Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Le point de Kodjo Epou : Revenons-en à nos moutons


société

iciLome | | 10 Commentaires |Imprimer Lu : 1922 fois

Les fanfares de indépendance se sont tues. Place maintenant au plus important : la question de notre souveraineté nationale. Il est advenu, au Togo, un refus du pouvoir de prendre des initiatives qui dotent definitivement le pays d’une loi fondamentale éminemment consensuelle à laquelle la majorite des Togolais s’identifient. Alors qu’il est un devoir absolu de Président de la République de construire ce lien suprême fort et rassembleur qui ne vise que le pays et l'avenir de tous ses enfants, Faure Gnassingbé joue à se faire peur et, par de petits calculs partisans, noie le sujet dans une misérable commission composée d'individus obsequieux inféodés a son systeme. C’est de l’incivisme et, dans son cas, une haute trahison.

Il est impensable et même inadmissible qu’un chef de l’État s’amuse, en fonction de son bon plaisir, de ses rêves surdimensionnés, à revêtir son costume de chef de parti et de clan pour entretenir un statu quo politique dangereux qui plombe l’avenir de toute une nation. On n’applaudit pas un chef simplement parce qu’il a prononcé un discours dans lequel il aligne de gros mots tels: « paix sociale », « unité nationale », « prospérité », « patriotisme », « civisme ». Ces concepts-bateau n’embarquent plus grand monde. On le juge sur les actions qu’il accomplit ou n'accomplit pas, entre le nouveau discours et le précédent, en prenant soin de questionner avec intelligence, rigueur et discernement les termes qu’il utilise.

Le Jeudi 27 Avril, à l’occasion de la commémoration de l’accession du Togo à la souveraineté internationale, le président à balance pêle-mêle des mots-clichés qui n’ont aucun rapport avec les préoccupations de son peuple. C’était un monologue d’une rare platitude. Mais des mots choisis avec malice, comme si le Togo était dans une démocratie inclusive en marche. A part les bourreaux et quelques serviteurs loyaux qu’il a décorés, combien étaient-ils ses compatriotes qui se sont sentis concernés par les propos jonglés dans son allocution? Seul un petit groupe de jouisseurs, directs ou indirects, des prébendes du bradage économique qui bat son plein. Ce n’est pas parce que toutes les institutions togolaises – en apparence – sont pourvues que l’équilibre entre les différentes composantes de notre société est réel, qu’il faut se réjouir benoîtement et se taire, qu’il faut continuer, tels des sots rassasiés, de faire comme si tout allait bien.

Le problème du Togo, aujourd’hui, c’est d’abord et avant tout la personne même du chef de l’État. Ç’aurait été une autre personalite du même parti (UNIR) que cela se comprendrait. Cinquante ans de pouvoir ininterrompu pour une seule famille sur les millions que compte le pays, c’est vraiment TROP. On s'étonne que certains Togolais refusent de voir en face cette anomalie? Le dire n’est nullement haïr la personne du president. Mais au contraire tenter de l’élever à la raison afin qu’il commence à ressentir un peu de gêne.

Et puis … Et puis, le refus obstiné du RPT/UNIR de se laisser guider par des pratiques humanisantes dans le traitement des autres citoyens est aussi un des motifs principaux de la crispation generale qui n’a jamais été, dans aucune société, un stimilus pour le développement nationale. Attention! Pour une fois sur ce petit rectangle de terre dont on vient de fêter avec faste l’indépendance (?), soyons honnêtes pour reconnaître qu’il y a du feu sous la cendre, que le parti dominateur commet d’inénarrables erreurs du genre qui embrase souvent un pays lorsque le parti gouvernant s’éternise, usant de subterfuges pour écarter du pouvoir d’État tous ses opposants.

N’en déplaise aux laudateurs, aux joyeux prébendiers du système lucratif qui n'engraisse que les militants et les moins méritants, le Togo ne pourra, par aucune autre voie détournée, se stabiliser tant que ne seront pas operées les reformes politiques qui conviennent exactement à la situation du pays. Seules ces reformes idoines vont éclaircir les horizons encore trop pesantes. Car, le systeme actuel est source de graves frustrations, ne laissant aucune chance à la compétition et au mérite.

Malheureusement, trop occupés à faire la politique politicienne, le régime cinquantenaire et ses pendentifs, de l’intérieur comme de la Diaspora, oublient de voir que le Togo, pendant ces 25 dernières années, est allé à vau-l’eau et fait désormais figure d’enfant malade de la sous région.

