Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Social et économie s’imposent à la Une des quotidiens marocains




société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 592 fois

Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur nombre de sujets notamment les évènements d’Al Hoceima, les délais de paiement des entreprises, la flexibilité de la monnaie locale et l'opération Marhaba 2017.

+Bayane Al Yaoum+ rapporte que le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a insisté sur la nécessité de respecter la loi dans le traitement des protestations à Al Hoceima et d'enquêter sur tout abus, se disant confiant en la justice pour donner corps aux orientations royales relatives au respect des garanties du procès équitable, enquêter sur toute torture présumée et pour mener l'expertise médicale nécessaire conformément aux règles juridiques universellement reconnues.


Il a exprimé son regret et sa tristesse suite aux événements douloureux, survenus, lundi dernier, à Al Hoceima et qui ont fait plusieurs blessés parmi les manifestants et les forces de l'ordre, ajoute-t-il.

Dans le même sillage, +Libération+ indique que les pouvoirs publics semblent déterminés à respecter les dispositions de l’Etat de droit dans le traitement des protestations d’Al Hoceima.

En effet, le chef du gouvernement a insisté dans une déclaration à la presse mercredi soir, sur la nécessité de respecter la loi dans le traitement des protestations à Al Hoceima et d'enquêter sur tout abus, se disant confiant en la justice pour donner corps aux orientations royales relatives au respect des garanties du procès équitable, enquêter sur toute torture présumée et pour mener l'expertise médicale nécessaire conformément aux règles juridiques universellement reconnues. Il a estimé nécessaire de mutualiser les efforts pour asseoir un climat positif à Al Hoceima, poursuit-il.

+L’Economiste+ aborde le délai de paiement des entreprises. La publication estime que ces délais « continuent inexorablement de se dégrader. Ni la loi ni les cris d’alarme des organisations patronales n’y changent rien (…) La banque centrale s’est inquiétée des conséquences de cette détérioration continue de comportement de paiement sur les TPE et PME ».

Une entreprise dont l’essentiel du chiffre d’affaires est en souffrance ne peut pas investir, ni se développer : elle finit par contaminer ses fournisseurs, explique-t-il, mettant en garde contre une « explosion de la mortalité dans la population des petites entreprises de prestation de services ».

Bien que le secteur public montre une amélioration, le secteur privé, « qui avait poussé à la réglementation des délais de paiement, ne donne pas toujours l’exemple », fait-il savoir.

Au registre financier, +L’Opinion+ écrit que le régime de change, tel que géré, jusqu’ici, par les autorités monétaires marocaines a eu le mérite de contribuer à l’atteinte d’un certain nombre d’objectifs dont, entre autres, une certaine stabilité macro-économique assise sur un maintien raisonnable du niveau des prix et du taux de change effectif.

Selon le quotidien, beaucoup d’acteurs s’accordent à dire qu’il est peut être grand temps pour le Maroc d’envisager la possibilité de procéder à une reconsidération de sa politique de change à travers le passage vers plus de flexibilité. Vers un régime de change flottant. Cette transition offrirait au Maroc l’opportunité de relever les défis de la compétitivité et éventuellement de contribuer à soutenir la croissance à moyen terme.

De son côté, +Akhbar Al Yaoum+ rapporte que le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaid a demandé le report de son exposé relatif à l'entrée en vigueur de la flexibilité du dirham devant le conseil de gouvernement tenu jeudi.

Une source gouvernementale a indiqué au journal que ce renvoi est en lien avec les craintes de la chute de la valeur du dirham et de la spéculation.

Sur un autre volet,+Al Ittihad Al Ichtiraki+ revient sur l’opération Marhaba 2017. Le quotidien affirme que l’opération d’accueil des Marocains résidant à l’étranger n’aurait pas ces moyens matériels, logistiques et humains si le Maroc n’avait pas conscience que les Marocains du monde constituent un maillon essentiel dans le processus de la construction démocratique, économique et sociale.

Les Marocains du monde ont besoin de bénéficier d’espaces adéquats pour s’établir dans leur pays, de passer d’agréables vacances avec leurs familles, sans complications avec l’administration marocaine, et de se voir offrir des prestations publiques de qualité, explique la publication.



Autres titres

Maroc politique, enfance et jeunesse au menu des quotidiens marocains 
Maroc la bousculade mortelle près d’essaouira s’impose à la une des quotidiens marocains 
Maroc social, économie et sport meublent la une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com