Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Marche du CAP 2015 : Que retenir ?


politique

iciLome | | 33 Commentaires |Imprimer Lu : 5006 fois

L’opposition togolaise renoue avec la rue. Jeudi, dans les artères de Lomé, des milliers de Togolais ont répondu à l’appel du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) pour « exiger les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prévues par l’Accord Politique Global (APG) signé en 2006 ».

En tête de peloton, se trouve le chef de file de l’opposition togolaise et leader de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Jean-Pierre Fabre. A ses côtés, se trouvait la présidente de CAP 2015 et Secrétaire générale de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) Brigitte Kafui Ajamagbo Johnson, les présidents du Parti Socialiste pour le Renouveau (PSR), Prof Komi Wolou, de l’UDS-Togo, Antoine Folly, et celui du Parti démocratique panafricain (PDP) Targone Sambiri N'wakin.

Ces leaders entendent amener le gouvernement à mettre en œuvre de façon consensuelle, transparente, participative, le processus de décentralisation et l’organisation transparente, équitable et crédible des élections locales.

Au rythme des fanfares, des vuvuzelas, des klaxons de motos, et des chansons reggaes (d’origine togolaises dénonçant le régime Rpt-Unir), du carrefour Bè-Gakpoto au bas-fond du Collège Saint Joseph, en passant par Déckon et Colombe de la paix, des milliers de Togolais ont scandé des slogans hostiles au pouvoir de Lomé II. Ils ont tous ensemble réclamé les réformes et dit non aux coups de force permanents du régime RPT/UNIR.

"Non ça suffit, Non à la CENI dite technique unilatérale, Nous exigeons la relecture de la loi portant création des communes, Faure où sont nos assassins de 2005? La dictature se nourrit du silence et de l'inactivité, Officier par ton zèle, où sont Tidjani Komlan-Ameyi, etc.", lit-on sur les pancartes.

Pour Jean-Pierre Fabre, la situation sociopolitique qui prévaut actuellement au Togo doit inquiéter plus d’un. « Nous devons barrer la route aux coups de force permanents du régime», a-t-il lâché. Et de poursuivre: "la conférence épiscopale et les Églises Évangéliques et Méthodistes ont mis en garde le régime contre son refus de faire bien les choses. Si le régime ne veut pas écouter l’opposition, qu’il prenne en considération au moins ce que disent les autorités morales".

Sans incident, la marche de protestation démarrée aux environs de 12h30 minute a chuté au bas-fond du Collège St Joseph où attendait une foule compacte. S’en est suivi le traditionnel meeting d’informations.

Tour à tour Jean-Pierre Fabre et sa camarade de lutte Brigitte Adjamagbo Johson ont entretenu les manifestants épris de justice, de paix et d’alternance, sur les dernières actualités sociopolitiques du pays. Entre autres, le vote du projet de loi portant création des communes, la composition de la CENI technique et la fameuse tournée de la Commission de réflexion sur les réformes.

Pour la Secrétaire Générale de la CDPA, cette tournée de Awa Nana n’est qu’une perte de temps, un gaspillage du denier public. « Est-ce qu’on a encore besoin de consulter une fois de plus le peuple avant de se mettre à l’évidence que les réformes et la décentralisation sont très importantes pour les Togolais. Mais que cette commission dirigée par Awa Nana dise réellement ce que le peuple togolais lui a confié. Qu’elle ne fasse pas comme une commission qu’on a connu dans les années 80-90 qui, après une tournée, a proclamé que les Togolais ne veulent pas de la démocratie, qu’ils préfèrent le Régime RPT", a prévenu la présidente du CAP 2015.

« En tout cas, le train de la libération des Togolais est déjà en marche et nous ne baisserons pas les bras avant de gagner cette lutte », a-t-elle ajouté.

Jean-Pierre Fabre, a profité de l’occasion en rappelant au gouvernement que l’opérationnalisation de réformes politiques et le processus de décentralisation soient conduits de manière participative et inclusive. Il également martelé au régime que la population veut la limitation des mandats et un scrutin présidentiel à deux tours.

Selon les responsables du CAP 2015, cette marche a été une réussite. A plus forte raison que la mobilisation été très forte. Ils annoncent des séries d’action d’envergure dans les prochains jours. Puisque, disent-ils, comme le régime refuse la voie du dialogue, ils n’ont d’autre moyen que la rue pour réclamer les réformes.

