Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Brigitte Adjamgbo Johnson: Nous demandons au peuple togolais d'avoir confiance en nous


politique

Togovisions.com | | 8 Commentaires |Imprimer Lu : 1752 fois

Brigitte Adjamgbo Johnson, présidente du CAP 2015, lors de la conférence du 8 juin dernier, a demandé au peuple togolais d'avoir confiance en la coalition des 11 partis créée pour l'obtention des réformes et de la décentralisation.




Autres titres

Togo 5 morts à sokodé 
Togo déclaration de l'asvitto relative à la conférence de presse des ministres yark damehane et payadowa boukpessi 
Togo sokodé vit un drame 
Plus de nouvelles




 8   Amegan | Lundi, 19 Juin 2017  - 9:58
  Les togolais devraient faire comme les francais vomirent une fois de bon ces anciens fainayants politiciens de toust bord. les chasser loin loin loin. ils n'ont rien pu et ne pourront rien.

 7   F. Malonga | Lundi, 19 Juin 2017  - 0:40
  Mes chers compatriotes, voici intégralement la section #1 du 22eme Amendement de la constitution des Etats Unis d’Amérique sur la limitation du mandat présidentiel tel que ratifié le 27 Février 1951. Si nous n’avons pas la bonne formule, essayons au moins de copier ce qui à marcher ailleurs pour éviter la catastrophe à nos populations. Si ceci avait été fait en Juin 2014 l’on ne parlerait que d’une seule possibilité au président actuel (qui dirige bien sûr le pays depuis 2005) d’être encore candidat à la magistrature suprême. Le système actuel a duré plus de 50 ans et nul ne saurait prédire avec exactitude a quand l’avènement de l’alternance dans notre pays. L’amour de la patrie nous oblige à être plus pragmatique, malgré l’accumulation de plusieurs décennies de frustrations. Merci et bonne lecture

XXIIe amendement (proposé le 21 mars 1947, ratifié le 27 février 1951)
Section 1:
Nul ne pourra être élu à la présidence plus de deux fois, et quiconque aura rempli la fonction de président, ou agi en tant que président, pendant plus de deux ans d’un mandat pour lequel quelque autre personne était nommée président, ne pourra être élu à la fonction de président plus d’une fois. Mais cet article ne s’appliquera pas à quiconque remplit la fonction de président au moment où cet article a été proposé par le Congrès, et il n’empêchera pas quiconque pouvant remplir la fonction de président, ou agir en tant que président, durant le mandat au cours duquel cet article devient exécutoire, de remplir la fonction de président ou d’agir en tant que président durant le reste de ce mandat.

 6   Maximus DJITRI | Dimanche, 18 Juin 2017  - 22:2
  Ds un pays respectable laic, egalitaire et vraiment democratique on neut pas minimiser sciemment par des calculs politiques malseins les voix des habitants de la region la plus scolarisee et veritable poumon economique du pays par rapport aux voix d autres citoyens de ce mm pays n ayant meme pas la meme envergure economique et sociale.

Ca s appelle du tribalisme, du nazisme, du racisme et de la discrminitation entre les citoyens d1 mm pays.

A bas la Prefecture dAgoe Nyive et a bas le decoupage electoral tribaliste et regionaliste.

Le citoyen togolais de Pya Hodo ne vaut pas plus ou ne produit pas plus que le citoyen togolais de Lome.

Arretez de semer la division et la discrimination ds ce pays sinon on va vers un lendemain tres incertain.

 5   Parodie Politique | Dimanche, 18 Juin 2017  - 18:43
  1) Fabre nous demande de prendre nos responsabilité
2) Adzamagbo nous demande de leur faire ENCORE confiance. Pardon, pendant combien d' années encore?

Des deux qui devons-nous prendre au sérieux ?

 4   Jack Le 1 | Dimanche, 18 Juin 2017  - 17:22
  Cette dame que vous voyez sur vos écrans a tous les mots dans sa bouche 👄,On a entendu beaucoup avant et après l élection de 2015.je me demande comment elle a pu prendre la tête de la cdpa.

 3   GNAROU | Dimanche, 18 Juin 2017  - 17:3
  On ne quemande pas la confiance !! C'est quelque chose de naturel qu'on accorde ou pas !!
En politique, une fois perdue , on la perdue !!

Une prostituée qui vous demande votre confiance!! C'est la situtaion de notre opposition.

 2   jjk | Dimanche, 18 Juin 2017  - 16:25
  Réponse à 1-ahoulanto
  Compare d abord Mme Adjamagbo et ta maman si elles sont les même d abord
si ta maman avait fait de bonne études elle serait devant la scène politique

 1   ahoulanto | Dimanche, 18 Juin 2017  - 14:25
  tsrrrrrrrrrrrrrrrrr confiance en ki?
bande d escrot de menteurs
vous les ahoulanto la c la bouche seulement des ke ca commence vs detales comme des lapin
bande de voleurs


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com