Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo « Le TCHAD ne mérite pas les sanctions à lui infligées par les USA », dixit la Fondation Pax Africana






diplomatie

iciLome | | 34 Commentaires |Imprimer Lu : 2637 fois

La Fondation Pax Africana, créée et présidée par l’ancien Premier ministre togolais, ancien secrétaire général de l’OUA (ancêtre de l’UA), Edem Kodjo, s’indigne que les Etats Unis ait mis le Tchad « sur la liste des Etats dont les ressortissants sont interdits de voyage vers le territoire américain ».

L’administration Trump, souligne la déclaration de cette structure, reproche à N’Djamena d’avoir « refusé de partager avec Washington des informations sur le terrorisme ou aurait omis de prendre des mesures nécessaires pour contrer le terrorisme».

Ce motif, ajoute-t-il, non seulement est surprenant mais également « porte un coup dur aux efforts concertés de plusieurs Etats du monde et de l’Afrique pour lutter efficacement contre le péril terroriste et islamiste au Sahel ».

Pax Africana rappelle que le Tchad est un acteur majeur dans la lutte contre le terrorisme. Et souhaite que N’Djamena et Wanshington parviennent « dans les meilleurs délais à trouver un terrain d’entente diplomatique pour la levée de cette interdiction » de voyage des Tchadiens.

A.H.




Autres titres

Togo patrice talon était à lomé hier 
Togo ce que veulent les togolais du burkina faso 
Togo patrice talon a fait une escale de 3heures à lomé 
Plus de nouvelles


Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 34   KI TROMPKI ? | Dimanche, 8 Octobre 2017  - 11:42
  Réponse à 32-K. Kofi FOLIKPO
  Tikpi et son valet Fabre ont-ils raison d' avoir peur des élections?

Pour départager tout être civilisé accepte de nos jours un Référendum.

Les barbares disent non au Référendum auquel ils préfèrent des méthodes d' un autre âge

 33   Haro ! sur le Renifleur | Mercredi, 4 Octobre 2017  - 9:56
 
Le renifleur de bons coups foireux pour se faire de l'argent facile va encore frapper.
Après avoir été démasqué et humilié par les Congolais de la RDC quand il s'était présenté pour faire une médiation truquée d'avance en faveur de Kabila contre son opposition, il vient de sentir un bon coup auprès du Président de la République du Tchad.
Depuis quand, lui, Edem Kodjo a défendu la souveraineté et les intérêts d'un quelconque Etat africain vis à vis de l'occident ? La preuve est qu'au Togo, il a été et demeure l'un des principaux soutiens du régime dictatorial des Gnasingbé père et fils qui sont des émanations de la françafrique.
Il est préférable pour lui de se terrer quelque part au Togo ou ailleurs et qu'il se fasse oublier au lieu de vouloir faire l'intéressant.
Amen !

 32   K. Kofi FOLIKPO | Mardi, 3 Octobre 2017  - 16:29
 
LA NATION TOGOLAISE est depuis longtemps un ETAT SANS AUTORITÉ et cette AUTORITÉ doit désormais émerger dès à présent à partir d'une ASSEMBLÉE CONSTITUANTE provenant des Forces Vives de la Nation Togolaise!
Les personnes qui se targuent aujourd'hui d'incarner l'AUTORITÉ de l'État au TOGO sont dans la supercherie la plus grossière et la plus cynique!
Ces personnes ne représentent AUCUNE AUTORITÉ DIGNE DU NOM pour les Togolaises et les Togolais, car l'Autorité tire sa LÉGIMITÉ du PEUPLE SOUVERAIN qui seul délègue le Pouvoir à des Représentants et est habilité à denier cette LÉGIMITÉ à toute personne qui ne défend pas (ou plus) les Intérêts vitaux du PEUPLE SOUVERAIN!
La seule possession d'instruments de coercition (Armes de guerre ou Institutions d'État usurpées par la ruse ou par la violence illégitime) ne confère AUCUNE AUTORITÉ à une personne!
Voici la Liste des Malfaiteurs impénitents (barons de RPTUNIR prétendant incarner une "autorité") et leurs valets alimentaires qui détruisent cyniquement la Nation Togolaise, que Faure GNASSINGBÉ désigne lui-même avec le vocable de "MINORITÉ PILLEUSE" (sic!) et qui doivent être désormais des Personae Non Gratae (PNG) pour les Patriotes Togolais:

(Liste de la "MINORITÉ PILLEUSE", actualisée le 29. 09. 2017 à 07 heures 20 minutes!)

