Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Référendum : UNIR fonce tête baissée !






politique

iciLome | | 31 Commentaires |Imprimer Lu : 4848 fois

Malgré les mises en garde de la coalition de l'opposition et du peuple togolais tout entier qui se retrouve dans les rues contre le référendum, le parti au pouvoir fonce la tête baissée, vers ce qui peut créer une implosion sociale.

Sur la chaîne internationale TV5, le Conseiller à la Présidence, Christian Trimua, celui-là même dont les propos ont scandalisé l'opinion nationale et internationale il y a quelques jours, a indiqué que ce référendum va avoir lieu "dans un bref délai".

Pour lui, il faut du temps et des moyens pour organiser cette consultation populaire. Et le gouvernement s'activerait pour le faire malgré tout.

"Il faut tout un processus pour organiser ce référendum. Il faut remettre la CENI en place et permettre qu’elle puisse fonctionner. Dans le budget de 2017, ce référendum n’était pas prévu et donc il faut réorganiser complètement le budget. (…) Nous avions deux échéances en 2018, les législatives et les locales donc maintenant il faut y ajouter une troisième élection(…) ; il faut laisser le temps au gouvernement de s’organiser et de mettre en place les conditions de ces consultations", a-t-il dit.

Visiblement, rien ne semble arrêter les partisans de la conservation à tout prix du pouvoir. Ils ne veulent rien lâcher, malgré les protestations du peuple togolais. Comme les sbires du régime savent le dire souvent, le chien aboie, la caravane passe.

L'opposition, quant à elle, refuse toute idée de référendum. "Nous ne pensons pas qu’un référendum soit nécessaire pour que nous sortions de cette crise", a indiqué Aimé Gogué, président de l'Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), membre de la coalition des partis d'opposition.

Cette position est partagée par tout le peuple togolais qui continue de descendre dans les rues pour exiger le départ de Faure Gnassingbé.

I.K



Autres titres

Togo même les mouches ont fui sokodé 
Togo obuts exige l’arrêt des activités des « milices privées armées » 
Togo yark damehame à propos des milices : langue plurielle et ambigüe 
Plus de nouvelles


Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 31   GNAROU | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 8:52
  Réponse à 25-KASSANDA
  Les phrases de TRIMUA sont des lois ????


Hihihihihihihi........!!! Phrases anticonstitutionnelles!!!

On aura tout vu avec les idiots de l'opposition !!

 30   Pagaille | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 7:21
  La pagaille à la togolaise. Vraiment quelqu'un qui a des occupations ne doit même pas s'interesser au cas du Togo. On est d'accord que le président ne va jamais demissioner. En tout cas on dit souvent "il ne faut jamais dire jamais". Si je ne vois pas Faure partir je vais toujours penser qu'il ne demissionera pas. Au vu de tout je veux comprendre c'est quoi l'alternatif propable pour resoudre la crise. Moi le bavardage m'ennuit et j'aime plutot les actes concrets. On était à l'assemblée, maintenant decidons du changement. L'opposition dit non nous ne voulons pas le changement comme vous le proposez donc nous boycottons la séance. Ok, maintenant comme nous ne trouvons pas de concensus parce que vous que le peuple que vous pensez representer disent vous l'avez trahit, donc laissons le peiple lui même decider en organisant un referendum. Reponse, non nous ne voulons pas de referndum. Je veux savoir; c'est quoi la solution? Je ne sais pas si je suis vraiment l'évolution des choses? J'ai une question; c'est avec quelle constitution fonctionne l'etat togolais actuellement? Ou bien c'est un pays sans constitution, sans lois? Que dit la constitution actuelle en cas de conflit? Est ce le pouvoir qui ne respecte pas la constitution actuelle ou l'opposition? Et pourquoi? Que faire dans ce cas?

 29   Walou | Mercredi, 11 Octobre 2017  - 0:36
  Réponse à 25-KASSANDA
  L'opposition dit des phrases anticonstitutionnelle plus grave et parfois insolent plus que ça. Cela n'a jamais donné l'insomnie aux militants de partie au pouvoir.

Arrêtons de vouloir fais plus blancs que les blancs même. C'est de la complaisance après tout.
Vous faîtes trop du tors à vos militants.

