Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Le Point de Kodjo Epou : Que de temps perdu en suspenses bidon!


politique

iciLome | | 15 Commentaires |Imprimer Lu : 3513 fois

On les connaît égocentriques, peu innovatifs, aptes à de lourdes erreurs, méfiants les uns des autres, réfractaires aux compromis, pas très friands de « success stories », parfois chasseurs de perdiem. Ils sont aujourd’hui, les opposants au régime du RPT/UNIR, dos au mur. Très affaiblis. Et vont devoir, pour montrer qu’ils peuvent encore être dignes d’intérêt, reprendre du poil de la bête. C’est le seul moyen, pour eux, de se refaire une image, de recouvrer la confiance perdue.

Par Kodjo Epou

L’opposition togolaise semble avoir fait son temps. Les intempéries ayant été trop rudes, les errements trop longs. Elle a plus que besoin d’un renfort, d’une jeunesse engagée avec sa fougue, son impatience, ses envies, son audace. Avec aussi sa rage de vaincre l’hydre et son obsession de réinventer la société togolaise. L’inventaire des choses à (re)faire, (re)construire et/ou refonder est herculéen. L’opposition cherchera-t-elle, partout où elle peut les trouver, ces hommes de notoriété capables de lui donner du souffle, d’aider à élever un rempart aux pratiques claniques du pouvoir? Dans l’opinion, elle n’est créditée ni d’une réelle volonté de compromis sur les principes ni d’une réputation d’intégrité nécessaire à l’avènement d’une Renaissance au Togo.

Cette opposition ne peut plus picorer de-ci de-là des quarts de victoires illusoires. Elle doit cesser d’être ce courant d’air saisonnier qu’elle est depuis un temps, pour se donner du contenu ou, a défaut, disparaître. Ceci d’autant plus que nos opposants ne sont plus, au vu de leurs performances, ceux que le peuple attend. Les Togolais veulent, avec eux ou à leur place, des hommes et des femmes capables d’assener au régime failli un message clair, net et précis, un message d’ouverture, d’espoir, d’espérance aussi et surtout d’audace.

Le temps presse, les urgences s’accumulent. Et la colère du public est très palpable. Partout. Cette colère doit être écoutée. Le pouvoir, rompu dans l’arnaque, reste sourd. Et, pour la dépasser, la contenir avant qu’elle ne dégénère, un dialogue vrai et un débat citoyen s’imposent. Au lieu de forcer cette voie en exploitant à son profit, par des démarches politiques sophistiquées, la déconfiture sociale, ces opposants restent tapis dans les généralités, dans les « starting blocks » d’hypothétiques élections législatives et locales perdues d’avance. Aurait-on affaire à des hypocrites au mental tordu, à la conscience vide qui veulent eux aussi leur panse toujours bien remplie? Pour redorer son blason et survivre, cette opposition doit finir ses palabres de novices et conciliabules émaillés d’apartés conspirateurs. Elle doit déballer une feuille de route commune à mener à bout en choisissant des voies claires, portées à la connaissance de tous, même si la tâche parait autant compliquée que les douze travaux d’Hercule réunis. Les élections ne peuvent pas être en tête de liste des priorités, sauf si elles sont assorties de conditions coercitives qui les ramènent au standard International.

Quel scrutin l’opposition peut-elle gagner quand la fraude l’attend dans les urnes, quand les règles du vote lui sont hostiles faisant d’elle une marionnette, et quand elle n’a même plus la garantie du soutien populaire indéfectible qui lui était accordé aux lendemains de la mort d’Eyadema? Entre elle et le peuple a pris place, petit à petit, un divorce mou, un doute certain sur ses réelles capacités à exorciser la domination du RPT. Trop éclatée, trop figée dans l’immobilisme. Difficile pour elle, dans ces conditions, de pouvoir tenir la tête d’affiche. Une position arrière-garde semble mieux seoir à son état de sclérose avancée? Elle aurait dû, si l’intérêt général était sa première préoccupation, se trouver un palliatif, pourquoi pas, se faire substituer par une nouvelle vague plus vigoureuse, plus créative. Il n’est plus possible de nous faire avaler des entourloupes comme celle qui insinue que « lorsqu’on crée un parti politique c’est pour aller à la conquête du pouvoir ».

