Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Documentation : Crasses et services désadaptés aux archives nationales du Togo


société

Lalternative-togo.com | | 7 Commentaires |Imprimer Lu : 3255 fois

« La gestion des archives a essentiellement pour objet d’assurer la conservation des documents possédant un intérêt durable et d’en faciliter l’utilisation. La conservation des archives ne se justifie que dans la mesure où sa finalité est de mettre un jour les documents conservés à la disposition d’utilisateurs: les pouvoirs publics, les particuliers qui y rechercheront la preuve de leurs droits et de leurs prérogatives, les utilisateurs primaires, dont les recherches et les écrits repoussent les limites de la connaissance et du savoir de l’homme, et, indirectement, les utilisateurs secondaires, pour qui les travaux des utilisateurs primaires seront une source d’enrichissement éducatif et culturel »,expliquait déjà en 2011, Junior K. Holonou DANKLOU, Consultant-Expert en Communication, Marketing et Gestion documentaire. Pourtant.

A Lomé, non loin du Musée national, et du Centre administratif des services économiques et financiers (CASEF), se trouve la bibliothèque publique qui abrite les archives nationales. Cette structure qui est la mémoire collective du Togo est malheureusement dans un état vétuste et crasseux. De la salle de documentation aux bureaux du personnel et des responsables, le désordre côtoie le manque des outils technologiques modernes, de la reprographie et de la numérisation. Les lieux sont mal entretenus. Tout est dans un délabrement total. Au bureau d’un responsable adjoint de cette structure, des sachets plastiques d’emballage de nourriture partagent les rayons avec les documents envahis des dépôts de poussière.

Outre le désordre et l’état de délabrement des infrastructures, ceux qui s’y rendent pour la documentation sont mal orientés. Un étudiant en communication a confié qu’il y était pour consulter des mémoires mais n’a pas pu faire sa recherche pour manque de répertoire.Ce problème est récurrent et démotive les étudiants ou les chercheurs. Il est même la cause de moins de visite aux archives nationales. Beaucoup préfèrent s’abonner à d’autres bibliothèques privées dans le cadre de leurs recherches. Ceux qui ne peuvent pas ou qui sont obligés d’aller à la bibliothèque nationale doivent se résigner face à la lourdeur des services et à l’odeur de renfermé d’une vieille cave que renvoient certains rayons des archives nationales qui restent désertes souvent à longueur de journée à part les lecteurs de journaux qui y ont trouvé un moyen de ne pas payer la presse pour s’informer.

Même si de par leur nature, les archives nationales du Togo sont des conservatoires des œuvres pour la plupart « anachroniques », elles doivent s’adapter au temps par rapport au service qu’elles rendent. Aujourd’hui, il y a des techniques nouvelles d’archivage et il est inconcevable qu’une telle structure qui représente une partie de la mémoire collective soit dans cet état de délabrement et peine à s’adapter. Mais, ce souci de faire de la bibliothèque nationale, un établissement qui répond aux défis de l’heure a été ressenti par l’ambassade des Etats-Unis au Togo. En effet, il y a quelques mois, dans le cadre d’un séminaire de renforcement des capacités du personnel sur la numérisation, elle a offert à la Direction de la Bibliothèque et des Archives nationales (DBAN) des matériels composés de deux statifs de reproduction, un appareil photo caméra, un ordinateur de bureau, cinq ordinateurs portatifs, quatre lampes de table ; le tout estimé à 6.000$ soit environ plus de 3 millions cinq cent mille F CFA.

Comment se fait-il que ces matériels ne sont pas utilisés ? Il y a certainement un mystère. Mais cela ne doit pas étonner ceux qui connaissent l’administration togolaise. Très souvent, les dons se retrouvent chez les directeurs et même chez des ministres qui en font leurs propriétés privés. La lourdeur administrative est à l’épreuve de ceux qui confondent biens publics et biens privés. Les archives nationales du Togo apparaissent donc comme un cas parmi tant d’autres



