Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Le Point de Kodjo Epou : Que des mystères sous le voile d’Awa!


opinions

iciLome | | 52 Commentaires |Imprimer Lu : 3752 fois

Awa Nana-Daboya, cerveau fort, âme faible. Avec elle, bienvenue dans les Labyrinthes de la cour. Un proverbe latin prévient: Semel malus, semper malus: « Une fois méchant, toujours méchant », ou encore « Qui a bu boira ». Le résumé de cette magistrate ne présage rien de bon, ni pour la réconciliation nationale, ni pour les réformes politiques. Avant le bénéfice du doute, il y a une histoire.

« Médiateur de la République et présidente du Haut Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’Unité nationale », le HCRRUN. C’est sous ce nouveau titre qu’Awa Nana planche sur la réconciliation nationale et les reformes politiques. Quel type de constitution peut-elle sortir de son voile contaminé par les souillures de la dictature? Par quel miracle cette magistrate de nulle capacité de courage, d’intégrité et de droiture peut-elle réconcilier les victimes et les sbires du RPT/UNIR quand ces derniers n’ont toujours pas enterré la hache de guerre? Derrière ces questions accablantes, se découvre une grosse supercherie du pouvoir visant une fois encore à flouer les Togolais. A la fois brillante magistrate et parfait exemple de juge domestiqué, une juge de course en rupture avec son serment, Awa Nana provoque méfiance et rejet.

La chance que cette dame réussisse sa mission est mince, quasiment inexistante, en raison de sa propre personnalité, de ce passe boueux qu’elle traîne, faute de contrition. Elle a des comptes à rendre et doit, avant toute chose, répondre à la question qui l’accuse: Que s’était-il réellement passé le 23 juin 1998, deux jours après l’élection présidentielle qui avait connu une forte mobilisation des électeurs décidés à faire partir le satrape qui régentait la vie des Togolais depuis déjà trois décennies?

Un précis: Awa Nana, à l’époque, occupait la fonction de Présidente de la Cour d’appel, et présidait la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) ès-qualité. Elle était donc tenue de proclamer les résultats de l’élection présidentielle au cours de laquelle, Gnassingbé Eyadéma avait été laminé dans les urnes, battu à plate couture par son rival Gilchrist Olympio. Aux vues des chiffres et devant l’ampleur de l’échec de son bienfaiteur Gnassingbé Eyadéma, dame Awa Nana-Daboya prit peur. Elle décida de démissionner de la présidence de la CENI, laissant la voie libre au général « sak-o-dos », Séyi Mèmène, alors ministre de l’Intérieur, de proclamer son patron vainqueur. Les Togolais ont trop vu d’atrocités, trop entendu d’énormités, trop subi d’abominations dans leur odyssée démocratique! Difficile d’en oublier les douloureuses péripéties.

A ce jour, la juge Awa Nana n’a daigné dire, ni dans une interview ni dans une tribune de presse, moins encore dans un livre, la réalité des faits aux Togolais qui ont dû se contenter d’une petite phrase diffuse qu’elle avait laissée avant de disparaître. »Je suis, avait-elle griffonné, dans l’impossibilité de remplir ma mission dans la sérénité et de proclamer officiellement les résultats dans les délais prévus par le Code. » On n’en saura pas plus. Dame Awa Nana-Daboya disparut pour réapparaître, plus tard, à la Cour de Justice de la CEDEAO, un poste douillet déniché pour elle par son parrain qu’elle a fait proclamer à la place du vrai gagnant, Olympio.
A propos de sa prétendue démission devant l’ampleur de la débâcle électorale du satrape togolais, il avait été murmuré que la présidente de la CENI aurait subi d’énormes pressions et intimidations sur sa personne et ses proches provenant des membres influents de l’armée et des barons du RPT. « Craignant pour sa vie, elle s’est réfugiée momentanément dans son village natal ». Son village était-elle inaccessible à ceux qui lui voulaient faire du mal? Mystère et pure « togolaiserie »! Quelles que soient ses grandes qualités de magistrate, l’argument présenté par dame Awa Nana était peu convainquant lorsqu’on sait qu’elle était militante invétérée du RPT et membre de l’UNFT. Elle avait joué le jeu de son parti pour cautionner, par une disparition arrangée d’en haut, le coup d’État électoral. Quelle défense cette dame peut-elle invoquer, maintenant qu’elle retourne, par décret, sur la scène des crimes du passé, à la tête d’un processus de réconciliation nationale bancale si on l’accuse d’avoir été celle qui avait empêché le changement de se réaliser au Togo en 1998?