1. YARK Damehane (Officier assassin des FAT à ne plus présenter au public),
2. BOUKPESSI Payadowa (à ne plus présenter au public),
3. BAWARA Gilbert (à ne plus présenter au public),
4. GNASSINGBÉ Faure Essozimna (à ne plus présenter au public),
5. GNASSINGBE Mey (à ne plus présenter au public),
6. GNASSINGBE Neme (à ne plus présenter au public),
7. GNASSINGBE Afeignindou (à ne plus présenter au public),
8. KLASSOU Selom Komi (à ne plus présenter au public),
9. LORENZO Guy Madjé (à ne plus présenter au public),
10. IBRAHIMA Meimounatou (à ne plus présenter au public),
11. GNOFAM Ninsao (à ne plus présenter au public),
12. IHOU David Ekoude (pseudo-expert en "sécurité" pour le système de prédation),
13. KOKOROKO Dodzi (pseudo-juriste du système de prédation),
14. NANA DABOYA Awa (pseudo-juriste du système de prédation),
15. AYASSOR Oteh (un cerveau-pivot des crimes financiers du système),
16. KADHANGA Abalo (Chef d'Etat Major Général des FAT, parrain des assassinats),
17. TITIKPINA Mohamed Atcha (Officier-tortionnaire des FAT à ne plus présenter),
18. TITIKPINA Hamza ("dauphin" de l'Officier-tortionnaire),
19. AMEDJOGBE KOUEVI Henriette (icône pour la profanation des Moeurs et Valeurs),
20. AWADE Ataféiman Ingrid (un cerveau-pivot des crimes financiers du système),
21. AWADE Hodabalo (Officier des FAT massacreur des populations de Mango),
22. BEGUEDOU Juliette (un cerveau-pivot des crimes financiers du système),
23. BITENIWÉ Kouma (Officier tortionnaire des FAT à ne plus présenter),
24. TCHAO Christophe (un cerveau-pivot des crimes financiers du système),
25. TABIOU Taffa Issifou (traficoteur de simulacres d'élection pour le système),
26. KODJO Edouard Edem Kodjovi ("grand architecte" du système de prédation),
27. DEBBASCH Charles ("grand architecte" du système de prédation),
28. DUSSEY Robert ("grand architecte" du système de prédation),
29. KOULOUM N'ma Bilizim (Sous-Officier massacreur des FAT),
30. MASSINA Yotroféi (Officier tortionnaire des FAT à ne plus présenter),
31. PANASSA Awoki (Officier des FAT connu pour ses trafics d'influence),
32. KASSAWA Koulemaga (super Officier-geôlier impitoyable des FAT à l'ANR),
33. ALAHARÉ Djimedi (Rambo des FAT volontairement aveugle à l'aéroport de Lomé),
34. FOLI-BAZI Katari (à ne plus présenter au public),
35. BATCHANA Essohanam (pseudo-historien révisioniste au service du système),
36. DZILAN Jean-Baptiste (alias Dimas Dzikodo, alias Peter Tchalawou),
37. YOVODEVI Kouessan (journaliste-griot alimentaire du système de prédation),
38. ALEMDJRODO Kossi Kagni (écrivain-griot alimentaire du système de prédation),
39. ADJAHO Luc Russel (faux prédicateur laudateur du système de prédation);
40. KPABRE Silly (à ne plus présenter au public),
41. WIYAO Evalo (propagandiste révisionniste du système de prédation),
42. BABINA Nicolas (propagandiste révisionniste du système de prédation),
43. LATTA Kokou Matthias (griot du système pour la diffusion de contre-vérités),
44. BONFOH Abass (propagandiste révisionniste des massacres génocidaires),
45. NATCHABA Fambaré Ouattara ("toiletteur" de la Constitution de 1992),
46. NATCHABA Kanka Malik (fils et "dauphin" du "toiletteur" de la Constitution),
47. KODJO Gabriel Messan ("architecte" du "toilettage" de la Constitution)
48. AHOOMEY-ZUNU Arthème (à ne plus présenter au public),
49. BARQUÉ Barry Moussa (à ne plus présenter au public pour sa nuisance cynique),
50. MALLY Komla (à ne plus présenter au public) ,
51. KANEKATOUA Yao Patrice (à ne plus présenter pour sa nuisance cynique),
52. SAMA Koffi (à ne plus présenter au public),
53. AGBO Bloua Yao (prédateur discret d'une rare nuisance au sein du système),
54. BAFAÏ Batoulatiyena Etienne (Fossoyeur de la SNPT et de la BTCI),
55. LAWSON Cinna (à ne plus présenter au public),
56. SOLITOKI Esso (à ne plus présenter au public),
57. MEBA Essohana (à ne plus présenter au public),
58. TOMEGAH-DOGBE Sedemeho Victoire (à ne plus présenter au public),
59. ESSAW Koffi (à ne plus présenter au public pour sa nuisance cynique),
60. TCHAKPÉLÉ Aklesso (Officier tortionnaire des FAT, alias "Tel-Aviv-Connection"),
61. SIGNA Edjamtoli Kpiki (Officier tortionnaire des FAT),
62. KEMENCÉ Oyomé (Officier des FAT escroc et faussaire),
63. TCHALLA Pitang (à ne plus présenter au public pour sa nuisance cynique),
64. GERMANOS Raymond (Officier français pédophile recyclé dans les FAT),
65. FINEL Bruno (propagandiste français médiocre du site www.republicoftogo.com),
66. SODOKIN Koffi (cerveau-pivot des crimes financiers du système),
67. EKOUE Dédé Ahouefa (icône pour la profanation des Moeurs et Valeurs),
68. DAMMIPI Noupokou (à ne plus présenter au public pour sa nuisance cynique),
69. YÈDO Madougou Rekya (une Béninoise dans les réseaux financiers du RPTUNIR),
70. BIKASAM Petchetibadi Sam (à ne plus présenter au public),
71. ADEGNON Kodjo Fogan (Officier-prédateur des FAT à ne plus présenter),
72. POYODI Essolissam Blaise (pseudo-juriste du système de prédation),
73. ASSOUMA Aboudou (pseudo-juriste du système de prédation),
74. INOUSSA Bouraïma (à ne plus présenter au public),
75. TRIMUA Christian (pseudo-juriste du système de prédation),
76. BAGNA Ogamo (le premier fossoyeur de l'OPAT, puis de l'OTP),
77. TEVI-BENISSAN Patrick Date (le "faiseur de roi" à la Présidence),
78. WALLA Edjaïde Bernard (parrain de la surfacturation des TP dans le système),
79. WALLA Koffi Kadanga (le fossoyeur des Travailleurs togolais et de la CNSS),
80. LAOKPESSI Pitalouna-Ani (Officier-tortionnaire des FAT),
81. SONGNE Badjona (Officier des FAT fossoyeur de la Santé publique au TOGO),
82. EDJABA Essomanam (Officier des FAT accrocs de trafics d'influence),
83. AKPAMOURA Koffi (Officier des FAT connu pour ses trafic d'influence nuisibles),
84. AGADAZI Ouro-Koura (Officier-ministre prédateur des FAT),
85. MENSAH Sabine (génitrice et conseillère secrète de GNASSINGBÉ Faure E.),
86. MONPION Matéindou (Officier-Préfet prédateur des FAT),
87. MANGANAWE Dadja (Officier-Préfet prédateur des FAT dans le Dankpen),
88. BAKALI Bawubadi Didier (Officier-Préfet prédateur des FAT dans la Kozah),
89. ASSIH Banafey Rémy (Fossoyeur des Editions Nationales du TOGO),
90. PEKEMSI Kudjow-Kum (Fossoyeur de la Loterie Nationale du Togo),
91. TAGBA Romain Atafeitom (Fossoyeur de Togotelecom)
92. PELLO Esso Charles (ancien tortionnaire des FAT, toujours en stand-by en Europe),
93. BARITSE Dametoti Etienne ("dauphin" de Moussa BARQUÉ dans le système),
94. NUBUKPO Kako (Intermédiaire du système avec la Haute Finance internationale),
95. SOGOYOU Bekeyi Essohanam (parlementaire escroc et faussaire du système),
96. KOGOE Akrima S. (cerveau-pivot d'une rare nuisance économique et électorale),
97. SAGBO Kodjo Félix G. (homme des réseaux obscurs du système auprès de l'UE),
98. PETCHEZI Patrice (Fossoyeur cynique de la Caisse des Retraités du Togo),
99. KULOH Kodjo (Sous-Officier tortionnaire patenté des FAT à l'ANR),
100. PALI Yao (Officier tortionnaire patenté des FAT à l'ANR),
101. KADANGA N'Guwaki (Sous-Officier tortionnaire patenté des FAT à l'ANR),
102. ADDI Kpatcha (Sous-Officier tortionnaire patenté des FAT à l'ANR),
103. DAMA Dramani (alchimiste spécialiste du reformatage de l'archaïsme politique),
104. MELEBOU Koffi (Préfet spécialiste des recrutements obscurs dans le Golfe),
105. ABOKA Kossi (spécialiste de la gestion chaotique du Foncier dans le Golfe),
106. MEMENE Seyi (Officier des FAT spécialiste des fausses factures pour l'État-Major),
107. OURO-BANG'NA Nassam (Officier des FAT spécialiste des transactions douteuses),
108. SANI Yaya (Argentier douteux spécialiste du maquillage des gouffres financiers),
109. AMEYI Gabriel (Député alimentaire du système, fossoyeur du Football togolais),
110. BERENA Gnakoude (Officier des FAT, chef-boucher de 2005, de Douékoué en CI),
111. GNAKOU Aziki (Officier des FAT, boucher de 2005 sur ordre des GNASSINGBE),
112. NANDJA Zakari (Officier des FAT champion du Triple Coup d'État de 24h en 2005),
113. AKOETE Ayikoé (Propagandiste pour les contre-vérités en Allemagne),
114. TRAORE Assafou (Cyber-propagandiste pour les contre-vérités en Allemagne),
115. SARAKATA Kadiri (Cyber-propagandiste pour les contre-vérités en Allemagne),
116. SAHM Kododji (Cyber-propagandiste pour les contre-vérités en Allemagne),
117. BATAWI Koussétou (Coursier pour les Trafics financiers obscurs en Allemagne),
118. LEGZIM-BALOUKI E. Bernadette (Promotrice de la médiocrité scolaire au Togo),
119. MADJOULBA Batossie (Officier-ambassadeur connu pour ses magouilles à Paris),
120. PRE Simféitcheou (Activiste arriviste connu pour ses piètres trafics d'influence),
121. AKAKPO Ayewalanyi (Sous-Officier-tortionnaire des FAT très célèbre à l'ANR),
122. AKA A. Jacqueline (Un cerveau sans scrupules des crimes financiers du système),
123. KLUTSE Kwasi (Fossoyeur dangereux du système pour les épargnants togolais),
124. N'TSULEY Komi alias "Gogoligo" (Laudateur goujat du système de prédation),
125. SESENOU Kwadjo F. (Chantre des magouilles foncières et des expropriations),
126. ABLI-BIDAMON Dèdèriwè (Fossoyeur malappris de Togocell et d'autres sociétés),
127. BROOHM Nicoué (Promoteur niais de la médiocrité universitaire),
128. MIDJIYAWA Moustapha (Garant idiot du pourrissement de la Santé publique),
129. DELALI Déla (L'anime-matrice à tout faire entre les jambes des prédateurs),
130. AGBETOME Kokouvi (Le gardien des sots cultivant l'injustice et les faux procès),
131. INOUSSA Bouraïma (Le faux musulman du système spécialiste des intimidations),
132. ADEBAYOR Sheyi (Garçon frivole propagandiste de la pègre à travers le football),
133. ADJOUROUVI Y. Pacôme (avocaillon des réseaux obscurs français de la pègre),
134. TAKOUGNADI Neyo (Officier des FAT trempé dans de sordides affaires de drogue),
135. TCHALLA Balakiyem (Officier de Police anti-légaliste d'une rare cruauté),
136. SAMA T. Kokou Simon (Officier de Police anti-légaliste d'une rare cruauté),
137. BAMAZI Blaise (Officier de Police anti-légaliste et jusqu'au-boutiste du réseau),
138. KEZIE Michel (Fossoyeur impitoyable des revenus des Phosphates togolais),
139. SEMONDJI Djossou ("Architechte" du système pour le siphonnage des Finances),
140. ADEDJE Kodjo Alain ("Architecte" du système pour le siphonnage des Finances),
141. DE POUK'N Noel (Thuriféraire idiot et prédateur de certaines Sociétés d'État),
142. HALAHOUI Mathurin ("Spécialiste" sot des sociétés-écran de la pègre au Canada),
143. AWATÉ Manani ("Dauphin" idiot d'Ingrid AWADÉ pour les trafics obscurs),
144. KPADÉ Éric (Promoteur idiot des pratiques sorcières obscures pour la pègre),
145. SOGOYOU Kpatcha (Officier des FAT promoteur de la violence tous azimuts),
146. NUKUNU Yao (Activiste alimentaire et dangereux sacrificateur de la Jeunesse),
147. PATO Innocent (Activiste alimentaire et dangereux sacrificateur de la Jeunesse),
148. DOBOU Kwadjo Gerson (Membre alimentaire sournois de la pègre prédatrice),
149. EDERY Raphel alias Raph (Mafieux sioniste "cerveau" de la prédation minière),
150. BOLLORÉ Vincent (Mafieux français "cerveau" des arnaques au Port de Lomé),
151. BAGBIÈGUE Taïrou (Baron d'une rare nuisance économique au sein de la pègre),
152. GNASSINGBE Berthe (la grande sorcière cynique de la pègre prédatrice),
153. MANGANAWE Florent (Fossoyeur sournois de l'instruction publique),
154. AHARE Djibril (Officier des FAT, organisateur des massacres au Nord-Togo),
155. MALANA Dolama (Officier des FAT, organisateur des massacres au Nord-Togo),


