Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 12:39:04 PM Dimanche, 21 Janvier 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Palais des Congrès de Lomé bouclé : Nathaniel Olympio s'indigne


politique

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 6474 fois



Le Palais des Congrès, siège de l’Assemblée nationale, a été bouclé ce matin par les forces de l’ordre. La manifestation prévue par la coalition des 14 partis de l’opposition pour dénoncer le projet de loi de révision constitutionnelle du gouvernement est tuée dans l’œuf.

Pour Nathaniel Olympio, Président par intérim du Parti des Togolais, cette manière du régime RPT-UNIR qui consiste à intimider les Togolais au moment où ils se lèvent pour réclamer leur droits est indigne. D'autant plus que c'est un droit constitutionnel pour tous citoyens d'avoir accès au Parlement.

"Justement la force brute est encore au rendez-vous ce matin au Palais des Congrès. Et avec beaucoup d’intimidation. Quand les gens arrivent par groupe d’une dizaine, c’est la dispersion systématique. Mais, il y a des matraques. Il y a de l’intimidation empêchant les citoyens de jouir de leur droit constitutionnel d’accès à l’Assemblée Nationale lors de la session plénière. Ça également, ce sont des choses que nous dénonçons vigoureusement. On ne peut pas empêcher les citoyens d’accéder à l’Assemblée Nationale qui est un lieu de tous citoyens", s'est indigné l'homme politique.

Rappelons que ce matin à l'hémicycle, le débat a été très houleux. Les députés de l'opposition ont tour à tour dénoncé l'ordre du jour de cette session extraordinaire.

Selon eux, le Togo est actuellement en crise et pas question de tergiverser sur des futilités. "Il y a des choses plus importantes à faire actuellement que d'étudier le budget du parlement. Le Togo est en crise. Il faut revoir la question des réformes", a lâché Jean-Pierre Fabre, avant de demander au président de l'Assemblée nationale de clôturer la séance ouverte à peine 10 minutes.

Notons également que dans la foulée, une forte délégation de la coalition des 14 partis est allée prêter main forte à ces députés de l'opposition qui contestaient l'ordre du jour de cette session extraordinaire.




Autres titres

Togo video/ « les braves femmes togolaises ont encore osé aujourd’hui », dixit fousséna dj agba 
Togo crise politique/ dialogue : toujours l’incertitude 
Togo brigitte kafui adjamagbo : « nous voulons avoir une pensée pour les mères de ceux qui sont tués » 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com