Mais reste à savoir si les responsables de l'opposition togolaise vont réussir à capitaliser cette mobilisation pour tourner la page de la dictature des Gnassingbé et concrétiser l’alternance, pour qu’enfin le pays « retrouve son harmonie, la paix nécessaire pour son évolution démocratique ».

KG.




Autres titres

Togo mobilisation du peuple togolais pour sa libération : l’unicité d’action de l’opposition doit être sincère 
Togo répression des manifestants du pnp : des atrocités commises sur ordre de yark damehame 
Togo répression des manifestants du pnp : des atrocités commises sur ordre de yark damehame 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 33   Ennemi des despotes | Lundi, 7 Août 2017  - 9:56
  La stratégie de marche est une manœuvre vaine et maladroite. Le Togo n'a plus besoin des opposants au régime de Faure. Car tous ces soi-disant opposants sont des instruments, des créatures de Etienne Gnassingbé. Ils bénéficient tous des largesses de la dictature au Togo.

Ce sont eux les politiciens et les ignares en uniforme du Camp R.I.T qui sont le malheur du peuple. Une vraie armée républicaine aurait pris depuis longtemps sa responsabilité. Mais l'armée togolaise est une bande d'amateurs, une horde de businessmen assoiffés d'argents, des corrompus et des vendeurs de drogues. Quant aux apprentis opposants, ils ne sont que des profiteurs du système comme les vautours du FAT.

Par ailleurs, les mêmes opposants qui contestaient les mascarades du pouvoir sur l'organisation de l'élection présidentielle sont les premiers à y participer, tout en sachant que la liste électorale était bidon. Pire encore, ils savaient eux-mêmes qu'ils n'avaient aucune chance de battre Faure par les urnes. Mais ils vont pour légitimer le pouvoir de ce bébé président.

Au Togo, il sera très difficile de battre les Eyadéma par les urnes. Puis, aussi longtemps que la sorcière Awa Nana sera là, les togolais n'ont aucune chance de voir un jour un président réellement élu.

Peuple togolais, cessez cette vaine marche dont les trajets sont tracés par vos opposants en accord avec ce régime infâme.

Le Togo n'a plus besoin pour l'instant des opposants au régime. Il a plutôt besoin des résistants, des jeunes hommes et des jeunes femmes capables de remettre en question le système tout entier et de donner des coups de bottes contre ce régime haineux qu'est le RPT.

Un soulèvement révolutionnaire est l'unique solution pour dénouer la crise togolaise. Une révolution pas du tout à la burkinabé, ni nord-africaine. Mais une révolution à la togolaise... Le début sera très difficile, mais la victoire est au peuple. "La nuit est longue mais le jour vient."

 32   EN PRINCIPE | Dimanche, 6 Août 2017  - 16:4
  Réponse à 16-X. Dilish
  Les jeunes ne veulent plus porter l'étandard (drapeau) ANC. C' est pour cela qu' il n' y a que les drapeaux de la CDPA.
Explications:
1) Pour se distancer des nombreuses affaires de corruption qui ont ébranlé l' ANC beaucoup de jeunes ont quitté ce parti car ils ne voient plus ce que les évincés de l' UFC reprochent aux autres.
2) Certains ont été choqués d' apprendre que la mère du Président fut baronne du RPT, Présidente UNFT Lacs.
3) D'autres ont compris que leurs chefs avaient tendu un piège à Gilchrist et estiment qu' ils avaient abusé de la confiance de monsieur Olympio qui a tant fait pour eux
4) la déception a été grande d' apprendre que l' ANC aussi- le parti des intègres- a voté oui pour la loi des 85% d' augmentation alors que eux ils doivent par exemple payer plus d' impôts sur les produits consommés. Alors qu' on aurait pu créer des emplois pour eux aussi si leur députés se battaient vraiement pour eux !


 31   Djikabo | Dimanche, 6 Août 2017  - 15:39
  Réponse à 30-BOLOUGAN
  28 Fevrier 2016
C'est la seule séance où ils étaient tous à l' heure et personne n' a fui la salle avant le vote de la loi des 85% d' augmentation, selon des collègues députés.
En se présentant tous très tôt le matin au Parlement ce 28 Février 2016 les députés de l'opposition se sont ridiculisés aux yeux de leurs collègues de l'UNIR...

 30   BOLOUGAN | Dimanche, 6 Août 2017  - 15:34
  Réponse à 26-KASSANDA
  Dixit:
" C'est improductif et c'est signe de faiblesse"
______________
Signe de faiblesse pour le gain facile oui, mais les députés de l' opposition ayant réussi secrètement á faire passer en Février 2016 une loi portant sur augmentation de 85% de leur revenus nous pouvons dire que pour eux c' est même très productif !


