Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Crise politique au Togo: L’armée jouera-t-elle enfin son rôle régalien ?






politique

Fraternité | | 12 Commentaires |Imprimer Lu : 3077 fois

Malgré son statut d’institution apolitique, l’armée a toujours été présente dans les différentes crises sociopolitiques qu’a connu le Togo. Du coup d’Etat de 1963 à 2005 en passant par les années 90, elle a participé, d’une manière ou d’une autre, à envenimer la situation sociopolitique par son parti pris souvent décrié. Aujourd’hui, à l’heure où le pays vit depuis le 19 août dernier, une crise politique des plus rudes de ces dix dernières années, les regards se tournent vers les Officiers Supérieurs togolais.

Depuis les années 60, l’armée togolaise a toujours été au cœur de la vie politique du pays. Pourtant d ite «Républicaine», la grande muette togolaise s’est toujours illustrée par des immixtions intempestives visant, pas à assurer l’intégrité territoriale du pays conformément à son rôle régalien, mais à plutôt assurer la pérennité d’un système politique. Et les exemples de ses multiples agitations sont légion.

L’histoire... Si têtue, si triste !

On se souvient que le coup d’état perpétré contre le Président Sylvanus Olympio, le 13 janvier 1963, le tout premier coup d’Etat postindépendance sur le continent africain, a été l’œuvre d’un Comité insurrectionnel. Ce jour-là, le monde entier découvrait le jeune Sergent Étienne Gnassingbé qui, après avoir fait asseoir un pouvoir civil assuré par Nicolas Grunitzky, est encore revenu aux manettes quatre ans plus tard, en janvier 1967 pour le destituer. Depuis avril 1967, l’homme régenta donc le pays jusqu’au soir du 5 février 2005 où il rend l’âme, après 38 ans d’exercice du pouvoir. Malheureusement, l’histoire s’est encore répétée au Togo ce soir-là.

Sous la conduite du Général Zakari Nandja, à l’époque Chef d’Etat-Major de l’Armée togolaise, les forces armées ont fait allégeance à son fils, Faure Gnassingbé, faisant de lui, le successeur de Gnassingbé Eyadema. Ceci, à l’antipode des normes démocratiques. Malgré le volte-face de l’héritier Faure, au lendemain des vives critiques et pressions diplomatiques fusant de toute part, cette énième immixion de l’armée dans la vie politique du pays en était une de trop. Et a ce jours, c’est vainement qu’elle essaie de refaire son image aux yeux de l’opinion qui garde toujours d’elle, l’image d’une armée peu républicaine et aux ordres du pouvoir de Lomé.

Quelle position pour les Officiers Supérieurs ?

La crise politique qui sévit dans le pays, depuis le 19 août dernier, ravive le débat sur la problématique de l’intrusion hasardeuse de l’armée sur la scène politique au Togo. Partout ailleurs dans les grandes démocraties, l’armée joue toujours un rôle prépondérant dans la République. Mais alors, ce rôle se traduit notamment par la protection de l’intégrité territoriale du pays, le maintien de l’ordre et surtout, la protection civile. Donc en dehors de toute coloration politique, au regard de son caractère républicain. Mais force est de constater malheureusement en Afrique que la «Grande muette», par confusion dans les rôles, prend souvent fait et cause pour les régimes en place.

Aujourd’hui, il est à se demander si les Officiers Supérieurs de l’armée togolaise rééditeront encore une fois, leur traditionnel «exploit» ou s’ils se raviseront ? Qu’à cela ne tienne, il est à noter que dans cette crise politique qui couve au Togo depuis deux mois, hormis la Cedeao et comparses qui tentent de jouer à un jeu dangereux, toute la communauté internationale, en premier l’ONU qui a déjà épinglé l’armée togolaise en 2005, a encore pris fait et cause pour le peuple togolais. Donc un signale fort aux hommes de Félix Abalo Kadangha, pris en étau entre rester républicains et jouer le jeu politique.