 28   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mardi, 10 Octobre 2017  - 22:32
  Réponse à 26-Tchitchao boys
  Voyons bien clairement..

1) Ils ( le fraudeur faure et son klan) avaient ils demande' ou propose' un " Referendum" avant de toileter la C92 ??
La reponse est: NON.
2) Ils avaient alors "injecte' a' la place de "En Aucun cas.....) "referendum et maintenant "Ils demandent au peuple togolais d'aller au referendum ??? au lieu de remettre La phrase toilettee' sa' sa place Initiale

cela ne coutreait meme pas 500 cfa !!
Je sais que Unir est tres tres riche. mais le peuple togolais vous fait economie des depenses du referendum !!

Honte a'Gnarou et a' Jacko le dernier...

Et le fraudeur faure ou' se triuve til maaaaahhhhh ?? et vous au rpt/Unir vous appelez 1 tel mesquin un leader ?? et le mintre des aff etranges n'est pas gene' ??
est -ce qu'on nait ministre ?? Est -ce que le Prsident Bush n'est pas parti du pouvoir ?
EST-CE QUE OBAMA N'EST IL PAS PARTI DU POUVOIR ?? Est il ne' Pressident ???
Qui au togo est ne' President Maaaaaa?? ou ministre ?? Cina Lawson ??le fraudeur faure ??

" En aucun cas nul ne peuT faire au dela de 2 mandats"...
C'est aussi simple et tres tres moins cher ..!!Hiiiiiiiii

Honte au regime tortionnaire eyadema et son klan..

 27   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mardi, 10 Octobre 2017  - 22:16
  Faudrait en..Rire ou Pleurer... ???

Awoooo laaaaaa !! il est comme son pere eyadema.. looooo !!

la verite' est laaa looooooo !!
il a disparu piam !! piam !!

L’actuel Président en exercice de la Communauté Economique et de Développement des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’appelle>>>>>>>>Faure Gnassingbé, le Président du Togo.<<<<<<< Si les chefs d’Etat africains de la sous-région, sur la base de tout ce qui peut de loin et surtout pas de près ressembler à une imitation de la démocratie, choisissent le Togo pour prendre pour un an les destinées de la CEDEAO, il faut croire que les principes de l’Etat de droit, la vérité des comptes et la vérité des urnes pourraient passer de l’exception à la règle générale et commune dans la sous-région. YEA.

 26   Tchitchao boys | Mardi, 10 Octobre 2017  - 21:49
  BASTA DE BASTA !!! QU'ON PERSONNE NE S'APPROCHE PAS AVEC CE PIEGE HONTEUX DE REFERENDUM ! Qui compte et vole les bulletins ? qui emporte les urnes ? qui menace les bureaux de vote ? qui est illegitime et usurpateur et voleur dans tout ce qui est expression dans une consultation populaire à bulletins ? IL N'Y AURA PAS DE REFERENDUM ! PAS DU TOUT, JAMAIS, JAMAIS ET JAMAIS DANS LES CONDITIONS ACTUELLES DE CRIMINELS ET MANIPULATEURS AU POUVOIR ;

Ceux qui viennent de l'extérieur pour précauniser ou soutenir ou manoeuvrer dans l'ombre pour la tenue d'un referendum dans ce Togo là , comme il est là, , eh bien soit ces personnes ne connaissent pas la dramatique réalité togolaise et le vrai visage criminel de ceux qui ont confisqué détourné le pouvoir et leur méthodes et pratiques, soit ces personnes sont analphabêtes, soit elles sont naïves, soit elles sont corrompues soit ils ont la patte bien graissée, payés, corrompus, complices en mission commandée ; IL N'Y AURA PAS DE REFERENDUM AU TOGO, C'EST UN ENOOOOORME PIEGE, QUE PERSONNE NE CHERCHE A RASSURER EN VENANT PARLER DE PSEUDOS GARANTIES DE TRANSPARENCE, DE CONTROLE, D'OBSERVATION, DE COMPTAGE, D'ORGANITEURS INDEPENDANTS , SOIT DISANT NEUTRES, ETC ;

