Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Accès à l’information, économie, politique et sport au menu des quotidiens marocains






société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 381 fois

Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires au droit d’accès à l’information, au le projet de loi de finances 2018, aux réactions partisanes suites aux déclarations du ministre algérien des AE à l’encontre du Maroc et à la finale de la LDC entre le WAC et Al-Ahly.

Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires au droit d’accès à l’information, au le projet de loi de finances 2018, aux réactions partisanes suites aux déclarations du ministre algérien des AE à l’encontre du Maroc et à la finale de la LDC entre le WAC et Al-Ahly.

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ revient sur le droit d’accès à l’information. Le journal affirme que « eu égard aux chantiers et la réforme qu’il a entrepris, ainsi que les mesures arrêtées pour réformer l’administration publique et combattre la corruption, le Maroc a besoin de mettre en place une loi qui simplifierait la procédure de demande de l’information et dissiperait tout équivoque aux niveaux des définitions, des concepts et des expressions et interprétations susceptibles d’entraver l’exercice de ce droit ».


La publication appelle également à clarifier et préciser les compétences des « instances concernées » et à les obliger de publier au préalable un grand nombre d’informations mises à jour sur leurs sites électroniques et leurs documents disponibles au public.

+Al Alam+ aborde le projet de loi de finances 2018, dont les grandes lignes ont été présentées mardi devant le Parlement. Le quotidien relève deux remarques : la première est que ce texte est considéré comme le premier de ce gouvernement, étant donné qu’il était difficile de débattre de son premier projet l’année dernière vu la conjoncture de sa constitution, alors que la deuxième est que ce nouveau projet de loi a été élaboré sans concertation avec les parties concernées.

Au niveau du contenu, il s’avère que ce projet de budget « ne diffère en rien du projet de l’année dernière, n’apporte pas de réponses aux préoccupations majeures, subordonne l’atteinte de bons résultats économiques au facteur du climat et manque de vocation sociale ».

Sur un autre registre, +L’Economiste+ déplore qu’un conservateur foncier reconnu coupable deux fois de malversations graves dans l’exercice de sa mission et condamné à dix ans de prison ferme continue d’exercer au poste même où il a commis ses délits, accusant son administration de le protéger.

Une administration normalement constituée, a fortiori lorsqu’elle a des fonctions assermentées, décharge son fonctionnaire des travaux objets de soupçon, et ce avant l’action judiciaire, explique l’éditorialiste.

« S’il est condamné en première instance, il doit être relevé de ses fonctions, publiquement relevé », affirme-t-il.

Au volet politique, +Al Ahdath Al Maghribia+ indique que la sortie médiatique irresponsable et futile du chef de la diplomatie algérienne, Abdelkader Messahel, a eu le mérite d’unir la majorité et l’opposition marocaines.

Selon la publication, le sujet a animé le début de la séance des questions orales, durant laquelle aussi bien les groupes parlementaires de la majorité que de l’opposition ont exprimé leur indignation face aux propos de Messahel, qui a accusé le Maroc de « blanchir l’argent du haschich en Afrique ».

Les présidents des groupes parlementaires estiment, dans une déclaration faite au nom des groupes de la majorité, que les propos du ministre algérien visent à exporter la crise interne que vit son pays et à détourner l'attention de la situation dramatique que connaissent, en Algérie, les secteurs économiques, sociaux et politiques. Le ministre algérien tente, de même, de masquer les défaites diplomatiques d'Alger, notamment au niveau de l’Afrique, estiment les parlementaires marocains.

Au registre sportif, +Al Akhbar+ rapporte que pour motiver les joueurs lors de la finale de la Ligue des champions face aux Égyptiens d’Al Ahly, le WAC va débourser des primes conséquentes. En cas de victoire finale, le club va engranger plus de 60 millions DH (1 dollar = 9,3 DH).

Après la prime de 100.000 DH touchée par les joueurs du WAC pour avoir éliminé l’USM Alger, le club va doubler cette prime en cas de sacre final contre Al Ahly, fait savoir le journal.

Une source proche de la direction du WAC a confié au quotidien que les joueurs avaient déjà perçu la somme de 60.000 DH après que le WAC ait éliminé le club sud-africain de Mamelodi Sundowns, tenants du trophée, aux tirs au but en quarts de finale retour.

Les sommes qui seront versées aux joueurs pourront être revues à la hausse puisque le président Said Naciri et les fans du club ont promis des primes d’encouragement de façon officieuse, sans oublier les cadeaux des annonceurs et des sponsors du club. La victoire en finale de la Champions League aura des répercussions positives sur les finances du club. En effet, le WAC touchera, non seulement, la somme de 25 millions DH de la CAF et 5 millions DH de la Fédération Marocaine de Football, mais également 30 millions DH de prime de participation à la Coupe du monde des clubs, avec tout l’impact positif sur la marque WAC et son aura à l’international.



Autres titres

Maroc la qualification des lions de l’atlas pour le mondial règne sans partage à la une de la presse marocaine 
Maroc divers sujets à la une des quotidiens marocains 
Maroc politique, économie et social au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles


Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com