Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo L’opposition et ses militants diront ‘non’ au projet de loi à l’Assemblée nationale ce mardi


politique

GLOBAL ACTU | | 14 Commentaires |Imprimer Lu : 2462 fois

Le projet de loi de révision constitutionnelle adopté en conseil des ministres sera-t-il à l’ordre du jour de la session parlementaire extraordinaire qui s’ouvre ce mardi ? La réponse à cette question sera connue le mercredi 13 septembre prochain, à l’issue de la conférence des présidents des commissions de l’Assemblée nationale.

Mais en attendant, la coalition de l’opposition dénommée CAP 2015-G6-PNP-Santé du peuple-CAR demande à ses militants et sympathisants de descendre ce mardi sur l’Assemblée nationale lors de l’ouverture de la session parlementaire, pour dire « non » à ce projet de loi qui, selon les responsables de cette coalition, ne répond pas aux aspirations du peuple togolais.

Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition a réaffirmé qu’ils exigent le retour à la Constitution originelle de 1992 avec toutes les conséquences qui en découlent.

Le retour à cette Constitution signifie autrement le départ de l’actuel chef de l’Etat, Faure Gnassingbé à mi-parcours de son troisième mandat, puisque l’article 59 alinéa de la loi fondamentale exigée dispose qu’ « en aucun cas, nul ne peut faire plus de deux (2) mandats ».

« Nous sommes dans cette situation à cause de la crise due au fait que le père de M. Faure Gnassingbé a fait 38 ans au pouvoir et que pendant longtemps, lui aussi a tourné le peuple en bourrique », a ajouté Brigitte Adjamagbo Johnson, présidente de CAP 2015.

Pour elle, il est inopportun qu’on convoque en l’état actuel de la situation politique du pays, une session extraordinaire de l’Assemblée pour voter une ratification de convention. « Il faut que le pouvoir entende raison et convoque rapidement la session pour voter le retour à la Constitution de 1992.

Les acteurs politiques responsables de cette coalition de partis politiques de l’opposition disent ne pas avoir besoin d’attendre de connaître le contenu du projet de loi de révision constitutionnelle pour le rejeter.

Pour rappel, le vendredi 15 septembre prochain, la coalition organise des meetings sur toute l’étendue du territoire pour entretenir ses militants et sympathisants. Il sera suivi les 20 et 21 septembre prochains, d’une manifestation de rue à l’image de ce qu’il s’est passé les 6 et 7 septembre derniers.

Sur cette dernière manifestation qui a eu lieu dans plusieurs localités du pays, la coalition CAP 2015-G6-PNP-Santé du peuple-CAR n’a pas caché sa satisfaction pour, indique en substance une déclaration liminaire, « la grande mobilisation des Togolais ».

L’opposition a aussi condamné ce qu’elle a qualifié de « répression féroce et barbare des populations aux mains nues». On annonce que dans certaines localités à l’intérieur du pays, des préfets se sont mobilisés pour menacer ceux qui vont se mettre dans la rue pour manifester. A Lomé, la coalition déplore qu’une femme soit grièvement blessée et qu’un jeune homme ait perdu un œil, « parce qu’un agent des forces de l’ordre lui a tiré dessus », souligne la déclaration.



Autres titres

Togo la délégation de l'oif annule sa visite à lomé 
Togo ouro-akpo kamalodine raconte la « sauvagerie militaire » du 20 septembre dernier 
Togo le régime faure gnassingbé ébranlé : après la répression meurtrière, des déclarations incendiaires 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 14   Prisoner | Mardi, 12 Septembre 2017  - 11:6
  La c'est trop de bêtise , à quoi ça sert de demander ce qui sera forcément refusé. Un parti responsable va s'asseoir et discuter de l'offre du gouvernement plutôt que de vouloir des choses qui seront considérées inacceptables et qui finalement fera tout perdre à la population.