Autres titres

Togo même les mouches ont fui sokodé 
Togo obuts exige l’arrêt des activités des « milices privées armées » 
Togo yark damehame à propos des milices : langue plurielle et ambigüe 
Plus de nouvelles


Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 12   Tsanzy | Vendredi, 13 Octobre 2017  - 5:39
  Réponse à 10-Togolais
  Les fillettes d'armee togolaise qu'est ce qu'elles peuvent faire tsrrrrrrrr! cet armee a vraiment peur de cette famille attention!
ces fillettes ne peuvent pas oser ,elles savent ce qui est arrive a leur superieurs comme Bitenewe, Joua, Tidjani
Ameyi, Tepe et autres.je vous ai dit de ne plus compter sur elles.Nos manifestants sont plus courageux que l'armee togolaise.
C'est armee ca ? se sont des anti manifestants (riot police)

 11   LIDAO-ESPOIR | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 10:56
  Au fil du temps, l'on se rend compte que beaucoup sillonnent les sites en ligne pour semer les graines de l'anarchie au nom d'un peuple qui en réalité ne demande pas ça.
Tout vrais togolais imbu du sens de l'intérêt des peuples je dis bien des peuples ( celui qui manifeste pour l'opposition, celui qui marche pour le parti au pouvoir et le peuple qui reste muet chez lui);Tout vrais togolais imbu du sens de l'intérêt des peuples de se beau pays disais-je doit être prudent et savoir raison garder. Tout membre de la diaspora qui aime encore ce beau pays devra mesurer la porté de ses propos car là encore il faut relever qu'il y a la frange de la diaspora qui manifeste, celle qui soutient la ligne du gouvernement et celle qui observe sans prendre partie.
L'expérience à toujours montré que c'est ceux qui font du bruit et qui s'agitent que tout le monde regarde. Mais constituent il réellement la majorité pour être LE PEUPLE ????
Ca ne sert à rien de camper sur des positions utopiques avec le risque de détruire ce petit pays où je vis et où je voudrais j'aime bien continuer à vivre.
La politique du tout ou rien ne conduira qu'à l'imprévu. Je crois que les exemples font légions de ces cas ici au Togo. C'est cette ligne du tout ou rien qui nous a conduit jusqu'ici. Si non nul n'aurait besoin aujourd'hui d'insérer le départ de FAURE dans les réclamations. Les mandats du président seraient déjà limités à deux et j'en passe. " UN TIEN VAUT MIEUX QUE DEUX TU L'AURA"
A l'école nous avons appris à compter une unité après l'autre avant d'apprendre à compter par bon de deux.
Aujourd'hui, les lignes ont beaucoup bougés et c'est avoir les yeux fermés sans vouloir les ouvrir que de ne pas le voir et l'accepter. Pire encore à chaque fois qu'un honnête Togolais tente d'ouvrir les yeux à ceux qui ont décidé de les fermer nous le traitons de tout ( un pied dedans un pied dehors; Il est en mission recommandée; ....)
En mon âme et conscience j'approuve la position de l'UFC (Union des Force du Changement) et je crois que tout togolais responsable qui aime le TOGO et qui vit au Togo devrait suivre la ligne de l'UFC et arrêter les agitations aux issues incertaines.

 10   Togolais | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 10:15
  Réponse à 6-chromosome 21
  Mais que voulez vous encore, pauvres opposants ? L'armée joue depuis longtemps déjà son rôle régalien, elle est soumise aux institutions de la république, elle est républicaine, mais c'est ça que vous contestez encore...

