Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La force de la foi pour le salut public






politique

iciLome | | 18 Commentaires |Imprimer Lu : 4149 fois

BULLETIN DE PRESSE DU 13 NOVEMBRE 2017 La force de la foi pour le salut public

Le Togo est devenu le pays de la crise permanente avec des soubresauts de violences et de morts. Le présent n’assure donc rien de bon pour l’avenir. Le pouvoir acculé propose un 24è dialogue et des commentateurs s’empressent d’annoncer des exclusions. Notre patrie est ainsi la proie des fractions multiples, divergentes et dévorantes qui la dominent, l’abaissent, la divisent et la paralysent. Malheureusement, son intérêt supérieur et permanent n’a plus son instrument et son répondant en la personne du Chef de l’Etat car ce dernier est aussi partisan. En conséquence et en plus de la misère ambiante, des injustices sociales graves et de la corruption généralisée, la masse du peuple ressent douloureusement la faillite de la gouvernance du pays.

Il est prouvé qu’en aucun temps et dans aucun domaine, ce que l’infirmité du Chef a, en soi, d’irrémédiable ne saurait être compensé par la valeur d’aucune autre institution. Dès lors, les préventions passionnées contre sa personne s’intensifient et se justifient. Si, par ailleurs, il a le dessein de conserver le pouvoir quel que soit le coût en violences, en perte de vies humaines et en avilissement, alors ce sont la paix civile et la stabilité politique du pays qui sont en péril. La posture actuelle du Chef de l’Etat et son refus d’accepter la réalité de l’échec de la gouvernance du pays est une inquiétante méprise. Cet état de fait accentue les hostilités à son égard, non seulement à l’intérieur du pays mais également à l’extérieur.
La crise devient de semaine en semaine un drame national. Sa récupération politique est donc funeste à la nation. Connaissant la propension de notre classe politique à la division et sa dispersion en tendances verbeuses, il est tragique que le Chef de l’Etat ne puisse pas se mettre au-dessus de la mêlée et tout en étant lénifiant inspirer le rassemblement de la nation et mettre le holà aux surenchères. Une nation a besoin d’un Chef, en mesure de trancher pour ce qui est essentiel à la destinée commune. Il va falloir abréger le combat d’usure, qui est en cours pour permettre à l’Etat de retrouver son autorité, afin qu’il puisse remettre les togolais pleinement au travail pour satisfaire leurs besoins vitaux, résoudre les graves problèmes économiques et sociaux du moment et relever les lourds défis de nos millions de jeunes sans travail et sans avenir.

Nul n’a le droit de jeter notre patrie dans l’abîme pour conserver le pouvoir ou pour y accéder. Le Chef de l’Etat doit savoir que les peuples sont versatiles. Il y a eu les mouvements de Mai 68 en France et même en Chine. Le Général De Gaulle a dû démissionner en 1969 après le vote contre son référendum pour la décentralisation. Mao Tsé-Toung a été obligé de faire la Révolution culturelle pour se débarrasser des cadres corrompus du parti communiste chinois. Les peuples ne sont au service de personne et les pays n’appartiennent à aucune dynastie. Ne pas le savoir relève d’un aveuglement tragique. C’est Dieu qui est le seul juge et c’est le temps ou l’histoire qui rend le jugement sur ce que nous avons fait avant de disparaître.