 29   Zedmocratie | Dimanche, 6 Août 2017  - 15:28
  Réponse à 23-KEL KLUB
  Dixit:
"QUI FAIT MARCHER L' AUTRE DANS TOUT CELA ? "
______________
à mon humble avis c' est l' UNIR qui fait marcher l' opposition, ces opposants sont tous au service du régime en place.
Ils sont tous des faibles qui crient " Nous sommes forts, et en tremblant ils déclarent nous faisons trembler le pouvoir en place !"
La femmelette lui-même se déclare être un homme d' action ce que jusque-là aucun fait n' a confirmé, au contraire !

 28   Emefa | Dimanche, 6 Août 2017  - 15:10
  Du n'importe quoi

 27   Chinalawson | Dimanche, 6 Août 2017  - 13:24
  Réponse à 26-KASSANDA
  Va le dire à WOLOU le batracien !!

Vous faites ca ici , nous on va vous mitrailler !!

 26   KASSANDA | Dimanche, 6 Août 2017  - 12:53
  Réponse à 25-PAVÉ Battu
  Ce mouvement ne doit plus battre le pavé sous cette forme là.
C'est improductif et c'est signe de faiblesse.
On doit trouver dans l'opposition une autre forme de manifestations incontrôlées spontanée et radicale comme au Venezuela ou dans certains pays arabes.
Sans quoi la situation restera toujours inchangée.

 25   PAVÉ Battu | Dimanche, 6 Août 2017  - 9:29
  1) Battus en 2005 ils iront battre le pavé

2) Battus en 2010 ils iront battee le pavé
______________
Pour 2020 il y a encore beaucoup de pavés non battus mais les points de chute deviennent rares

 24   KI TROMPKI ? | Dimanche, 6 Août 2017  - 9:24
  Réponse à 22-Zankli
  Dixit:
"Cette opposition, même si elle a été trichée à certaines se comporte en véritable idiot"
_______________
véritable idiot, c' est toi qui l' écrit. MOi j' ai peur des miliciens de l' ANC

1) Allergie à la réflexion ? L' exercice préféré du CAP 2015 est marcher. Marcher peut-il rendre intelligent ?

2) c' est toi qui dit qu' ils se comportent comme des idiots, des idiots peuvent-ils conduire un pays ?


Ils prétendent avoir été trichés où sont les preuves?

 23   KEL KLUB | Dimanche, 6 Août 2017  - 9:17
  Réponse à 22-Zankli
  dans le langage de Codjindji
" consensus" signifie
"le gouvernement doit obeir aux ordres du Chef de File des chasseurs de Perdiems"
---------------------------
c' est cela même le consensus.
Ou bien le gouvernement exécute à la lettre ce que CAP2015 lui dicte ou bien le CAP2015 marche

QUI FAIT MARCHER L' AUTRE DANS TOUT CELA ?

 22   Zankli | Dimanche, 6 Août 2017  - 8:5
  Réponse à 13-Tanga
  Qu'entend l'opposition par consensus en proclamant au même moment l'imposisble discussion sur certains points tels que les 2 tours et la limitation du mandat et csrts. Cette opposition, même si elle a été trichée à certaines se comporte en véritable idiot.
Pourvu que le Togo retrouve la normalité avec un parti UNIR plus enclin à contribuer au bonheur des Togolais.
Ça suffit...

 21   Parodie Politique | Samedi, 5 Août 2017  - 20:21
  Réponse à 18-Speed Goda
  Dixit:
"Tant que cette terre tournera, les choses finiront par changer forcément un jour"
_________________
Amen ! Toi au moins tu es réaliste car tu as compris que ce n' est pas le théâtre auquel se livre CAP2015 qui feront changer les choses!

 20   1299 | Samedi, 5 Août 2017  - 20:17
  Réponse à 18-Speed Goda
  Tu sais tout cela?
Mais tu es un vrai savant, compatriote !
On doit te mettre sur la liste des inventeurs et savants togolais!

 19   sen | Samedi, 5 Août 2017  - 19:15
  Les marches de CAP 2015 ne suscitent plus d’engouement véritable. Le discours n’est plus assez motivateur pour insuffler un nouveau souffle à un peuple qui ne sait plus s’il faut prendre au sérieux les ténors du CAP 2015. Face à un pouvoir qui ne donne pas de suites après la mise en place de la commission des intellectuels qui sort de son cocon après sept mois d’hibernation, une autre stratégie s’impose pour arriver à une fin heureuse. CAP 2015, sortez nous quelque chose de nouveau.