Mais je le répète si vous n'avez pas bien compris : le PNP EST UN PARTI Constitué SUR DES BASES ETHNIQUED ET RELIGIEUSES...Il sera dissout AVANT LES LÉGISLATIVES pour le bien du peuple et la cohésion de la nation togolaise

 9   Agossi | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 9:56
  Réponse à 3-Jeremy
  Monsieur, vous êtes l'archétype du jeune togolais sans perspective et pis sans repère. Cette armée que vous ridiculisez dans vos propos de rat d'égouts, est l'une des plus respectée et des plus disciplines de la sous région. Sur tous les champs les FAT ont toujours fait honneur a Togo Et ça le monde entier le sait.
Votre charlatant en rouge et ses militants ont commis l'erreur fatal en agressant le 19 août des Fat qui n'ont même pas riposté hors ils en avaient la capacité. Les militaires n'oublient jamais et leur vengeance parent tout le temps qu'il faut met se mange glacé. Ne comptez jamais sur eux pour déstabiliser l'ordre républicain. Et ils ont la communauté internationale avec eux.

 8   TRUMP | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 9:51
  Demander aujourd'hui à l'armée d'intervenir prouve l'échec du coup d'état des opposants avec la rue.
Vous vous attendez à quoi??? Avez vous présenté des excuses à l'armée après avoir blessé et tué des camarades à Sokodé et à Mango, brulé les véhicules et les maisons de militaires? Avez vous au moins condamné les agressions répétées contre les forces de l'ordre? Les injures et les menaces que vous leur faites subir dans les audios et les fausses images sur you tube que vous diffusez dans le seul but de discréditer les forces armées. Vous voyez clair maintenant???
L'armée sait où se trouve son intérêt.
Elle sait que vous n’êtes que des imbéciles!!!






 7   EGZIL EKLÈRE | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 7:8
  Réponse à 6-chromosome 21
  Oracle,
tu reviens encore avec tes fausses prophéties ?
_ Faure est-il revenu d' exil ? N'avais-tu pas annoncé le 19 Août qu' il était en exil au Rwanda ?
_ N'avais-tu pas pas annoncé la défection de plusieurs militaires juste après le 19 Août ?
_ Sans annoncé le retour d' exil de Faure n' avais-tu pas annoncé sa démission ?
_ n' avais-tu pas annoncé que plusieurs officiers étaient des complices des opposants ?

BOnne journée, compatriote




 6   chromosome 21 | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 6:57
 
Diaspora news octobre 10th,

Togo: Une vague de répression se prépare pour noyer la contestation dans le sang


Nous l'annoncions dans nos précédentes publications; la guéguerre entre les modérés et les extrémistes du camps au pouvoir vient de connaitre un nouveau développement avec la victoire finale des extrémistes qui désormais se préparent à passer à l'offensive.


Il faut le dire, la contestation en cours avec la mobilisation sans précédent des togolais fait mal au pouvoir en place et risque avec le temps de le faire tomber. Le pouvoir de Faure Gnassingbé est vacillant et ne compte désormais que sur l’armée mais de ce coté aussi les choses ne sont pas tout a fait comme on veut nous le faire croire. L’armée togolaise dans son ensemble n’est pas prête à suivre quelques politiciens extrémistes dans une aventure génocidaire.

Pour les extrémistes au pouvoir, il faut faire vite avant que la situation ne se retourne contre eux car le pourrissement qu’ils souhaitent est en train de leur porter préjudice. Le pire est que cette mobilisation des togolais ne faiblit pas. Selon nos sources malgré la sérénité affichée la peur a depuis changé de camps. Le pouvoir ne sait plus à quel saint se vouer. A part les armes plus aucune solution n’existe.

Le passage en force est donc décidé. Il faut arrêter cette contestation avant qu’il ne soit trop tard pour le régime de Faure Gnassingbé. Selon nos source la stratégie consisterait à pousser les leaders de l’opposition dans l’illégalité en prenant des dispositions qui limiterait la liberté de manifester et ensuite faire entrer la justice en action tout en les neutralisant physiquement.

