Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Interview : Zeus AJAVON déclare « que le temps est venu pour qu’il y ait changement…il faut écouter le peuple »


politique

- | | 27 Commentaires |Imprimer Lu : 6201 fois

Croisé en marge du colloque que CAP 2015, un regroupement de partis politiques de l’opposition togolaise, a organisé la semaine dernière à Lomé, Me Zeus Ajavon a donné son opinion sur la problématique de l’alternance politique en Afrique en général et au Togo, en particulier.

Pour lui, le temps est venu pour qu’il y ait changement dans les pays où l’alternance n’est pas encore une réalité. Il appelle les dirigeants à écouter le désidérata de leurs peuples. Nous vous proposons l’intégralité de cette interview.

Me Zeus JAVON, on vous a rencontré lors du colloque de l’opposition CAP 2015 au sujet de la problématique de l’alternance politique en Afrique. Aujourd’hui, est ce qu’on peut dire que l’alternance est toujours difficile en Afrique?

Je vous remercie. Effectivement vous m’avez croisé lors de ce colloque. Ce colloque c’est le thème qui a retenu mon attention c’est pour cela que je suis là. Donc je peux vous dire que l’alternance ce n’est pas difficile en Afrique. L’Afrique évolue, tout immédiatement, je peux vous le dire, l’Afrique évolue et il y a eu de l’alternance dans beaucoup de pays africains. A part les résistances dans certains pays comme le Togo, les deux Congo, la Mauritanie, le Gabon, il y a alternance, dans les pays anglophones, il y a eu alternance au Ghana, le Nigéria l’Afrique évolue donc ce n’est pas une difficulté d’alternance en Afrique. Il n’y a qu’un nombre résiduel de quelques pays africains qui ne veulent pas d’alternance, qui refusent l’alternance.

Dans ces pays quel est le problème ? Qu’est ce qui justifie qu’il n’y ait pas d’alternance? Quels sont les éléments qui constituent les freins à l’alternance dans ces pays ?

Après avoir réfléchi, je constate qu’il y a deux hypothèques principales qui minent justement l’avènement de l’alternance en Afrique. Les deux c’est quoi ? C’est d’abord l’hypothèque du parti qui a régenté le pays pendant longtemps. On continue de régenter le pays et l’armée, les deux mélangés. C’est la poule et l’œuf, qui est venu en premier? Vous prenez l’exemple du Togo c’est ça. L’exemple récent de la Gambie c’est bien ça. L’exemple de la Mauritanie, là où l’armée agit de façon ouverte ou l’armée simplement avec un parti politique, les deux mélangés. Ce mélange subtil empêche l’alternance. Donc je dirais cette hypothèque-là est l’hypothèque primordiale, principale qui mine l’alternance dans les pays où il n’y a pas alternance. Vous savez, la seconde hypothèque, ce sont les partis politiques d’opposition dans ces pays là. Regardez les partis politiques d’opposition qui ne se mettent jamais d’accord pour évoluer ensemble. Il y en a qui passent par derrière pour aller faire des choses nuitamment avec le pouvoir, il y en a qui lorgnent même le pouvoir et dès qu’on leur fait signe, ils n’hésitent pas à y aller. Il y en a qui font des appels de pieds carrément au pouvoir. Donc vous avez une opposition composite qui ne se met jamais d’accord pour agir ensemble; c’est la plaie des pays dans lesquels l’alternance n’existe pas. Vous voyez l’exemple du Togo et du Gabon c’est pareil, prenez l’exemple des Congo, l’opposition ne se met jamais d’accord. Regarder la RD Congo, ils ont semblé avoir une symbiose et vous avez vu ce que ça a donné. C’est ça. Cette symbiose qui est naissante n’évolue jamais. On s’en va en rang dispersé. Donc ce sont les deux hypothèques primordiales qui font qu’il n’y a pas alternance dans certains de nos pays mais il y a ensuite une troisième hypothèque, c’est le peuple lui-même.

Qu’est-ce que le peuple à avoir dans ça, si le peuple doit suivre finalement les mouvements ou de l’opposition ou du parti au pouvoir régenté forcement par l’armée ?

