas droit à d'autre aspiration qu'a être les larbins de l'élite de la capitale, et les serpillières des modeste citoyens de Lomé.

Normal, puisque le colon avait décidé que le peuple des régions du nord était vigoureux comme des boeufs et devait être utilisé comme tel, donc n'avait pas besoin d'écoles. L'histoire est toujours là.

Moi j'ai compris quand ça a basculé, que des êtres humains s'ils en sont réellement ne peuvent accepter longtemps cet esclavage doublé d'insultes avilanssantes. J'accepte que le temps de la méprise est passé, alors ne replongeons pas dans les bassesses de nos parents. Sinon ça ne finira jamais. Dans les années 90, nous avons raté la chance d'aller vers le vivre ensemble qui se nomme démocratie, pendant que notre voisin le Bénin a saisi l'occasion de congédier son dictateur avant de se raviser pour le rappeler démocratiquement. C'est parce-que tout petits, nous avons vécus dans une atmosphère permanente de dénigrement de ceux qui ne sont pas nés sur la côte comme nous, au point de les charger de tous les malheurs.

Stop ! La démocratie, la vraie, s'obtiendra en nous changeant nous même avant de changer les autres. Ça se verra quand nous saurons qu'il est possible de gagner sans insultes, sans mensonges, et même sans violences verbales ou physiques. Je l'espère encore.


 9   Atalolo | Mardi, 14 Novembre 2017  - 13:22
  Réponse à 6-agat
  Merci Agat, quelque fois il est difficile de croire que notre armée a de cœur! Juste en voyant comment elle tue nos frères, enfants, famille, amis et que sais-je encore. Bonne journée à vous.

 8   Agliga | Mardi, 14 Novembre 2017  - 13:5
  Les jeunes militaires qui menacent, tuent, torturent leurs frères et sœurs – parents – grands-parents et les enfants n’ont plus de conscience. Je ne pense pas qu’ils savent leur devoir comme défendeurs et protecteurs de la nation contre les ennemis du peuple Togolais venus ailleurs du pays – défendre les frontières du pays. Ils n’ont appris de leurs précédents qui deviennent gardiens, jardiniers, incapable de se nourrir, pas même du café le matin et qui circulent la ville de Lome en sandales et des talons craqués comme peau de crocodiles.
L’alternance c’est pour tout le peuple Togolais sans exception ! Savez-vous aussi ? Cesser les mascarades, les tortures, les détentions arbitraires, les actes génocidaires et meurtriers. La terre de nos aïeux vous appelle aussi à la raison : Travail – Liberté – Patrie.

 7   justicier | Mardi, 14 Novembre 2017  - 12:57
  Aveugle tu es vraiment con tu es sûr que l'armée togolaise est elle républicaine? Vraiment il faut être un imbécile comme toi pour accepté cela peut être elle pourra être républicaine lorsqu'elle a un moment donne elle DIEU verra habitée en elle la sagesse de comprendre qu'elle est manipulée par une seule famille en occurrence les Gnassingbé

 6   Toi-aussi | Mardi, 14 Novembre 2017  - 12:52
  « Une délégation de haut niveau ou de bas niveau venue du Ghana, le peuple Togolais et la diaspora n’ont rien à leur dire seul la C92 et c’est l’affaire des Togolais». L’heure a sonné. La terre se nos aïeux nous appelle à sa libération de la corruption sous régionale sur le dos du peuple.
« Travail – Liberté – Patrie » Togolais, debout !
Le Togo Unir Urine en PAIY. Vive le peuple Togolais, bravo la diaspora.
Suicidaires », « arbitraires » et « génocidaires ». Nana Akufo-Addo
Donc le président du Ghana devient maintenant le contrôleur général du Togo. Il décide les actions au Togo. Pauvre Nana Akufo-Addo. Apres avoir arrêté les manifestants Togolais à Accra, li ose maintenant envoyer une délégation au Togo ! Comment ! Ce monsieur est sourd et aveugle ou quoi avec lui ! Faure n’a plus le cœur de négocier consciemment et honnêtement avec l’opposition ? Le peuple demande le retour de C92 ! Il n’y a rien de nouveau ! Nana ne se rappelle pas le Ghana de son père président, Akufo ? Un Ghana agenouillé et corrompu ! Nous avons aussi un président au Togo qui manque du respect pour son peuple. Au pays des sourds et des aveugles, les sourds n’écoutent pas mais ils voient ; les aveugles ne voient non plus mais ils écoutent les voix. Quand un fou et un fainéant court et toi aussi tu courts derrière lui ; qui donc es-tu ? Un fainéant et un fou. Nana Akufo-Addo ; es-tu aussi un fainéant et un fou ? As-tu mouillé ton lit au Ghana ?
Au Togo, nous avons un vocabulaire nouveau:
« Un mot a quatre mots »
« Paiy » et non « Paix »
« Bastonnades Suicidaires «
« Arrestations arbitraires «
« Villes de Sokodé et Bafilo dans la brousse »
« Armée et miliciens génocidaires »
« Pas de Travail »
« Pas de liberté »
« Pas de Patrie pour les Togolais »
Quand un peuple demande, le gouvernement est le serviteur du peuple.