Que dirait-elle si on la rendait responsable au second degré des morts et disparus de 1998? Afin de se venger de la vérité des urnes, Eyadéma n’avait pas hésité à sévir. Des cadavres avaient été rejetés par l’océan. Les organisations de défense des Droits de l’homme ainsi que les journaux occidentaux, en choeur, avaient à l’époque, des éléments de preuves à l’appui, dénoncé cette énième bévue de l’ubu national togolais. Si dame Daboya avait eu le courage d’informer la communauté nationale et internationale de ce qui se tramait et des vrais résultats de cette élection présidentielle de 1998, elle aurait sûrement bénéficié de protection et Eyadéma n’aurait pas eu l’occasion de faire assassiner, à sa guise, ces Togolais que la juge fait la maligne de vouloir indemniser, 20 ans après.
Le sang des Togolais, Nana-Daboya continuera d’en avoir sur sa conscience aussi longtemps qu’elle n’aura pas dévoilé aux parents des victimes tous les secrets de ce 23 Juin 1998. Si en lieu et place de ce travail de rétrospection, d’un mea culpa sincère, elle continue son cinéma, sa campagne sera vaine: il faut une crédibilité et une bonne foi dûment authentifiées par les victimes pour réussir ce genre de mission. Ce qui n’est pas son cas. Bien au contraire, elle renvoie l’image d’une vieille roue de secours recyclée pour dépanner un système vieilli. Quelle différence y a t-il entre la mission que cette magistrate a acceptée de conduire et celle déjà effectuée sous la présidence de Monseigneur Nicodème Anani Barrigah-Benissan dans le cadre de la CVJR? Qu’y a-t-il de mieux sur son agenda pour les Togolais et que l’APG n’avait pas recommandé à ce régime tortionnaire? Quels types de régime et de mode de scrutin Awa Nana-Daboya va-t-elle inventer et que la conférence nationale n’avait pas étudiés et adoptés, en connaissance de cause, avant de proposer au peuple qui l’avait massivement votée, ce qui était la LOI FONDAMENTALE de 1992?

Alors, Awa Nana-Daboya, complice en crimes des Gnassingbé? A elle de répondre à cette question, de chercher à se dédouaner si elle le juge nécessaire et de prouver par la même occasion qu’il n’existe pas au Togo que des couards et des couardes, des âmes faibles incapables de respecter le peuple togolais en disant NON, à haute voix, à cette dynastie cinquantenaire citée comme la seconde dictature du monde derrière la Corée du Nord.

Kodjo Epou

L'AUTEUR
Kodjo Epou
Washington DC
USA


Autres titres

Togo le syndrome de stockholm 
Togo en l’honneur de tsogbe kwadzo franck et sa famille 
Togo appel aux électeurs africains-français à voter pour emmanuel macron 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 52   Jules | Lundi, 17 Avril 2017  - 21:38
  Ce qui est a la fois bizarre et siderant, donc inacceptable, c'est quand ce pouvoir de nos malheurs veut que les Togolais soient tous des cons. On nous dit que le RPT/UNIR est au Togo le seul parti politique qui s'est rajeuni et dont les instances dirigeantes se sont renouvelees, comparativement aux partis de l'opposition qui trainent les memes figures. On se demande alors pourquoi Faure Gnassingbe recourt-il chaque fois aux vieilleries de son pere pour deployer sa politique, cas des Awa Nana, Solitoki Esso, Kouessan Yovodevi, Pitang Tchalla, Edem Kodjo, Agbo Bloua, Davi Ihou, Drama Dramani, Stanislas Baba et autres figures corrompues de l'histoire. Ou sont donc les nouvelles tetes qui ont moins de crimes sur la conscience au sein de UNIR. Faure est-il sincere avec lui-meme en faisant le choix de cette vieille truie, Nana Awa, pour reconcilier les Togolais. On n'a pas oublie. Qui d'ailleurs peut oublier ces episodes sombres de notre histoire?

 51   100 Mil-lions | Lundi, 17 Avril 2017  - 20:7
  Réponse à 29-Messieurs
  comment pouvez-vous attendre du respect d' une personne qui s' est révolté très tôt contre l' éducation que lui donnaient ses pauvres parents qui ont jusqu´á aujourd'hui honte de l' avoir comme enfant ?

 50   RAPPEL O ZOPOZANS | Lundi, 17 Avril 2017  - 20:4
  Dixit:
"ces actions passees en faveur de la dictature"
---------------
la dictature instaurée au niveau du CAP 2015 avec de multiples autoproclamations?
- humer la poussière de charbon et d' argile fine / obligatoire
- molestage par le miliciens si on contredit l'ANC ou les évincés de l' UFC
- vrè zopozans autoproclamés
- Sankara de Bè ou Ché Guévara autoproclamé
- candidat unique autorpoclamé
- Président autoproclamé de la République soeur de Bè
Pour ne citer que ceux-là

 49   Gogo | Lundi, 17 Avril 2017  - 15:18
  Réponse à 29-Messieurs
  Quel respect ? La fraude? Peuple humilié.

 48   Gogo | Lundi, 17 Avril 2017  - 15:17
  Réponse à 29-Messieurs
  Quelle respect ? La fraude? Peuple humilié.

 47   Sursaut | Dimanche, 16 Avril 2017  - 13:22
  Moi, ça m`étonne qu`il y a que les mêmes qui reviennent ou bien qu` on rénomment pour venir faire toujours ces sales jobs. Quelle complicité inhumaine.

Pour proclamer les résultats sous fraude faure, il ya le fils bassarien de Elhaj tafa, qui revient sans gêne ni honte nous faire la comédie perpetuelle, jouant avec le destin du peuple.

Les commissions, dans les diverses commissions, on nous nomme les ex- premiers ministres à qui le peuple réproche beaucoup, les ex-minitres qu`on réproche de malfaisations financières, etc,.. ces gens là qui n`ont jamais aimés le peuple togolais à part leurs femmes et enfants et evidemment leurs poches, à ceux-là, on leur demande de proposer quelque chose de bon pour peuple togolais qu`ils ont l`habitude de mépriser, de voler, quel paradoxe?

 46   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mardi, 11 Avril 2017  - 21:27
  Approuve' Mr Epou !!