La liste continue, n'en déplaise à ceux que cela dérange et indispose ici ou ailleurs!
Cette liste n'est pas le produit subjectif d'un seul individu, mais plutôt d'un Réseau trans-national de Citoyens Togolais et de Non-Togolais engagés aux côtés du Peuple Togolais dans sa longue Lutte de Libération.
La contribution de tout Patriote togolais et de tout Ami du Peuple Togolais pour son actualisation constante est la bienvenue!

"Une révolution n'a pas normalement besoin de couper des têtes si celles-ci deviennent raisonnables. Elle coupe les têtes qui refusent sciemment de devenir raisonnables!" (Paraphrase d'un dicton de la Révolution française).

FAITES PASSER LE MESSAGE ET AGISSONS ENSEMBLE DE MANIÈRE CIBLÉE POUR ÉCARTER CES MAUVAIS ESPRITS AUTO-PROCLAMÉS "MINORITÉ PILLEUSE" QUI GÊNENT LA COHESION ET LA SOLIDARITE NATIONALES!



K. Kofi FOLIKPO



PYRAMID OF YEƲE
(E-Mail direct: Kofi.Folikpo@hotmail.com)

 31   RAMSES 71 | Lundi, 2 Octobre 2017  - 12:30
  C'est inique et cynique de la part de KODJO que l'histoire retiendra que c'est un usurpateur qui n'a jamais voulu l'émancipation de ses compatriotes. Il a préféré léché les bottes des oppresseurs des togolais et n'a pas hésité à se ranger de leur côté et à servir leurs intérêts que de servir le Togo sa patrie pour son bien être. Il est imbu de sa personne et se croît au dessus des autres hommes politiques togolais. On se rappelera de sa fameuse phrase où il a signifié au monde entier après les élections de 1994 que son parti UTD d'alors était un parti charnière.(SIC) Cela à montrer son dégré de cynisme et son égocentrisme. Il n'a jamais voulu mettre l'intérêt du Togo en exergue et s'effacer pour le meilleur de son pays. A juste titre, sa campagne ou du moins son hameau à quelques kilomètres de Lomé, pas plus de 40 Km de notre capitale est dépourvue et manque d'eau potable. C'est impensable pour celui qui a dirigé le Togo. Noépé demeure un hameau délabré. Le seul fait marquant qu'il a fait c'est à son propre intérêt au lieu de privilégier l'intérêt collectif. Il a préféré goudronner le chemin qui mène vers sa maison dans sa localité.
Il n'apportera rien au Togo ce dégonflé et cet incirconcis qui n'a pas les couilles nécessaires pour entrer dans l'histoire du Togo par la grande porte. Vivement que la nature se charge de nous épurer de ces charognards. Laissons cet apatride et soyons motivés en tant que jeunesse pour libérer ce pays de nos oppresseurs. Ce nigaud n'aura rien à nous apprendre.