 5   agat | Mardi, 14 Novembre 2017  - 12:22
  Réponse à 2-Atalolo
  mon frere tu as.peut raispn.mais il ya un adage qui dit < ne pas parler c est inutile mais parler ce n est.pas inutile>
donc je pense que.le.prof sait bien ce que vous dites.mais il faut prendre le courage.d aller vers cette.armee pour transmettre la bonne nouvelle comme l evangeliste le fait.pour amener petit a.petit les autres a croire en son dieu. autrement tenir des propos.de haines comme quoi l armee est.tribale et autres ne nous amene nulle part sinon depuis 1990 on serait deja.a plusieurs alternances 。 comme le dit ceux la meme qui ont ete des meneurs de lutte a cette date, le regime trouve.son bonheur.si les etchnie sopposent heureusement cette.fois on est pas la malgre les effort que la minorite a mis.pour opposer certains etchnie surtout du nord. si cette annee 2017 on est pas parvenu a opposer les etchnies cela.veut dit qu un jour l armee finira.par ne plus obeir aux ordres de la minorite. pour tirturer des tigolais, ... donc approchez cette armee , elle comprendra.tot ou tard

 4   k | Mardi, 14 Novembre 2017  - 12:19
  Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!


Il faut que la France et les USA doivent travailler ensemble pour avoir les vraies informations sur le Gouvernement du Criminel Faure et des Soldats Togolais idiots qui tuent leurs concitoyens comme des animaux.
Bravo LES USA ! BRAVO Donald Trump ! LES Togolais ont besoin de votre soutien !!
LES Togolais ne veulent plus être trompés !!On tue nos freres, soeurs , mamans , pères , nos enfants et nos femmes au TOGO !
Depuis 11 ans les Togolais appelaient à faire des réformes, le Gouvernement Idiot s'était entêté à ne pas les faire. LesTogolais veulent le départ et simple du Dictateur Faure Gnassingbé du pouvoir !Faire revenir la constitution de 1992 volée par le père et légalisée par le Tarré Autiste Faure Gnassingbé qui tue ses concitoyens comme des animaux !Les soldats bousculent même les femmes enceintes , ses ignorants soldats qui rentrent dans des maisons et kidnappent des Togolais afamés et appauvris , menus militaris et enfermés sans jugement car ils ont des milliards dans des paradis fiscaux et dans des banques internationales tandis que dans nos hôpitaux il n'y a même pas des lits pour que nos femmes puissent accoucher, les femmes accouchent par Terre, pas de désinfectants, pas de médicaments pour les premiers soins élémentaires, nos écoles sont en pailles, nos enfants ont faim, presque 95 % de la popaultion togolaise a faim.Des Togolais meurent à petit feu ! Les Togolais ne voient même pas les traces de nos phospahtes, les recettes du port autonome de Lomé, les exploitations pétrolières dans la mer profonde, des exploitations du fer de Bandjéli, le ciment de Tabligbo, l'exploitation des gisements d'or, du manganèse, du coltan du Mont Agou, pour ne pas citer que ceux-ci !
Nous demandons aux organisations internationales et aux gouvernements des Grandes puissances de bloquer les comptes de Faure Gnassingbe, de ses poltrons Ministres à l'étranger,ils ont des milliards dans des paradis fiscaux !Si vous voulez aider les TOGOLAIS !Vous devrez bloquer tous les biens de Faure à l'étranger, cessez toutes coopérations avec ce gouvernement qui tue ses propres citoyens Togolais!
Comme ils ont des milliards de dollars, des fusils et des ignorants soldats derrière eux, ils se croient les maîtres sur le Terrain, ils provoquent la paisible population du TOGO, ils veulent provoquer la guerre civile avant de partir, c’est actuellement leurs objectifs, les TOGOLAIS veulent le DÉPART DE FAURE GNASSINGBE du POUVOIR ! Les Togolais ne veulent plus de toi ! You MUST GO !! 50 ans ça suffit !! Presque toutes les populations de Mango, de Bafilo, de Tchamba, de SOKODE et autres régions se sont refugiées dans les forêts et dans les montagnes !!! Du jamais vu dans l'histoire Africaine !!Quelles barbaries et quels Génocides !!!!!!!!!! Les femmes enceintes même sont bousculées !!!!!