Oui!!! Elle est une "con"-Plice.." du regime du fraudeur faure et des FAT, en trimbalant un genre de foulard "religieux" et un "Cale-con" Sale qu'aucun Togolais n'a envie de laver..(meme en famille).. Pouaaah !!

"..Alors, Awa Nana-Daboya, complice en crimes des Gnassingbé? A elle de répondre à cette question, de chercher à se dédouaner si elle le juge nécessaire et de prouver par la même occasion qu’il n’existe pas au Togo que des couards et des couardes, des âmes faibles incapables de respecter le peuple togolais en disant NON, à haute voix, à cette dynastie cinquantenaire citée comme la seconde dictature du monde derrière la Corée du Nord.".

 45   nesta | Mardi, 11 Avril 2017  - 12:24
 
A.nana s'active à réussir une pseudo réconciliation
au fondation d'argile !!!

Les gens n'ont pas conscience de la gravité des actes posés contre les populations en 2005,parce que eux , ils étaient du "bon " côté !!

le togo libre fera sa propre réconciliation, la vraie! !!!


 44   Maximus Adolphus DJITRI | Mardi, 11 Avril 2017  - 12:2
  Aussi longtemps que le tribalisme MENDEFRERE sera votre programme politique et la dictature votre mode de gouvernement notre lutte restera implaccable et resolue.

En 5 ans de gouvernement, le President Olympio n'a pas fait autant mais il a ete accuser de tous les noms et assassiner.

En 50 ans de gouvernement, vous avez detruit le Togo, pauperiser ses citoyens et reduit ses peuples en esclavage.

Vous avez instaurez les pillages economiques, les assassinats politiques, le genocide et exclu toutes les autres couches de la population du metier des armes.

Regime de 100 renouvenable ou de 10 ans ou de 7 ans renouvelable, notre combat continuera jusqu'a chute de cette junte tribalo-dynastique.

La patrie ou la mort, nous vaincrons.

MAximus Adolphus DJITRI

 43   Le Vrai Jay Bon Jeu | Lundi, 10 Avril 2017  - 20:15
  Réponse à 33-KASSANDA
  c'est la Taille de son "Cale-con" qui m'inquite !!
Pauvre El hadja Awa !!!...tu trompes qui ? les Imans te regardent incredules !!

 42   Abladjo | Lundi, 10 Avril 2017  - 15:53
  Réponse à 41-Koffi Nunyava
  Je pense que les autorités se sont elles memes disqualifiées face a ce que l'on peut appeler le respect.
Eyadema a peut etre été un tyran mais il respirait le respect. Lui meme avait traité certains de ces collaborateurs et ministre de voleurs meme si on sait que lui meme s'en metait de coté. Avant de se faire respecter, il faut se respecter soit meme. Sous le reigne de Woabé Calamité, les pontes de rpt et ensuite d'unir se sont vautrés dans le caniveau. Il n y a pas eu autant de scandale en 38ans du reigne de son pere.

Maintenant est ce qu'on doit en vouloir a la dame Daboya d'avoir eu peur? A mon humble avis Non. A t-elle prononcé des résultats contraires Non. Il s'est avéré qu'elle n'avait pas les épaules pour la charge de la CENI. Le fautif ce jour de 1998 n'est surement pas cette dame mais le général Mémene qui n'a rien a faire a la CENI car il y a une regle électorale qui a été bafouée. En incapacité du president de la CENI, c'est le vice President qui devait prononcer les résultats et pas un ministre du gouvernement sortant. A-t-elle raison de s'occuper de la HCCRUN Non car n ayant pas eu les épaules dans le passé pour une charge pareille, elle n'en aura plus.

Pour revenir a la reconciliation, vous avez bien dit qu'il faut que les bourreaux eux meme face un effort pour succiter le pardon meeme s'ils ne le demandent pas. Vous pensez que Woabé Calamité est capable de descendre dans l'arrene a la télé et avoir un débat citoyen? Je ne crois pas. Ce garcon a trop peur du Togolais lamda. Concernant cette réconciliation, c'est clair que c'est un nuage de fumée. En plein HCCRUN, on a tué a balle réelle pendant une manifestation . Récement des jeunes sont tombés a Mango et aillerus. Sincerement le contribuable togolais va passer le reste de son existance a dédomager les victimes? Car victimes il y en aura encore parceque l'engeance qui fait croire a la réconciliation n'a pas renoncé a torturer et a détenir arbitrairement voir a tuer les togolais.

Le reeste, c'est pour amuser la galerie.