Présider à la destinée d’une nation est un privilège divin. Il est accordé pour un temps court. C’est aussi le cas pour les prophètes. Les peuples les tuent comme ils tuent leurs rois. Le Chef de l’Etat et ses partisans doivent comprendre que le pouvoir doit être exercé pour le bien général et non être occupé pour la jouissance d’une minorité. La Présidence d’une République est une charge qu’on ne porte efficacement et légitimement qu’avec la confiance explicite de la nation et le respect exigeant de sa loi fondamentale. Or, la Constitution en vigueur est violée impunément et impudemment depuis son adoption par référendum en 1992 et sa révision parlementaire en 2002. Son Titre X (Articles 132 à 136) est foulé aux pieds. Le Sénat n’a pas été mis en place ou supprimé dans la Constitution si la minorité n’en veut pas. Avec cynisme, l’Assemblée nationale s’est arrogé le pouvoir du Sénat en nommant à sa place trois (3) membres de la Cour Constitutionnelle avec la complicité du Chef de l’Etat, des politiciens et des intellectuels bien-pensant du pays. Ils ont violé aussi grossièrement l’article 100, alinéa 4, de la Constitution en vigueur et ils ont ainsi rendu la Cour Constitutionnelle carrément anticonstitutionnelle, illégale et illégitime. Le microcosme politique ne m’aime pas parce que je ne suis pas un vulgaire politicien. Pour un texte constitutionnel qui peut être lu en 15mn et que l’on peut s’asseoir et rédiger en deux journées, comment ne pas voir et savoir que les articles 8, 10, 11, 14, 15, 48, 51, 52, 56, 57, 74, 100, 104, 109, etc, qui sont essentiels pour le respect de l’Etat de droit sont violés avec autant de désinvolture ? Alors de quelle légitimité nous parlent les thuriféraires du régime ? Ils auraient pu aider le Chef de l’Etat à bien faire les choses pour justifier sa présence à la direction du pays.

Le peuple togolais a raison de manifester et de demander le départ du Chef de l’Etat. Il a le droit car il est souverain. Quand il se sent trahi par des frustes et des pignoufs alors il exprime sa vive colère. Il est urgent de remettre l’Etat debout, de rétablir l’ordre et la discipline et de ranimer l’espérance. Seul le Chef de l’Etat a encore le pouvoir de décider de la direction à prendre. Ce n’est plus le temps pour un quelconque dialogue. Les Chefs des Etats de la CEDEAO lui font une proposition légale et judicieuse pour lui éviter l’humiliation. Il doit s’engager à se retirer du pouvoir en 2020 et en contrepartie, il doit se débarrasser d’un gouvernement incompétent et corrompu.

Le pays est à la dérive et ira jusqu’au déchirement fatal si le Chef de l’Etat ne met pas en place sans délai un gouvernement de salut public ou de crise ou de transition. Il devra dissoudre l’Assemblée nationale en place, qui est devenue toxique pour la démocratie et devra créer une assemblée constituante, chargée de préparer un avant-projet de constitution à soumettre au Référendum. Le gouvernement de salut public ou de transition devra recomposer la CENI, organiser le Référendum puis les élections locales et législatives, créer le Sénat ou le supprimer et finalement mettre en place une nouvelle Cour Constitutionnelle, chargée essentiellement de juger de la constitutionnalité de la loi et de la régulation du fonctionnement des institutions et de l’activité des pouvoirs publics, etc.

Si on ne veut rien perdre alors on perd tout. Les thuriféraires du régime ont déjà eu au-delà de ce qu’ils pouvaient espérer. Les jugements de l’histoire sont absolus. Elle ne fait pas de casuistique. Mr Faure Gnassingbé n’a plus d’autorité ni de légitimité pour remettre l’Etat debout. Quand il sollicite l’armée nationale pour l’aider à restaurer l’ordre, il viole le principe sacré de l’existence d’une armée. Ce sont la police et la gendarmerie qui sont chargées de l’ordre publique. Un militaire devenu ministre n’est plus un militaire et ne doit pas se faire protéger chez lui par des militaires. Voilà les crimes des violateurs des lois de la République et qui conduisent aux désordres et aux forfaits de toutes sortes. Il est inadmissible et intolérable de cautionner l’assassinat d’un homme et d’un militaire. Ce qui se passe actuellement dans notre pays est le résultat d’une faillite morale, sociale, politique et de gouvernance.