 13   Julsto | Mardi, 12 Septembre 2017  - 10:47
  Réponse à 9-Yao Yao
  D'abord il ne faut pas confondre opposition et peuple. Ensuite il faut rester réaliste . Vous savez bien que vous ne pouvez pas faire partir Faure. Le projet de révision adopté en conseil des ministres prévoit 2 tours aux élections et 2 mandats pour les élus . Et c'est ce dernier point qui pousse vos leaders à vouloir rejeter ce projet car ils sont conscients qu'ils ne peuvent être que député . Pour eux il faut 2 mandats pour le Président de la république ce qui est normal pour moi mais mandats illimités pour eux ( Députés ) . Ma question : si Faure ne démissionne pas ( et ce sera le cas) et entre temps le projet était rejeté , à qui la faute?

 12   Résistance | Mardi, 12 Septembre 2017  - 8:34
  Réponse à 11-chromosome 21
  Résistance ! Résistance ! Résistance ! Résistance !

Un cocktail Molotov est une arme incendiaire artisanale dont le composant principal est un liquide inflammable, habituellement de l'essence ou de l'alcool, contenu dans une bouteille en verre.

Bien que communément associés aux forces militaires irrégulières et aux manifestations, les cocktails Molotov sont également massivement utilisés par les armées régulières en manque d'armes anti-char. Dans le civil, ils sont plus fréquemment utilisés lors d'épisodes d'insurrection urbaine.

Principe de fonctionnement

Une bouteille en verre est partiellement remplie de liquide inflammable, habituellement essence ou alcool (généralement méthanol ou éthanol) ; l'ouverture de la bouteille est scellée par un bouchon hermétique (généralement liège ou caoutchouc[réf. nécessaire]) et un morceau de tissu est solidement fixé autour du goulot de la bouteille ; juste avant l'emploi, ce bout de tissu est imbibé de liquide inflammable et allumé. La bouteille se brise à l'impact, répandant son contenu qui est alors enflammé.

Variantes

Une variante consiste à utiliser ensemble deux réactifs hypergoliques : la bouteille est ainsi remplie d'un des réactifs, tandis que le chiffon sera imbibé de l'autre. L'avantage majeur étant qu'il n'est dans ce cas pas nécessaire d'enflammer le chiffon : la réaction chimique qui découle du mélange des deux substances se traduit par une violente explosion. Cette méthode reste néanmoins très peu employée, du fait de la dangerosité de la préparation et de la manipulation d'un tel projectile.

Au cours de l'histoire, diverses substances sont ajoutées au cocktail de base pour en augmenter sa capacité destructrice :

des substances auto-inflammables, tel le phosphore blanc, garantissent l'explosion de la bouteille lorsqu'elle se casse ;
des agents épaississants, tel le goudron, qui collent le liquide brûlant sur ce qu'il touche et ce goudron cause aussi une épaisse fumée noire opaque ;
de l'acide, qui aide à pénétrer les surfaces non-inflammables ;
de la poudre noire (« Méthode Omega »), qui permet à la préparation d'avoir des effets explosifs ;
une petite quantité de détergent (liquide vaisselle, par exemple), qui empêche l'essence de s'évaporer trop vite, lui permettant de brûler plus longtemps ; le détergent sert également de dispersant.
Le principe d'un cocktail Molotov est semblable à celui d'une bombe au napalm ; le napalm (acronyme de naphtalène et palmitate) est, à l'origine, préparé en associant du naphtalène, de l'essence et de l'acide palmitique (comme agent épaississant -ces deux derniers étant les ingrédients principaux des cocktails Molotov) ; ce type de cocktail Molotov peut également être lancé à partir d'un fusil de chasse modifié

 11   chromosome 21 | Mardi, 12 Septembre 2017  - 8:26
  Réponse à 1-CREZUS
  Il y ausis les cocktails molotovs . Essence, bouteille et allumettes .ça marche très bien.

 10   Yao Yao | Mardi, 12 Septembre 2017  - 8:25
  Réponse à 6-Wokwok
  Tout a fait, c'est pourquoi, ce groupe d' opposition doit ecouter le peuple, Faure doit quitter le pouvoir et rien d' autre.

 9   Yao Yao | Mardi, 12 Septembre 2017  - 8:22
  Réponse à 8-kagbelee
  Mon frère est ce que tu as compris le mot d'ordre de l'opposition? retour a la constitution de 1992 et départ de Faure, c'est ce que veut le peuple Togolais. Donc, modifier que les articles 52, 59, 60 ne suffit pas.