 41   Koffi Nunyava | Lundi, 10 Avril 2017  - 11:29
  Réponse à 3-Balou
  J'ai lu tous les commentaires et cela prouve que les Togolais sont vraiment divisés. Nous sommes tellement divisés et frustrés que nous n'arrivons même pas à lire posément et attentivement les articles que les gens envoient sur ce site. La question qu'on doit se poser sans parti pris est:
1) Est-ce que les bourreaux ont une bonne volonté de se repentir? Je crois que non. L'impunité règne encore dans notre pays le Togo. Depuis 1958 jusqu'à date qui a été emprisonné ou inquiété d'avoir bafoué le droit de son prochain? Citez-moi un seul nom. Donnez moi le nom d'une seule personne qui est en prison pour les morts de 2005, de Fréau Jardin, d'Atakpamé, de Bodjè ou une ethnie a subi des dommages juste parce qu'elle appartient à l'ethnie du feu Président Eyadema.
2) Est-ce que les victimes doivent pardonner même si les bourreaux ne demandent pas pardon? Bien sûr que oui. Pour quoi? Pour se décharger et cesser de se faire du mal en voyant les bourreaux. Je pense que c'est ce à quoi il faut dépenser les énergies d'abord.
3) Est-ce que le partage d'argent est la solution? Pas du tout et pas maintenant. Cela peu venir après. Ne croyez jamais que l'argent peut réconcilier les gens plutôt cet argent va faire plus de mal.
Le Président Faure et ses collaborateurs savent ce qu'il faut faire sans surcharger notre Maman Awa Nana-Daboya. Nous avons un grand problème dans ce pays. Nous bafouons trop l'autorité. Le principe de l'autorité est bafoué de part et d'autres. Et c'est la seule chose que je peux reprocher à mon frère Kodjo Epou que j'aime bien. Quand nous parlons des gens élevés en autorité dans notre pays, respectons les. On peut ne pas être d'accord avec leurs actes mais on respecte l'autorité qui est sur leur vie. Cela aussi peut être un début de la réconciliation que nous souhaitons tous. Néanmoins je suis d'accord que notre Maman ne réussira pas parce qu'il faut toujours commencer par le commencement. Ce n'est pas elle qui a le pouvoir de décanter la situation. On ne porte pas le chapeau au genoux en présence de la tête. C'est à notre Président et son gouvernement de poser des actes très forts. De parler au cœur de ses concitoyens. Il a le devoir de le faire et doit prendre tout le courage qu'il faut. C'est toujours comme çà que cela se passe et on ne peut rien inventer au Togo. Nous ne sommes pas un ilot extraterrestre. Vous imaginez l'effet que cela fera si le Président Faure vient sur les médias pour parler de tout cœur aux cœurs des Togolais? Quand les Sud Africains noirs ruminaient la vengeance, c'est Nelson Mandela qui a pris son courage à deux mains pour toucher la conscience de tous. Il l'a fait avant même une quelconque commission. C'est ma contribution. Nous souffrons trop dans ce petit pays. On dirait que le statut quo fait l'affaire de certaines personnes dans les deux camps.

 40   Chinalawson | Lundi, 10 Avril 2017  - 11:6
  Awa Nana, une prostitution intellectuelle incarnée !!

 39   Peuple humilié | Lundi, 10 Avril 2017  - 11:0
  Réponse à 38-tedlesaint1
  C est Toi plutot qui devrait avoir honte.Corrompu Et arriviste.

 38   tedlesaint1 | Lundi, 10 Avril 2017  - 9:55
  C'est dommage pour certains togolais, plus encore quand on se dit intellectuel d'organiser des campagnes médiatiques pour vilipender des gens qui ont le courage de chercher à recoudre un tant soit peu le tissu social du pays. Le sieur Kodjo Epou doit avoir honte de s'en prendre à une Dame qui eut le courage de dire haut de ce qu'elle pense à un certain moment de sa vie sociopolitique. Notre cher Kodjo Epou qu'en a vous quelle a été votre réaction quand à un moment donné vous étiez fasse à vos responsabilités? Vous aviez pris la fuite, la queue entre les jambes comme un vulgaire cabot. Aujourd'hui loin du pays vous pondait des articles dans lesquels vous déversez à volonté votre fiel et vous faites des pieds et des mains tout pour transmettre votre haine, en cherchant à vilipender les institutions de la République, certaines personnalités politiques et en peignant en noir tout ce qui est fait au Togo, tout ceci dans le se but de vous venger du régime en place et surtout de prendre une certaine revanche sur l'histoire.


 37   Infirmier de TSEKPO | Lundi, 10 Avril 2017  - 6:17
  Réponse à 13-Sowou M.
  Cet imbécile bâtard SOWOU M. de TSEKPO ne sait pas que c'est l'infirmier et l'infirmière qui font le gros du boulot en Médecine et il passe tout son temps à les dénigrer, alors qu'il ne vaut pas un dixième d'un infirmier!
Dans les très nomreuses localités du Togo, comme TSEKPO , où il n'y a pas de médecin , c'est l'infirmier qui fait tout , pauvre imbécile!
Le médecin lui , examine, puis prescrit ou opère un malade et tous les soins sont faits par l'infirmier ou infirmière et il faut BAC + 3 au moins pour être infirmier ou infirmière! Alors, Aziadouvo le bâtard, un journaleux doit savoir cela au moins, et un peu de respect pour une profession dont tu n'es même pas digne !

 36   Kassandra Gbévouvi | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:39
  Réponse à 35-kassandacrânevide
  S'il y a abîme au Togo, saute dedans et tu trouveras ton salut!

 35   kassandacrânevide | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:37
  Réponse à 33-KASSANDA
  Si Faure Gnassingbe est une calamité nationale, toi qu'il dirige depuis près de 15 ans, tu es Calamité nationale combien de fois ? azui yeyino !

 34   Étudie un peu ! | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:35
  Réponse à 8-Kodjo EPOU nuzizi
  Si Mme AWA NANA accepte de présider au HCRRUN, elle est complice de quels crimes ?
On a dit à Kodjo Epou de faire un peu d’études sérieuses, mais il a préféré faire "animation" sous Eyadema et a pris le large à cause de malversations dans les fonds à lui remis par le RPT à son groupe d'animation! Chuan!

 33   KASSANDA | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:30
  Awa Nana cette vielle peau est une calamité nationale après Faure Gnassingbé.
Les deux mènent le Togo dans l'abîme.
Rien de bon ne sortira de cette commission.
Les jours sombres attendent le Togo.