Il est encore temps de résoudre la crise pacifiquement. Bien sûr que la déliquescence du régime est patente. L’économie est en ruine et la misère fait d’énormes ravages. Les motifs d’une insatisfaction massive dans la population sont tangibles. Aucun palliatif ne suffira à atténuer les hostilités populaires. Ce n’est pas un conflit politique que nous vivons. C’est un conflit de société à la dérive et sans perspective. Mais nous savons que toute crise comporte ses chances et ses dangers. La haine et l’hystérie ne sont donc pas les réponses décisives à cette crise. La répression ne peut que l’aggraver et porter une grave atteinte à notre unité nationale. Par ce bulletin, j’accomplis mon exigeante mais exaltante mission de porter mon témoignage et de prendre l’offensive en faveur de la justice, de la paix, de la liberté et de la dignité de l’homme. Que Dieu m’entende, lui qui m’a chargé de ce sacerdoce patriotique et qu’il nous vienne en aide.

Nicolas LAWSON

L'AUTEUR
Nicolas LAWSON
Président du PRR


Autres titres

Togo crise politique : un émissaire d'alpha condé à lomé ce week-end 
Togo la société civile togolaise à la recherche d’outils de règlement pacifique de la crise 
Togo la mobilisation de contestation du pouvoir s’amplifie : un gouvernement d’union, le piège pour noyer la lutte 
Plus de nouvelles


Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 18   L'aveugle | Jeudi, 16 Novembre 2017  - 7:40
 
Ceux qui rêvent que ce qui s'est passé ailleurs arrive au Togo sont sympa parce qu'ils n'ont vu que la partie la plus intéressante pour eux.
Au Togo, nous avons goûté à ce que ça pouvait être. Dans les années 90 puis en 2005. Si on se calme un peu, aucun d'entre vous n'aimerait que ça revienne et que ça dure.

Vous n'arrivez déjà pas à gérer Faure qui tient l'armée. Que ferez vous après avec une armée que vous avez habituée a vous détester en l'insultant puis en pleurnichant que c'est plutôt les Gnassingbé qui la dresse contre vous ?

Tenez moi au courant que je puisse redevenir diaspora à temps.

 17   GO | Mardi, 14 Novembre 2017  - 17:8
  URGENT!!!

LE DEUXIEME JOUR DU DIALOGUE, TOUTE LA POPULATION SORTIRA ET Y PARTICIPERA. ET CE SERA LA FIN DU REGIME CINQUANTENAIRE. QUE TOUT LE MONDE EN SOIT AVISE ET SE PREPARE POUR CETTE BATAIL !!!!!!!!!!!!!!!!!!

 16   GNAROU | Mardi, 14 Novembre 2017  - 6:26
  Réponse à 15-Zoungrana
  Nous sommes la loi !! Et nous nous respectons !

Encore une question??

 15   The-GAME-is-OVER | Lundi, 13 Novembre 2017  - 22:20
  LE FAIT MEME D'ALLER S'ADRESSER AUX MILITAIRES DANS LES CASERNES (LANDJA, TEMEDJA, etc...) EST LE SIGNE REVELATEUR QUE CE REGIME SANGUINAIRE EST FINI, EN ETAT DE PUTREFACTION AVANCEE, VOMIT PAR LES MILITAIRES, QUI EUX MEMES SONT POUR SON DEPART IMMEDIAT, EN ONT MARRE DE CE QU'IL FAIT DU PAYS, ET AUSSI DE CE QU'IL FAIT DE LEUR CARRIERE, DE LEUR VIE, DE LEUR ENGAGEMENT CENSE ETRE REPUBLICAIN, ET PAS MILICIEN.

LES CASERNES NE SONT PAS PRO-FRAUDE GNASSIMGBE, CONTRAIREMENT AUX APPARENCES, AUX CEREMONIAUX ET DISCOURS DE QUELQUES OFFICIERS GENERAUX CORROMPUS ET PARTISANS DEVANT DES DETACHEMENTS AU GARDE-A-VOUS . LE FRAUDEMA CHERCHE DESESPEREMENT DU SOUTIEN EN VAIN CHEZ LES MILITAIRES, CHERCHE A JOUER AVEC LES MEDIAS LA FAUSSE APPARENCE. CHEZ LES CIVILS C'EST LA DEBANDADE AU SEIN DU ERPETUNIR REDUIT A L'ETAT DE DESORDRE, SQUELETTIQUE, IMPOPULAIRE ET DU FAIT-QUI-PEUT , VOLE-QUI-PEUT, TRICHE-QUI-PEUT, DETOURNE-QUI-PEUT, MENT-QUI-PEUT , VEND-QUI-PEUT, ET ... SAUVE-QUI-PEUT.