Le peuple est éduqué dans un sens. Le Révérend père Afognon qui a fait un exposé magistral lors du colloque, l’a dit. L’éducation qui est donnée à nos peuples est une éducation de résignation en vue de la survie. Regarde, le Togo, cela se traduit par « agbébara gnon wou kou ». C’est clair, c’est une éducation de résignation en termes de survie. On empêche toute velléité de révolte des jeunes. Les parents, ils en sont pour quelque chose, de même que les églises, les pragmatiques ils en sont pour quelque chose, tout le monde en est pour quelque chose.

Dans ce cas la réponse, le résultat, sinon l’alternance dans ces pays en Afrique passera par quoi pour ne pas parler du Togo ?

Ça passera nécessairement par le peuple qui, à un moment donné, passera justement de cette culture de résignation pour la survie et prendra son destin en main. Il n’y a que ça. Prenez l’exemple du Burkina, lorsque le peuple Burkinabé s’est révolté, les partis politiques ont du s’aligner, l’armée nationale a dû s’aligner. Donc les hypothèques qui existaient avant étaient tombées devant la loi du peuple et devant cette volonté du peuple d’atteindre ses objectifs. Donc je dis qu’on attend que des jeunes qui n’ont pas vu, qui n’ont pas connu la répression antérieure parce que lorsqu’il y a révolte et lorsqu’il y a répression, ces répressions annulent toute volonté, toute velléité de nouvelle révolte.

Mais les peuples africains ne sont pas les mêmes, n’ont pas reçu les mêmes éducations et chaque nation a son histoire, les Togolais, les Mauritaniens, les Congolais, les Gabonais ne sont pas les mêmes forcément pour agir de la même manière comme au Burkina

Quel que soit les peuples, il y a un résidu, un relent de résignation pour la survie, quels que soient les peuples. C’est plus ou moins important selon les peuples, au Togo c’est ça ou il y a une importance résignation mais dans d’autres pays c’est latent et ceux sont les parents et les églises qui nous ont habitués à ça. Pour les églises c’est la résignation devant un respect qu’on doit aux dignitaires de l’église. Le respect dû aux dirigeants et en quelque sorte c’est comme si c’était la volonté divine alors que ce n’est pas ça du tout. Regardez dans la bible, regardez dans les évangiles, regardez, à tout moment c’est la révolte devant l’oppression, regardez nos évêques au Togo ou dans d’autres pays, à chaque fois, c’est la révolte devant l’oppression mais c’est tourné d’une manière telle que nous devons obéir, respecter les dirigeants qui sont là par la force ou la volonté divine ou les principes divins et on nous prône cela, on nous rappelle cela. Cela l’emporte plus sur cette velléité de révolte. Prenez l’exemple de Saint Thomas D’Aquin, il est clair sur les boycotts. Quand vous lisez les différentes lettres pastorales vous voyez ça en filigrane qu’un pouvoir qui opprime ne peut être soutenu par les églises. Quand vous lisez les enseignements des églises, aucun pouvoir dictatorial qui avilie l’homme ne peut être soutenu par les églises. Or dans la mesure où on nous apprend en même temps la résignation, le respect à ces dirigeants, dans la mesure où les deux sont mis ensemble souvent c’est le respect qui impose la résignation, qui l’emporte sur la révolte qui doit être faite devant l’oppression.

Ce qui veut dire qu’il faut attendre jusqu’au moment où ce peuple comprenne qu’il faut se lever ?

Oui il y a toujours des leviers et des fermants qui évoluent, qui se développent, qui grandissent, il faut écouter le peuple.

Donc c’est le temps au temps ?

Je crois que dans beaucoup de pays africains, le temps est venu pour qu’il y ait changement, pour que les peuples prennent leur responsabilité en mains, pour que les choses évoluent. Je crois que le temps est venu.