L'AUTEUR
Kodjo Epou
Washington DC
USA


Autres titres

Togo rencontre de concertation du corps judiciaire sur la cnss 
Togo le togo compte sur sa diaspora aux etats-unis pour conquérir le marché américain 
Togo mieux protéger les employés par une meilleure application du code de la sécurité sociale 
Plus de nouvelles




 10   Kodjo Epou | Mercredi, 3 Mai 2017  - 2:36
  Réponse à 8-Le Vrai Jay Bon Jeu
  Cher ami "Le Vrai Jay Bon Jeu", quoi que tu dises, ils ne comprendront jamais. Quoi que Agboyibor ou Degli expliquent, ils n'en saisiront pas la portee. Difficile de reveiller des gens qui font semblant de dormir. Ces individus qui passent le clair de leurs journees ici pour faire l'avocat du demon sont en mission. Des individus sans scrupule qui sont fascines par les miettes sous la table après que le clan Gnassingbe ait bouffe et marche sur les residus. Le plus souvent, je ris en les lisant car il n'y a pas plus ridicules que des sots qui font croire - de facon a la fois brouillonne et moutonnante - qu'ils possedent la verite. Ce sont des CENTIMES a mes yeux, ces individus. Beaucoup d'entre eux sont des ignorants complets. Certains ont une double face. Mais tous sont en realite sans valeur quand on les additionne. Oui des centimes! Ils ont beau se demultiplier et multiplier les pseudos pour repandre des immondices par-ici, ils ne feront jamais la quantite de valeur suffisante pour peser sur mes convictions. Ils sont loin, tres loin du compte. En Afrique de l'Ouest, notre pays le Togo reste encore le seul pays ou les citoyens se tiraillent a rompre sur la constitution. Cette crise s'est installee lorsqu'une majorite de moutons du parlement d'alors, a la faveur de la nuit profonde, avait vide la constitution de 1992 en visant une seule et unique famille. Je sais une chose et je me fait le devoir de la repeter pour ces homes sans valeur qui croient pouvoir influencer les opinions avec leurs tares cousues de gros fil blancs: la civilite, l'inclusion et le dialogue sont les trois axes prioritaires d'une democratie qui se veut apaisee et resolument tournee vers la construction d'un etat de droit viable absolument caracterise par des institutions solides dans lesquelles tous les citoyens se retrouvent. Le passé du Togo post Conference avait un contenu avec la constitution de 92, son present est vide avec des institutions boiteuses, decoratives et dangereusement exclusives. Comment un pays peut pretendre a sa souverainete nationale lorqu'il traine, tel un boulet au pied, une constitution fabriquee en visant les interets d'un seul individu? Qu'ils nous repondent, ces margouillats qui rampant ici.

 9   Nuzizi | Mercredi, 3 Mai 2017  - 2:2
  Réponse à 8-Le Vrai Jay Bon Jeu
  Le vrai Con Jay Bon Jeu, tu as raconté mille fois déjà tes balivernes! On t'a dit d'aller à l'école un peu et tu as refusé! Une Constitution n'est pas une tombe, et on ne va pas dedans et dehors dans une Constitution comme un amant va et vient dans ton épouse! Et puis tu connais la chanson "seuls les crétins de ce monde croient aux promesses électorales des politiciens" ?
Si Faure t'a fraudé, c'est que tu es vraiment un crétin! Tu étais où et il t'a fraudé ? En train de regarder les couches de ta maman ? Tes histoires de limitation de mandat font rire! Le mandat n'est pas limité au Togo, et tu as pu faire quoi pour le limiter ? Limite-le si tu as les couilles, c'est tout ce qu'on te demande, pas d'ânonner mille ans sur limitation ou non des mandats, révision Constitutionnelle, APG (les accords politiques ne lient que ceux qui l'ont signé et ni UNIR, ni l'ANC n'ont signé l'APG, et ça, tous les crétins de la terre le savent sauf le crétin No 1 , Le vrai Con JAY BON JEU) ! Pourquoi tu n'apprends pas par cœur les noms des pays de ce monde où le mandat de l'Exécutif n'est pas limité ( ex. ALLEMAGNE, Tchad, Luxembourg,, etc), cela t'évitera de faire des cauchemars toutes les nuits !

 8   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mercredi, 3 Mai 2017  - 0:47
  Réponse à 5-esméralda
  Une autre Question ou Interrogation : lis ci dessous.. et livre nous ton opinion..

pa-lunion.com : Est-ce que aujourd’hui, vous sentez cette volonté de la part de ceux qui nous gouvernent de procéder à cette limitation du mandat, si non, au retour de ce que vous avez contribué à donner au Togo, la constitution de 1992 ?