DU COUP, LE FRAUDEMA ARPENTE LES CASERNES , RACONTE N'IMPORTE QUOI AUX SOLDATS QUI NE SONT PAS BETES, SAVENT BIEN CE QU'IL SE PASSE, MAIS FONT SEMBLANT DE L'ECOUTER DEBITER SON BLABLA RIDICULE DE CHEF TOTALITAIRE ULTRA-PARTISAN.


C'EST UN POINT DE NON RETOUR, CE REGIME EST FINI, CET USURPATEUR PRESIDENT QUI PASSE SON TEMPS A SE POINTER DANS LES CASERNES ET DANS LES TRUCS DE PARTI POLITIQUE ERPETUNIR ET A PARLER COMME UN MARGINAL TETU, SECTAIRE, EST BIEN FINI.

 14   L'aveugle | Lundi, 13 Novembre 2017  - 8:42
  C'est basique de se demander vers quel dialogue ???

Nous sommes encore dans les braises de l'action et nous savons que les manifestants demandent le départ immédiat de Faure assaisonné à la sauce C92. C'est clair et c'est le mot d'ordre des organisateurs de la C14. Prière ne pas traduire 'C' par Connerie de 92, et Conneries des 14. La Confusion est rapide.

Nous avons entendus la Conspiration des 14 opposer un NIET Catégorique aux appels au dialogue lancés par les Corrompus internationaux. Avec une montée systématique au Créneau de tous les ténors pour marteler que la victoire étant déjà acquise, un énième dialogue était désormais inutile.

Puis comme si de rien n'était, les Colériques 14 avaient largement dépassé la date de péremption de la démission de Faure. Ne voilà t-il pas que la semaine dernière, Mme Adjamagbo la porte-mégaphone des Carbonisés 14, déclare : "Nous irons au dialogue pour libérer ce pays !!" fin de citation. Un glissement sémantique qui frise la Confusion. Je vous l'avais dit je Crois....

Crabes 14 vocifère "Départ immédiat de Faure + retour de Connerie de 92. Faure constatant qu'il a oublié de démissionner dans le temps imparti, pense naïvement bien faire en demandant gentiment "Dialogue"....

L'opposition réclame maintenant un dialogue de trois jours dans la rue peut être ??

Coalition-Constitution-Confusion. Tout est dit. Dialogue inutile.

 13   Zoungrana | Lundi, 13 Novembre 2017  - 3:58
  Réponse à 7-GNAROU
  Avez-vous une fois respecte' une loi dans ce pays pour parler de la loi?

