Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Réformes politiques : Onze partis politiques de l’opposition togolaise interpellent le Président de l’Assemblée nationale et les Députés


politique

iciLome | | 31 Commentaires |Imprimer Lu : 3726 fois

Les partis membres du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) et ceux du groupe des six demandent aux députés de saisir l’opportunité que leur donne la Cour constitutionnelle pour mener à bien l’examen de la proposition de loi portant révision constitutionnelle, déposée par l’ANC et l’ADDI. Lecture !

Lomé, le 16 mai 2017



CAP 2015 regroupant cinq partis politiques :

ALLIANCE NATIONALE POUR LE CHANGEMENT (ANC)

CONVENTION DEMOCRATIQUE DES PEUPLES AFRICAINS (CDPA)

LES DEMOCRATES SOCIALISTES AFRICAINS (DSA)

PACTE SOCIALISTE POUR LE RENOUVEAU (PSR)

UNION DES DEMOCRATES SOCIALISTE TOGO (UDS-TOGO)

LOME



Groupe de six partis politiques :

L’ALLIANCE DES DEMOCRATES POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL (ADDI)

LES FORCES DEMOCRATIQUES POUR LA REPUBLIQUE (FDR)

LE MOUVEMENT CITOYEN POUR LA DEMOCRATIE ET LE DEVELOPPEMENT (MCD)

LES DEMOCRATES

LE PARTI DES TOGOLAIS

LE TOGO AUTREMENT

LOME



A

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,

Mesdames et Messieurs les Députés

LOME





Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés,

Par décision N° C-001/17 du 22 mars 2017, la Cour Constitutionnelle du Togo, demande à la Commission des lois de l’Assemblée nationale de reprendre l’examen de la proposition de loi de révision constitutionnelle, suspendu le 05 août 2016, en vue « d’adopter son rapport et le déposer sur le bureau de l’Assemblée Nationale pour être soumis à l’Assemblée plénière ». Les onze partis politiques listés ci-dessus et signataires de la présente se félicitent de cette décision qui répond pleinement aux aspirations des Togolaises et des Togolais.

C’est donc pour l’ensemble des populations togolaises une bonne nouvelle que la Conférence des Evêques du Togo (CET), dans sa « Lettre Pastorale à l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance du Togo », considère comme « une nouvelle opportunité pour l’Assemblée Nationale de se pencher, une fois encore, sur la question des réformes ». La Conférence des Evêques du Togo, « afin de permettre à cette initiative d’aboutir enfin à un dénouement heureux, (…) invite toute la classe politique à la saisir pour opérer les réformes attendues par le Peuple, notamment la limitation de mandat et le mode de scrutin présidentiel. »

Dans quelques jours, la proposition de loi de révision constitutionnelle, objet de la Décision de la Cour Constitutionnelle, sera soumise à la Plénière de l’Assemblée nationale, après les travaux de la commission des lois.

CAP 2015 et le Groupe des six partis politiques considèrent qu’il s’agit d’un moment historique à saisir pour contribuer à un début de règlement de la question des réformes. Ils en appellent au patriotisme et à l’esprit de responsabilité de tous les Députés, par-delà leur appartenance politique, afin que la proposition de loi de révision constitutionnelle soit adoptée dans le respect de l’Accord Politique Global (APG). La survie du Togo en dépend.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, les assurances de notre considération distinguée.



Ont signé :

CAP 2015

Pour l’ANC :

Pour la CDPA :

Pour les DSA :

Pour le PSR :

Pour l’UDS-TOGO :



Groupe des six partis politiques

Pour l’ADDI :

Pour les FDR :

Pour LES DEMOCRATES :

Pour le MCD :

Pour LE PARTI DES TOGOLAIS :

Pour LE TOGO AUTREMENT :



Autres titres

Togo les conducteurs de taxi-moto menacent d'envahir le siège de l'assemblée nationale 
Togo nicolas lawson prévient faure gnassingbé 
Togo réformes politiques : une lecture de jean kissi qui ne passera pas inaperçue 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 31   CAP 2 mil X | Dimanche, 21 Mai 2017  - 14:40
  Rappel historique:
LE RPT EN SON TEMPS A DÉNIGRÉ FEU SYLVANUS OLYMPIO
L' ANC EN SON TEMPS A DENIGRÉ GILCHRIST OLYMPIO

