Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Le député Targone répond à Yark Damehame






politique

iciLome | | 13 Commentaires |Imprimer Lu : 5954 fois

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame a indiqué le 5 octobre dernier que c’est un petit groupe de personnes qui a manifesté jeudi dernier à Dankpen. Faux, rétorque le député Targone Sambiri de la localité, et qui a pris part à cette manifestation dans cette zone pour le compte de la coalition de l’opposition. Lire sa réaction !

Réaction du Secrétaire général du parti DSA face aux propos aberrants et irrespectables du ministre de la Sécurité Yark à l’occasion des manifestations pacifiques des 4 et 5 octobre 2017 à Dankpen

Le ministre Yark, personnage habitué à la manipulation, aux mensonges, à la magouille, à la roublardise et ennemi à jamais de la vérité, est mal placé pour rapporter avec objectivité le déroulement des manifestations des forces démocratiques.

D’abord, le ministre Yark prétend qu’il n’y avait que 3 personne qui manifestaient à Dankpen, ensuite, il se contredit en alléguant qu’un véhicule d’immatriculation ghanéenne a transporté des Ghanéens pour la même manifestation. Or le véhicule dont il s’agit d’immatriculation ghanéenne peut transporter au moins 400 personnes. Et d’abord comment se fait-il que ce véhicule était le seul à arriver au lieu de la manifestation, alors qu’il y a plus d’une quarantaine de véhicule gros camions et des bus de transport en commun à Dankpen.

Dans ses tentatives de bloquer la manifestation, le régime RPT/UNIR, a immobilisé tous les véhicules, gros camions de marchandises comme bus de transport en commun de toute la préfecture de Dankpen, en les interdisant de circuler les 4 et 5 octobre 2017 et après quoi, ils recevront le prix de la location de leurs véhicules pour les deux jours. Le syndicat de transporteurs de Dankpen, sous menace, a été fermement contraint de veiller au respect scrupuleux de cet ordre. C’est alors que ce véhicule d’immatriculation ghanéenne qui habituellement dans la zone, vient charger des ignames pour les revendre au Ghana et par manque de moyen de transport, a été négocié par certains militants des forces démocratiques qui résident à plus d’une soixantaine de kilomètres pour se rendre sur les lieux de manifestation.

Dans la préfecture de Dankpen, le RPT/UNIR a mis tous les moyens illégaux et machiavéliques pour empêcher les gens d’arriver à la manifestation et tout ceci sans compter sur la détermination et le courage des populations de Dankpen. Nous remercions au passage, le préfet de Bassar, assurant l’intérim à Dankpen, qui a su faire éviter des affrontements que préparait le parti UNIR à Dankpen.

Yark dans ses propos mensongers et graves, cherche à faire croire que les gens transportés, étaient des Ghanéens et non des Togolais. Voilà un argument que ce régime cinquantenaire qui n’a plus rien à prouver, s’est toujours donné pour abandonner à dessein cette préfecture de tout et déclarée non-droit.

Pour ce régime, les populations de Dankpen dont ghanéennes.

Toutes ces manigances aberrantes pour faire croire à l’opinion que les populations de Dankpen n’adhèrent pas au changement tant désiré par le peuple togolais. Mais les compatriotes ont prouvé une fois encore par leur forte mobilisation, sans avoir reçu de billets de banques de qui que ce soit en échange à leur participation aux manifestations des forces démocratiques pour :

- Le retour à la constitution originelle du 14 octobre 1992,
- La révision du cadre électorale y compris l’instauration du droit de vote pour les Togolais de l’étranger
- Le déverrouillage des institutions de la République et
- La libération de tous les prisonniers politiques et toutes les personnes détenues suite aux manifestations des 19 et 20 aout 2017.
-
Ce régime cinquantenaire RPT/UNIR devraient comprendre que les peuples africains partagent les mêmes réalités culturelles et le simple fait que les pays voisins du Togo ont adhéré aux principes démocratiques fiables et qui conduisent à l’alternance et au développement, il va de soi que le peuple togolais s’inscrivent, pour ne pas être atypique, dans cette valeur morale. Ce n’est plus encore le moment de résister aux changements démocratiques ou d’avoir des réflexes débiles de s’éterniser au pouvoir d’Etat.

C’est le lieu de remercier et saluer le courage, la détermination de ces millions de compatriotes, qui se sont encore une fois mobilisées massivement derrière les forces démocratiques pour l’avènement de la démocratie et de l’alternance véritable sur la terre de nos aïeux, le Togo.

La lutte populaire est invincible!

Fait à Dankpen, le 08 octobre 2017
Le secrétaire Général du Parti DSA,
Député à l’Assemblée Nationale
TARGONE SAMBIRI






Autres titres

Togo même les mouches ont fui sokodé 
Togo obuts exige l’arrêt des activités des « milices privées armées » 
Togo yark damehame à propos des milices : langue plurielle et ambigüe 
Plus de nouvelles


Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 13   DEDERIWE | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 22:23
  ON NE VEUT PAS DE CE REFERENDUM DE VOLEURS !
<< Lorsqu’un margouillat te dit qu’il va se faire coudre un pantalon, c’est parce qu’il a trouvé une solution pour sa queue >> !
Lorque qu'un usurpateur demande à cors et à cris un referendum, c'est que pour sortir son vol d'urnes et sa falsification il a trouvé une manipulation.