Maître Yawovi Jean Dégli : Bon ! Il faut dire la vérité, aujourd’hui, on ne sent aucune volonté de la part de ceux qui sont au pouvoir de faire les modifications constitutionnelles indispensables hein ! L’APG a été quand même signé depuis août 2006. S’il y avait une volonté politique, je crois que le Chef de l’Etat actuel et son gouvernement ensemble avec l’opposition auraient déjà fini par mettre toutes ces réformes en place. Ça n’a pas été fait jusqu’à présent. De loin, lorsque le Président Faure Gnassingbé voulait arriver au pouvoir et succéder à son père, j’ai vu le nombre de modifications constitutionnelles, qu’il a pu, avec les gens du RPT à l’époque, faire en l’espace de trois, quatre jours. Et ça a continué jusqu’au 24 février. Ils ont fait la dernière modification avant qu’il ne fasse son discours du 25 février 2005 pour se retirer, pour devenir simplement candidat. Donc, je ne comprends pas aujourd’hui, alors qu’on a fait plus de quatre à cinq modifications constitutionnelles chez nous en l’espace de deux, trois jours, qu’on ne soit pas en mesure de le faire depuis 2006, des modifications constitutionnelles, dont le Togo a besoin, et notamment, d’inscrire dans notre constitution que le mandat présidentiel est limité.
Donc, dans ces conditions, je ne pense pas que les pouvoirs publics au jour d’aujourd’hui, ont véritablement la volonté d’aller vers ces réformes constitutionnelles et inscrire dans la loi fondamentale, la limitation de man

 7   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mercredi, 3 Mai 2017  - 0:45
  Réponse à 5-esméralda
  Allo ??? Tu dis koi meme maaaaaahhhhhh !!!!!!!!!!!

"..Faure en 2009: « Je ferai les réformes avant la présidentielle de 2010 ». Oubli ou mensonge"..

sinon c'est trop facile... !!!! Hiiiiiiii..

les structures democratiques et Republicaines sont le fondement ou la fondation solide d'un etat..

" Il nest point ecrit....".... Hiiiii mais en 3 ou 4 jours . le meme fraudeur va modifier ce qui n'avait pas ete' , nul pas ecrit dans la meme constitution.. !!

Mieux..
voici q/q passages pour te rafraichir les ciboules:

Question ou Interrogation ??

"..pa-lunion.com : Vous êtes docteur en science juridique, président de l’association, « Bâtir le Togo », quel est votre perception aujourd’hui de la question de la limitation du mandat présidentiel au Togo ?

Maître Yawovi Jean Dégli : Oui, je crois que par principe, il faut absolument que la limitation de mandat revienne chez nous. On ne peut pas avoir des présidences à vie, qui sont des choses du passé de l’Afrique. Aujourd’hui, il faut que dans les constitutions africaines les mandats soient limités. Le maximum que moi je pense, c’est dix ans. C’est-à-dire, cinq ans renouvelables une fois. Il y en a même qui pensent qu’il vaut mieux mettre un mandat qui soit de huit ou dix ans, et puis c’est fini. Pour éviter que les gens soient obligés de gaspiller les fonds de l’Etat, ou alors, qu’ils croient qu’ils doivent faire n’importe quoi pour se faire réélire. Dans tous les cas, je pense qu’il est indispensable que dans notre constitution, revienne le principe fondamental de limitation de mandat.."

 6   Quel calvaire! | Mardi, 2 Mai 2017  - 19:38
  Réponse à 3-Kagai
  Quelle fin de vie misérable pour Kodjo EPOU ! Il ne fait que publier des articles sans queue ni tête, qui ne veulent rien dire et qui ne disent rien à personne! Quel calvaire de s'attaquer à un régime qui vous considère moins que son crachat matinal ?

 5   esméralda | Mardi, 2 Mai 2017  - 18:51
  Réponse à 2-Ankara
  il n'est écrit dans aucun passage de notre Constitution qu'on doit faire obligatoirement des réformes , donc, certains togolais moutons rêvent! Il n'y aura pas de réformes avant les législatives de 2018, et il faut être un nigaud pour ne pas le savoir!
Revenons au mouton Kodjo EPOU, lessivé par les togolais, quand il s'est demandé pourquoi les togolais vrais fêtent le 27 avril ! Kodjo Epou, viens briguer le suffrage universel en 2020 si tu as quelque chose à proposer aux togolais, à part leur apprendre à teindre tes cheveux blanchis par l'âge en noir!

 4   Jack Le 1 | Mardi, 2 Mai 2017  - 14:18
  Réponse à 2-Ankara
  On bat toujours sur un fer Pour lui donner une forme

 3   Kagai | Mardi, 2 Mai 2017  - 14:12
  Faisons Les reformes.

 2   Ankara | Mardi, 2 Mai 2017  - 13:45
  Réponse à 1-Jack Le 1
  Et combien de propositions au total voulez-vous atteindre avant que votre garcon ne fasse les refornes que tous les Togolais attendent?

 1   Jack Le 1 | Mardi, 2 Mai 2017  - 13:38
  Critiquer c est faire soulager son cœur.Mais faire nourrir son ambition il faut des propositions


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com