 32   Prends du Paracetamol | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:19
  Réponse à 7-J'AI MAL PARTOUT
  Tu as mal partout parce que tu racontes trop de bêtises! Prends du Paracétamol ,tchalé

 31   Angele | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:17
  Réponse à 19-Angele
  Angele est fille ou garçon ?

 30   Farce de SOWOU | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:16
  Réponse à 13-Sowou M.
  Si Mr SOWOU M. pouvait être juge de la Cour de la CEDEAO ou Médecin spécialiste, celui lui éviterait d'ânonner tous les jours que Dieu fait!

 29   Messieurs | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:14
  Réponse à 13-Sowou M.
  Un peu de respect pour Mme Awa Nana, Messieurs !

 28   eviglo | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:12
  Réponse à 16-Folly-Gan
  Mon village a été complètement détruit et brûlé le 24 mai 1958, et aucun de ceux qui ont commis ce crime n'est vivant! On fait quoi ?

 27   Victime | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:10
  Réponse à 16-Folly-Gan
  Mon père est mort sous la torture des gens du CUT, en 1959, et les bourreaux sont morts ! Je me réconcilie avec qui ?

 26   Pardon | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:8
  Réponse à 11-sylvain
  Au Togo, s'il y avait aussi équilibre des forces, on ne serait pas là !

 25   les mystèrs de Kodjo EOU | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:7
  Réponse à 17-Folly-Gan nuzizi
  Ils se trouvent dans la teinte en noir des cheveux que kodjo EPOU !

 24   Randolph | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:5
  Réponse à 13-Sowou M.
  Tous les habitants de TSEKPO de Sowou M. AZIADOUVO dansaient l'Animation sous EYADMA !

 23   SOLANGE | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:4
  Réponse à 19-Angele
  Au Togo, ce sont les ratés- tonneaux -vides qui font du bruit et des jugements pouilleux ! ...

Prenez Kodjo EPOU, qui a fait des études très approximatives et qui ne sait pas qu'un accord politique conclu entre 6 partis politiques n'a pas force de Constitution... et qui est un dzimakpla qui manque de respect à une dame,ancien juge de la Cour de la CEDEAO...

Prenez SOWOU M., alias ZEUS KOMI AZIAOUVO qui, malgré son pseudonyme, s'est dévoilé par sa laideur génétique, qui se signale partout... un journaleux , qui avait menti dans le compte du Général-Président, et qui confond la dictature de la Corée du Nord et le Togo, son pays, où il injurie le Président Faure Gnassingbé tous les jours, sans être inquiété....

ANGELE, l'apartheid est un crime abominable commis par des Blancs, pendant des siècles, vis-à vie des Noirs, dans un pays qui est un pays des NOIRS, que les Blancs sont partis envahir et mis sous leurs bottes! Et l'apartheid n'aurait jamais pris fin si les Noirs n'avaient pas pris les armes! Au Togo, tout le Peuple togolais, sans exception d'aucune ethnie, a pris part au pouvoir des Gnassingbé, du SUD au NORD, de l'EST à l'Ouest, y compris les propres parents d'Angele, de KODJO EPOU, et de ZEUS AZIADOUVO(il est lui-même membre de la HAAC aujourd'hui) ! Et depuis 2010, les élections sont transparentes dans notre pays, n'en déplaise aux chanteurs de leur chanson préférée : "On nous a volé" ! Au RWANDA, c'est une ethnie, les HUTU, qui ont massacré, en 1994, un million de TUTSI, puis en réaction, les TUTSI ont massacré les HUTU et les ont chassé du pays , avec , à la clé , 1,5 millions de morts, par balles, par famine, par choléra, par morsure de serpents dans les forêts de leur fuite! Ici, il y a équilibre de la terreur, et les bourreaux HUTU qui n'ont pas pu fuir, sont contraints de subir une réconciliation au forceps, mais le pays va bien mieux aujourd'hui!
Angele, tu es sûr que tu connais le drame rwandais, avec ton cerveau invalide? ?

 22   manavi | Lundi, 10 Avril 2017  - 4:0
  Réponse à 19-Angele
  Au Rwanda, tous les bourreaux sont vivants, HUTU et TUTSI et c'est seulement en 1994 que le génocide a eu lieu.
Dans ce pays où il n'y a que 2 ethnies représentant 90 % de la population et une troisième ethnie, les TWA(10 %), la réconciliation est plus facile... Au Togo, les bourreaux de 1958, sous le régime OLYMPIO, qui avaient 40 ans ou 50 ans, et qui devaient avoir aujourd'hui plus de 90 ou 100 ans, sont tous morts... et c'est pourquoi la situation de réparation est plus compliquée au Togo...

Angele, quand ton père faisait ANIMATION sous EYADEMA, tu lui as dit quoi ?

 21   manavi | Lundi, 10 Avril 2017  - 3:58
  Réponse à 20-agbo
  Au Rwanda, tous les bourreaux sont vivants, HUTU et TUTSI et c'est seulement en 1994 que le génocide a eu lieu.
Dans ce pays où il n'y a que 2 ethnies représentant 90 % de la population et une troisième ethnie, les TWA(10 %), la réconciliation est plus facile... Au Togo, les bourreaux de 1958, sous le régime OLYMPIO, qui avaient 40 ans ou 50 ans, et qui devaient avoir aujourd'hui plus de 90 ou 100 ans, sont tous morts... et c'est pourquoi la situation de réparation est plus compliquée au Togo...