 18   Speed Goda | Samedi, 5 Août 2017  - 12:7
  Réponse à 8-1299
  Mon frère sache que le soleil ne se lève et ne se couche jamais, c'est la terre qui tourne autour de lui.
Tant que cette terre tournera, les choses finiront par changer forcément un jour. Ce n'est qu'une question de temps, de patience, de persévérance et de courage.

 17   Huummm ????? | Samedi, 5 Août 2017  - 12:0
  Réponse à 3-Futur
  C' est vrai que seuls les tonneaux vides font du bruit. Taama , Kaboua, Agbeyomé, Agboyibor n' en font pas.
C'est vrai que les meetings cela fait beaucoup de bruits souvent pour rien quand nous nous référons aux colloques anti-Indépendance ou anti-Sommet pour la sécurité ! Les chiens ont aboyé, la caravane est passée ( selon une expression chère à Mme Wacemgate)
Dois-je comprendre que ce sont les tonneaux vides qui font des meetings ? A la plage c' etait vrai mais dans le bas-fond St Joseph sont-ils des tonneaux vides aussi ?

 16   X. Dilish | Samedi, 5 Août 2017  - 11:34
  Tourisme politique au sein du CAP 2015: il y avait plus d' étandards CDPA !

 15   Ganta | Samedi, 5 Août 2017  - 11:26
  Réponse à 13-Tanga
 
jeudi nous étions décisifs dans le bas-fond St Joseph où étais-tu ? En tout cas nous avions libéré le bas-fond aprés le poueux discours de notre éminent concitoyen et professeur Wolou

 14   Baba Nami | Samedi, 5 Août 2017  - 11:11
  Réponse à 7-Holala
  Toulours et toujours AU TOGO LES RÔLES SONT BIEN PARTAGÉS:
- moi j' ai toujours battu et je battrai toujours des oeufs pour faire une omellette
- l' UNIR a toujours battu et battra toujours le CAP 2015
- le CAP 2015 a toujours battu et battra toujours le pavé jusque dans les bas-fonds

VIVE LE TOGO

 13   Tanga | Samedi, 5 Août 2017  - 9:40
  Le chef de l' etat, Mr Faure peut gerer la crise politique togolaise? Je pense NON.
Les officiers venant de Ouagadougou ne seront plus la, les israeliens ne peuvent pas operer
directement au Togo.
La jeunesse togolais est mur dans ca concience pour suivre chaque ordre des lesders de l' opposition.
MES FRERES TOGOLAIS SOYONS DECISIFS POUR LIBERER LE TOGO!!!

 12   Maximus DJITRI | Samedi, 5 Août 2017  - 6:42
  Le jour ou on impliquera la CPI au Togo et que les avocats togolais seraient pret a deposer directement des demandes d inculpation pour crimes contre l humanite a l endroit des officiers et pontes du regime qui donnent des ordres a l armee a tirer a balles reelles et a maßsacrer certains togolais qui ne sont pas de leur ethnie illegalement majoritaire ds l armee, le jour on aura un debut de changement.

C est la le veritable noeud du probleme togolais. Et cela vous est explicitement repeter sur ce site a longueur de journee par des individus comme Gnarou; Jack le 1; Emefa; et consorts.

Le langage de la violence et de la confiscation tribale , criminelle, violente et volontaire du pouvoir est clairement enoncer et soutenu ici par ces gens qui st en fait des pontes du regime militaro-tribal togolais.

Je ne comprends pas pourkoi les opposants togolais n ont toujours pas encore capter ce message et imaginer une strategie consequente.

 11   mimi | Samedi, 5 Août 2017  - 2:56
  Comment Forcer la main au Pouvoir à aller vers une « transition politique » OU les REFORMES?
Pour moi c'est par la force ou par la mobilisation populaire.
Pouvons nous utiliser la force? C'est possible.
Mais utilisons ce qui est pour le moment a notre portee: la mobilisation populaire
On ne peut avoir pitie d'un peuple qui ne veut pas se liberer.
Ceux qui se disent opposants et sont contre cette forme de lutte (mobilisation), qu'est ce qu'ils proposent.
Ah! par exemple, le Car dit qu'il a la METHODE. Qu'est ce que c'est? Je crois que c'est du bluff! Le Car, saboteur de la lutte democratique
Le leader de PNP dit, chacun doit mobiliser a son niveau. L'idee n'est pas mal.
Et si dans chaque prefecture, il y a simultanement une grande mobilisation de la population...
Le peuple qui lutte pour sa liberte n'est jamais fatigue
Je voudrais ajouter que les opposants qui optent pour cette mobilisation populaire doivent tout faire pour la capitaliser en vue de la victoire finale.

