Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:04:18 AM Lundi, 18 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Chronique de Kodjo Epou : Trump se noie


politique

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 1415 fois



Après l'élégance – inouïe – et l'aura – immense – du classieux Barack Obama, l’ubuesque Donald Trump catapulte tout et tout le monde dans un paléolithique politique, une impressionnante bouffonnerie qui couvre de honte la grande nation américaine. Faute de réaliser sa promesse de régler, seul, tous les ennuis de la planète, le milliardaire se met à dos le monde, s’avoue vaincu et se noie. Pire, à l'oeuvre, il se laissera même prendre en flagrant délit d’obstruction à la justice. Gravissime délit. Ici. Combien de temps durera-t-il encore, le chaotique Bureau Ovale Trump?

Par Kodjo Epou

Nous avons entendu, pendant la période fiévreuse de la présidentielle de Novembre, quelques flatulences enchantées, lâchées çà et là, donnant à renifler un parfum d'optimisme: le businessman va redonner à l’Amérique sa grandeur (make America great again). Le mythe n’a pas tardé à se défaire, laissant place à une réalité troublante à bien des égards pour les Américains et pour le monde: Trump n'est pas compétent pour le poste qu'il a atteint après avoir construit sa campagne sur le racisme, le sexisme, la xénophobie, le deni des différences, le tout sur font d'un autre slogan populiste "America first". Il aura fallu à peine cinq mois, pour comprendre que les Américains se sont drôlement et, sans doute, profondément trompés. L'homme, très vite, a montré ses limites mais a cru pouvoir manipuler l’opinion, tel un maraîcher ses sacs de pommes de terre. Peine perdue! Il n'y a d'enthousiasme en sa faveur que parmi les nostalgiques du Ku klux klan.

Trump, président, est plutôt une véritable source de nervosité sociale - presque d'angoisse nationale - une face rubiconde et réjouie, qui a commis la bourde, par un discours sacrément confus, de retirer l'Amérique du traité de Paris sur le réchauffement climatique. Tollé mondial, avec un relief particulier chez lui, à domicile. Son homologue Français, de manière élégante, a exploité cette gaffe extrême de Trump pour doper, avec réussite, son propre leadership. Dans une mise au point, en Anglais, Macron a presque mis en garde un Trump partout isolé en qui les Européens, les British en tête, voient beaucoup plus un bouffon inculte, un démagogue cinglé qu’un vrai leader du monde libre. Pour nous qui le subissons, il s’agit d’un homme sans aucune sensibilité ou grandeur morale.

Si les républicains ne lui coupent pas vite ses ailes défectueuses, l'indélicat milliardaire, tel un touriste ivre, continuera de tourner en ridicule la Grande nation américaine à la face du monde. Après ses premiers mois passés à la Maison Blanche, Trump s'est révélé un cerceuil politique qui ne peut rien rapporter de bon au parti conservateur pendant les prochaines échéances électorales. Il fait plus peur aux Américains qu'il ne leur donne la garantie qu'il est un grand leader, garant de la sécurite et des valeurs fondatrices de la fédération.

Qui peut oublier que ce clown s'était violemment attaqué à des gens respectables comme John McCain, Mitt Romney ou encore Barack Obama. Il avait poussé l’ignominie jusqu'à renier à ce dernier, un président en fonction, sa naissance en terre américaine, donc sa légitimité et son patriotisme. C'est cet homme impulsif maniant à souhait son curseur entre la désinvolture, l'irrévérence et l'ignorance, qui est aujourd’hui pris la main dans le sac, lourdement soupconné d'être un conspirateur, de connivence avec les Russes pour brasser des affaires obscures, probablement juteuses pour son empire. A malin malin et demi! Celui qui réclamait à tue-tête le certificat de naissance de Barack se dévoile: une figure douteuse, antipatriotique, prête à des alliances secrètes pour se donner de la surface, matérielle et politique. Par les temps qui courent où le monde civilisé s'arrache les cheveux face à l'idéologie satanique d'ISIS financée par le Qatar et l'Arabie Saudite, face à des diables comme Kim Jong-Un qui cherchent à se doter de l'arme nucléaire, Trump s'est entouré d'une équipe de novices, d'une "collection de charlatans", d'individus sans substances diplomatiques n’ayant qu'un sens incohérent et bizarre des relations internationales.

L'insolite, des fois, fascine. D'où cette élection, elle aussi insolite, d'un Trump instable, sulfureux, brouillon, sciemment provocateur qui fait de la grande Amérique un pays à la risée du monde. Il est très peu probable que la confiance des Américains accompagne ce populiste archaїque jusqu'au terme de son mandat. De plus en plus de voix se font entendre pour demander que ce personnage soit relevé du poste de Commandant-En-Chef. N'est pas président qui veut!

Kodjo Epou

L'AUTEUR
Kodjo Epou
Washington DC
USA


Autres titres

Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com