 30   IvanLeTerrible | Lundi, 2 Octobre 2017  - 11:14
  Réponse à 29-takpara
  Tes propos sont horriblement sacrilèges! Tu vas donc payer pour ça! Comment? Cela n'importe! Je te renvoie seulement à la fameuse Fable de La Fontaine
"LE VIEILLARD ET LES TROIS JEUNES HOMMES" , dont voici les derniers vers:

"Le Vieillard eut raison ; l'un des trois Jouvenceaux
Se noya dès le port allant à l'Amérique.
L'autre, afin de monter aux grandes dignités,
Dans les emplois de Mars servant la République,
Par un coup imprévu vit ses jours emportés.
Le troisième tomba d'un arbre
Que lui-même il voulut enter ;
Et pleurés du Vieillard, il grava sur leur marbre
Ce que je viens de raconter."

Bonne lecture!

 29   takpara | Lundi, 2 Octobre 2017  - 1:42
  Réponse à 9-kodjo
  un vieillard imbecile qui au crepusculee de sa vie n'est pas capable de sagesse.
je viendrai pisser sur ta tombe kodjo, maudit sois tu pour le livre vert que tu nous a laissé, cette dynastie que nous combattons, c'est ton heritage

 28   IvanLeTerrible | Dimanche, 1 Octobre 2017  - 21:58
  Réponse à 27-Lulu
  Mêlons-nous sobrement des convictions politiques de Monsieur E. Kodjo. Sans doute que grand chrétien, il fait sienne la Parole de Jésus :

"Mon royaume n'est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que...." Jean 18,36.

Il semble donc inutile de demander à Faure ce que tu suggères. Apparemment, le royaume de Faure est de ce monde, ce qui revient à dire que les portes du Royaume céleste ne s'ouvriront jamais lui!

Puisque tu disputes à Faure le royaume de ce monde, tu sais ce qu'il te reste à faire!Bonne chance!


 27   Lulu | Dimanche, 1 Octobre 2017  - 20:50
  Réponse à 22-IvanLeTerrible
  Monsieur kodjo en bon chretien trouve qu une seule famille doit à la tête du pays depuis 50 ans, et ne voit il pas la misère du peuple. Connaissant si bien l evangile qu il demande à Faure de quitter le pays sagement

 26   Clement Gavi | Dimanche, 1 Octobre 2017  - 19:57
  « Le TCHAD ne mérite pas les sanctions à lui infligées par les USA », dixit la Fondation Pax Africana'

Et le Togo, mérite t-il cette forme de sanction permanente qu'est ce sanglant régime qu' a servi le fondateur de Pax Africana?

Qu'avons nous fait nous peuple Togolais pour être méprisés par une clique de sanglant malfrats?

De grâce Monsieur Kodjo doit comprendre qu'il s'est lui-même sanctionné dans les nobles pages de l'histoire du Togo en soutenant depuis toujours la cause de la douleur de son peuple. L'histoire retiendra qu'après avoir servi le père avec zèle, Monsieur Kodjo a été le premier, premier ministre du fils qui a pris de façon sanglante le pouvoir à la mort de son père.




 25   IvanLeTerrible | Dimanche, 1 Octobre 2017  - 18:35
  Réponse à 24-Foutaise
  Faure a chance car Monsieur E. Kodjo est un chrétien véritable, qui l’Évangile à la Lettre! Crois-moi si tu peux!

 24   Foutaise | Dimanche, 1 Octobre 2017  - 15:31
  Réponse à 22-IvanLeTerrible
  Mon frere, fais pas l' avocat du diable hein... Quand on refuse on dit NON. Ce monsieur devrait faire connaitre son opinion sur la crise que traverse son pays. Au lieu de ca il vient pondre des remarques inutiles sur ce qui se passe entre le Tchad et les USA. Comme quoi c' est ce qui a de plus urgent au Paxafrinisme. Il sera SURPRIS.

 23   Pensez y bien | Samedi, 30 Septembre 2017  - 20:24
  In conseil a Kodjo, Agbeyome,Abass Kaboua etc. pensez y bien.Cette luttte aboutira tot ou tard.Car l'usure du pouvoir est evident.Le fait de rester en marge et de s'attendre que la lute ne va pas aboutir, et une erreur a mon avis.Les Togolais ont la memoire longue.Vous le savez.Votre ami Eyadema meme l'avez dit.
Le Togolais est mechant.

 22   IvanLeTerrible | Samedi, 30 Septembre 2017  - 17:44
  Je ne comprends pas les interventions hostiles à M. E. Kodjo!Il est l'un des rares grands Togolais à avoir "goûté" dans sa chair la barbarie de la soldatesque du gal.Gnassingbé. Rappelez-vous, comment elle l'a brutalisé dans "la Maison du RPT" lors de la Conférence Nationale! Non seulement, la soldatesque l'a gifflé, frappé etc., mais encore lui volé son 4X4, un Patrol, qui ne lui a jamais été rendu.

Son silence n'est pas hostile à l'effort du Peuple pour abattre le régime de Faure et des Gnassingbé. Son silence dit plutôt qu'il est avec le Peuple et qu'il attend d'être sollicité par Faure pour déclarer publiquement qu'il est avec le Peuple. Il ne fait donc pas partie des griots du Faure. C'est pour le signifier qu'il se permet cette sortie en faveur du Tchad!

Inutile de l'accabler!

 21   Lisez ceci chers lecteurs | Samedi, 30 Septembre 2017  - 17:34
  Lisez ceci pour compendre des politiciens comme Kodjo, Faure, Campoaore,Ouatara etc.Bonne lecture


14 pays africains forcés par la France de payer une taxe coloniale pour les avantages de l'esclavage et de la colonisation
Saviez-vous que de nombreux pays africains continuent de payer des taxes coloniales en France depuis leur indépendance jusqu'à aujourd'hui!

Quand Sékou Touré, de Guinée, a décidé en 1958 de sortir de l'empire colonial français et d'opter pour l'indépendance du pays, l'élite coloniale française à Paris s'est tellement furieuse et, dans un acte historique de fureur, l'administration française en Guinée a détruit tout dans le pays qui représentaient ce qu'ils appelaient les bénéfices de la colonisation française.