JAMAIS ! IL N'Y AURA PAS CE REFERENDUM. POINT ! C'EST ENTENDU OU PAS ? LE PEUPLE NE VEUT PAS DE CE REFERENDUM, ON NE VEUT PAS DE CE REFERENDUM D'UN POUVOIR CRIMINEL ILLEGITIME EN DEROUTE ET COUVERT DE HONTE DE SANG ET DE VOL PERSONNE N'EST BETE, PERSONNE N'EST NAIF, PERSONNE N'EST ENDORMI, NI CORRUPTIBLE , C'EST CLAIR OU PAS ? AUCUN PLAN, AUCUNE MANIPULATION, AUCUNE TENTATIVE DE CORRUPTION OU DE PROMESSE DE POSTE OU D'ARGENT OU DE QUOI QUE CE SOIT NE MARCHERA ? C'EST BIEN RENTRE DANS LES LES TYMPANS OU PAS ? ON VEILLE, TOUT LE MONDE VEILLE, TOUT LE PEUPLE CE CINKASSE A LOME VEILLE, MEME LES ENFANTS VEILLENT ET VOIENT ET SONT PAS NAIFS! LA NUIT A ETE LONGUE, LONGUE ET LONGUE, MAINTENANT LE JOUR VIENT .... ET CE SERA SANS REFERENDUM, SANS REFERENDUM, SANS REFERENDUM, SANS REFERENDUM, SANS !!! VOILA !!!

 25   KASSANDA | Mardi, 10 Octobre 2017  - 17:43
  Réponse à 18-GNAROU
  Trimua a dit si vous voulez le pouvoir prenez les armes aussi ;
Et dire qu'on paie ce monsieur avec mes impôts !

Cette phrase est anticonstitutionnelle.

 24   Atalolo | Mardi, 10 Octobre 2017  - 17:8
  Et voilà un autre trisomy 23. Un autre malade mental que le Togo a dans son agenda. On attend qu’ il vienne annoncer la date du référendum. On attend qu’ il vienne organiser le corps électoral. On attend qu’ il vienne voter.

 23   REVELATION | Mardi, 10 Octobre 2017  - 16:8
  Bonjour
Pourquoi, nous les Togolais nous avons une mémoire très courte, vous pensez que aujourd'hui une quelconque élection peut résoudre le problème du Togo avec ce système RPT/UNIR?
Le parti au pouvoir dispose la machine électorale dans sa poche et vous voulez aller à un referendum pour quel résultat?

 22   El Niño | Mardi, 10 Octobre 2017  - 15:12
  Toi Christian Trimua tu peux continuer ton zele. Nous t'avons à l'oeil. N'oublie pas que tu es le commanditaire et recéleur des organes des 20 jeunes filles tuées en 2013-2014.
Criminel Trimua, ta place sera bientot à la prison civile de Lomé.

 21   KASSANDA | Mardi, 10 Octobre 2017  - 15:8
  Réponse à 18-GNAROU
  Depuis quand vous respectez la constitution au Togo ?
Quand ça semble vous arranger ?
Vous avez commis un crime imprescriptible contre la constitution et vous osez brandir cette Constitution aujourd'hui.
Ramenez la constitution de 1992 et vous gagnerez votre référendum facilement sans aller aux urnes.

 20   Togolais | Mardi, 10 Octobre 2017  - 13:13
  Réponse à 17-faureboussouvi
  Pourquoi avoir peur des débats contradictoires ??? Il faut accepter même si "ça n'arrange pas l'opposition"...

 19   Fernando Garcia | Mardi, 10 Octobre 2017  - 12:43
  L'opposition perdrait tout si elle persiste dans son ignorance a ne pas aller a la table de negociation. Rien ne peut empecher le pouvoir a soumettre une nouvelle constitution au referendum. Faure a plus de 70% de la population avec derriere lui et referendum passera sans problem.
Contitunuer a user vos DJIMAKPLAS dans les rues et vous sera surprise.

 18   GNAROU | Mardi, 10 Octobre 2017  - 12:22
  LA DEMOCRATIE , CEST LE RESPECT DE LA LOI !!
Qu'est -ce que TRIMUA a dit et qui ne figure pas dans la constitution togolaise ??