 8   kagbelee | Mardi, 12 Septembre 2017  - 7:55
  Ou est-ce que vous nous amenez encore, Messieurs les Leaders de l'Opposition ?
Ne vous trompez pas d'objectifs, s'il vous plait.

 7   akakpo | Mardi, 12 Septembre 2017  - 6:45
  Réponse à 6-Wokwok
  Moi je vois beaucoup de bonnes choses venant de certaines franges de l'opposition comme le PNP.
Tikpi n'avait pas encore mis un manifestant dans la rue que le pouvoir prennait dEja des mesures
inEdites. A la veille des manifestations des 6 et 7 Septembre dernier, le gouvernement s'est empressE
de faire un effet d'annonce. Je pense que l'adversaire est conscient qu'il y'a quelqu'un en face.

 6   Wokwok | Mardi, 12 Septembre 2017  - 6:37
  Réponse à 5-akakpo
  Se faire entendre pour obtenir quoi ???
Donc les populations ne se sont pas faites entendre le vendredi passé ??

Mais pourquoi vos analyses ne vont pas tres loin maaaaaa....???
Les gens qui sont à la presidence ne sont pas payés pour rien !! C'est pour reflechir !!

Nous devons montrer que nous sommes plus intelligents qu'eux !!
Et pour le moment , je ne vois pas une seule petite lumiere jaillir des strategies de notre opposition !!

 5   akakpo | Mardi, 12 Septembre 2017  - 6:21
  Réponse à 4-Wokwok
  C'est bien pour cela que les dEputEs de l'opposition n'iront pas seuls a l'assEmblEe. La population sera aux portes de l'AssemblEe pour se faire entendre.

 4   Wokwok | Mardi, 12 Septembre 2017  - 5:56
  "JEAN-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition a réaffirmé qu’ils exigent le retour à la Constitution originelle de 1992 avec toutes les conséquences qui en découle" !

Bonjour

Je condamne avec fermeté cette opposition menteuse , archaïque et demagogue !!!
On ne va pas devant une assemblée dominée par UNIR pour demander aux deputés de cette formation de voter un texte qui va decapiter leur parti et chasser leur patron !!

Une revolution se fait dans la rue et non devant une assemblée où on n'a pas la majorité !!

Qui peut m'expliquer le sens de leur demarche ??
Aucun debat democratique ou pas ne pourra chasser FAURE et ses amis du pouvoir !!
Ils ne comprennent que le language basé sur les rapports de forces.
Un pouvoir basé sur la violence ne discute que si il est menacé dans ses racines. Et UNIR a ses racines dans la violence !
L'opposition avait une occasion revée le vendredi passée . Elle l'a ratée . Comme d'habitude....
Unir a de beaux jours devant elle . Et Faure peut dormir tranquille.


Le tripatouillage de la constitution n'est que la face visible de l'iceberg !!
C'est tout le systeme qu'il faut decapité !!

Eyadema a deja" gagné democratiquement " avec la constitution qu'on reclame aujourdhui .
Donc le retour de cette constitution ne resoudra aucun probleme !!

Dans le cas du TOGO, il faut jetter l'enfant(FAURE) et l'eau du bain(LE SYSTEME) !!
Sinon allons dormir .....

Le probleme de la cour constitutionnelle
Le probleme des listes electoraux falsifiées
Le probleme de la CENI
Le probleme de la decentralisation inique et deloyale et du decoupage electoral

Pour resoudre tous ces problemes avant une hypothetique election transparente, il faudra aumoins 10 ans avec des moyens consequents !!

Accepter meme d'aller à l'assemblée aujourdhui nationale est une trahison de la part des opposants vis à vis du peuple.

Il est desormais clair que leur but n'est pas de chasser le regime , mais de l'amener à partager le pouvoir où ils trouveront leurs compte !!

Voilà ! Ma tristesse ne fait grandir ...