 12   Toi-aussi | Lundi, 13 Novembre 2017  - 1:42
  La révolution populaire continuera jusqu’à ce que le gouvernement se met a genoux. La crise populaire et politique se suivra de la crise financière ou la bourgeoisie militaire et la bourgeoisie sociale n’auront de fonds monétaire pour subventionner leur désir infinitif du pouvoir et de s’emparer du pouvoir a vie en discrétion du peuple togolais. La fonction publique sera criblée, tous les affaires et toutes conventions au Togo au dos du peuple togolais seront désormais assiégées par la marche populaire qui délogera désormais ses émissaires de Faure et collègues. Le peuple togolais sait et connait désormais que ses émissaires sont les ennemis du progrès au Togo.
Le Togo rentre de crise en crise une fois que la population demande une gouvernance dans la sérénité, une bonne gouvernance sociale et politique. Toutes fois, le gouvernement se foutait de la demande populaire. Maintenant, une fois encore la population demande l’alternance politique et sociale. Les ennemis du progrès sont au radar de l’opinion internationale et la diaspora. La diaspora ne laissera plus noircir les vœux du peuple Togolais en vain. D’où le vent du « Travail, Liberté et Patrie » soufflera, l’histoire une fois encore nous le montra tôt ou tard.
Laissons Faure appart, puisqu’il s’entête de ne pas se prononcer sur la crise politique et sociale au Togo. Très bientôt, et très bientôt Mr. Faure deviendra « Persona Non Grata parmi ses collègues présidents parce qu’il n’aura non plus un gouvernement ni un peuple à gouverner. Donc il n’a qu’à se laisser faire manipuler dans son maquis de la Marina.
Le problème maintenant c’est de faire recours aux populations de Sokodé, Bafilo, Mango et autres localités assiégées par la force de l’oppression qui en train depuis trois mois de la répression au nom de règlement de comptes vis-à-vis de leurs communautés en particulier qui n’a guère les avaient supportés et en outre veux un changement politique et sociale. Ce règlement de compte envers les innocentes populations de ces localités est déplorable et inhumains. La bourgeoisie militaire du Nord soumet ces populations sous des menaces extrajudiciaires et sanglantes, des bastonnades quotidiennes des enfants, de leurs mères et pères, de leur famille avec leur frustration de manque de support de ces populations au pouvoir qu’ils servent et ont servi depuis plus de 50 ans. Quand le tonnerre passera, je ne sais pas ce qu’ils diront a leur famille. Mais avec le temps, seul le vivant verra ; et on verra.
Avant que la dialogue soit mise en place, les togolais doivent exiger la libération totale des prisonniers de l’opposition, le retour inconditionnel des populations du Nord dans leur bercails, la rentrée totale des paramilitaires et militaires dans leur baraques et la liberté de ces populations de marcher et de démontrer leur voix sur les rues de leur localisées sans intimidations ; et l’arrêt total du règlement de comptes des politiciens du Nord qu’ils pivotent contre la population du Nord.

 11   Lebélier | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 22:11
  APPEL À TOUS LES TOGOLAIS DE LA DIASPORA EN FRANCE, EN ALLEMAGNE, EN SUISSE, EN BELGIQUE ET AUTRES PAYS EN EUROPE.
FAURE S'EST FAIT INVITER À LA COP23 À BONN EN ALLEMAGNE LE MERCREDI, 15 NOVEMBRE PROCHAIN.
ALLONS MASSIVEMENT À BONN POUR LUI RÉSERVER UN ACCUEIL SPÉCIAL AVEC LES PHOTOS DES RÉPRESSIONS SANGLANTES QUI SE PASSENT SUR LA TERRE DE NOS AÏEUX. C'EST AUSSI POUR NOUS UNE BONNE OCCASION POUR MONTRER AUX OCCIDENTAUX LE VRAI VISAGE DU SANGUINAIRE.
RENDEZ-VOUS DONC À BONN CE MERCREDI 15 NOVEMBRE.

 10   sen | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 20:19
  le dialogue, tout le monde doit y aller pour sortir le pays du pétrin actuel dans lequel il est fourré. Mais un dialogue sincère, pas un bis repetita des 23 dialogues précédents. Il faudrait que l'opposition ne fasse pas de la surenchère car la légalité est actuellement en faveur du régime qui usera de tous les moyens en sa possession pour garder le pouvoir, ce qui est naturel à tous les partis politiques. Il faudrait par la même occasion parler des conditions de transparence des prochaines joutes électorales pour que la crise de confiance entre les politiques soit restaurée.

 9   Atalolo | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 19:4
  Fo Nico, ne vous fatiguez pas. Le prochain dialogue c’est pour le départ de Faure et ses idiots de Lomé II. Restez assurer. Merci.

 8   k | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 19:3
  Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!Soldats Togolais ne tuent pas des concitoyens !!