Il ne fallait pas deserter l'assemblée nationale si vous ne vouliez pas de Referendum !!
En realité ce n'est pas le gouvernement qui veut un referendum mais plutot L'OPPOSITION TOGOLAISE !
En quittant la salle, elle savait qu'on allait arriver à cette situation de Referendum.

Le vin est tiré, il va falloir le boire.

Ils ne veulent pas dialoguer. Ils n'ont pas les moyens de renverser ce gouvernement !!
Alors, ils ont quoi comme solution ???


 17   faureboussouvi | Mardi, 10 Octobre 2017  - 12:17
  Réponse à 14-Togolais
  Tu peux poster tes messages sur le site Republik of togo . Là- bas íl n'y a jamais de censure .

 16   Tata | Mardi, 10 Octobre 2017  - 12:5
  Réponse à 12-kagbelee
  tu rêves mon ami. ces gars sont hautement criminelles et corrompus et ne lâcheront jamais le pouvoir de manier pacifique sans une forte pression nationale et internationale .la seconde initiative qui nous reste est de prendre les armes et les massacres .voila

 15   jjk | Mardi, 10 Octobre 2017  - 11:49
  je prie Dieu pour que U N I R donne vite la date du referendum

 14   Togolais | Mardi, 10 Octobre 2017  - 11:43
  La censure revient sur ce site.. J'ai posté à 2 reprises un message pour Folikpo, à 2 reprises le message n'est pas diffusé...

 13   le citoyen | Mardi, 10 Octobre 2017  - 11:30
  A L'ETAT ACTUEL DES CHOSES L'OPPOSITION N'A PLUS DE QUOI MENACER LE PARTI AU POUVOIR RAISON DE LEUR ENTETEMENT A EVOLUER SEUL

SINON QU'ON ME PROUVE LE CONTRAIRE ET LES RÉSULTATS QUI EN SERONT ISSUS....

LE RESTE NE SERA QUE VERBIAGE...LA SEULE ARME CONSITAIT AUX MARCHES MAIS C'EST DEVENU CHOSE COURANTE OU LES PETITS BADAUDS ET VOLEURS S'Y MELENT POUR COMMETTRE LEUR FORFAIT...


PFFFF rien ne va plus dans mon pays..

 12   kagbelee | Mardi, 10 Octobre 2017  - 11:21
  ARRETONS DE DEVERSER SUR CE SITE NOS FRUSTRATION, RAGE ET HAINE.
SOYONS PLUTOT CONSTRUCTIFS DANS NOTRE RECHERCHE DE L'ALTERNANCE AFIN QUELLE SOIT PERRENNE. L'OPPOSITION SERA UN JOUR LA MAJORITE, ET CE N'EST PAS LA RUE QUI VA EXIGER L'ALTERNANCE... POURQUOI VOULONS-NOUS CREER CE PRECEDENT?


 11   Togo libre | Mardi, 10 Octobre 2017  - 11:13
  Réponse à 7-K. Kofi FOLIKPO
  Accueil MonKiosk.com Sports Business News Femmes Pratique Le Togo Publicité
NEWS
Comment


Accueil
News

Politique

Article




Titrologie



Le Combat du Peuple N° 931 du

Voir la Titrologie

Sondage


Nous suivre

Nos réseaux sociaux




Autres articles
Actualité politique au Togo, interview sur Radio Taxi FM/Tikpi ATCHADAM, symbole d’une ambition dévastatrice
Le Combat du Peuple - 3/10/2017
Les Universitaires s’approprient le débat sur les réformes constitutionnelles au Togo/La vérité juridique doit s’imposer
Le Combat du Peuple - 2/10/2017
La presse togolaise en deuil/Le décès subit de Pitang TCHALLA est une perte cruelle pour le Togo
Le Combat du Peuple - 28/9/2017
Le temps de la décrispation: La nomination de M. Taïrou BAGBIEGUE comme PCA est un bon signe
Le Combat du Peuple - 27/9/2017
Révision constitutionnelle/Le curseur, c’est la loi: L’opposition dans la confusion, sème la zizanie
Le Combat du Peuple - 27/9/2017
Tous les articles d'actualités