 30   tedlesaint1 | Vendredi, 19 Mai 2017  - 19:22
  Quel sera le sort de la proposition de loi déposé par les députés de l'ANC et d'ADDI sur la table du parlement? C’est la question qui est au bout des lèvres de certains journalistes et analystes de la scène politique togolaise. A bien voir cette proposition de loi ne fera pas longue feu, tout simplement parce que le statu quo est toujours de mise au parlement depuis que le projet de loi du gouvernement avait été rejeté par les députés de la majorité présidentielle. La majorité a aujourd'hui les yeux tournés sur les travaux de réflexion du Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l'unité nationale (Hcrrun) alors que les députés de l'opposition au parlement pensent encore ramener la constitution de 1992. Les assises du Hcrrun ont bien montré qu'il faille aller au-delà de la constitution de 1992 et de celui de 2002. Il n'est pas du tout étonnant de constater que les uns et les autres campent sur leur position. Ce n'est pas les invectives et les déclarations tapageuses d'un regroupement de partis politiques qui changera quelque chose. Nul n'ignore à la plénière les décisions se prennent à la suite d'un vote et dans ce cas c'est la majorité qui à la main.

 29   Diaz Tokoin | Vendredi, 19 Mai 2017  - 11:32
  Réponse à 4-GNAROU
  On n'aura que du jus de chaussette d'une léthargie rampante Faure qui s'installe dans le pays, c'est un encombrant tonneau vide, un muscle armée jusqu'au dents mais monté sur deux brindilles que t'appelle "clairvoyant"...

Le populisme a encore un ressort solide parmi les gens à l'esprit étriqué et faible comme toi qui croient fort qu'il faut se mettre sous l'ombre du plus fort...sauf qu'il vous fait le rappel constant de sa dictature qui n'est jamais bien très loin...

Dans une démocratie, les partis politiques aident à la concurrence des idées...mais dans une dictature ça sert à la béquille et c'est à qui mieux mieux...avec une propagande qui passe les grille de lomé 2...

Dans cette proposition, l'histoire retiendra beaucoup de chose, le peuple saura qui est patriote...ce sera l'occasion de voir et on verra si le vernis brillant s'écaillera sur le groin des porcs du rpt/unir...

Et si ce n'est pas pour ce coup ci, et bien viendra un jour où les lampions de la fête finiront par s'éteindre...

Faites passer le message, Diaz Tokoin

 28   Diaz Tokoin | Vendredi, 19 Mai 2017  - 11:18
  Réponse à 18-Pardon
 

Partout où il y a une dictature, on ressent le triomphe de la médiocrité partout, la promotion du népotisme, la corruption encouragée, la prolifération des réligions de tout poil, la précarité et une misère moyennâgeuse...sans compter des tas d'atrocités insoutenables.

Le Rpt/Unir cherche à inventer un modèle pour sa survie à la lisière de la démocrature ( l'occasion à saisir pour dilapider et procéder à l'évasion de nos deniers par milliards...) mais se heurte à la dure réalité du monde en pleine mutation, de demande de changement et évite de céder à la demande de démocratie de la masse écrasante du peuple...

Des amateurs médiocres RPT/UNIR qui se cherchent encore et encore et ce, pour longtemps encore

Faites passer le message, Diaz Tokoin



 27   Tarsier de Kodjoviakopé | Vendredi, 19 Mai 2017  - 8:41
  j' espére qu' il ne feront pas comme Fabre etqu' il publieront la réponse aussi

 26   Letogo È Béni | Vendredi, 19 Mai 2017  - 8:24
  Réponse à 20-Le Diable
  ils se sont autoproclamés opposants d' abord. Ensuite ils se sont rendus compte qu' ils ne sont pas à la hauteur. Ils sont loin de pouvoir honorer les promesses mirobolantes faites á grands cris aux populations pendant les élections.

ILS SE VOIENT OBLIGLÉS DE FAIRE QUELQUE CHOSE POUR JUSTIFIER LEUR POSITION D' OPPOSANTS....

 25   1111 | Vendredi, 19 Mai 2017  - 7:15
  Réponse à 2-Eveil Mondial
  Dixit:
" Quand aux opposants, ils doivent aller à l'école des opposants Burkinabè .."
_______________
et pourtant les " 2 Francis + 1 Albert " annoncés á grand bruit par un des zopozans descendants de colons leur ont donné des cours en science po pendant le colloque anti-Indépendance !!!!!!!


 24   Guindua Agbolenu | Vendredi, 19 Mai 2017  - 7:8
  Réponse à 23-Djom Béléi
  tu te trompes!

Ce que El Niño ne sait pas ou n' a pas vu ne peut ni exiter ni avoir existé!

Même la discussion sur l'élection aux USA où une intervention de la Russie est soupconnée ne lui dit rien!

 23   Djom Béléi | Vendredi, 19 Mai 2017  - 7:3
  Réponse à 5-El Niño
  Dixit:
" La seule nuance à mes yeux, en France on ne voit jamais les militaires fuir avec les urnes."
_________________
tu as raison, ils font tout en cachette et on ne les voit pas!