Il faut que la France et les USA doivent travailler ensemble pour avoir les vraies informations sur le Gouvernement du Criminel Faure et des Soldats Togolais idiots qui tuent leurs concitoyens comme des animaux.
Bravo LES USA ! BRAVO Donald Trump ! LES Togolais ont besoin de votre soutien !!
LES Togolais ne veulent plus être trompés !!On tue nos freres, soeurs , mamans , pères , nos enfants et nos femmes au TOGO !
Depuis 11 ans les Togolais appelaient à faire des réformes, le Gouvernement Idiot s'était entêté à ne pas les faire. LesTogolais veulent le départ et simple du Dictateur Faure Gnassingbé du pouvoir !Faire revenir la constitution de 1992 volée par le père et légalisée par le Tarré Autiste Faure Gnassingbé qui tue ses concitoyens comme des animaux !Les soldats bousculent même les femmes enceintes , ses ignorants soldats qui rentrent dans des maisons et kidnappent des Togolais afamés et appauvris , menus militaris et enfermés sans jugement car ils ont des milliards dans des paradis fiscaux et dans des banques internationales tandis que dans nos hôpitaux il n'y a même pas des lits pour que nos femmes puissent accoucher, les femmes accouchent par Terre, pas de désinfectants, pas de médicaments pour les premiers soins élémentaires, nos écoles sont en pailles, nos enfants ont faim, presque 95 % de la popaultion togolaise a faim.Des Togolais meurent à petit feu ! Les Togolais ne voient même pas les traces de nos phospahtes, les recettes du port autonome de Lomé, les exploitations pétrolières dans la mer profonde, des exploitations du fer de Bandjéli, le ciment de Tabligbo, l'exploitation des gisements d'or, du manganèse, du coltan du Mont Agou, pour ne pas citer que ceux-ci !
Nous demandons aux organisations internationales et aux gouvernements des Grandes puissances de bloquer les comptes de Faure Gnassingbe, de ses poltrons Ministres à l'étranger,ils ont des milliards dans des paradis fiscaux !Si vous voulez aider les TOGOLAIS !Vous devrez bloquer tous les biens de Faure à l'étranger, cessez toutes coopérations avec ce gouvernement qui tue ses propres citoyens Togolais!
Comme ils ont des milliards de dollars, des fusils et des ignorants soldats derrière eux, ils se croient les maîtres sur le Terrain, ils provoquent la paisible population du TOGO, ils veulent provoquer la guerre civile avant de partir, c’est actuellement leurs objectifs, les TOGOLAIS veulent le DÉPART DE FAURE GNASSINGBE du POUVOIR ! Les Togolais ne veulent plus de toi ! You MUST GO !! 50 ans ça suffit !! Presque toutes les populations de Mango, de Bafilo, de Tchamba, de SOKODE et autres régions se sont refugiées dans les forêts et dans les montagnes !!! Du jamais vu dans l'histoire Africaine !!Quelles barbaries et quels Génocides !!!!!!!!!! Les femmes enceintes même sont bousculées !!!!!
Regardez comment on tue nos frères, sœurs, nos parents au Nord(Dapaong, Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba, etc..) et à Lomé !! Le Régime a formé des milices pour nous tuer ! Bravo! Ils le payeront plus tard !!
Les génocidaires Du Régime Faure partiront bientôt !! Ils seront traduits en justice !
Ils rentrent dans des maisons, bastonnent, pillent, volent, bousculent même nos grand-mères et nos grand-papa dans des maisons, Faure Gnassingbé doit partir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Faure MUST GO !!!!!
Ils veulent créer la guerre civile au TOGO et le chaos avant de partir !Ils ont menti, le peuple Togolais est soudé derrière les Opposants des 14 partis politiques !
La communauté Internationale est corrompue par le Gouvernement qui boit du sang des Togolais ! Le Gouvernement sanglant du TOGO veut organiser un Referendum pour sauver sa peau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Les résultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !
Les resultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Unicité des Togolais pour libérer le TOGO !!!! J'appelle Tous les partis politiques(Oppositions) , Unissons-nous contre ces assassins et bandits qui dirigent le TOGO depuis 50 ans !!
Tout le TOGO doit se mobiliser ! Paysans ou agriculteurs(Les bandits au pouvoir sont entrain de saisir par force vos Terres ancestrales et se sont ces Genéraux et lieutenants qui envoient des soldats pour vous intimider et prendre par force vos Terres ancestrales donc sortez aussi pour manifester), artisants, couturiers, enseignants, economistes,vendeurs, pauvres ou riches, femmes de foyer, militaites democrates, policiers democrates,enfants, ecoliers, universitaires,hommes professionnels,religieux: catholiques, baptistes, musulmans,atheistes, les vodoussis, vieux et vielles), La diaspora Togolaise à l'étranger, personne ne doit pas rester à la maison etc !! Les Blancs et Asiatiques n'oublient pas leurs Rituels de leurs ancestres et nous les Africains on veut les rejeter !! Ce sont des erreurs !!!!!!!!!!!!!!!! Revenons aux cultes de nos ancestres le jour J de la liberation!!!!!!! J'aurais appris qu'au TOGO même au Ghana, il y a des cultes qu'on fait, même si on tire sur toi, le fusil ne va jamais t'atteindre, c'est ce que NKromah ou Kotoka du Ghana avaient ! Allez s'approprier ou avoir ces choses si possible pour se protéger le jour J (ces informations sont uniquement pour les adultes),
Attention: N'oubliez pas notre culture africaine,j'appelle Tout le monde à faire ceci: Il faut aller voir les mans de nos ancestres et prier pour eux: les Vodous, Legba, Togbezikpi, les Bokonons, ceux qui vont à l'église, tenez la croix de Jesus dans vos mains le jour J, Musulmans tenez vos totems dans vos mains le jour J,
Togolais et Togolaises Le TOGO nous appelle tous pour le libérer !
Les bandits qui nous gouvernent depuis 50 ans , ça suiffit ! 11 ans de négociation avec le gouvernement et cela n'a rien donné ! Le gouvernement a toujours roulé les Oppossants dans la farine ! Le TOGO n'est pas une Dynastie ou un Royaume ! Le TOGO est une République ! Les marches vont toujours continuer jusqu'au départ des voleurs, des vautours et des assassins du pouvoir ! Jean Paul II a dit n'ayez pas peur, Dieu le tout puissant vous aidera !
La communauté Internationale a des yeux sur vous les Assassins des TOGOLAIS ! Ceux qui tuent les Togolais vont payer tous !!! On a mis LES USA, La France, l'Union Europenne et même la Russie au courant !!
Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Kevin
La diaspora Togolaise en Amérique du Nord