Comment


POLITIQUE

La diaspora dans ses errements/Le piège du dialogue: Et si Faure démissionnait?
Publié le mardi 10 octobre 2017 | Le Combat du Peuple



© Autre presse par PRESIDENCE DU TOGO
Faure GNASSINGBE, Président du Togo depuis mai 2005


Vos outils

REAGISSEZ





Vidéos


Ce qui peut arriver à UNIR s`il persiste à ne pas faire les réformes (Magloire KUAKUVI)
- 8/10/2017

Dans le dossier



Activités des partis politiques 2017


Les années 1990 ont marqué le changement dans le pré-carré africain avec comme point de repère le discours de la Baule prononcé par l’ancien Président français, François MITTERAND.


Un peu partout en Afrique, des Chefs d’Etat considérés, à l’époque, comme indéboulonnables, avaient connu des fortunes diverses.

Ce vent de renouveau a connu son coup d’arrêt au Togo lorsque EYADEMA qui bouclait déjà 26 ans au pouvoir, avait résisté à la bourrasque et triomphé de son opposition incapable de pragmatisme.

Et pour cause. Les Togolais que nous sommes, aimons le suivisme, mais nous étions pour la plupart, politiquement incultes et cela nous a joué de vilains tours.

En effet, nous avions vu nos voisins béninois agir ; mais nous avons mal intégré leur savoir-faire politique parce que dans notre pays, nous avons toujours souffert d’un mal incurable qui a pour nom : immédiateté c’est-à-dire ici et maintenant, sans jamais chercher à maitriser les contours de ce que nous avons vu faire.

En 1991, les Togolais avaient organisé, à l’instar de leurs frères du Bénin, la Conférence Nationale que nous avions poussé l’outrecuidance de déclarer souveraine parce que nous avions ciblé un homme qui était dans notre ligne de mire. Cet homme s’appelait GNASSINGBE EYADEMA qui était venu au pouvoir pour avoir rendu service à la France.

En revanche, Mathieu KEREKOU, à l’époque Président du Bénin, était un révolutionnaire vomi qui n’était pas en odeur de sainteté avec la France.

Alors que les Béninois avaient agi dans le respect absolu de KEREKOU, les Togolais avaient fait tout le contraire.

A la Conférence Nationale Souveraine, les Togolais de la diaspora s’étaient accaparés de la parole et avaient fait la pluie et le beau temps au mépris des réalités intrinsèques du terrain. Leur show a été improductif.

EYADEMA avait alors été injurié, humilié, trainé dans la boue, dénigré et qualifié d’illettré et d’ignare bref, traité de tous les noms d’oiseaux et d’animaux. Tout le monde avait alors cru que les venus de France comme on les appelait, allaient briser le cercle vicieux de la dictature implacable et lever la chape de plomb qui broyait les Togolais dans leur âme et conscience. Tous le Togolais avaient cru que les jeux étaient faits et que le pouvoir était désormais dans la rue. Et c’était le défoulement de tous les instants. L’euphorie était à son comble. Chaque retour de Gilchrist OLYMPIO, le leader de l’opposition, était un événement qu’il fallait vivre.

L’opposition avait tous les atouts au sortir de la Conférence Nationale Souveraine. KOFFIGOH était Premier Ministre et goûtait aux délices du pouvoir.

Malheureusement, l’opposition n’avait jamais anticipé et n’avait pas de plan B. La stratégie de nos soi-disant libérateurs c’était le dénigrement, la surenchère, les injures, les insultes gratuites, mensongères, les amalgames bref la démagogie populiste dans sa forme la plus cynique et la plus vile.

Toutes ces incohérences et inadéquations ont permis à EYADEMA qui avait plié mais n’avait pas rompu, de remonter progressivement la pente et de retrouver du poil de la bête.

Il y a lieu de souligner que l’opposition togolaise, hier et aujourd’hui, manque totalement de vision politique. Ses approches sont toujours caractérisées par l’intolérance, l’intransigeance et la démagogie creuse.

En 1990, l’internet n’existait pas. La presse privée aussi était inexistante.

Aujourd’hui, il existe une floraison de moyens de communications qui ont pour noms internet, les réseaux sociaux et tout ce qui s’y rattache.