Angele, quand ton père faisait ANIMATION sous EYADEMA, tu lui as dit quoi ?

 20   agbo | Lundi, 10 Avril 2017  - 1:16
  OOh les togolais!!
Qui est ce journaliste appele Edmond D'Almeida.Il est ridicule, minable dans ses raisonnements.Il y a un doute sur sa capacite intellectuelle et mentale a reflechir.
Cet individu est nul. Quelle nullite!! A eviter

 19   Angele | Lundi, 10 Avril 2017  - 0:12
  Réponse à 18-Jack Le 1
  Bien dit, monsieur. Seulement Ici aussi vous avez cite un exemple qui se revele incompatible au cas togolais. Pour deux raisons principals indeniables
1- En afrique du Sud, les bourreaux, a un moment donne, ont reconnu leurs crimes et demande PARDON au peuple noir. Le dernier president sous l'Arpartheid, Frederick De Klerk avait demande pardon et mis fin au regime monstrueux de domination blanche. Si vous comprenez l'Anglais je vous fais lire ceci. C'est une petite lecon d'histoire:

"De Klerk helped to broker the end of apartheid, South Africa's policies of racial segregation and discrimination, and supported the transformation of South Africa into a non-racial democracy by entering into the negotiations that resulted in all citizens having equal voting and other rights. He won the Félix Houphouët-Boigny Peace Prize in 1991, the Prince of Asturias Award in 1992 and the Nobel Peace Prize in 1993 along with Nelson Mandela for his role in the ending of apartheid".

2- Si les bourreaux etaient reste accroches au pouvoir, meme apres le PARDON, la Reconciliation n'aurait pas eu lieu en Afrique du Sud. Une facon de vous dire que le pouvoir des bourreaux ne peut pas realiser la reconciliation dans un pays qui a connu des crimes de sang. Le pouvoir des victimes peut. L'exemple rwandais vous dit-il quelque chose en la matiere? Vous-la, vous ne pouvez trompez personne parce que vous etes du mauvais cote de l'histoire.Quels que soient les arguments que vous allez developer, vous ne pourrai convaincre personne. Je veux croire que vous avez un cerveau suffisamment valide pour comprendre ces petites verities.

 18   Jack Le 1 | Dimanche, 9 Avril 2017  - 22:28
  Réponse à 14-Angele
  Apres 27 ans du prison l homme connaissant bien ses bourreaux et Qui sont vivant d ailleurs a su que Seul le pardon Et la réconciliation peuvent redonner une nouvelle vie à son pays.il l a fait Et Dieu a mis sa main droite à leur secours.cet homme n est autre que Mandela .Je veux bien voir les bourreaux de 1958 moi aussi.Qui ne connaît pas Akpaki de la gazette,le menteur l inventeur qui a juré combattre le régime par le moyen des fausses infos.mon frère le prossessus du pardon est lancé faites avec Si vous voulez,Si non gardez les rancunes et vivez avec./

 17   Folly-Gan nuzizi | Dimanche, 9 Avril 2017  - 20:30
  Réponse à 16-Folly-Gan
  Si AWA NANA refuse, tu prendras sa place ? Il faut bien que quelqu'un ou quelqu'une accepte ce rôle ingrat, et comme les togolais sont des lâches comme FOLLY-GAN, il n'y avait pas beaucoup de gens qui se bousculaient au portillon!
Si ce régime est trop long, c'est la faute à qui ? Aux lâches comme toi Folly-Gan et Kodjo Epou, qui se planque à 15.000 km de Lomé pour livrer ses imbécillités!
Awa Nana vaut mille fois mieux que vous tous! Elle est la seule femme dans ce pays qui a dit NON quand elle n'a pas voulu publier de faux résultats ! Et elle n'a fui comme KODJO EPOU!

Sowou M. fait partie de ces togolais couards et lâches qui, même agressés au plus profond d'eux-mêmes par des compatriotes, ne peuvent pas se défendre et disent "MERCI MESSIEURS", le lendemain, à ceux qui l'ont agressé au plus profond d'eux-mêmes! Si SOWOU M. avait au moins un infirmier dans son village, ses parents ne se soigneraient pas au sodabi frelaté de sa ferme. Et si Mr SOWOU M. , alias AZIADOUVO, était logique avec lui-même, il aurait quitté aussi "cette fournaise", notre l pays, comme le tocard KODJO EPOU; mais il a préféré être membre nul de la HAAC, toucher de l'argent de Faure Gnassingbe et recevoir ses ordres de l'Homme Fort! Quelle laideur externe et interne !

 16   Folly-Gan | Dimanche, 9 Avril 2017  - 19:26
  Réponse à 15-SEN
  "Donnons une chance à ce pays de sortir de l’ornière. Départissons nous de l’esprit de vengeance". C'est vrai et important ce que vous avez ecrit. Est-ce que ceux qui tuent les Togolais comprennent les choses de la meme facon que vous cher SEN? Doit-on avoir au Togo d'un cote les gens qui font concessions sur concessions en donnant des chances de reconcioliation au pays et de l'autre cote ceux qui perpetuent les offenses parce qu'ils profitent du regime? Ce regime est trop long et ne peut vivre que dans les crimes. Awa Nana - la pauvre - n'y pourra rien. Elle aurait du refuser cette tache que les bourreaux lui ont confiee. Pour l'avoir acceptee, elle ravive dans les esprits son passe tres peu glorieux. L'auteur de cet article nous retrace sommairement ce passe de Nana que beaucoup de Togolais ne sont pas prets a oublier. Son histoire fait mal. Elle n'est pas credible au vu de ce passe et c'est ce que le compatriote touche du doigt quand il ecrit: il faut une crédibilité et une bonne foi dûment authentifiées par les victimes pour réussir ce genre de mission. Ce qui n’est pas son cas. Bien au contraire, elle renvoie l’image d’une vieille roue de secours recyclée pour dépanner un système vieilli. Faure Gnassingbe aurait pu confier ce role a un religieux neutre et sans passe politique. Qu'on arrete de se moquer des Togolais.