 7   GNAROU | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 18:49
  Réponse à 6-1111
  Le titre est mal choisi !!

Le vrai titre devrait etre : LA FORCE DE LA LOI POUR LE SALUT PUBLIC .

Il n'y a pas de salut public sans le respet de la loi .
L'anarchie pronée par les opposants est destructrice. C'est pourquoi l'Etat devrait retrouver son pouvoir regalien et rapidement !!

Force reste à la loi !

 6   1111 | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 18:43
  Dixit:
"Alors de quelle légitimité nous parlent les thuriféraires du régime ? "
______________
Fo Nico toi-même tu avais dit que la participation de l' opposition à l' élection de 2015 ett la nomination du CFO dont se vantent certains constituaient la légitimation du régime en place !
Et après tu avais écrit que certains croient qu' il suffit de faire humer la poussière de charbon et d' argile (de Codjindji) aux manifestants pour enrayer le chômage !

 5   Clement Gavi | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 18:39
  'Connaissant la propension de notre classe politique à la division et sa dispersion en tendances verbeuses, il est tragique que le Chef de l’Etat ne puisse pas se mettre au-dessus de la mêlée et tout en étant lénifiant inspirer le rassemblement de la nation et mettre le holà aux surenchères.'

Si l'on ne peut vivre dans une atmosphère sans en être revêtu, le génie de l'homme peut l'élever au dessus du temps et de l'espace. Faure Gnassingbé a fait la preuve de son incapacité à être au-dessus de la mêlée. Car, dans l'ardeur de prendre le pouvoir en 2005 contrairement aux dispositions constitutionnelles et dans un bain de sangs, c'était une manière d'être et de faire qui était implicitement exhibée. Alors, Faure Gnassingbé n'est absolument pas la solution, il est le problème ou s'il est la solution, une telle solution ne se trouve que dans son départ. Et c'est ce que le peuple meurtri, ruiné, assassiné depuis 1967, exige.