L’acte un consiste à interdire les manifestations pendant les jours ouvrables puis à leur imposer des itinéraires ce qui permettrait de limiter la portée des manifestations et donc enlever à l’opposition cette arme de mobilisation. L’autre enjeu aussi de cette interdiction est de trouver des arguments pour réprimer les leaders et les manifestants. Ordre est donné de faire le plus grands nombre de prisonniers possibles ou au besoin neutraliser physiquement les manifestants ce qui veut dire tirer simplement afin de semer la peur dans la population et les démobiliser.

L’autre étape est d’arrêter et inculper certains leaders du PNP et aussi dissoudre le parti afin de pousser Tikpi ATCHADAM en exil ou le neutraliser physiquement.

Pendant que cette répression se poursuit des dispositions seront prises pour organiser un référendum truqué dont le résultat sera le rejet de la proposition et donc le statut-quo c’est à dire le mandat illimité.



Les jours à venir restent déterminants et chargé d’incertitudes pour les togolais

 5   1111 | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 6:41
  une armée régalienne reste à l' ecart de la politique et défend le pouvoir établi surtout si cette armée a toujours été traitée de tous les noms noms d' oiseaux par les présumés opposants

 4   k | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 6:2
 
Ces corrompus viendront au TOGO , ils seront bien flatés par le gouvernmenet en place et ils vont même oublier que le cas Togolais est exceptionel et qu'il faut que Faure et sa clique quittent le pouvoir avant qu'il ne soit trop tard.Un gouvernement qui tue son peuple de plus de 50 ans et la communauté Internaltionale se tait sans rien dire car ils tous corrompus par le régime en place !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ils viendront au TOGO pour faire quoi ! Quand ces bandits font disparaitre les urnes et et proclamment des résultats bidons, eux tous se sont tus !!Un Gouvernement qui a affame son peuple à 95 % !! Au TOGO les gens mangent une seule fois par jour et il arrive même que certains ne mangent pas pendant 24 h00 !!
J'aurais appris que Faure donne des cadeaux très chers aux Présidents des pays étrangers surtout si ces derniers ont leurs anniversaires ou jours de leur indépendance, raison pour laquelle aucun Président n'a osé dire un seul mot sur le cas Togolais ! Malgré toutes les lettres que nous avions écrites, la communauté Internationale se tait sur le cas Togolais ! Personne n'ose dire un mot parce qu'ils sont tous corrompus !!! Même les diplômâtes au TOGO tandis que 95-98 % de la population Togolaise a faim !!!!!! Mais avec la prière des nos aïeux, un président en exercice va parler un jour pour dénoncer le cas du TOGO !

Le salot Gil, tu as trompé le peuple pendant des années, cette fois ci, tu vas payer cher jusqu'à ta tombe !!!
Tu es corrompu avec des milliards et tu tournes le dos au peuple Togolais ! J'aurais appris qu'il aime boire du vin très cher, c'est ce que papa Eyadema lui donnait avant sa mort, cette fois ci, Faure lui donne du vin très cher, du champagne très cher et peut être du Sodabi de Vogan!

