Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo EPU : Le Togo appelé à « renforcer les droits de l’Homme »


société

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer Lu : 3057 fois

Le rapport final de l’Examen périodique universel (EPU) a été adopté ce 16 mars 2017. Le Togo est donc appelé à renforcer les droits de l’homme et consolider l’Etat de droit. Lire le communiqué !

Communiqué de presse

Le Conseil des droits de l'homme a adopté ce 16 mars 2017 le rapport final de l'Examen Périodique Universel (EPU) du Togo.

Le rapport note que sur les 195 recommandations issues de l’examen, le Togo en a accepté 167 parmi lesquelles 26 ont été déjà mises en œuvre et a pris note de 28.

Les délégations des Etats qui se sont exprimées au cours de la séance d’adoption ont félicité le Togo pour sa participation active et constructive dans le processus de l’EPU, pour avoir accepté la grande majorité des recommandations qui lui ont été faites et pour les efforts déployés par le Gouvernement pour se conformer aux recommandations qu’il a accepté.

A cet égard, elles ont exhorté les partenaires techniques et financiers à accompagner le Togo dans la mise en œuvre de ses actions pour le renforcement des droits de l'homme et la consolidation de l'état de droit.

Monsieur Kokouvi Agbetomey, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Relations avec les Institutions de la République, Chef de la délégation togolaise, a indiqué que le gouvernement, après l’adoption du rapport final, se propose d’organiser des ateliers sectoriels de restitution de celles-ci afin de recueillir les observations de toutes les parties prenantes en vue de l’élaboration et de la validation d’un plan d’action quinquennal de mise en œuvre.

Il a insisté sur le fait que, tout comme ce fut le cas au premier cycle, c’est par l’approche participative et inclusive que seront mises en œuvre les recommandations acceptées.






Autres titres

Togo un chèque de 14 millions de f cfa d’orabank en faveur du programme pdcplus 
Togo déclaration des osc engagées pour la libération des deux étudiants, toujours en détention à la prison civile de lomé 
Togo les « grands travaux » de faure gnassingbé prennent l’eau : rencontres, témoignages et échanges : descente dans des quartiers qui vivent l’apocalypse depuis plusieurs jours 
Plus de nouvelles




 1   kaakoo | Vendredi, 17 Mars 2017  - 11:45
  Je croie que nous parlons le même langage. Il appartient au peuple togolais de réagir face à sa propre misère, mais cela demande un travail en amont. Ce que fait le groupe des 6 est un déblayage du terrain politique. Il faut noter que jusque-là, le groupe n'a pas commencé quelque action de revendication. Derrière ce déblayage de terrain se préparent d'autres actions qui seront soumises à tous les groupes d'opposants togolais pour harmonisation. Les jours à venir ne seront de tout repos, raison pour laquelle tout le monde doit garder son énergie pour la déployer au moment opportun. Nous nous sommes au pays et nous avons vécu plusieurs expériences avec ce régime cinquantenaire qui nous régente. La lutte a commencé depuis 1990 et malheureusement plusieurs erreurs ont été commises par l'opposition qui se cherche toujours jusqu'à ce jour.
La naissance des FDR de Me APEVON est juste l'illustration d'une nouvelle dynamique de l'opposition pour changer les méthodes de la lutte démocratique en mettant au centre des enjeux le dialogue et l'union, la confraternité entre l'opposition pour avoir un minimum de crédibilité aux yeux du peuple togolais et de la communauté international. L'adversaire que nous combattons n'est autre chose que nos propres frères et sœurs têtus et égoïstes qui veulent confisquer le pouvoir au détriment du peuple. La stratégie aujourd'hui consiste à rassurer ceux que nous avons en face pour les amener à faire le choix que le peuple veut tout en sauvegardant l'honneur humain de tous.
Pour changer les choses au Togo, il n'y a que deux voies : une révolution ou des élections propres pour avoir l'alternance. Aujourd'hui est-ce que nous avons tous les ingrédients pour une révolution ? D'aucuns dirons oui, mais il faut leur dire qu'il reste un travail psychologique important à faire qui peut encore durer plusieurs années. La seule voie crédible, rapide et sans difficulté pour réaliser l'alternance reste les élections transparentes et nous devons plutôt œuvrer dans ce sens.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com