Trois mille Français quittaient le pays, prenaient tous leurs biens et détruisir tout ce qui ne pouvait être déplacé: les écoles, les pépinières, les bâtiments de l'administration publique s'effondraient; les voitures, les livres, la médecine, les instruments d'institut de recherche, les tracteurs ont été écrasés et sabotés; les chevaux, les vaches dans les fermes ont été tuées, et les aliments dans les entrepôts ont été brûlés ou empoisonnés.

Le but de cet acte scandaleux était d'envoyer un message clair à toutes les autres colonies que les conséquences pour rejeter la France seraient très élevées.

Peu après, les événements de Guinée ont eu le courage de suivre l'exemple de Sékou Touré, dont le slogan était «Nous préférons la liberté dans la pauvreté à l'opulence de l'esclavage».

Sylvanus Olympio, le premier président de la République du Togo, un petit pays d'Afrique de l'Ouest, a trouvé une solution intermédiaire avec les Français.
Il ne voulait pas que son pays continue d'être une domination française, donc il a refusé de signer le pacte de continuité de colonisation proposé par De Gaule, mais accepte de payer une dette annuelle en France pour les bénéfices que le Togo obtient de la colonisation française.

C'était les seules conditions pour que les Français ne détruisiez pas le pays avant de partir. Cependant, le montant estimé par la France était si important que le remboursement de la «dette coloniale» était proche de 40% du budget du pays en 1963.

La situation financière du Togo nouvellement indépendant a été très instable, afin de sortir la situation, Olympio a décidé de sortir la FCFA francaise française (le franc pour les colonies françaises africaines) et émettre la monnaie propre du pays.

Le 13 janvier 1963, trois jours plus tard, il a commencé à imprimer sa propre monnaie, une équipe de soldats analphabètes soutenus par la France a tué le premier président élu de l'Afrique nouvellement indépendante. Olympio a été tué par un ex-sergent d'armée du Légionnaire étranger français appelé Etienne Gnassingbe qui aurait reçu une prime de 612 $ de l'ambassade de France locale pour le travail des hommes de frappe.

Le rêve d'Olympio était de construire un pays indépendant, autonome et autonome. Mais les Français n'aimaient pas l'idée.

Le 30 juin 1962, Modiba Keita, premier président de la République du Mali, a décidé de se retirer de la monnaie coloniale française FCFA qui a été imposée à 12 pays africains nouvellement indépendants. Pour le président malien, qui se penchait davantage sur une économie socialiste, il était clair que le pacte de continuité de la colonisation avec la France était un piège, un fardeau pour le développement du pays.

Le 19 novembre 1968, à l'instar de l'Olympio, Keita sera victime d'un coup d'Etat mené par un autre légionnaire étranger français, le lieutenant Moussa Traoré.

En effet, au cours de cette période turbulente de combats africains pour se libérer de la colonisation européenne, la France utiliserait à maintes reprises de nombreux légionnaires étrangers pour mener des coups contre les présidents élus:

- Le 1er janvier 1966, Jean-Bédel Bokassa, ancien légiste légiste français, a porté un coup d'Etat contre David Dacko, le premier président de la République centrafricaine.
- Le 3 janvier 1966, Maurice Yaméogo, premier président de la République de Haute-Volta, maintenant appelé Burkina Faso, a été victime d'un coup d'envoi d'Aboubacar Sangoulé Lamizana, un ancien légionnaire français qui a combattu avec des troupes françaises en Indonésie et en Algérie contre l'indépendance de ces pays.
- Le 26 octobre 1972, Mathieu Kérékou, gardien de sécurité du président Hubert Maga, premier président de la République du Bénin, a porté un coup d'état contre le président, après avoir fréquenté les écoles militaires françaises de 1968 à 1970.
En fait, au cours des 50 dernières années, un total de 67 coups de feu s'est produit dans 26 pays d'Afrique, 16 de ces pays sont des ex-colonies françaises, ce qui signifie que 61% des coups se sont produits en Afrique francophone.

Nombre de coups en Afrique par pays

Ex colonies françaises Autres pays africains
Pays Nombre de coup Pays Nombre de coup
Togo 1 Egypte 1
Tunisie 1 Libye 1
Côte d'Ivoire 1 Guinée équatoriale 1
Madagascar 1 Guinée Bissau 2
Rwanda 1 Liberia 2
Algérie 2 Nigeria 3
Congo - RDC 2 Éthiopie 3
Mali 2 Ouganda 4
Guinée Conakry 2 Soudan 5
SOUS-TOTAL 1 13
Congo 3
Tchad 3
Burundi 4
Afrique centrale 4
Niger 4
Mauritanie 4
Burkina Faso 5
Comores 5
SOUS-TOTAL 2 32
TOTAL (1 + 2) 45 TOTAL 22
Comme le montrent ces chiffres, la France est désespérée mais active pour garder une forte hâte sur ses colonies, quel que soit le coût, quoi qu'il en soit.

En mars 2008, l'ancien président français Jacques Chirac a déclaré:

"Sans l'Afrique, la France va glisser dans le rang d'un troisième pouvoir [du monde]"

Le prédécesseur de Chirac, François Mitterrand, a déjà prophétisé en 1957:

"Sans l'Afrique, la France n'aura aucune histoire le 21ème siècle "

En ce moment même, j'écris cet article, 14 pays africains sont obligés par la France, dans le cadre d'un pacte colonial, de mettre 85% de leur réserve étrangère dans la banque centrale française sous le contrôle du ministre français des Finances. Jusqu'à présent, 2014, le Togo et environ 13 autres pays africains doivent encore payer la dette coloniale en France. Les dirigeants africains qui refusent sont tués ou victimes d'un coup d'Etat. Ceux qui obéissent sont soutenus et récompensés par la France avec un mode de vie somptueux alors que leur peuple endurcit l'extrême pauvreté et le désespoir.

C'est un système aussi maléfique, même dénoncé par l'Union européenne, mais la France n'est pas prête à passer de ce système colonial qui fait environ 500 milliards de dollars de l'Afrique à son trésor l'année dernière.

Nous accusons souvent les dirigeants africains de la corruption et de servir les intérêts des nations occidentales à la place, mais il existe une explication claire de ce comportement. Ils se comportent parce qu'ils ont peur d'être tués ou victime d'un coup d'Etat. Ils veulent qu'une nation puissante les soutienne en cas d'agression ou de problèmes. Mais, contrairement à une protection de la nation amicale, la protection occidentale est souvent offerte en échange de ces dirigeants qui renoncent à servir leurs propres intérêts de personnes ou de nations.

Les dirigeants africains fonctionneraient dans l'intérêt de leur peuple s'ils n'étaient pas constamment harcelés et intimidés par les pays coloniaux.