 22   A fesser ! | Vendredi, 19 Mai 2017  - 5:52
  Réponse à 14-ui au parlement j'ai v
  On doit les fesser au mat comme les élèves nullards du CP1 des écoles !

 21   Fabrehonvi-GN | Vendredi, 19 Mai 2017  - 5:50
  Réponse à 5-El Niño
  Oui , ils apprennent à faire des lettres fabristes comme des écoliers du CP1, les voyous !

 20   Le Diable | Vendredi, 19 Mai 2017  - 5:49
  Réponse à 14-ui au parlement j'ai v
  Oui ils sont plus cons que la queue du diable ! Des azui yeyino !

 19   Damnation ! | Vendredi, 19 Mai 2017  - 5:47
  Réponse à 15-Le Vrai Jay Bon Jeu
  Oui , qu'avons-nous fait à Dieu pour mériter une opposition si conne ?

 18   Pardon | Vendredi, 19 Mai 2017  - 5:45
  Réponse à 14-ui au parlement j'ai v
  Les sornettes du posting 14 font rire les lézards !
Onze partis politiques dont neuf n'ont de nom de partis que pour amuser la galerie, puisqu'ils n'ont que 700 militants, tous réunis!...
Alors, les 11, formant une équipe de football qui sera battue par 11 buts à zéro, ne peuvent pas être un peu intelligents ? Lors du vote au Parlement du projet de lois sur les réformes, le résultat du vote sera le suivant :

OUI : 20 députés
NON : 65 députés
Abstention : 6 députés
Conclusion : projet de loi rejeté !

Il faut être con comme le derrière d'un singe qui apprend à faire des lettres, pour présenter ce projet de loi sur les réformes... à moins que les 11 malheureux ne s'alignent sur la position de UNIR !

Bon Dieu, qu'avons-nous fait à Dieu pour mériter une opposition si conne ?

 17   Julsto | Vendredi, 19 Mai 2017  - 5:29
  À l'assemblée nationale l'opposition a toujours voté contre les texte du pouvoir ou s'abstient. Elle introduit un texte et veut forcer la main à la majorité . Sachant très bien d'avance que ça ne passera pas. Il fallait y penser avant en agissant en conséquence . Malheureusement au Togo c'est plutôt l'opposition qui a l'arrogance que devrait avoir la majorité

 16   Cresus | Vendredi, 19 Mai 2017  - 5:22
  Réponse à 4-GNAROU
  L'enculé se fait passer pour GNAROU !!! Hihihihihihihi....

 15   Le Vrai Jay Bon Jeu | Vendredi, 19 Mai 2017  - 0:28
  Réponse à 2-Eveil Mondial
  Mea culpa..
c'est Jay qui A repondu au POSTING #2 et non comme expose' ici le posting # 14..

Erratum Est....

Hiiiiiiiiiiii..
Jay

 14   ui au parlement j'ai vote | Vendredi, 19 Mai 2017  - 0:25
  Réponse à 2-Eveil Mondial
  La question etait de savoir :
si Ces "parlementaires/Deputes..Putes.." du parti Unir combine'au rpt. sont .."vote's " par leur population regionale, etc, et.... representent .. et donc transmettent au Parlement togolais , la volonte' de la majorite' de leur pupulation pour qui ces deputes sont sense' travailler pour...
ou bien ils, ces deputes s'enfoutent du "desiderata" de leur population ???
Question :
Alors s'il en est ainsi pourquoi ces deputes ne sont ils pas boutes' dehors par leur population respective? ??

et ensuite viennent ils, ces depute's vers leur population pour leur rendre compte ????

par exple: Le Depute' X VIENT EXPLIQUER A' CEUX QUI ONT VOTE' POUR Lui dans sa region QUE: " AU PARLEMENT J'AI PRIS NOTE DE VOTRE SENSIBILTE' SUR LES REFORMES POLITIQUES ET QUE 67% d'entre vous SONT POUR LES REFORMES et ne voudraient t plus une confiscation du pouvoir par une famille.

et Alors-----> mr le depute' pourquoi n'avez vous pas vote' au non des 67% ???

Alors la population decide de bouter ce depute' et vote plus pour lui aux elections legislatives prochaines !
vous chississez le depute' qui lors de la campagne , vous promet representer vos Interets !!!

voila comment ceal Marche..

 13   Pardon | Jeudi, 18 Mai 2017  - 22:55
  Réponse à 10-onze quoi ?
  Pardon, passez votre chemin, vous faites la honte du Togo et de l'Afrique !