Maître Zeus Ajavon, merci

C’est plutôt moi qui vous remercie


Jean-Bâptiste Attisso/Corpsdiplomatictogo.com




Autres titres

Togo jean pierre fabre: 'la rue est un espace de débat démocratique' 
Togo que se passe-t-il à bord du navire unir ? 
Togo encore un nouveau parti politique au togo 
Plus de nouvelles




 27   Verite | Lundi, 15 Mai 2017  - 19:53
  Réponse à 26-Gery
  Vrai. Tant qu'il y aura des ventrocrates.

 26   Gery | Samedi, 13 Mai 2017  - 14:40
  Réponse à 5-Trotar
  Après avoir échoué dans son machin de Sauvons le Togo il raconte encore sa vie. Que chaque togolais sache ceci: rien ne peut mettre fin à ce régime. Les opposants sudistes sont trop faux. Ils sont prêts à trahir pourvu que Faure propose a l'un quelchose. Où est gnininvi edem jojo kofigoh gilchrist Agbeyome agboyibor ekon etc. Tous sont devenus conseillers de Faure. De quoi le conseillent ils? C'est comment conserver le pouvoir contre la volonté du peuple. Ne rever pas le règne de Faure sera plus long que celui de son père

 25   KEL KLUB | Mardi, 9 Mai 2017  - 16:45
  Kpatindé a á peine quitté le Togo que nos grandes gueules nationales sortent une á une de l' ombre....

 24   tedlesaint1 | Mardi, 9 Mai 2017  - 12:7
  Il faut du sang neuf dans la classe politique de l'opposition togolaise, les personnalités comme maitre Zeus Ajavon ont fait leur temps et ont montrés clairement leur limite dans leur manière de faire la politique. Tout ce qu'ils peuvent encore proposer n'est que du réchauffé. Il faille clairement que une certaine classe politique abandonne la mentalité des années 90, cette mentalité insurrectionnelle est révolue, la rue n'est pas une solution pour apporter l'alternance politique au Togo. En 2012 le collectif sauvons le Togo (CST) a su mobiliser les foules à Lomé et pousser le régime dans ses retranchements mais à l'arriver qu'est-ce que certains politiciens ont fait de cette mobilisation ? ces politiciens par leur arrogance ont galvaudé cette opportunité et quelques temps après on revient nous parle de faire tout pour amener le régime à faire les réformes. La population n'est pas dupe et sait où se trouve son intérêt.

 23   Tonton Lebon | Mardi, 9 Mai 2017  - 12:4
  Réponse à 17-100 Mil-lions
  C'est juste une question d'inattention, c'est le cas de "Mon gnarou" au lieu de monsieur gnarou. Seuls les tarrés comme vous s'épaulent sur des trucs négatfs.

 22   Pyramide | Mardi, 9 Mai 2017  - 10:48
  Me Zeus, je crois qu'il est temps que vous les vieux fatigués de la scène politique togolaise laissiez la place aux jeunes afin qu'ils fassent leurs preuves. Depuis 90 à ce jour beaucoup de ces jeunes ont perdu leur vie pour vous dans cette histoire de conquête de pouvoir et vous n'avez pas été capables. N'attendez plus que nos jeunes se soulèvent encore pour vous donner le pouvoir. Où sont vos enfants?
mobilisezles pour conquérir votre pouvoir. quant à nous oubliez-nous comme d'habitude. Des vieux fatigués sans aucune stratégie qui nous manipulent depuis 27 ans on n'en veux plus. Laissez aussi la chance à un jeune de chacun de vos partis politiques ou de vos soit disant société civile émerger comme Emmanuel Macron et tout ira bien.

 21   DEVA | Mardi, 9 Mai 2017  - 9:22
  Et voilà Me AJAVON Zeus, l'avocat qui n'a jamais gagné un procès qui se présente en donneur de leçons

Il fait un diagnostic en ayant "les yeux lynx envers les autres", comme le dit Voltaire. C'est les autres qui font toujours mal chez notre avocat, spécialiste des organisations hybrides politico-société civile pour arnaquer les gens surtout détourner les fonds des victimes.

L'hypothèque opposition de zeus Ajavon : qui sont ceux là qui ont divisé l'opposition, il est l'un des principaux acteurs. Quand il divise l'opposition, il se présente en acteur de la société civile et quand il le fait avec la société civile, il revient dans l'opposition. C'est lui et ses soutiens qui connaissent quel acteur de l'opposition n'est pas un vrai opposant ou un opposant à la solde du pouvoir, c'est encore lui et les siens qui distribuent les étiquettes de bon ou mauvais opposant, ou encore cet opposant est du nord celui-ci est du centre et l'autre du sud.