Une pure théorie. De surcroît hors contexte, qui explique la multiplicité effarante des candidats de l’opposition à chaque élection. Soutenir une personnalité indépendante ou d’un autre parti mieux placée, mieux outillée pour le job n’a jamais été leur chose. À en croire les tuyaux crevés lancés souvent par des médias en mission, aussitôt relayés par les sots qui les répandent, tout cela est signe de bonne santé démocratique. Quelle créativité dans l’arnaque! Au Togo, on a fait tourner en bourrique le concept même d’opposition; on l’a sapé; on l’a miné. Tellement et si longtemps que l’ascension fulgurante, ces derniers temps, du leader du PNP, Tikpi ATCHADAM, est reçue avec une moue de réserve dans l’opinion, signe d’un scepticisme généralisé, inapaisable.

Le marasme de l’opposition togolaise n’est plus à démontrer. Alors que la RENAISSANCE du Togo ne peut plus attendre. Advient alors la question: quelle solution de remplacement faut-il trouver à cette opposition? Les regards se tournent vers la société civile. Y en a-t-il, à tout le moins, une d’ambitieuse dans notre pays? Certainement! Sous d’autres cieux, les organisations de la Société civile et de la Diaspora, toutes divergences rangées, tous différends tus, ont pris le devant de la scène, en parfaite symbiose, pour relever leur pays. Au nom de ce qui compte le plus: LA PATRIE.


Kodjo Epou

L'AUTEUR
Kodjo Epou
Washington DC
USA


Autres titres

Togo awa nana promet une surprise aux togolais 
Togo la cmad soutient la manifestation du pnp 
Togo c’est confirmé, unir sera dans les rues le 19 août avec le pnp 
Plus de nouvelles




 15   jjk | Dimanche, 4 Juin 2017  - 11:4
  j invite toute bonne volonté a me montrer comment faire pour porté plainte contre x au niveau international
je voulais essayer voir avec l affaire des incendies des 02 grands marchés du Togo
j invite également touts la les population des pays de la C E D A O a s opposer aux observateurs de la C E D A O dans vos pays pendant les prochaines élections car ces gens qui viennent dire le contraire de ce qu ils vont vu et dans peut de temps il y aura des pétitions qui vont circuler dans tout les pays membre de la C E D A O pour la dissolution de cette institution
Ne refuser pas de Signer c est pour l avenir de nos enfants

 14   jjk | Dimanche, 4 Juin 2017  - 10:54
  Réponse à 1-GNAROU
  Comme tu ne connais pas les notions de paix je te les cites
la paix c est de se soigner normalement
c est de manger a sa fin
c est d avoir une justice équitable
c est d avoir une bonne démocratie limitation de mandat
Voici quelques notion de paix idiot

 13   Kèfèyi-Kassou | Mardi, 23 Mai 2017  - 12:21
  Réponse à 8-Quarcoo
 
"IL AURAIT S'AGIT D' UN CHEF D' ÉTAT AFRICAIN QUE DES INSULTES À SON ENDROIT FUSERAIENT DE PARTOUT !!!!!!"

Au Togo c'est notre spécialité. Même les analphabètes veulent invectiver.
Comme Kodjo Epou.

 12   Kèfèyi-Kassou | Mardi, 23 Mai 2017  - 12:14
  Réponse à 6-X. Dilish
 
Kodjo EPOU, quand il était au Togo, était un vaguemestre au ministère.
On a tenté d'en faire un attaché de presse, sans aucun succès. Nul.
On a tenté tout pour le récupérer mais, rien. Taré. Il ne sait rien faire.
Voilà nos "références" au Togo.
Réfugié économique là où il est, il est subitement devenu un moraliste.
Du courage à Kodjo Epou.