 12   LES ZIZOS | Jeudi, 18 Mai 2017  - 22:53
  Réponse à 7-Malembe
  Ils veulent que les 62 députés UNIR et les 3 députés alliés de l'UFC votent un projet de loi qui ne les arrange pas? Ils sortent d'où ces zozos ? Ma parole, ils ne comprennent rien à la démocratie !

 11   Onze farceurs | Jeudi, 18 Mai 2017  - 22:48
  Réponse à 10-onze quoi ?
  Ah, pardon, cela fait plutôt 19 ou 20 sur 91 élus! Ils sont fous comme El Niño ?

 10   onze quoi ? | Jeudi, 18 Mai 2017  - 22:45
  Réponse à 5-El Niño
  Onze partis politiques qui n'ont en tout et pour tout que 17 députés sur 91 élus ? Vous voulez rire Messieurs les 11 leaders politiques des 11 partis politiques de l'opposition ? Des farceurs grandeur Nature!

 9   credo | Jeudi, 18 Mai 2017  - 22:30
  voilà la phrase que je peux relever du bavardage courrier "afin que la proposition de loi de révision constitutionnelle soit adoptée dans le respect de l’Accord Politique Global (APG)". vous avez oublié d'ajouter le mot "consensus" car les responsables des partis dits "alliés" signataires de ce tracte savent que leur principal baobab fo Chef de file de l'opposition le déteste à suffisance! si vous avez des conseils à prodiguer, ce serait plutôt à l'endroit des députés du groupe parlementaire minoritaire de l'ANC à faire profil bas devant la majorité au pouvoir! sinon, le reste, je prie de vous contenter du travail de la commission de réflexion mise sur pied par Faure Gnassingbé pour réécrire la constitution à soumettre au parlement ou à un referendum! vous autres partis extra parlementaires, ne perdez pas le temps au peuple!

 8   Le Patriote5 | Jeudi, 18 Mai 2017  - 20:9
  Le tempo est donné par la Commission de réflexion sur les réformes politiques constitués d'intellectuels rompus à la tâche qui sont à la manœuvre pour les réformes. C'est du dilatoire une autre initiative.

 7   Malembe | Jeudi, 18 Mai 2017  - 18:49
  Ne gaspillez pas votre temps à répondre au soi disant GNAROU. Laissez le nager dans son nuage. Quand il descendra ce sera tard pour lui.

 6   Malembe | Jeudi, 18 Mai 2017  - 18:47
  Ne gaspillez pas votre à répondre au soi disant GNAROU. Laissez le nager dans son nuage. Dans il descendra ce sera tard pour lui.

 5   El Niño | Jeudi, 18 Mai 2017  - 18:23
  Dixit:
" Nous avons une constitution plus solide que celle de la France, elle marche bien, pourquoi changer une équipe qui nous mènera vers l'émergence? "

@ Gnarou,
C'est certain que tu es vraiment malade en écrivant que notre constitution est plus solide que celle de la France. La seule nuance à mes yeux, en France on ne voit jamais les militaires fuir avec les urnes. Vois-tu le rapport Gnarou ?

 4   GNAROU | Jeudi, 18 Mai 2017  - 17:12
  Quelle reforme veulent ils encore mahh, l'APG est mort, le pays se dirige vers l'émergence avec un président clairvoyant. Que veut encore la bande d'AHOUNLANTO, l'opposant historique le seul qui a la crédibilité internationale est à la table du festin. Il n'y aura pas de réformes dans ce pays tant que le rapport des forces ne change pas. Les AHOUNLANTO qui veulent les réformes sont minoritaires et quand on est minoritaire on a juridiquement tort. les togolais ne veulent pas de réformes d'AHOUNLANTO, il faut que ces zoposants minoritaires le comprennent. ce pays n'appartient pas aux AHOUNLANS. La majorité ne veut pas de réformes, nous avons une constitution plus solide que celle de la France, elle marche bien, pourquoi changer une équipe qui nous mènera vers l'émergence? Nous attendons la réponse des AHOUNLANTO de ce site

 3   force tranquille | Jeudi, 18 Mai 2017  - 16:50
  Réponse à 1-San Blag
  10 %

 2   Eveil Mondial | Jeudi, 18 Mai 2017  - 16:28
  Les députés UNIR qui avaient voté contre peuvent-ils revenir aujourd'hui sur leur décision? S'ils le font maintenant, le peuple leur sera reconnaissant et l'histoire parlera d'eux comme sauveurs de cette nation. Quand aux opposants, ils doivent aller à l'école des opposants Burkinabè avant la chute de Blaise et apprendre les stratégies de lutte. En somme, les âmes de milliers de Togolais attendent de vous, Députés, satisfaction.

 1   San Blag | Jeudi, 18 Mai 2017  - 13:34
  11 partis / 110 pas mal!


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com