De quelle union parle notre fameux tricheur à l'examen de l’agrégation, après avoir organisé ce capharnaüm ?

L'hypothèque pouvoir de Zeus Ajavon : la conquête du pouvoir est une question de rapport de force. Que le pouvoir draine l'armée à être de son côté, c'est une question de stratégie. Que propose Me Zeus Ajavon sinon de diviser les Togolais, ces acteurs et jeter l'anathème sur les institutions, celle qu'il appelle à rallier leur camp

L'hypothèque peuple de Zeus Ajavon : le peuple, oui le peuple, c'est encore Ajavon Zeus et ses acolytes qui on éduquer les jeunes de Bè (qui ne le méritaient pas) à la casse et au trouble. A quoi ça servi. Ajavon Zeus peut-il nous faire le bilan? Il donne l'exemple du peuple du Burkina et celui de la Gambie. Ce qu'il a oublié de dire est que ces différents peuples se sont soulevé sans casser ni piller, ce sont des manifestation pacifique mais déterminer. Pas de cayassage des immeubles, l'éducation de ce peuple est orientée à la préservation des acquis.

Mais notre Zeus Ajavon donneur de leçon pense que l'histoire est fermée. C'est maitenant que ça va le rattraper. Aucun parti politique n'a jamais conquis le pouvoir pour le rendre, il oeuvre à son maintien pour l'exercer. Que les nullards de juriste ne viennent pas troubler notre tranquilité



 20   JA & JO | Mardi, 9 Mai 2017  - 9:20
  Réponse à 19-credo
  NOUS POPULATIONS EN AVONS MARRE DE CEUC COMPTE FAIRE FORTUNE SUR NOS MALHEURS QU'ILS ESSAIENT DE PROVOQUER

Dixit:
" Le peuple peut faire mieux plus que cela??? Si vous n aviez pas de strategie politique, svp, reposez vous!!! "
_____________
que devons-nous encore sacrifier pour que eux et leurs amis puissent devenir des héros et prendre facilement le pouvoir !
Pour ne citer que ceux-là, les morts de la lagune, de Soudou cela ne leur dit rien ????
Jusque-là dans les affrontements qu' il y avait hélas eu aucun parents de ceux-lá n'a été victime.
Ils ont fait fortune en défendant leurs victimes ....leurs victimes car c' est eux qui ont poussé les gens á l' action

Ce n' est qu' un jeu.
1) ils se cachent dans l' ombre en attendant des victimes
2) Fabre, Dupuy et consores battent campagne pour une révolution populaire
3) Les avocaillons remarquent que cela ne prend plus...déception
4) Affamés, ils sortent de l' ombre comme des charognards pour passer á la parole d' abord
5) l'espoir est toujours nourri que certains passeront á l' acte ( n' aura pas lieu)
6) leur grand espoir: affrontements!!!!!!? ( comme le titre d' un vieux film " La guerre de Troie n' aura pas lieu ")

S' ils veulent une révolution qu' il aillent en avant avec leurs femmes et enfants et autres parents et peut-être certains naifs suivront!
Oui c' est á eux que la révolution profitera le plus alors en avant!

Vive le Togo un pays paisible !

 19   credo | Mardi, 9 Mai 2017  - 8:54
  L opposition avec ses bassesses! Je ne comprends pas pourquoi à chaque fois qu un leader politique veut aborder le sujet d alternance, on insinue toutjours le soulevement populaire!! Est ce à dire que l opposition se sente incapable de mener la lutte et pourquoi, il n abdique pas??? Me ajavon se rappelle de Juin 2012, qu a t il fait de la grande marche de Deckon??? Le peuple peut faire mieux plus que cela??? Si vous n aviez pas de strategie politique, svp, reposez vous!!!