Regardez comment on tue nos frères, sœurs, nos parents au Nord(Dapaong, Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba, etc..) et à Lomé !! Le Régime a formé des milices pour nous tuer ! Bravo! Ils le payeront plus tard !!
Les génocidaires Du Régime Faure partiront bientôt !! Ils seront traduits en justice !
Ils rentrent dans des maisons, bastonnent, pillent, volent, bousculent même nos grand-mères et nos grand-papa dans des maisons, Faure Gnassingbé doit partir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Faure MUST GO !!!!!
Ils veulent créer la guerre civile au TOGO et le chaos avant de partir !Ils ont menti, le peuple Togolais est soudé derrière les Opposants des 14 partis politiques !
La communauté Internationale est corrompue par le Gouvernement qui boit du sang des Togolais ! Le Gouvernement sanglant du TOGO veut organiser un Referendum pour sauver sa peau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Les résultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !
Les resultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Unicité des Togolais pour libérer le TOGO !!!! J'appelle Tous les partis politiques(Oppositions) , Unissons-nous contre ces assassins et bandits qui dirigent le TOGO depuis 50 ans !!
Tout le TOGO doit se mobiliser ! Paysans ou agriculteurs(Les bandits au pouvoir sont entrain de saisir par force vos Terres ancestrales et se sont ces Genéraux et lieutenants qui envoient des soldats pour vous intimider et prendre par force vos Terres ancestrales donc sortez aussi pour manifester), artisants, couturiers, enseignants, economistes,vendeurs, pauvres ou riches, femmes de foyer, militaites democrates, policiers democrates,enfants, ecoliers, universitaires,hommes professionnels,religieux: catholiques, baptistes, musulmans,atheistes, les vodoussis, vieux et vielles), La diaspora Togolaise à l'étranger, personne ne doit pas rester à la maison etc !! Les Blancs et Asiatiques n'oublient pas leurs Rituels de leurs ancestres et nous les Africains on veut les rejeter !! Ce sont des erreurs !!!!!!!!!!!!!!!! Revenons aux cultes de nos ancestres le jour J de la liberation!!!!!!! J'aurais appris qu'au TOGO même au Ghana, il y a des cultes qu'on fait, même si on tire sur toi, le fusil ne va jamais t'atteindre, c'est ce que NKromah ou Kotoka du Ghana avaient ! Allez s'approprier ou avoir ces choses si possible pour se protéger le jour J (ces informations sont uniquement pour les adultes),
Attention: N'oubliez pas notre culture africaine,j'appelle Tout le monde à faire ceci: Il faut aller voir les mans de nos ancestres et prier pour eux: les Vodous, Legba, Togbezikpi, les Bokonons, ceux qui vont à l'église, tenez la croix de Jesus dans vos mains le jour J, Musulmans tenez vos totems dans vos mains le jour J,
Togolais et Togolaises Le TOGO nous appelle tous pour le libérer !
Les bandits qui nous gouvernent depuis 50 ans , ça suiffit ! 11 ans de négociation avec le gouvernement et cela n'a rien donné ! Le gouvernement a toujours roulé les Oppossants dans la farine ! Le TOGO n'est pas une Dynastie ou un Royaume ! Le TOGO est une République ! Les marches vont toujours continuer jusqu'au départ des voleurs, des vautours et des assassins du pouvoir ! Jean Paul II a dit n'ayez pas peur, Dieu le tout puissant vous aidera !
La communauté Internationale a des yeux sur vous les Assassins des TOGOLAIS ! Ceux qui tuent les Togolais vont payer tous !!! On a mis LES USA, La France, l'Union Europenne et même la Russie au courant !!
Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Kevin
La diaspora Togolaise en Amérique du Nord