En 1958, effrayé par la conséquence du choix de l'indépendance de la France, Léopold Sédar Senghor a déclaré: «Le choix du peuple sénégalais est l'indépendance; ils veulent qu'ils ne se déroulent que dans l'amitié avec la France, pas en litige ".

Depuis lors, la France n'a accepté qu'une« indépendance sur le papier »pour ses colonies, mais a signé des« accords de coopération »contraignants détaillant la nature de leurs relations avec la France, en particulier les liens avec la France de la monnaie coloniale (le Franc), le système éducatif français, les préférences militaires et commerciales.



Voici les 11 composantes principales du pacte de continuation de la colonisation depuis les années 1950:



n ° 1. Dette coloniale pour les bénéfices de la colonisation en France

Les pays nouvellement «indépendants» devraient payer l'infrastructure construite par la France dans le pays pendant la colonisation.

Je dois encore trouver les détails complets sur les montants, l'évaluation des avantages coloniaux et les conditions de paiement imposées aux pays africains, mais nous travaillons à ce sujet (nous aider avec les informations).



# 2. Confiscation automatique des réserves nationales

Les pays africains devraient déposer leurs réserves monétaires nationales dans la banque centrale de la France.

La France détient les réserves nationales de quatorze pays africains depuis 1961: le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, la Côte d'Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, le Congo-Brazzaville, la Guinée équatoriale et le Gabon .

"La politique monétaire régissant une telle agrégation des pays n'est pas compliquée car elle est en fait exploitée par le Trésor français sans référence aux autorités fiscales centrales de l'UEMOA ou de la CEMAC. Aux termes de l'accord qui a mis en place ces banques et la CFA, la Banque centrale de chaque pays africain est obligée de conserver au moins 65% de ses réserves de change dans un «compte opérationnel» détenu au Trésor français, ainsi qu'un autre 20% pour couvrir les passifs financiers.

Les banques centrales CFA imposent également un plafond de crédit accordé à chaque pays membre équivalant à 20% des revenus publics de ce pays l'année précédente. Bien que la BEAC et la BCEAO disposent d'un mécanisme de découvert avec le Trésor français, les prélèvements sur ces facilités de découvert sont soumis au consentement du Trésor français. Le dernier mot est celui du Trésor français qui a investi les réserves étrangères des pays africains en son nom sur la Bourse de Paris.

En bref, plus de 80% des réserves de change de ces pays africains sont déposés dans les «comptes opérationnels» contrôlés par le Trésor français. Les deux banques CFA sont d'origine africaine, mais n'ont pas de politique monétaire. Les pays eux-mêmes ne savent pas, on ne leur dit pas, quelle part du bassin de réserves étrangères détenues par le Trésor français leur appartient en groupe ou individuellement.

Le bénéfice de l'investissement de ces fonds dans le bassin du Trésor français est censé être ajouté au pool mais aucune comptabilité n'est donnée aux banques ou aux pays des détails de ces changements. Le groupe restreint de hauts fonctionnaires du Trésor français qui ont connaissance des montants dans les «comptes opérationnels», où ces fonds sont investis; qu'il y ait un profit sur ces investissements; sont interdits de divulguer ces informations aux banques CFA ou aux banques centrales des États africains. "Écrit le Dr Gary K. Busch

On estime maintenant que la France détient près de 500 milliards de pays africains de l'argent dans son trésor et le fera n'importe quoi pour combattre n'importe qui qui veut éclairer ce côté sombre de l'ancien empire.

Les pays africains n'ont pas accès à cet argent.

La France leur permet d'accéder à seulement 15% de l'argent au cours d'une année donnée. S'ils ont besoin de plus que cela, ils doivent emprunter l'argent supplémentaire de leurs propres 65% au Trésor français à des taux commerciaux.

Pour rendre les choses plus tragiques, la France impose un plafonnement de l'argent que les pays pourraient emprunter à la réserve. Le plafond est fixé à 20% de leur chiffre d'affaires public au cours de l'année précédente. Si les pays doivent emprunter plus de 20% de leur propre argent, la France a un veto.

L'ancien président français Jacques Chirac a récemment parlé de l'argent des pays africains dans les banques françaises. Voici une vidéo de lui parlant du régime d'exploitation français. Il parle en français, mais voici une courte transcription: «Nous devons être honnêtes et reconnaître qu'une grande partie de l'argent dans nos banques vient précisément de l'exploitation du continent africain».

3. Droit de premier refus sur toute ressource brute ou naturelle découverte dans le pays, la

France a le droit d'acheter les ressources naturelles trouvées dans le pays de ses ex-colonies. C'est seulement après que la France dirait: «Je ne suis pas intéressé», que les pays africains sont autorisés à chercher d'autres partenaires.



# 4. Priorité aux intérêts et aux entreprises françaises dans les marchés publics et les marchés publics

Dans le cadre de l'attribution de contrats gouvernementaux, les entreprises françaises doivent être considérées en premier et seulement après que ces pays pourraient chercher ailleurs. Peu importe si les pays africains peuvent obtenir une meilleure rentabilité ailleurs.

En conséquence, dans de nombreuses ex-colonies françaises, tous les grands actifs économiques des pays sont dans la main des expatriés français. En Côte d'Ivoire, par exemple, les entreprises françaises possèdent et contrôlent tous les principaux services publics - l'eau, l'électricité, le téléphone, les transports, les ports et les grandes banques. La même chose dans le commerce, la construction et l'agriculture.

À la fin, comme je l'ai écrit dans un article précédent, les Africains vivent maintenant sur un continent détenu par les Européens!



# 5. Droit exclusif de fournir des équipements militaires et Former les officiers militaires du pays

Grâce à un schéma sophistiqué de bourses d'études, de subventions et de «Accords de défense» attachés au Pacte colonial, les Africains devraient envoyer leurs officiers militaires supérieurs pour s'entraîner en France ou des établissements de formation en français.

La situation sur le continent est maintenant que la France a formé des centaines, même des milliers de traîtres et les nourrissent. Ils sont en sommeil quand ils ne sont pas nécessaires et sont activés lorsqu'ils sont nécessaires pour un coup d'Etat ou tout autre but.



# 6. Le droit pour la France de pré-déployer des troupes et d'intervenir dans l'armée dans le pays pour défendre ses intérêts

En vertu de quelque chose appelé "Accords de défense" attachés au Pacte colonial, la France avait le droit d'intervenir militairement dans les pays africains et aussi de répartir les troupes en permanence dans les bases et les installations militaires dans ces
pays, entièrement dirigés par les Français.

Bases militaires françaises en Afrique Fondements

français-militaires-en-Afrique

Lorsque le président Laurent Gbagbo de Côte d'Ivoire a tenté de mettre fin à l'exploitation française du pays, la France a organisé un coup d'Etat. Au cours de la longue opération visant à renverser Gbagbo, les chars de France, les hélicoptères d'hélicoptère et les Forces spéciales sont intervenus directement dans le conflit, ont tiré sur des civils et en ont tué beaucoup.