 18   RAPPEL O ZOPOZANS | Mardi, 9 Mai 2017  - 8:18
  Réponse à 14-L' AMI de JO
  Citacion:
"beauccoup de victimes cela pourra l' aider á améliorer ses finances..."


qu' il fasse preuve d' un peu de courage et qu' il aille dans un pays en guerre lá il y a beaucoup de victimes. Au Congo par exemple mais kabila ne blague pas !



 17   100 Mil-lions | Mardi, 9 Mai 2017  - 8:15
  Réponse à 16-Tonton Lebon
  Dixit5:
" je déduis que vous aimez provoquez"
_____________
il ne provoque pas il attire l' attention sur certaines anomalies. D'où sort Zeus ?

 16   Tonton Lebon | Mardi, 9 Mai 2017  - 7:21
  Réponse à 15-GNAROU
  Mon Gnarou, Je n'aime pas juger mais en vous lisant de temps en temps, je déduis que vous aimez provoquez. Vous avez en vous cette haine ethnocentrique qui ne dit pas son nom. Soyez un peu sage dans vos propos. Les togolais sont aujourd'hui unanimes, se comprennent et se marient entre eux sans tenir compte des ethnies mais toi, tu sèmes au jour le jour la haine et la division dans les cœurs des gens. Si tu aimes vraiment ton pays que tu crois défendre, alors mesure tes propos mon frère

 15   GNAROU | Mardi, 9 Mai 2017  - 4:57
  Cet AHOUNLANTO existe toujours sur la scène politique togolaise, vraiment il n y a pas de renouvellement dans cette opposition

 14   L' AMI de JO | Lundi, 8 Mai 2017  - 22:48
  Réponse à 13-iciGbonsimé.com
  je n' y ai pas penhsé! Une éventuelle révolution aec beaucoup, beauccoup de victimes cela pourra l' aider á améliorer ses finances...

C'est ce que me disait un oncle : dès que nos avocats sont en difficultés financières ils deviennent des zopozans de première heure et de première classe !

Jusqu# à quand certains miseront leur bien-être sur les malheurs des populations?

 13   iciGbonsimé.com | Lundi, 8 Mai 2017  - 22:39
  Réponse à 7-GNAROU
  Dixit:
" Il revient provoquer d'autres malheurs afin de defendre d'eventuelles nouvelles victimes "
______________
Gnarou tu as été trop direct ! Depuis l' accord UFC-RPT plus de victimes á défendre c' est vrai !
Les caisses de monsieur l' avocat doivent être vides!
Depuis 2013 il n' y a plus eu de grosses recettes

 12   Tarsier de Kodjoviakopé | Lundi, 8 Mai 2017  - 22:36
  Réponse à 9-El Niño
  El Niño, veux-tu soutenir que Fabre n' a pas failli ?
Il a lui-même en pleurnichant comme un gosse appelé au secours et Améganvi de compléter " nous avvons utilisé toutes les méthodes qui ont fait tomber les plus grands dictateurs, Faure est trop fort!"

Il ne faut pas être plus royaliste que le roi, il a failli à sa mission et c' est ainsi que nous le classons saans réserves en tête de la liste des plus grandes gueules de l' histoire !
Ici gueule signifie un peu tonneaux vides faisant beaucoup et beaucoup de bruit !

Demande á fabre de démissionner ou bien il a honte?

 11   Le Vrai Jay Bon Jeu | Lundi, 8 Mai 2017  - 22:14
  Réponse à 10-Togovi
  Est-ce que dans les dires e ecrires de..El Nino, ce dernier est contre "'Union"

Q/q exples pour nous eclairicir la dessus ! Voudrais tu en faire la demonstration ?? Allo ?????

 10   Togovi | Lundi, 8 Mai 2017  - 21:53
  Réponse à 9-El Niño
  T'es nul comme le derrière d'un âne ,Quel rapport y'a t'il'les élections en France et le Togo ?nullard comprends bien que devant un dictateur il faut l'union.