Une fois encore, les Togolais de la diaspora sont descendus dans l’arène à travers les nouveaux moyens technologiques de communications pour bousculer la donne. On exige pêle-mêle la démission de Faure comme si le régime est à terre. Quand on lit ce qui est publié sur les réseaux sociaux, on comprend aisément que ceux qui ont quitté le Togo il y a 10 ou 15 ans, sont déphasés.

Faure GNASSINGBE n’est nullement dans la même posture que son père en 1990. Il a réalisé, en douze (12) ans, ce que son père n’a pas réussi en 38 ans. Pas même la moitié. Et les preuves sont là.

Mais nous sommes sur un terrain politique. Et le problème se pose en terme de verre à moitié vide et à moitié plein. Les détracteurs ne pensent pas à la même chose que les partisans.

Faure a un bilan honorable à défendre. On ne doit pas le traiter comme un chien. Surtout quelqu’un comme Tikpi ATCHADAM qui n’a jamais dirigé un troupeau, ne doit pas chercher à humilier Faure parce qu’il est le fils de son père.

Certes, on nous répondrait qu’au Togo, il y a l’impunité et l’ethnicisme. Nous sommes d’accord. Mais ces deux phénomènes sont palpables dans beaucoup de pays africains. Nous ne sommes pas les pires.

Faure a été victime du système que son père lui a légué. L’héritage était lourd. Mais ce qu’il a fait est très appréciable. Il lui faut donc du respect. Parce qu’il est humain et tout être humain est fatalement soumis aux pesanteurs qui sont les siennes.

Nous ne faisons pas l’apologie de Faure GNASSINGBE. Mais nous sommes prêts à affronter tous ses détracteurs sur les médias pour débattre sans passion.

Tous ceux qui poussent aujourd’hui Faure à la démission doivent cesser leurs gamineries politiques. Car, Faure, somme toute, ne laisse personne indifférent.

Si Faure démissionnait aujourd’hui, il laissera place à qui ? En application de quelle disposition constitutionnelle puisqu’il n’a pas commis de haute trahison ?

Ou bien seule la volonté de Tikpi ATCHADAM ou de l’attelage hétéroclite des 14 partis de l’opposition dont la plupart sont en perdition, doit l’emporter?

A notre connaissance, l’opposition togolaise avait raté plusieurs occasions historiques faute de réflexions approfondies à chaque moment de l’évolution de notre histoire politique.

Le 05 Octobre 1990, rien n’avait été verrouillé.

Le 05 Février 2005, rien n’avait été prévu.

Si Faure démissionnait, ce sera l’inconnu, l’incertitude et au bout de compte, l’aventure. Car, inévitablement, le pouvoir va rapidement diviser, à la moindre secousse, ceux qui aujourd’hui se présentent comme des alliés. Après le départ de Faure, la lutte pour le pouvoir sera si exacerbée que personne ne pourra prévoir de quoi demain sera fait.

Nous règlerons nos problèmes par le dialogue même si guerre il y a. C’est pourquoi d’ores et déjà, la meilleure approche, c’est de retirer l’exigence de la démission Faure.

Car, à l’impossible, nul n’est tenu. Faure n’est pas seul au pouvoir. Il a des soutiens au sein du peuple. Et pas des moindres. Il faut donc savoir raison garder.



Rodrigue ... suite de l'article sur Le Combat du Peuple





UNIR partisan d`un TOGO VIVANT et contre les "opérations TOGO MORT"
Publié le: 8/10/2017 |


Commentaires






Copyright © 2012 Weblogy Group. Tous droits réservés | Infos aLome.com. Commentaires . Conditions d'utilisation . Annoncer sur aLome.com

 10   gardien du temple | Mardi, 10 Octobre 2017  - 11:8
  Il est puissant, intelligent, il est fort.
Il s'appelle Faure GNASSINGBE
C'est l'avenir du TOGO
Miabé Faure !
Faure vodoua ! Faure kankpé !