Pour ajouter une insulte à la blessure, la France a estimé que la communauté commerciale française avait perdu plusieurs millions de dollars lorsqu'il était pressé de quitter Abidjan en 2006, l'armée française a massacé 65 civils non armés et blessé 1 200 autres.

Après que la France a réussi le coup d'Etat et transféré le pouvoir à Alassane Outtara, la France a demandé au gouvernement Ouattara de verser une indemnité à la communauté commerciale française pour les pertes pendant la guerre civile.

En effet, le gouvernement Ouattara leur a payé deux fois ce qu'ils ont dit avoir perdu en quittant.



#7. Obligation de faire du français la langue officielle du pays et la langue pour l'éducation

Oui, Monsieur. Vous devez parlez français, la langue de Molière!

Une organisation française de diffusion de la langue et de la culture a été créée sous le nom de «Francophonie» avec plusieurs organisations de satellites et d'affiliés supervisées par le ministre français des Affaires étrangères.

Comme démontré dans cet article, si le français est la seule langue que vous parlez, vous auriez accès à moins de 4% de la connaissance et des idées de l'humanité. C'est très limité.



# 8. Obligation d'utiliser la monnaie coloniale de la France FCFA

C'est la vraie vache laitière pour la France, mais c'est un système aussi maléfique, même dénoncé par l'Union européenne, mais la France n'est pas prête à passer de ce système colonial qui met environ 500 milliards de dollars de l'Afrique à son trésor .

Au cours de l'introduction de l'euro-monnaie en Europe, d'autres pays européens ont découvert le schéma d'exploitation français. Beaucoup, en particulier les pays nordiques, ont été consternés et ont suggéré que la France se débarrasse du système, mais sans succès.



# 9. Obligation d'envoyer un bilan annuel et un rapport de réserve en France.

Sans le rapport, pas d'argent.

Quoi qu'il en soit, le secrétaire des banques centrales des ex-colonies et le secrétaire de la réunion biannuelle des ministres des finances des ex-colonies sont assurés par la Banque centrale française / Trésor.



#dix. La renonciation à entrer en alliance militaire avec un autre pays, à moins d'être autorisée par la France,

les pays africains en général sont ceux avec moins d'alliances militaires régionales. La plupart des pays n'ont que des alliances militaires avec leurs ex-colonisateurs! (drôle, mais vous ne pouvez pas faire mieux!).

Dans le cas des ex-colonies de France, la France leur interdit de rechercher une autre alliance militaire, sauf celle qu'elle leur offrait.



# 11. Obligation de s'allier avec la France en situation de guerre ou de crise mondiale

Plus d'un million de soldats africains se sont battus pour la défaite du nazisme et du fascisme pendant la seconde guerre mondiale.

Leur contribution est souvent ignorée ou minimisée, mais quand vous pensez qu'il a fallu seulement 6 semaines pour que l'Allemagne puisse vaincre la France en 1940, la France sait que les Africains pourraient être utiles pour se battre pour la Grandeur de la France à l'avenir.

Il y a quelque chose de psychopathique dans la relation de la France avec l'Afrique.

Tout d'abord, la France est fortement dépendante du pillage et de l'exploitation de l'Afrique depuis l'esclavage. Ensuite, il y a ce manque complet de créativité et d'imagination de l'élite française pour penser au-delà du passé et de la tradition.

Enfin, la France compte 2 institutions qui sont complètement gelées dans le passé, habitées par des «haut fonctionnaires» paranoïaques et psychopathes qui répandent la peur de l'apocalypse si la France change et dont la référence idéologique vient du romantisme du 19ème siècle: ils sont le ministre de Finances et budget de la France et ministre des affaires étrangères de la France.

Ces 2 institutions ne sont pas seulement une menace pour l'Afrique, mais aussi pour les Français.

C'est à nous, en tant qu'africains, nous libérer, sans demander la permission, parce que je ne comprends toujours pas par exemple comment 450 soldats français en Côte d'Ivoire pouvaient contrôler une population de 20 millions de personnes!

La première réaction des gens lorsqu'ils apprennent à propos de la taxe coloniale française est souvent une question: "Jusqu'à quand?"

Pour la comparaison historique, la France a fait en Haïti pour payer l'équivalent moderne de 21 milliards de dollars de 1804 à 1947 (près d'un siècle et demi) pour les pertes causées aux esclaves français par l'abolition de l'esclavage et la libération des esclaves haïtiens.

Les pays africains ne paient la taxe coloniale que pendant les 50 dernières années, alors je pense qu'un siècle de paiement pourrait être laissé!

Source: www.siliconafrica.com

 20   Clement Gavi | Samedi, 30 Septembre 2017  - 17:7
  Après avoir aidé à la création du parti unique, le RPT, après avoir servi pendant des décennies la sanglante dictature qui, au Togo ruine des générations, Monsieur Edem Kodjo nous parle de Pax Africana et veut donner des leçons aux autres.

Ce que nous Togolais savons, c'est que Mr Kodjo n'est qu'un opportuniste. La douloureuse situation qui est le nôtre au Togo aujourd'hui est en quelques manières son héritage.

Alors, pour nous, il n'a aucune leçon à donner au monde.

Cela dit, les Etats Unis, membre permanent du Conseil de Sécurité de l'ONU ne s'étaient pas indigner lorsque le Tchad devenait membre de cette Institution chargée de la 'sécurité' du monde.

Nous vivons dans une contradiction.

 19   claude | Samedi, 30 Septembre 2017  - 8:39
  proposition tres claire pour le togo de source sure entre la france les usa et les organismes internationaux .
Faure doit partir mais l opposition ne gouverne pas (3 ans ) ils demandent un gouvernement d'union capable de rassuer les organismes financiers et securitaires

 18   claude | Samedi, 30 Septembre 2017  - 8:24
  au lieu de proposer une solution dans l interet du togo ,comment faure et l'opposition pouront s'entendre pour faire moins souffrir les togolais ce connard nous parle du tchad

 17   claude | Samedi, 30 Septembre 2017  - 8:16
  espece d,imbecille, vas nu pied, tarre, voleur, usurpateur, pede ,complete toi meme kodjo ta mort est proche