 9   El Niño | Lundi, 8 Mai 2017  - 20:33
  Réponse à 8-EB_Toutmosis3
  Eric Brentwood, toi tu délires vraiment. Emmanuel Macron avait-il eu besoin de l'union de l'opposition francaise pour gagner au 1er et 2eme tour ?
RFI, TV5 et les autres médias sionistes vous formatent la tête avec Union de l'Opposition et vous répetez cela comme des perroquets affamés. Est-ce l'Union de l'Opposition qui a contraint ton oncle Gilchrist a aller au mangeoire ? Eric Brentwood, tu dois descendre a Lomé pour prendre le devant puisque Fabre a failli. Capito ?

 8   EB_Toutmosis3 | Lundi, 8 Mai 2017  - 19:39
  Chuaaaaaannnn le revoilà, l’avocat néo-millionnaire en plein délire….pourquoi ne pas dire la vérité…dans tous les pays africains ou l’alternance a été un succès on dénote une opposition disciplinée, républicaine et soudée derrière un leader et non derrière un plaisantin pfffffffffffffffffffffffffff foutez-nous le camp, ma parole !!!

Vie, Santé, Force et Unité!

 7   GNAROU | Lundi, 8 Mai 2017  - 18:7
  Il a fini de bouffer sa part d'argent payé pour les victimes du regimes !
Il revient provoquer d'autres malheurs afin de defendre d'eventuelles nouvelles victimes .

Ces sangsues d'avocaillons qui nous prennent pour des imbeciles !

 6   kaakoo | Lundi, 8 Mai 2017  - 17:32
  D'ou sort-il, lui ? Il n'a qu'à prendre le devant et nous le suivrons. On a l'impression que notre opposition est malade. Quand FABRE sort sur les radios, il fait des déclarations qui sont contraires à ses actions sur le terrain ; il en va de meme pour pour Mmes ADJAMAGBO Brigitte et Isabelle Ameganvi ainsi le vieillard Eric DUPUY qui sont hors sujet tout le temps.
C'est de cette manière que nous voulons l'alternance, le changement ? Non, soyons sérieux

 5   Trotar | Lundi, 8 Mai 2017  - 17:17
  est-ce en écoutant le peuple que tu as aidé les évincés de l' UFC á augmenter la dette nationale de plusieurs centaines de millions en cachette ?

 4   1313 | Lundi, 8 Mai 2017  - 17:3
  enfin Me Zeus te voilà de retour sur scène.
J# espère que dans l' affaire des centaines de millions de 2013 les évincés de l' UFC t' ont enfin versé des honoraires!

 3   HEE Baa | Lundi, 8 Mai 2017  - 17:0
  je te cite:
" Un acteur politique a pour une rare fois eu l'audace de demander une révolte populaire"
_______________
tu sors d' où ? A César ce qui est á César et á Dieu ....
Cela fait longtemps que les grandes gueules du CAP 2015 réclament la même chose aux populations.
Nous populations nous avons déjá dit non à la violence.
Nous avons perdu assez de vies humaines et nous nous alignons sur l' attitude pacifiste de Gilchrist Olympio.
______________
Si tu as besoin de révolte armée pour te libérer jois-toi á loi armez vous, mais armez vous bien faites vos testaments et allez y!
Personne ne vous empêchera.
Ne faite pas comme ces vaillants citoyens du CAP 2015 qui promettent le sacrifice suprême puis silence....

 2   Calamité | Lundi, 8 Mai 2017  - 16:9
  Un acteur politique a pour une rare fois eu l'audace de demander une révolte populaire. C'est un premier pas dans la bonne direction. Ce pas doit s'affirmer et s'affermir à travers une démarche d'auto-défense populaire pour permettre la libération de la peur et la prise en mains de son destin.

 1   Jack Le 1 | Lundi, 8 Mai 2017  - 14:25
  Donc vous attendez encore et encore un sacrifice du peuple togolais..Depuis 90 Mr ajavon combien de personnes ont sacrifiés leur vie pour vos intérêts égoïstes?avant l élection 2015 ,vous avez promis bec et ongle le changement,vous avez dit pas de réforme pas d élection pourtant toi ajavon tu as épaulé Fabre dans ses bêtises.togo télécom 1et 2 te dit quelque chose.vous allez tous tomber Pour laisser la place aux clairvoyants pour la paix dans le pays


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com