Autres titres

Togo kara enfonce le clou planté par dapaong contre cina lawson 
Togo rencontre de concertation du corps judiciaire sur la cnss 
Togo le togo compte sur sa diaspora aux etats-unis pour conquérir le marché américain 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 7   Gnassingbé Eyadéma | Mercredi, 9 Août 2017  - 21:12
  Réponse à 1-ANT
  Mais de qui parlez-vous tous ici?
ce Billy n'est mème pas mentionné dans cet article est vous parlez de quelqu'un qui est un traître travaillant pour les Allemands, qui bien qu'ils nous aient montré les bienfaits du nationalisme pendant 1933-1939, ils l'utilisent comme esclave. Le Togo est le seul pays libre sur cette terre, qui sait se défendre, comme l'avait prouvé nozre président que je vénère comme aussi Nicolas Grunitzky. Le Togo n'a pas besoin d'hommes travaillant pour d'autres pays, on a nos propres scientifiques.
Mais encore une fois, pourquoi vous parlez de ce Billy ici? (dans quel contexte)

 6   bacary | Mercredi, 9 Août 2017  - 21:2
  Réponse à 5-Brigadier
  oui c'est vrai, il faut que M. Jonas Bakoubayi BILLY revienne chez nous et qu'il soit chef de l'archive de notre pays glorieux

Comme ceci, on n'aura plus de problème avec les s conservatoires d'œuvres
Quelqu'un connaît son adresse pour l'envoyer au président Gnassingbé

 5   Brigadier | Mercredi, 9 Août 2017  - 14:12
  Réponse à 4-Noé Kutuklui
  -Le personnel est fortement tribalisé.
Elucidation, stp. Cela permettra de corriger certaines choses.

 4   Noé Kutuklui | Mercredi, 9 Août 2017  - 14:2
  Un bel article. Comme d'hab les sujets de l'Alternative ne sont pas à la légère.
Ce que tu ne sais pas tu ne parleras point. Je connais très bien la Bibliothèque nationale et les Archives nationales. Les 2 sont dans la même enceinte.Laquelle enceinte est mitoyenne du domicile de l'ambassadeur américain au Togo. C'est l'ambassadeur Poullada ( que Toutmosis connaît très bien Hi hi hi! ) qui le premier occupa ce domicile.
Je confirme mot pour mot tout l'article.
-Je présume que c'est par pitié que l'actuel ambassadeur américain a fait ces dons.
-Le personnel est fortement tribalisé.
-Il existe un débit de boissons tenu par une dame . Les chaises en plastique que vous trouverez dans la cour appartiennent à la tenanciere et non à la Bibliothèque. Dès que vous posez vos fesses sur une chaise, pour attendre l'ouverture, elle s'approche pour vous demander ce que vous désirez consommer. Hi hi hi!
-Dans la cour, un préposé est chargé d'enregistrer votre carte d'identité.
-L'accueil est excellent, mais ce qui frappe, c'est le désoeuvrement des employés.
-Je pense qu'on doit leur interdire d'allumer leurs postes radio dans les salles de consultations. Un jour , pendant que je consultais, les 2 préposés avaient mis à fond leur radio pour écouter leur humoriste préféré . Je ne comprenais pas, mais eux, rigolaient franchement.

 3   Napo Leon | Mardi, 8 Août 2017  - 23:6
  Réponse à 1-ANT
  Mieux que son ouvrage, c'est Billy lui-même qu'il faut recommander aux ANT. Dommage pour le Togo qu'il ait été très vite recupéré par les Allemands...

 2   EB_Toutmosis3 | Mardi, 8 Août 2017  - 22:59
  Quelle honte….plus de 50 années d’ign@reries, de b@rbaries, de conjuration de médiocres et de cl-wns d’un régime animalier d’un autre âge…..pleure mon Togo, pleure mon Togo chéri bien aimé !!!

Chuannn

Vie, Santé, Force et Unité!

 1   ANT | Mardi, 8 Août 2017  - 19:33
  Sans commentaire je vous recommande ce travail du M. Jonas Bakoubayi BILLY

Vorschlag für ein Pilotprojekt: Restaurierung, Digitalisierung und Mikroverfilmung von deutschsprachigen Unterlagen im Nationalarchiv der Republik Togo

ISBN-10: 3836481367
ISBN-13: 978-3836481366


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com