La communauté Internationale est corrompue par le Gouvernement qui boit du sang des Togolais ! Le Gouvernement sanglant du TOGO veut organiser un Referendum pour sauver sa peau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Les résultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !
Les resultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Unicité des Togolais pour libérer le TOGO !!!! J'appelle Tous les partis politiques(Oppositions) , Unissons-nous contre ces assassins et bandits qui dirigent le TOGO depuis 50 ans !!
Tout le TOGO doit se mobiliser ! Paysans ou agriculteurs(Les bandits au pouvoir sont entrain de saisir par force vos Terres ancestrales et se sont ces Genéraux et lieutenants qui envoient des soldats pour vous intimider et prendre par force vos Terres ancestrales donc sortez aussi pour manifester), artisants, couturiers, enseignants, economistes,vendeurs, pauvres ou riches, femmes de foyer, militaites democrates, policiers democrates,enfants, ecoliers, universitaires,hommes professionnels,religieux: catholiques, baptistes, musulmans,atheistes, les vodoussis, vieux et vielles), La diaspora Togolaise à l'étranger, personne ne doit pas rester à la maison etc !! Les Blancs et Asiatiques n'oublient pas leurs Rituels de leurs ancestres et nous les Africains on veut les rejeter !! Ce sont des erreurs !!!!!!!!!!!!!!!! Revenons aux cultes de nos ancestres le jour J de la liberation!!!!!!! J'aurais appris qu'au TOGO même au Ghana, il y a des cultes qu'on fait, même si on tire sur toi, le fusil ne va jamais t'atteindre, c'est ce que NKromah ou Kotoka du Ghana avaient ! Allez s'approprier ou avoir ces choses si possible pour se protéger le jour J (ces informations sont uniquement pour les adultes),
Attention: N'oubliez pas notre culture africaine,j'appelle Tout le monde à faire ceci: Il faut aller voir les mans de nos ancestres et prier pour eux: les Vodous, Legba, Togbezikpi, les Bokonons, ceux qui vont à l'église, tenez la croix de Jesus dans vos mains le jour J, Musulmans tenez vos totems dans vos mains le jour J,
Togolais et Togolaises Le TOGO nous appelle tous pour le libérer !
Les bandits qui nous gouvernent depuis 50 ans , ça suiffit ! 11 ans de négociation avec le gouvernement et cela n'a rien donné ! Le gouvernement a toujours roulé les Oppossants dans la farine ! Le TOGO n'est pas une Dynastie ou un Royaume ! Le TOGO est une République ! Les marches vont toujours continuer jusqu'au départ des voleurs, des vautours et des assassins du pouvoir ! Jean Paul II a dit n'ayez pas peur, Dieu le tout puissant vous aidera !
La communauté Internationale a des yeux sur vous les Assassins des TOGOLAIS ! Ceux qui tuent les Togolais vont payer tous !!! On a mis LES USA, La France, l'Union Europenne et même la Russie au courant !!
Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Kevin
La diaspora Togolaise en Amerique du Nord

 3   Jeremy | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 5:30
  Réponse à 2-GNAROU
  Je ne me fie pas a une armee qui n'a jamais livrer une guerre et qui tire sur sa propre population en guise d'entrainement. Une armee qui tire sur les enfants de neuf ans et de douze ans est vraiment a plaindre. Pendant ce temps ils se font cueuillir comme des lapins au Mali face aux terroristes aguerris. Patate!

 2   GNAROU | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 5:16
  Des democrates qui apres avoir decrié sur tous les toits en disant que notre armée est politisée , ethnique, clanique, mafieuse etc..etc.. reviennent la supplier d'intervenir dans le debat politique !!!

Que veut au fait cette opposition de cons au Togo ?

D'abord, le premier SOLDAT qui tentera quoi que ce soit signe son arret de mort !
Secondo, l'armée est apolitique et soudée derriere FELIX le chat !!

Gare à la souris !!

 1   chromosome 21 | Jeudi, 12 Octobre 2017  - 4:56
  Lu pour vous

TOGO: UNE LISTE PAR CATÉGORIE DE MÉDIAS ET DE JOURNALISTES MISE AU POINT À LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE

Togo: Faure, Docteur ès censures

Toba Tanama, le directeur de l’information et de la communication de Faure Gnassingbé, a fait établir une classification des médias et des journalistes togolais en trois catégories: les "pros", les "neutres" et les "contre".

Selon ce document obtenu par la Lettre du Continent, les sites web icilome.com, etiame.com, togosite.com, tout comme les journaux Liberté hebdo, L’Alternative et l'Indépendant express), sont rangés dans le registre des "opposants" déclarés au régime de Lomé.

Focus Info, Union pour la patrie, mais aussi les journalistes Lucien Djossou Mensah (Le Combat du peuple), Tchaboré Bouraima (Le Messager), Akpovi Prosper (Aube nouvelle) et Michel Tchadja (Wara les vainqueurs) sont qualifiés de "favorables" au régime.