 11   YAKAME | Mardi, 23 Mai 2017  - 12:4
  Réponse à 3-YAKAMÈVIO
 
"Au pays de Macron on ne tue pas, on ne musele pas, le resultat élections chez MACRON est connu le soir des élections ! Tu m'écoute GNAROU ? Mais au pays où la dynastie règne c'est à dire au pays des GNASSINGBE les résultats sont connus avant les élections.
GNAROU tu es vraiment TOULOH KIMENLENG SOUSSOH, comme l'a dit l'autre"

Les Français ne sont pas arrivés à ces résultats sur un coup de bâton magique.

La dynastie des GNASSINGBE règne et régnera encore longtemps, très longtemps sur le Togo.
Et si tu n'es pas contant, les murs sont encore là, puisque c'est par les murs que vous franchissez les frontières après avoir troublé la tranquillité des citoyens.


 10   Etiame | Dimanche, 21 Mai 2017  - 0:49
  Aujourd’hui, il n’y a pas d’opposants à l’intérieur du Togo. Tous les politiciens au Togo sont des chasseurs de per diem ! Les chômeurs (les retraités, les cadres aigris, les démarcheurs de conscience, les vendeurs d’illusion, les doubles vendeurs de terrain, les beaux crieurs) sont rangés dans l’opposition, les mesquins sont dans le parti Etat. Jean Pierre Fabre sait de quoi je parle. Combien de valises contenant des millions de nos francs CFA n’a-t-il pas reçu de Faure Gnassingbé ? Il est devenu un dicton dans le cercle restreint du régime : « Quand Jean Pierre Fabre commence par battre le pavé et crie sur les medias, c’est qu’il est à court d’argent et on doit faire quelque chose. »

Je connais le député de l’ANC, Adjor de la préfecture de l’Avé, chez Antoine Epou. Ce monsieur est « un vrai opposant » qui fut démarcheur de terrain dans son village. Aujourd’hui députe, il a pu s’acheter un demi lot de terrain à Ségbé-Adidogomé et y a construit une petite villa sans rien foutre aux élus de l’Avé ! Finalement à quoi bon d’élire ces « gueulards » de la rue, ces vendeurs d’illusions devenus « ventrocates » à l’assemblée nationale au nom de l’aspiration au changement et la démocratie au Togo ?

 9   5555 | Samedi, 20 Mai 2017  - 21:4
  alors qu' ils trembalaient eux-mêmes certains ont fait croire que le régime en place tremble quand ils se livrent à leur parodie politique á la plage Ibis ou à Akassimé

 8   Quarcoo | Samedi, 20 Mai 2017  - 19:36
  LU POUR VOUS.
( Publié sur Yahoo.fr actualités
____________________
Panique à Bruxelles. A quelques jours de l’arrivée dans la capitale belge de Donald Trump, l’organisation du sommet de l’Otan a une crainte : que le président américain ne tienne pas le rythme soutenu des débats. Selon «Foreign Policiy», les chefs d’Etat ont donc reçu la consigne de limiter leurs interventions à «deux à quatre minutes». «C’est comme s’ils se préparaient à recevoir un enfant : quelqu’un avec une faible capacité d’attention, avec un caractère et qui n’a aucune connaissance sur l’Otan, aucun intérêt pour les questions de politique en profondeur, rien», a assuré une source au mensuel. Selon ce même indiscret haut placé, «les gens ont peur de l’imprédictibilité» de Trump, et craignent «qu’il dise tout ce qui lui passe par la tête –ou qu’il le twitte».
_____________________
IL AURAIT S'AGIT D' UN CHEF D' ÉTAT AFRICAIN QUE DES INSULTES À SON ENDROIT FUSERAIENT DE PARTOUT !!!!!!

 7   Togolaiseries | Samedi, 20 Mai 2017  - 19:23
  LE RPT EN SON TEMPS A DÉNIGRÉ FEU SYLVANUS OLYMPIO
L' ANC EN SON TEMPS A DENIGRÉ GILCHRIST OLYMPIO
__________________
Avant la découverte de Wacemgate et après avoir su secrètement encaisser des centaines de millions sans justificatifs les auteurs, de faux héros se sont rapidement autoproclamés vrais opposants sur les médias

Quelle habileté dans le vice et la corrumption !!!!!