 3   L'aveugle | Mardi, 14 Novembre 2017  - 12:13
  Nous sommes ici face à un exemple type de comment un supposé opposant peut détruire les aspirations de tout un peuple. Silencieux depuis des mois, un intellectuel, ou qui se veut tel, fait entendre sa voix parce qu'il voudrait être au premier rang du dialogue vers lequel va la c14 à reculons.

Mais hélas, sous prétexte de recadrer l'armée nationale avec un écrit pompeux de juriste, il viole lui-même la loi avec un appel clair à la sédition de l'armée. Imbu de son savoir juridique, il se croit à l'abri de toute poursuite, pourvu qu'il obtienne ce qu'il voulait.

Disons les choses simplement. L'armée est apolitique de par la Constitution, donc seul le Chef des armées en a le contrôle. Aucun individu et à quel titre que ce soit ne peut adresser un message polique à l'armée, encore moins prétendre lui donner des consignes soi-disant préventives.

Notre armée de haut niveau est sollicitée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies sur des théâtres de conflits civils. Pouvez vous croire qu'un apprenti démocrate en connaisse plus que cette armée sur la pratique des droits humains en situation réelle ? Est-ce le docte professeur qui va gérer les conflits de conscience que rencontrera le soldat sur le terrain ?

Enfin, le cas de nos deux militaires qui se sont laisser décapiter sans crier ni essayer de se défendre contre une foule prétendument aveuglée est la preuve du respect de la loi au détriment de leur propre vie. Que certains essaient de sous entendre que c'est un coup savamment monté des militaires eux-mêmes, laissez-nous au moins constater que des soldats togolais, sans tirer une seule fois, se sont laisser tuer par des civils habillés en civils ! Les faits suffisent pour démontrer qu'ils ont respecté l'absolu à leur détriment.

C'est ça qui force mon admiration au-delà de la douleur et je ne pardonne pas à nos camarades de lutte qui n'ont pas la décence de respecter cela. Démocratie oui, anarchie ou barbarie, jamais !!



 2   Atalolo | Mardi, 14 Novembre 2017  - 11:6
  Mon frère prof Komi, vous vous adressez aux êtres qui ont choisi un camp depuis l’ intégration dans le corps dont ils font partir. Ce sont des individus qui ont subit de torture cérébrale avant d’être admis. Par conséquent, ils ne peuvent qu’ exécuter l’ order de leurs supérieurs. Je suis désolé de vous lire dire que l’ armée togolaise n’ est pas lâche. Bien sûr elle l’ est. Revoyons les faits dans lesquels cette armée togolaise s’ était impliquée contre le peuple dont elle a été choisie de protéger. N’ essayons pas de caresser ces vilains. Quoique vous dites pour embellir leur image, elle ne changera jamais. C’est une armée monstrueuse qui doit disparaître avec Faure. Désolé! Mais, c’est l’ image que présente cette armée tribale au service d’ un clan. Que vive la Patrie.

 1   Clement Gavi | Mardi, 14 Novembre 2017  - 9:56
  Professeur Komi Wolou au FAT : « Ne laissez personne vous opposer aux civils »

Que Dieu bénisse le Togo !'

Car, Dieu, le Christ est celui qui a délivré et qui a donné la lumière. Celui qui apporte une fécondation nouvelle non pas celle de la chair qui périt, mais celle de l'esprit qui demeure.

Opposer les ethnies, civils et militaires, le national et l'international à travers des soutiens pour mieux se soumettre dans la douleur tout un peuple, est l'un de ces principes qui déterminent la nature de cette tyrannie.

Les militaires, c'est à dire, nos compatriotes en tenues de soldats, ne sont en rien les causes du drame qui les affectent également. Ce drame a un nom, cette misère a un prénom. C'est la dictature, c'est la tyrannie.

Ayons le courage du pardon et ayons l'exigence de l'alternance. Une alternance qui doit de toute nécessité, se matérialiser par le départ de Faure Gnassingbé, qui n'est point l'expression d'une volonté du peuple Togolais.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com