Africardv.com ou encore koaci.com figurent dans la rubrique "neutres".

Les journalistes Loic Lawson-avla (Flambeau des démocrates) et Sas Gaou (Kanal FM) sont en revanche rangés dans la catégorie "pas clair".

Lettre du Continent N°762 du 11 octobre 2017

🔴Togo: un proche de Faure Gnassingbé recrute des MERCENAIRES👇👇👇

Le pouvoir de Lomé 2 en est conscient, ce nième soulèvement est bien différent des précédents. Il l’a compris lorsque les fidèles opposants « ventrologues » ont déclaré publiquement être soudoyés par le pouvoir à coup de liasses de billets.

Après cet échec, à l’intérieur comme à l’extérieur du Togo, le réseau des fidèles lobbyistes est mis en branle. Un plan de déstabilisation par les médias nationaux et internationaux est amorcé pour discréditer l’opposition.
Selon les révélations de la Lettre du Continent, ce plan a un seul nom: Toba Tanama.

Le directeur de l’information et de la communication de Faure Gnassingbé, a fait établir une classification des médias et des mercenaires de la plume qui ont la « noble » mission de vilipender la lutte de l’opposition surtout Tikpi Atchadam que le pouvoir juge plus radical et tenace.

La guerre est lancée sur les médias. Prosper Akpovi (journal panafricain Aube Nouvelle), Lucien Djossou Messan (Combat du peuple), Michel Tchadja (« Wara les vainqueurs »), Loïc Lawson (Flambeau des démocrates), Sas Gaou (le génie animateur du Club de la presse sur Kanal Fm), Tchaboré Bouraïma (Le messager) figurent sur la liste révélée par la Lettre du Continent.

Ces noms qui appartiennent à la clique de Toba ne sont qu’une infime partie des journalistes à pas de charge contre l’opposition rangée derrière Tikpi. À côté de ce réseau de la très controversée Béninoise Reckya Madougou, dirigé par Toba se trouve celui de Victoire Dogbé qui regroupe Jean-Paul Agbo, Dzimas Dzikodo et consorts.

Si l’argent n’a pas d’odeur, les corrompus du verbe en sont conscients et ne comptent pas s’en séparer de sitôt. Ces mercenaires de la plume se mettent désormais du côté des causes injustes et dénaturent la réalité et le vrai visage de la dictature silencieuse du régime, effaçant d’un revers de main tous les principes qui régissent la presse.

Ça clashs aussi dans les médias internationaux contre Tikpi notamment Lemonde, Jeune Afrique, TV5 Monde, Africa24, RFI et consorts avec la clé des émissions et des articles commandés à coup de millions de F CFA (plus de 1 milliard 350 millions déjà dépensés)

Des propagandistes du pouvoir sont à pied d’œuvre pour diviser l’opposition et la victimiser. Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition est bien « cuisiné » sur ces médias comme un suiveur, un béni-oui-oui, un habitué des dialogues sans tête ni queue et un maître des accords fantoches. De quoi semer la discorde entre eux et Tikpi Atchadam, qui reste catégorique sur sa position appelant le pouvoir à revenir à la constitution de 1992 dans son originalité.

Sur la chaîne TV5 monde dans l’émission ET SI, Christian Trimua, l’un des zélés du pouvoir de Lomé 2, avait surpris plus d’un lorsqu’il avait déclaré que Tikpi Atchadam veut l’enlisement de la crise politique togolaise de sorte à entrainer un coup d’État.

Le très « controversé » journal Jeune Afrique toujours interdit de vente au Togo avait dans une précédente publication fait allusion aux divisions au sein de l’opposition.

Mardi soir, avec surprise, le gouvernement a annoncé que les manifestations publiques sont interdites en semaine alors que l’opposition avait prévu descendre dans les rues les mercredis et jeudis prochains.




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com