 15   SEN | Dimanche, 9 Avril 2017  - 18:58
  Il faut qu’on arrête de jeter du discrédit sur Awa Nana. Donnons une chance à ce pays de sortir de l’ornière. Départissons nous de l’esprit de vengeance. Dame Awa a eu à expliquer qu’elle s’était retrouvée en minorité en 1998 et le quorum n’étant pas atteint, elle ne pouvait proclamer les résultats. Mensonge ou vérité, nous n’étions pas présents en 1998 dans cette salle pour infirmer ou confirmer. Au demeurant, la haine et les rancœurs accumulées par certains doivent être vidées pour permettre un brin de réconciliation dans notre pays. Il est vrai que beaucoup ont été blessés. Mais il convient que vous pardonniez pour alléger votre cœur. Si vous ne pardonnez pas, Dieu ne vous pardonnera pas également.

 14   Angele | Dimanche, 9 Avril 2017  - 18:24
  Réponse à 12-Jack Le 1
  Lu pour toi : Évêques du Togo : Nous connaissons les victimes des violences qui endeuillent le pays. Mais où sont donc les bourreaux ?
Par La Gazette du Togo - 9 avril 2017.

Dieu vous regarde. Ii ttend seulement le bon moment pour vous frapper par la mort, le prix de vos crimes, sans faire trop de dommages collateraux. Ce moment vient. Les bourreaux et leurs supporteurs vont en partir. Rien a faire.

 13   Sowou M. | Dimanche, 9 Avril 2017  - 16:32
  Merci, Merci, Merci cher compatriote de valeur Kodzo Epou.
Cet article edifie les plus jeunes qui doivent y puiser in element d'enrichissement politique pour comprendre les fonds boueux de la situation du pays. L'article montre aussi qu'il existe bel et bien les grands temoins de la tragedie togolaise pour dire que tout ce qui se passe n'est du pure cinema. On ne decrete pas une reconciliation nationale. Enfin ce texte denie clairement aux gens du RPT/UNIR et assimiles qui pensent que les Togolais sont tous des cons. Trop d'intellectuels ont contribuer a mettre notre pays dans cet etat pitoyable qui est le sien aujourd'hui. Parmi eux cette Awa Nana Dabolya.Il y a aussi l'infidele Akposso a la taille d'un tubercule de patate, l'infirmier arracheur de dents Ekounde IHOU. Ils sont plein au Togo, ces vautours, a chercher les miettes sous la table des Gnassingbe. Bon weekend a toi Kodzo Epou a Washington et salut a tous les Togolais d'Amerique du Nord. Ensemble prions pour ceux qui n'ont pas eu la chance de partir ou de quitter cette fornaise ou seuls les nuls font la loi, la pluie et le beau temps.

 12   Jack Le 1 | Dimanche, 9 Avril 2017  - 16:18
  Encore cet inconcient d epou vient d étaler son incongruité. Cet homme au nez de Savinbi ne prend que des infos sur les sites pour dire n importe quoi.manque de recherches,Et de vrais info il veut se faire intéressant avec des analyses bidons qui ne reflètent aucune réalité du terrain

 11   sylvain | Dimanche, 9 Avril 2017  - 14:24
  Réponse à 7-J'AI MAL PARTOUT
  Tu as mal partout , après avoir embrassé ta mère pendant des heures ? Yako !

 10   Tu es vraiment homme ? | Dimanche, 9 Avril 2017  - 14:22
  Réponse à 7-J'AI MAL PARTOUT
  Tu es un homme très heureux, avec ta mère sur les trottoirs, chaque soir ? Nuzizi !

 9   Ta femme SVP | Dimanche, 9 Avril 2017  - 14:20
  Réponse à 7-J'AI MAL PARTOUT
  On te met au défi de nous montrer la photo de ta mère , qui est tous les soirs dans ses commerces du corps, sur les trottoirs DEKON, Dzimakla, gbomèvi !

 8   Kodjo EPOU nuzizi | Dimanche, 9 Avril 2017  - 14:17
  Réponse à 2-Honte
  Que des mystères dans les cheveux teints en Yombo de Kojo EPOU !

 7   J'AI MAL PARTOUT | Dimanche, 9 Avril 2017  - 13:8
  MONSIEU EPOU

LA PHOTO DE CETTE CHOSE QUE VOUS AVEZ MIS EN LIGNE NE CORRESPOND PAS À LA RÉALITÉ.

CETTE CHOSE DE NOS JOURS A LE PHYSIQUE DE SES ACTES QUI L'ACCOMPAGNENT.