 12   Abladjo | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 13:27
  Réponse à 4-J'ai mal
 
Et tu es heureux d'étaler ta betise.

Disons que Urine a rassemblé 0 personne a sa manifestation en éliminant tout ceux qui ont été payés pour marcher. 0 multiplions le nombre par 3=0 par 1000 meme =0 donc ton raisonnement est d'un niveau maternel.


Ne crois pas que y a que ceux qui sont dans la rue qui veulent en découdre avec ta calamité gnassionale. Des millions ont peur de vos armes et se terrent chez eux. Vous reignez par la terreur depuis 50ans sans gouverner mais plutot en pillant le pays.

C'est fini la peur du canon a des limites et cette limite est dépassée.

Vous etes sur le départ . Met ta tete dans le sable et refuse de voir que l'histoire vous balaie comme elle l'a toujours fait des dictatures qui ont semé la planete terre. C'est votre tour. Toute jacasserie ne sera que vaine.

Du courage, j'espere que les mietes qu'on t a jeté t'aideront a survivre quand la source de bien mal acquis sera tarie.

 11   Dariah | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 12:25
  Je ne sais pas si ce régime sais qu'on la tellement côtoyer qu'on le connais. Même chose a dapaon ou le préfet douti a fait le. Porte a porte partager l'argent. Intimider. Menacer, corrompre les ches de quartiers et autres de laisser personnes aller au marchés de l'opposition. Mais c ' est honteux et triste pour ce régime qui vacille

 10   ISSIFOU | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 10:35
  Mr. Targone, tu as parfaitement raison sur le fait que la population de la préfecture de Dankpen souffre plus que toutes les autres du pays de manque d'ouverture démocratique, à cause du musellement dont elle est l'objet depuis très longtemps par les partisans locaux de vos adversaires politiques. C'est aussi encourageant de t'entendre dire que le préfet de Bassar, assurant l'intérim à Dankpen, a observé à votre égard un comportement républicain. Ça prouve qu'il y a dans notre administration des fonctionnaires de bonne conscience professionnelle et qu'il n'y a pas que les "fauremoutons" contre les opposants.
JPF, Atchadam, Adjamagbo et consorts doivent se déplacer ensemble pour soutenir ces populations abandonnées à elles-mêmes politiquement dans certaines contrées du pays.

 9   Tutugbé | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 10:9
  Le RPT-URIN ne compte que 0,01% de la population togolais.

 8   Calamithy John | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 8:44
  On ne veut pas de médiation merde! Le Togo reste encore aujourd'hui plus fréquentable que bon nombre de ces pays. On nous parle d'alternance. Que le Togo est le seul pays à ne pas avoir connu d'alternance, quoique, c'est discutable. D'accord, et puis? Est ce que l'alternance est automatiquement un gage de stabilité et de bien être pour les populations. Toute personne intelligente vous dira que non.
Le Togo,prendra son destin en main,le gouvernement est dans le droit et on ira au référendum. Et après ça, une nouvelle ère de fraicheur, s'annonce pour le Togo. Et ça on ne laissera personne se mettre au travers je peux vous l'assurer. Ceux qui croient que le Président est seul, abandonné de tous, pardon débarbouiller vous avec du savon parce que c'est un grave leur. On ne dit rien, puisque on y voit pas l'importance. Essayer de poser un acte qui remette en cause la souveraineté de ce pays et vous allez voir en face l'inimaginable. Vous allez vous demander si tout ces gens la sont à Lomé et où et puis depuis la on ne les voit pas.
REFERENDUM ou REFERENDUM.

 7   Togo debout ! | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 8:28
  Un véhicule de transport en commun capable de transporter 400 personnes ! Mon œil !
Entre le ministre Yark et le député Targone on sait maintenant qui ment.
Opposants togolais, rien que des canailles !

 6   Yark fait honte | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 8:4
  TOGO: CINQ CHEFS D'ÉTATS OUEST-AFRICAINS MANDATÉS PAR ANTONIO GUTERRES POUR VENIR AU CHEVET DE NOTRE PAYS

Patrice Talon, Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, Alassane Ouattara et Mahamadou Issoufou se posent en médiateurs.

Un groupe de cinq chefs d’Etats ouest africains vont se pencher sur la crise politique qui prévaut au Togo. Désignés par le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, il s’agit des présidents du Bénin, Patrice Talon, du Burkina Faso, Roch-Marc Christian Kaboré, du Ghana, Nana Akufo-Addo, de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara et du Niger, Mahamadou Issoufou.

Cette mission de haut niveau a pour objectif de rencontrer les acteurs de la scène sociopolitique togolaise, le gouvernement, les responsables de l’opposition et du parti au pouvoir, ainsi que des dirigeants d’organisations de la société civile et les ambassadeurs accrédités au Togo. Il s’agit pour eux de rapprocher les points de vue qui sont, pour l’heure divergents, sur le processus de mise en œuvre des réformes constitutionnelles.