 3   CREZUS | Mardi, 12 Septembre 2017  - 4:36
  Réponse à 2-EB_Toutmosis3
  Bonne idée et je l'approuve.

 2   EB_Toutmosis3 | Mardi, 12 Septembre 2017  - 4:5
  Réponse à 1-CREZUS
  Je ne partage que partiellement tes suggestions. Je pense sincèrement qu’il faut aller plus loin que ça.

Ces nervis écervelés donnent froidement la mort à nos populations pour le fait de réclamer la libération totale de notre pays aux mains d’une mafia nationale/internationale qui a pris en étau le Togo depuis 63.

On signale tout dernièrement a Bè que ces sauv@ges sont rentrés dans certaines maisons et ont lâchement violé les femmes qui s’y trouvaient…vous imaginez ça ???

La libération de notre pays avantagera non seulement ces bougnouls analphabètes, véritables ignares, affamés et puants de cette armée d’abrutis mais aussi leurs familles et des générations futures. Pourquoi diandre venir alors donner la mort à ceux-là qui se sacrifient pour que ces chenapans aient aussi un lendemain meilleur ??? Beaucoup de ces illettrés vivotent et meurent après comme des chiens sans avoir même les moyens de se construire une maison.

L’analphabète Gnassingbé Eyadema a règné sur le Togo en monarque absolu pendant 40 sans même doté le pays d’un centre hospitalier de nom. Il n’a pas réussi non plus a jeté les bases d’un Togo moderne. Arracher les femmes d’autrui et créer la zizanie dans les familles tel est son sport favori.

Son bât@rd de rejeton règne aussi depuis 12 années maintenant avec les mêmes t@res que son put@in de papa.

Je recommande mieux, il faut simplement jeter à la figure de cette soldatesque c@ncre de l’acide. Si 5 à 6 mili-tarés ont leurs figures complètement défigurées on verra qui d’entre eux osera prochainement humilier nos populations. Ça ne coute absolument rien de s’acquérir de l’acide au Togo.

Ablode Gbadza !!!

Vie, Santé, Force et Unité !

 1   CREZUS | Mardi, 12 Septembre 2017  - 3:10
  la guerre aux Oeufs pourris et aux eaux usées des caniveaux…


Bonjour Peuple vaillant du Togo, te voila du nouveau a un moment très décisif de ta lutte contre le régime cinquantenair et dictatorial. Pour combien de temps verras-tu tes fils et filles tombés devant toi? Tes enfants qui ne demandent que la Liberté. Le sang ne cesse de couler depuis la lutte des “ indépendances “ jusqu’à ce jour. A chaque fois l’oppresseur trouve le moyen de réprimer tes enfants avec une barbarie sans précédent dans le sang. A partir d’aujourd’hui rien ne doit plus être comme avant. Nous allons appliquer la loi du Talion. (Oeil pour Oeil, Dent pour Dent). Nos soit disant Force de l’ordre qui n’ont aucun respect pour la vie humaine ne méritent pas aussi du respect a leur tour. Sachez ceci peuple togolais, ils ont les gourdins et les armes. C’est vrais mais vous pouvez aussi les combattre en utilisant votre ruse. Ne cherchez pas loin. Nous avons des oeufs et des caniveaux, faites en usage. Utilisez les oeufs pourris et je sais que vous savez comment les faire. En plus de cela servez-vous des eaux usées des caniveaux et metter les dans des sachets plastique. Si un des soit disant Forces de l’ordre vous agressent, jeter des oeufs pourris et eaux usées sur eux. Quand ils iront a la maison ou au Camp avec des odeurs nauséabondes, ile réfléchiront la prochaine fois avant de venir jeter des gaz lacrymogène dans les maisons des gens. Ca c’est une des stratégies que les population du Venezuela utilisent pour résister devant les militaires de leur pays la-bas. Ce sera aussi notre manière de maudire ceux qui nous manqueront du respect parce que l’uniforme et tout ce qu’ils portent sont payés par notre argent. Ils nous doivent du respect.
Faisons la guerre aux Oeufs pourris et aux eaux usées des caniveaux a tous ceux qui agressent le people dans leurs marches pacifiques. La lutte continue. Tous demain a l'assemblee nationale.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com