JE SUIS UN HOMME TRÈS HEUREUX




 6   Santos | Dimanche, 9 Avril 2017  - 12:58
  Réponse à 5-Epouvi
  L'Accord Politique Global (APG) est un Accord politique qui n'engage que les signataires, et n'engage nullement le peuple togolais! Cet accord a été signé par 6 partis politiques seulement et aujourd'hui, il y a 111 partis politiques au Togo! L'APG n'est pas une Constitution , et seul toi et certains nigauds du Togo ne comprennent pas cela. Aujourd'hui, sur les partis au Parlement, seuls l'UFC et le CAR ont signé l'APG ! Ni l'ANC, ni UNIR, ni ADDI ne l'ont signé! Tu as compris idiot ?

 5   Epouvi | Dimanche, 9 Avril 2017  - 12:49
  Réponse à 2-Honte
  Kodjo EPOU, si tu n’étais pas un gros lâche, tu n'aurais pas fui ton pays pour nous sortir tes imbécillités à 12.000 kilomètres de Lomé ! Quand tous ces crimes étaient commis, toi, Kodjo EPOU, tu ne pouvais pas informer la communauté internationale ? Et c'est une femme qui va le faire, à l ta place? Tu es une calamité nationale et internationale !

KODJO EPOU, la LOI FONDAMENTALE togolaise du 14 octobre 1992 est une tombe qu'on ne doit plus ouvrir?

Comme tu es un crétin, explique aux togolais que tu vis aux USA, indépendants depuis le 4 juillet 1776, ce qui fait 241 années, et la Constitution américaine a été amendée(révision constitutionnelle) formellement 29 fois , ce qui veut dire qu'en 24,1 ans, il y a eu en moyenne 2,9 révisions constitutionnelles ! Tu as compris idiot gaga ?
Quels mystères cache KODJO EPOU sur ses cheveux blancs qu'il teint toujours en noir, le gros lâche ?

 4   kiki | Dimanche, 9 Avril 2017  - 11:34
 

Cette femme est une plaie béate creusée dans le corps efflanqué d'un peuple épuisée de maltraitance et de mepris. j invite ses proches à la conseiller de quitter cette barque peut rassurante qui amène le Togo vers une ile perdue dans l inconnu. Pire, elle n arrive pas à s accommoder.


 3   Balou | Dimanche, 9 Avril 2017  - 9:56
  Reconnaître ses fautes facilite le dialogue. Il y a deux choses: soit les responsables de ces atrocités ne veulent pas reconnaître leurs fautes pour protéger les commanditaires ou les vrais responsables interdissent aux exécutants quels qu'ils soient de répondre pour ne pas les dénoncer. Dans les deux cas, aucun ne facilitera la réconciliation.
ON NE PEUT PAS VOULOIR QUELQUE CHOSE ET FAIRE SON CONTRAIRE. Madame Nana a les mains et les pieds liés. Elle ne peut faire que ce qu'on l'a ordonnée de faire et de dire. La Vraie Réconciliation "des Peuples Togolais" n'est pas une affaire de l'église. Tout Togolais doit avoir les mêmes traitements qu'il vienne du Sud que du Nord, de Lest comme de Ouest. Tout Togolais doit être considéré tout simplement comme Togolais et non du Sud ou du Nord. Au fait, on est du Sud ou du Nord par apport à quoi? Il est temps que nous changions de mentalité car nous sommes les enfants d'une même Nation qui est le TOGO. Le dédommagement ne changera en rien tout le mal causé seule la reconnaissance, la justice,la FRATERNITE, regarder les uns les autres simplement comme Togolais et non plus du Nord ou du Sud, avoir les mêmes avantages qu'on soit du Nord du Sud, de l'Est ou de l'Ouest dans tous les domaines puisque nous sommes tous héritiers de la même patrie feront que la réconciliation viendra d'elle même.

 2   Honte | Dimanche, 9 Avril 2017  - 8:44
  Cette femme est une autre corrompue.Personne ne la fait pas confiance etant donne ces actions passees en faveur de la dictature.Elle n'a meme pas honte.

 1   AVIBEYANYE | Dimanche, 9 Avril 2017  - 8:38
  MERCI GRAND FRERE KODJO EPOU POUR CET ECLAIRAGE. JE ME SOUVIENS AUSSI DE CETTE EPOQUE. LES BARONS DU RPT EN CETTE PERIODE NE SAVAIENT OU METTRE LEURS TETES FELEES. ILS AVAIENT TOUS PEUR DE LA REACTION DU <<TIMONIER NATIONAL>> FEU GENERAL EYADEMA. CETTE FEMME AWA NANA EN PRIANT A LA MOSQUEE LE VENDREDI QUE DIT-ELLE OU DEMANDE-T-ELLE AU JUSTE A ALLAH DANS SES PRIERES ? J'AI HONTE D'ETRE TOGOLAIS. LES GENS N'ONT PAS UN MINIMUM DE CONSCIENCE POUR CHERCHER OU CONTRIBUER A SORTIR CE PEUPLE TOGOLAIS MEURTRI DU JOUG DE CETTE DICTATURE CINQUANTENAIRE QU'ILS SOUTIENNENT BECS ET ONGLES A CAUSE DE LEURS VENTRES ET INTERETS PERSONNELS. LES IDIOTS ET SBIRES DU RPT/UNIR VIENDRONT ENCORE DEFENDRE SUR CE SITE UNE DES LEURS SANS ARRIERE PENSEE. QUE C'EST DOMMAGE. DIEU OU ALLAH OU MAHOU OU ESSO OU JE NE SAIS QUOI JUGERA LE MOMENT VENU. RIEN N'EST ETERNEL SUR CETTE TERRE........... EGBE YIN DJANGNI


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com