 16   k | Samedi, 30 Septembre 2017  - 8:12
  Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Unicité des Togolais pour libérer le TOGO !!!! J'appelle Tous les partis politiques(Oppositions) , Unissons-nous contre ces assassins et bandits qui dirigent le TOGO depuis 50 ans !!
Tout le TOGO doit se mobiliser ! Paysans ou agriculteurs(Les bandits au pouvoir sont entrain de saisir par force vos Terres ancestrales et se sont ces Genéraux et lieutenants qui envoient des soldats pour vous intimider et prendre par force vos Terres ancestrales donc sortez aussi pour manifester), artisants, couturiers, enseignants, economistes,vendeurs, pauvres ou riches, femmes de foyer, militaites democrates, policiers democrates,enfants, ecoliers, universitaires,hommes professionnels,religieux: catholiques, baptistes, musulmans,atheistes, les vodoussis, vieux et vielles), La diaspora Togolaise à l'étranger, personne ne doit pas rester à la maison etc !! Les Blancs et Asiatiques n'oublient pas leurs Rituels de leurs ancestres et nous les Africains on veut les rejeter !! Ce sont des erreurs !!!!!!!!!!!!!!!! Revenons aux cultes de nos ancestres le jour J de la liberation!!!!!!! J'aurais appris qu'au TOGO même au Ghana, il y a des cultes qu'on fait, même si on tire sur toi, le fusil ne va jamais t'atteindre, c'est ce que NKromah ou Kotoka du Ghana avaient ! Allez s'approprier ou avoir ces choses si possible pour se protéger le jour J (ces informations sont uniquement pour les adultes),
Attention: N'oubliez pas notre culture africaine,j'appelle Tout le monde à faire ceci: Il faut aller voir les mans de nos ancestres et prier pour eux: les Vodous, Legba, Togbezikpi, les Bokonons, ceux qui vont à l'église, tenez la croix de Jesus dans vos mains le jour J, Musulmans tenez vos totems dans vos mains le jour J,
Togolais et Togolaises Le TOGO nous appelle tous pour le libérer !
Les bandits qui nous gouvernent depuis 50 ans , ça suiffit ! 11 ans de négociation avec le gouvernement et cela n'a rien donné ! Le gouvernement a toujours roulé les Oppossants dans la farine ! Le TOGO n'est pas une Dynastie ou un Royaume ! Le TOGO est une République ! Les marches vont toujours continuer jusqu'au départ des voleurs, des vautours et des assassins du pouvoir ! Jean Paul II a dit n'ayez pas peur, Dieu le tout puissant vous aidera !
La communauté Internationale a des yeux sur vous les Assassins des TOGOLAIS ! Ceux qui tuent les Togolais vont payer tous !!! On a mis LES USA, La France, l'Union Europenne et même la Russie au courant !!
Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Kevin
La diaspora Togolaise en Amerique du Nord

 15   claude | Samedi, 30 Septembre 2017  - 8:6
  c est toi qui nous a mis dans cette situation au togo du le livre vert ,au premier ministre ,et conseiller a la presidence tu fait la honte de ce pays tu ne serras meme pas enterrer au togo ta mort est proche

 14   1 | Samedi, 30 Septembre 2017  - 7:27
  DANS UN SEUL ET MEME CREUSET NATIONAL hahaha

KODJO INTELLECTUEL TARé hihihi MEME DANS SON VILLAGE L EAU COURANTE EST UNE DENREE RARE


 13   INTERNATIONAL CONSCIENCE | Samedi, 30 Septembre 2017  - 7:2
  Malheureusement les Etats-Unis d'Amérique ne tiendront pas compte de votre avis. Votre déclaration est nulle et sans effet sur le plan international. Triste pour vous Edem Kodjo un pseudo intellectuel

 12   BAMBA | Samedi, 30 Septembre 2017  - 6:59
  Un mot pour le decrire: MALEUREUX.

 11   INTERNATIONAL CONSCIENCE | Samedi, 30 Septembre 2017  - 6:52
  Malheureusement les Etats-Unis d'Amérique ne tiendront pas compte de votre avis. Vous déclaration est nulle et sans effet sur le plan international. Triste pour vous Edem Kodjo un pseudo intellectuel.

 10   Kangourou | Samedi, 30 Septembre 2017  - 6:36
  Réponse à 9-kodjo
  EDEM KODJO PAR CETTE SORTIE A VOULU TESTER SA POPULARITE. IL EST TOUJOURS A 0,000000001% DE POPULARITE. IL A FAIT UN GROS EFFORT QUAND MEME. TOUS MES ENCOURAGEMENTS.

 9   kodjo | Samedi, 30 Septembre 2017  - 6:20
  oooh fo kodjo

 8   Fogan | Samedi, 30 Septembre 2017  - 5:39
  Edem, va reparer le probleme de Front Polisario que tu as cree par ton immaturite politique. On tue les togolais et ca ne te dis rien.. C est plutot Tchad qui est devenu plus important..Espece de govide

 7   Soyonserieux | Samedi, 30 Septembre 2017  - 5:20
  Voilà un Franc Masson. Le Togo Va mal il nous parle du Tchad. Après avoir fait du sale boulot au Congo et veut défendre Idris! Kite là-bas ! Edem Kodjo ballait ta maison first ! Honte à toi. Hooooooooooooo na wo!

 6   titloo | Samedi, 30 Septembre 2017  - 5:7
  j'ai la preuve je disais

 5   titloo | Samedi, 30 Septembre 2017  - 5:5
  Maintenant j'ai la prqu'apres avoir travaille avec le regime de lome 2 on deviant fou.

 4   petit jesus | Samedi, 30 Septembre 2017  - 4:55
  Donc kodjo me dit que ce probleme tchadien lui preocupe plus que ce qui se passe au Togo maintenant. ooooh ils sont tous devenu des tchadien

 3   Noepe | Samedi, 30 Septembre 2017  - 4:42
  Ce monsieur doit etre foncierement cyniique. Ou alors il est possede. Faudra appeler lui Pastor William pour 7 jours 7 heures 7 minutes 7 secondes de deliverance.

 2   Honte à toi. Shame on you | Samedi, 30 Septembre 2017  - 4:34
  Tu nous fais honte. Toi Edem Kodjo, tu ne dis rien pour le Togo dans un silence coupable, au moment où les fils et filles du Togo meurt, mais tu vas parler d'un autre pays situé a des milliers de kilomètres de toi. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you. Honte à toi. Shame on you.Honte à toi. Shame on you.Honte à toi. Shame on you.Honte à toi. Shame on you.

 1   Il sort du trou | Samedi, 30 Septembre 2017  - 4:16
  Mon dieu ce Mr sort de son trou pour me meler de ce qui ne le concerne pas alors que sa maison est en feu, il n'a pas l'ausace et le courage de faire quelque chose.Du jamais vu.Bientot Agbeyome et Abass Kaboua sortiront aussi.Honte , honte, honte.Meme si vous avez pris l'argent du RPT UNIR, chers arrivistes c'est votre argent.Il n'y a pas de honte la dedans exprimez vous.C'est l'argent du contribuables Togolais que Eyadema et son fils ont vole, detourne de force pour vous donner.Considerer ceci comme votre argent il n'ya pas de honte la dedans.Edem Kodjo, tu sais combien de personnes ont recu l'argent d'Eyadema et son fils, argent voles au peuple Togolais? vous n'etes pas les seules, regardez Gerry Tamma etc., il manifeste tout de meme.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com