Le gouvernement a, pour sa part, introduit un projet de loi à l’Assemblée Nationale qui devrait aboutir à l’organisation d’un référendum tandis que l’opposition exige le retour à la Constitution de 1992.

Mandaté par ses pairs du groupe des 5, le Président ghanéen Nana Akufo-Addo a déjà pris contact et échangé avec certaines parties prenantes de la situation qui prévaut au Togo. Il poursuivra ses consultations dans les jours à venir. Il s’agit d’éviter que le Togo, réputé pour sa stabilité dans la sous-région, ne rejoigne le rang des foyers de tension.

Ecofin

 5   pauvretogolais | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 7:55
  Réponse à 4-J'ai mal
  tu as tout dit ,tant que les gens qui se réclament démocrates ou opposants ne verront pas lé vérité en face les choses ne vont pas changer .si faure ne bronche pas c'est qu'il sait et que la communauté internationale sait que l’opposition ne mobilise pas comme elle tente de le faire croire .les intimidations ,des messages vocaux ,des montages photos et vidéos ont tenté de nous faire croire des choses de cela chauffait grave ,sauf que c'est faux .le pays tourne normalement
l'opposition se surestime et minimise le pouvoir ,quand on veut combattre quelqu'un il faut d'abord bien évaluer sa propre force et la force de l'adversaire .
à aucun cas les dernières mobilisations n'ont fait sortir à Lomé plus de 10000 personnes .
avec 500 000 de personne dans les rues de lomé aucune force armée ne tient puisque le la ville lomé sera cerné de partout
alors arrêtons de nous mentir pour mieux mentir aux autres .ce qui est marrant est que dans ce groupe de CAP 2015 il y en a qui sont conscient mais ne peuvent pas le dire de peut d’être livré à la vindicte populaire et ficher comme traite .
le togolais aime se mentir ,aime faire croire ce qu'il n'est pas .ils sont tous là à produire des audios ,des videos à crier alors que derriere c'est zero
ce qui a fait le succes de la marche du 19 aout ,c'est d'abord la violence et les montages bien préparés avec des images du meeting du kénya ,et la fameuse vidéo du Cameroun que notre compatriote tikpi a repris d'ailleurs comme un néophyte .il s'est laissé emporter par ce vent et moi je trouve dommage son alliance avec les loosers du CAP2015 .il a un discours vrai ,avec des mots qui font effet mais dommage qu'il s'est laissé emporté par le populisme .les choses lui sont montés à la tete comme on dit .

 4   J'ai mal | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 6:30
  Aucune des marches de l’opposition n’a pu réunir plus de 100.000 personnes sur toute l’étendue du territoire, toutes préfectures confondues. Lomé peine à reunir 20.000 marcheurs. Même si on leur accorde 50.000 pour Lomé, le reste du territoire ne fait pas plus de 20.000 tous ensembles.
SUR UNE POPULATION DE PLUS DE SEPT MILLIONS (7.000.000) d’habitant……
Doucement les gars !
Vous pensez que j’y vais un peu fort ? Et bien doublons les chiffres, triplons les même.
Aucune des marches de l’opposition n’a pu réunir plus de 300.000 personnes sur toute l’étendue du territoire, toutes préfectures confondues. Lomé peine à réunir 60.000 marcheurs. Même si on leur accorde 150.000 pour Lomé, le reste du territoire ne fait pas plus de 60.000 tous ensembles.
SUR UNE POPULATION DE PLUS DE SEPT MILLIONS (7.000.000) d’habitants……
Moins de 5% de la population.

Au nom de quel peuple prétendent-ils parler ???
Faute d’idées autour desquelles mobiliser les citoyens, l’on verse dans les menaces, l’intimidation, le lynchage médiatique, le vandalisme, les casses, les pillages … et j’en passe.
L’on cherche à distiller la peur dans l’esprit des togolais espérant ainsi les forcer à se terrer chez eux à défaut de venir grossir les rangs des marcheurs.
Et ce sont ces individus qui veulent venir remplacer Faure….
Et vous oser appeler ceci liberation. N’est-ce pas plutôt de l’asservissement ? le retour de la Pensée Unique, regarder tous dans la même direction, le déni de débat d’idées.

 3   toutoutou | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 6:2
  tres limpide comme verite.

 2   popa | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 4:56
  Réponse à 1-La verite 1
  Tu as tout dit mon frere

 1   La verite 1 | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 4:37
  Mes chers freres et soeurs togolais il faut end finir avec ce probleme politique une de bon pour entamer le developpement su vrai sens du pays . Arretons et regardons la verite end face. Faisons seulement come les autres et avancons .La Democratie n est centre personne C est juste in facon de vivre ensemble en paix pour mieux evoluer ensemble et la vraie paix n est autres chose que le travail rien que le travail ,due travail bien fait pour le bonheur de la majorite due people


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com