IL FAUDRA ENCORE GILCHRIST OLYMPIO POUR VOUS OUVRIR LES YEUX !!!!!

C'est à croire que certains comme Le Vrai Jay Bon Jeu ( autoproclamé "vrai" lui aussi) n' aiment pas la vérité.

Le Vrai Jay Bon Jeu ( autoproclamé "vrai" lui aussi) et ses amis LES EVINCEURS EVEINCES DE L' UFC....ils méritent bien de marcher le samedi, d' humer la poussiére de charbon et d' argile....#

REPROCHE-T-ON A GILCHRIST DE TROP DIRE LA VERITÉ??????????

Si oui, donc vous méritez bien les menteurs et autres chasseurs de perdiem comme vrais opposants !!!!!!
_____________
Chaque peuple mérite les gouvernants qu' il a dit-on et moi d' ajouter " Chaque opposition ne mérite-t-elle pas les Chefs qu' elle a ?

 6   X. Dilish | Samedi, 20 Mai 2017  - 19:14
  Dixit:
".... des hommes et des femmes capables d’assener au régime failli un message clair, net et précis, un message d’ouverture, d’espoir, d’espérance aussi et surtout d’audace."
_____________________
Epou cela fait vaiment longtemps que tu as quitté le Togo car cela sonne un peu la vengeance or le peuple veut se réconciler avec lui-même. Réconcialiation ?
En dit long le comportement très courtois, très citoyen des togolais les uns envers les autres pendant les élections 2015-

 5   GNATEPE | Samedi, 20 Mai 2017  - 18:26
  Réponse à 3-YAKAMÈVIO
  Eyadéma a dit: Togolais mon frère, togolaise ma sœur, si nous ne savons pas nous y prendre, nous allons reculer cent ans en arrière.
Il renchérit: le mensonge se lève tôt loin avant la vérité qui finit par le rattraper et le dépasser.

Toutes ces prophéties se réalisent et se succèdent. Que Dieu nous donne longue vie pour continuer à les vivre comme les révélations que Epou nous a faites

 4   GNATEPE | Samedi, 20 Mai 2017  - 18:24
  Réponse à 3-YAKAMÈVIO
  Eyadéma a dit: Togolais mon frère, togolaise ma sœur, si nous ne savons pas nous y prendre, nous allons reculer cent ans en arrière.
Il renchérit: le mensonge se lève tôt loin avant la vérité qui finit par le rattraper et le dépasser.

Toutes ces prophéties se réalisent et se succèdent. Que Dieu nous donne longue vie pour continuer à les vivre comme les révélations que Epou nous a faites

 3   YAKAMÈVIO | Samedi, 20 Mai 2017  - 17:41
  Réponse à 1-GNAROU
  Au pays de Macron on ne tue pas, on ne musele pas, le resultat élections chez MACRON est connu le soir des élections ! Tu m'écoute GNAROU ? Mais au pays où la dynastie règne c'est à dire au pays des GNASSINGBE les résultats sont connus avant les élections.
GNAROU tu es vraiment TOULOH KIMENLENG SOUSSOH, comme l'a dit l'autre

 2   sen | Samedi, 20 Mai 2017  - 14:22
  pour une fois je suis d'accord avec Epou. L'opposition est aux abois et a perdu les repers. Faure peut desormais aller en route libre sur l'autoroute de la politique togolaise. A quand une oppostion forte et responsable? Nous sommes fatigués. A quand un leader charismatique pour cette opposition?

 1   GNAROU | Samedi, 20 Mai 2017  - 5:11
  Tous CORROMPUS ! Societé civile comme opposition.
Le peuple a choisi ceux qui sont au pouvoir . La preuve est cette paix sociale qui regne au Togo!!.
En y reflechissant un peu, je me demande pourquoi tu ne descends pas sur le terrain comme un certain MACRON et prendre le taureau par les cornes ???


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com