 10   Amegan | Vendredi, 4 Août 2017  - 21:19
  Ah ya -t-il encore une Opposition au Togo? Ok Cap ils veulent quoi? hannnn oui la reunion Afrique -Israel s'approche il faut agiter le spectre de la violence pour tenter de se faire une peau de sante. Tous les moyens sont bon en politique et aussi surtout commencer par revivre car en 2018 les legislatives.
Mais ce CAP ira aux élections si les reformes sont operées ou il n'ira pas? il doivent diese cela au peuple.

 9   gnarou l'idiot | Vendredi, 4 Août 2017  - 21:11
  Réponse à 5-GNAROU
  Y A T-IL UN MOYEN JURIDIQUE POUR RETIRER LA NATIONALITE TOGOLAISE A CET ENERGUMENE gnarou QUI VOIT L' ANC ET SON PRESIDENT MR JEAN PIERRE FABRE PARTOUT MEME DANS SON SOMMEIL ? L'IDIOT, L' ANCIEN DEMANDEUR D' ASILE DEVENU REFUGIE PAR ACCIDENT VEUT NOUS DONNER DES LECONS. C'EST LE MONDE A L' ENVERS. gnarou HONVI, RETOURNES AU VILLAGE POUR CULTIVER LA TERRE AU LIEU DE SE CONTENTER DES AIDES SOCIALES PAYEES PAR LE CONTRIBUABLE ALLEMAND. GBEVOU BE GBEVOU, HONVI BE HONVI

 8   1299 | Vendredi, 4 Août 2017  - 19:21
  nous retenons que le lendemain le soleil s' est levé à l' Ouest et s' est couhé à l' Est

 7   Holala | Vendredi, 4 Août 2017  - 18:46
  Réponse à 6-1111
  on dit " ils ( ANC) vont battre le pavé à leur tour"
Cela signifie que dans l' impossibilité de battre l' UNIR, pour se consoler de leur défaite ils vont battre le pavé!

 6   1111 | Vendredi, 4 Août 2017  - 18:29
  Curieux, á chaque fois que l' UNIR les bat aux élections ils vont battre le pavé à son tour !

 5   GNAROU | Vendredi, 4 Août 2017  - 18:18
  Quelle sont les incidences de ces marches sur l'economie togolaise ???
Tout ce monde qui marche un jour ouvrable !!

5 ans de marches pour un pays pauvres . Meme en occident, les economies ne supoorteraient pas cette situation.
C'est pourquoi il faudrait commencer par demander les comptes aux organisateurs ....qui abusent du peuple togolais !!

Y- a -t-il un moyen juridique d'interdire l'ANC dans ce pays ??


 4   yégor | Vendredi, 4 Août 2017  - 17:25
  Rien.... !!!! Il n'y a rien à retenir. Rien de nouveau sous le soleil.

 3   Futur | Vendredi, 4 Août 2017  - 16:30
  Réponse à 2-Issifou
  Faux! Il faut intensifier ces marchés et les meetings du PNP. Que chacun fasses quelques chose dans son coin et non venir insulte les autres collègues de l'opposition. Voilà le défi est relevé que Abass Kaboua, Gerry Tama, Agbeyome et les autres aussi emboîtent''encas en faisant ces marches ou meetings. Des tonneaux vides.

 2   Issifou | Vendredi, 4 Août 2017  - 15:15
  La démocratie, les droits de l'homme, l'etat de droit etc..sont un luxe pour le TOgo, un état sans nation où la loi de la jungle prime. Ce n'est pas parce que le Togo a une constitution et des institutions calquées sur celles des vrais pays démocratiques qu'il est réellement une république démocratique. Tant que nous n'aurons pas commencé a construire une nation togolaise ces marches seront inutiles.

 1   Jack le 1 | Vendredi, 4 Août 2017  - 14:57
  Du deja Vu ET entendu .cette marche n etait pas pour ne qu ils ont laissé entendre mais pour montrer a pnp qu ils peuvent faire au dela de ce qu il a fait;si non qui peut comprendre leur descente á dekon et á agoé á. La veille de leur marche affaire a suivre


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com