Nicolas Lawson a tort lorsqu'il ne voit pas que la division et la dispersion de la classe politique notamment de l'opposition matérialisée par la trahison d'un Gilchrist Olympio, d'un Gnininvi Léopold ou d'un Agboyibo Yaovi, qui n'ont pas le courage de leurs convictions en se jetant dans les bras sanglants de la tyrannie par le biais de postes, Premier Ministre pour Agboyibo (CAR), Ministre des Affaires Etrangères pour Gnininvi (CDPA), ou de statut obscure dans le cas de Gilchrist (UFC), est l’œuvre de cette tyrannie. Une tyrannie pour qui la division est un moyen de sa propre survie comme dictature. Si Faure Gnassingbé se mettait au-dessus de je ne sais quelle mêlé, ce serait simplement une hypocrite exhibition de soi et insultant pour le peuple, parce qu'il est la cause de cette dispersion, ou encore une fois, si cette posture signifie son départ.

La sanglante crise engendrée par cette tyrannie vieille de plus de cinquante ans, ne trouve sa solution que dans le départ de Faure Gnassingbé et le pardon du peuple Togolais.


 4   GNAROU | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 18:38
  Réponse à 1-GNAROU
  J'ai decidé de ne plus COMMENTER les bulletins de Nicolas lawson !!!

Les memes litanies !


 3   LA RUSE DU ROI | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 18:13
  Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi.

Alors Peuple Togolais, Près pour la révolution! la lutte continue!!!!!!!

Faure est dos au mur. Un peu de pression encore chers compatriote. il va partir malgré lui, n'en déplaise à son entourage.

les militaires en qui il fait confidence sont fatigués de lui. Il le sait, le pourquoi il est parti à Témédja pour leur supplier. ça ne marchera pas.

Dieu donne le pouvoir par l'entremise du peuple, et il le reprend à travers ce même peuple. Que Faure sache que Dieu lui a déjà retiré le pouvoir qu'il a su voler en 2005 après le décès de son feu père avec l'aide de certains gradés de l'armé.

 2   ROUGNA | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 18:11
  Réponse à 1-GNAROU
  Te défile pas vantard, fait pas comme si tu n'a pas lu vieux PEUREUX JUSQU'AU BOUT DES TESTIC, on attend, kamkpé de paille papier, hê!

Toi avec ta grande gueule de sanglier, commence par decliner ton identité d'abord ( charité bien ordonnée commence par soi-meme, espèce de peureux planqué sous la table, le clavier wur la tête comme casque de protection ) ! prend ton courage à deux mains, euh deux bières, et décline nom et prenom, et pas ... Lakoèlè chantale en te travestissant en travelo devant la glace en maquillage et boucles d'oreille avec moustaches, couard va !

 1   GNAROU | Dimanche, 12 Novembre 2017  - 17:42
  Les togolais sont versatiles dixit ce politicien, c'est ce même peuple qui crache sur FGE aujourd’hui qui l'avait plébiscité en 2015 et qui le fera en 2020 et 2025 et après ça sera autour de l'un de ses nombreux enfants d'assurer la continuité et amener ce pays à l 'émergence, l'exemple du RWANDA est là et FGE sera le Paul KAGAME de notre pays euls quelques intégristes qui ont perdu les élections en 2015 et une partie de l'état Islamiste veulent foutre le bordel dans notre paisible TOGO en racontant des immondicité sur notre président, fils du président fondateur de notre jeune république, créateur de cette armée républicaine envié dans toute la sous région pour leur esprit républicain et de de discipline. Tant que l'armée sera du côté de FGE, il ne lâchera rien, vous pouvez marcher et marcher encore pendant des année, vous serez mater et reviendrez dans le rang. Les marcheurs ont besoin de cours de patriotisme et nous leur en dispenseront, les officiers républicaines de notre FAT sont là pour cela, Marcher et quand vous serez fatiguer on vous enverra prendre des cours. Quand aux leaders ils auront l'asile politique dans les pays européens comme la majorité de la diaspora. Plus ils seront nombreux en exile mieux se portera ce pays sous la conduite de FGE


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com