Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:35:00 AM Mercredi, 24 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Côte D'Ivoire Le Général Mangou monopolise la Une de la presse ivoirienne au 6è jour de son témoignage à la CPI


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 365 fois



Au lendemain du sixième jour de son interrogatoire en qualité de témoin à charge dans le procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI), l’ancien chef d’Etat-major des armées (CEMA), le Général Philippe Mangou monopolise encore la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.

‘’Même avec des munitions je n’aurais pas fait la guerre’’, titre en manchette le journal gouvernemental Fraternité Matin qui reprend la déclaration faite par le Général Philippe Mangou lors de son 6è jour d’audition à la CPI.

‘’Dogbo Blé (ex-commandant de la Garde républicaine) m’a donné des armes françaises de 1936 qui n’avaient plus leurs munitions’’, renseigne Le Nouveau Réveil qui cite à son tour l’ancien patron de l’armée ivoirienne.

Ce qui fait dire à La Voie Originale que l’ex-CEMA craque et avoue ‘’sa traitrise’’. Témoignage de l’ex-CEMA à la CPI/un cadre du PS (parti socialiste) français se révolte : ‘’Mangou ne mérite pas le titre de général’’, placarde Le Temps.

Mangou devient ‘’fou’’ à la barre, commente pour sa part Le Nouveau Courrier là où sur la question de la rencontre Ouattara-Bensouda à Libreville, Le Quotidien d’Abidjan pense que Mangou ‘’s’embrouille, dit et se dédit’’.

Selon Soir Info, en annonçant que c’est le Général Soumaila Bakayoko qui est ‘’le chef des rebelles’’, Mangou réussit un coup de théâtre et ‘’renverse tout’’ à la CPI. L’ex-Cema ‘’coincé’’ sur son propre rapport et le cas Soro, révèle ensuite le confrère.

Mangou cogne encore : ‘’Le CECOS (le Centre de commandement des opérations de sécurité) nous a permis de contourner l’embargo’’, titre Le Jour Plus.

A propos des armes stockées au sous-sol de la présidence, Mangou avoue : ‘’Gbabgo était assis sur une poudrière (…) Le Cecos a été créé pour contourner l’embargo’’, poursuit Le Patriote qui croit connaître les relations de l’ex-CEMA avec Dogbo Blé, Soro et le Général Bakayoko. Pour Le Nouveau Réveil, au 2è jour de son audition face à la défense, Mangou ‘’désarme’’ les avocats de Gbagbo.



Autres titres

Côte D'Ivoire rapport de presse bouaké: 200 jeunes filles formées à bouaké au leadership par l’association sephis 
Côte D'Ivoire développement durable: la cndhci a désormais son comité sectoriel 
Côte D'Ivoire décès de djaya jean: hamed bakayoko pleure un grand ami 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com