 9   Dokado | Mardi, 10 Octobre 2017  - 11:3
  C'est qui ce journaliste met dans "tout le peuple togolais" ? Nous qui sommes avec Faure nous sommes plus nombreux que ces badauds qui troublent les honnêtes citoyens. Vous qui cassez les tables des pauvres dames au bord des rues vous le faites au nom des togolais? Cette vieille n'a plus sa petite table pour son petit commerce est avec vous? SHAME TO YOU ORDINARY people

 8   ENAUCUNCAS... | Mardi, 10 Octobre 2017  - 10:32
 
Agrandissez la photo. Regardez l'écran de son smart phone et sa bouche. Il est en train de regarder la vidéo porno que GNAROU vient de lui envoyer. Euhhh pardon, que Faure vient de lui envoyer.


 7   K. Kofi FOLIKPO | Mardi, 10 Octobre 2017  - 10:26
  Mes chers Co-Combattants,
Oubliez ce minable pantin assassin archi-inculte nommé Christian TRIMUA!
Sa schizophrénie s'aggrave puisque les Âmes en peine des pauvres jeunes filles qu'il fit assassiner froidement continuent de le hanter nuit et jour et l'entraîneront très bientôt dans l'au-delà, malgré les sommes faramineuses qu'il continue de dépenser auprès des marabouts sans scrupules au Sénégal et auprès d'autres Hunɔ douteux au Bénin ...
Il doit savoir que Nous l'avons au doigt et à l'oeil à PYRAMID OF YEƲE, de jour comme de nuit ...
Laissez-le donc continuer d'aboyer sur les médias et s'empêtrer dans ses propres contradictions monstrueuses! C'est le début de la fin chez lui ...
S'il était vraiment en possession de toutes ses facultés psychiques et mentales, il n'allait pas prôner bêtement l'organisation d'un Référendum sans s'assurer préalablement que sa pègre dispose des moyens financiers nécessaires pour cela!!!
Et on veut nous faire croire que ce piètre pantin a mis pied une fois dans un Amphithéâtre d'une Faculté de Droit ????
Bon Sang et Fichtre !!!!

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEƲE

 6   TISI AGORO | Mardi, 10 Octobre 2017  - 10:19
  C'est cet arriviste nommé Christian Trimua qui lors d'un récent débat télévisé a dit que le seul moyen à l'opposition d'arriver au pouvoir au Togo c'est de prendre des armes. Donc il est dans sa logique en voulant organiser un référendum avec une CENI et une cour constitutionnelle à la botte d'un pouvoir usurpé. Le peuple doit prendre en main son destin.

 5   Togolais | Mardi, 10 Octobre 2017  - 10:15
  Si le référendum n'est pas la, alors proposez la meilleure voie, alors même que vous avez soutenu qu'il n'y a pas négociations, chers opposants. Pis vous refusez aussi la voie parlementaire. Dites nous ce que vous voulez vraiment : coup d'État de la rue? Ça c'est déjà du passé, c'est un échec patent...

 4   ENAUCUNCAS... | Mardi, 10 Octobre 2017  - 10:15
  Réponse à 3-ENAUCUNCAS...
 
Christian TRIMUA, Christophe TCHAO, Gilchrist OLYMPIO... Je me demande pourquoi ces énergumènes portent le NOM DE JESUS.

DES ANTÉ-CHRIST.

 3   ENAUCUNCAS... | Mardi, 10 Octobre 2017  - 10:7
 
Mr Christophe TRIMUA, receleur d'organes de jeunes filles mineures, ne cherchez pas des alibis financiers pour enterrer votre référendum préfabriqué. Vous deviez aller jusqu'au bout.

Le PEUPLE TOGOLAIS attend que votre CHAMPIGNON SOURD-MUET CONVOQUE LE CORPS ELECTORALE.


 2   Zoro | Mardi, 10 Octobre 2017  - 10:6
 
il est seulement malade. C´est tout.

 1   Diaz Tokoin | Mardi, 10 Octobre 2017  - 10:6
  En un mot, il n'y aura pas de REFERENDUM au togo...pas tant que la diapora n'aura pas le droit de vote, pas dans l'état actuel de cette CENI encore moins avec cette liste électorale imaginaire truffée de noms de morts et d'étrangers...

Faites passer le message, Diaz Tokoin


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com