Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Claude Améganvi lance une pétition pour la démission de Faure Gnassingbé


politique

iciLome | | 43 Commentaires |Imprimer Lu : 6050 fois

"Nous jugeons venu le temps de prendre nos responsabilités, d’appeler le peuple togolais, qui ne cesse d’exprimer de multiples manières son ras-le-bol de la situation dans laquelle il vit, à briser le cercle infernal et paralysant de la peur, de l’intimidation, de la répression, et à recouvrer sa dignité à travers cette initiative à laquelle nous l’invitons à souscrire massivement", déclarait Claude Améganvi mardi dernier lors d'une conférence de presse à Lomé. Il appelle donc les Togolais à la signature d'une pétition pour démettre Faure Gnassingbé dont la famille fait 50 ans au pouvoir. A l'issue de cette pétition, le Secrétaire général du Parti des Travailleurs veut récolter 500 000 à 1 000 000 de signatures. Lire la pétition !

PETITION : Pour la fin de la dynastie du clan EYADEMA-GNASSINGBE et la démission inconditionnelle et immédiate de son actuel représentant au pouvoir Faure Essozimna Kodjo

— Considérant que, le 13 janvier 1963, par une intrusion fracassante dans la vie du peuple togolais, Etienne EYADEMA, assassinait Sylvanus Epiphanio Elpidio Kwami OLYMPIO, le père de l’indépendance togolaise et président démocratiquement élu du Togo aux élections générales du 9 avril 1961, lors du premier coup d’Etat sanglant de l’Afrique indépendante ;

— Considérant que, le 13 janvier 1967, par le deuxième coup d’Etat d’une junte militaire dirigée par Etienne EYADEMA, à l’époque Lieutenant-colonel de l’armée togolaise, le gouvernement de Nicolas GRUNITZKY, mis en place à l’assassinat de Sylvanus OLYMPIO, 4 ans jour pour jour auparavant, était déposé et que, pendant 12 ans, le Togo allait connaître un régime illégal et illégitime d’exception par lequel il était gouverné par ordonnances et décrets ;

— Considérant que, le 14 avril 1967, Etienne EYADEMA, prenait en main tous les rênes du pouvoir politique au Togo et a tout mis en œuvre, depuis lors, pour assurer fermement sa préservation au profit de son clan familial à travers d’autres coups d’Etat militaires, constitutionnels et électoraux qui n’ont cessé de porter atteinte à l’expression de la souveraineté du peuple togolais ;

— Considérant que, le 30 août 1969, Etienne EYADEMA mettait en place un régime monolithique de parti unique-parti Etat auquel l’adhésion était forcée pour tous les citoyens togolais depuis leur naissance, en proclamant : « Vous y adhérerez de gré ou de force ! » ;

— Considérant que, pendant 22 ans, et systématiquement depuis lors, ce clan familial fait régner au Togo un régime de dictature avec son lot d’arbitraire, d’assassinats politiques, de torture, de violations massives des droits de l’Homme, de proscription des libertés publiques (d’opinion, de presse et de parole, droit d’organisation, de grève et de manifestation, etc.), une faramineuse corruption ;

— Considérant que le clan EYADEMA-GNASSINGBE bouclera un règne de 50 ans au pouvoir, le 13 avril 2017 et entamera sa 51e année le lendemain 14 avril, ce qui en fera la plus longue dictature familiale dans le monde après celle de la Corée du Nord. Dans toute l’Afrique, cette dictature reste désormais la plus vieille à se montrer rebelle à toute évolution démocratique notamment dans sa sous-région occidentale.Là, après la chute de Yaya DJAMEH de Gambie, on voit le même clan familial se maintenir au pouvoir depuis un demi-siècle alors que des changements de chefs d’Etat sont intervenus partout ces 27 dernières années : 5 fois au Bénin, 3 fois au Burkina Faso, 5 fois en Côte d’Ivoire, 3 fois en Gambie, 5 fois au Ghana, 4 fois en Guinée, 9 fois en Guinée-Bissau,3 fois au Libéria, 5 fois au Mali, 8 fois au Niger, 6 fois au Nigéria, 3 fois au Sénégal et3 fois en Sierra-Leone.

— Considérant que, depuis l’historique soulèvement populaire du 5 octobre 1990, il y a de cela bientôt 27 ans, le peuple togolais n’a jamais cessé d’exprimer sa volonté que soit mis fin au règne du clan EYADEMA-GNASSINGBE du fait de sa gestion du pays par la dictature et la gabegie.Cette aspiration dominante n’a cessé d’être étouffée par une répression sanglante faite de crimes de masseparmi lesquels on compte notamment : les massacres de la Lagune de Bè les 10-11 avril 1991 ; les massacres de Bodjé-Médjé le 27 avril 1991 ; les massacres lors de la première grève générale illimitée exigeant la démission d’EYADEMAen juin 1991 ; les massacres de Barkoissi (Préfecture de l’Oti) les 28, 29 octobre 1991 ; Guerin-Kouka (Préfecture de Dankpen) les 7, 8, 9 novembre 1991 ; les massacres de civils et militaires lors putsch contre les institutions de la transition du 28 novembre 1991 au 3 décembre 1991 ; les massacres de Sotouboua le 30 mai 1992 ; les massacres de Fréau Jardin à Lomé le 25 janvier 1993 ; lesmassacres des populations civiles par des militaires au Quartier Bè, à Lomé les 30 et 31 janvier 1993 ; les massacres de soldats considérés comme « démocrates » lors de l’épuration ethnique de l’armée togolaise, à Lomé, dans la nuit du 24 au 25 mars 1993 ; les massacres à Agbandi, les 25, 26, 27 août 1993, et dans tout le pays à l’occasion de l’élection présidentielle du 25 août 1993 ; les massacres lors de l’annonce d’une « attaque » d’assaillants sur Lomé du 5 au 8 janvier 1994 ; les massacres de centaines de civils non armés et de soldats sommairement exécutés dont les corps ont été rejetés sur les côtes togolaises, avant, pendant et après l’élection présidentielledu 21 juin 1998, selon Amnesty International ; les massacres lors de la marche de soutien à Eyadéma au Palais présidentiel de Lomé II le 20 novembre 2004 ; les massacre de 400 à 500 citoyens innocents, selon la Mission de vérification des faits de l’ONU, plus de 1 000 selon la LTDH, avant, pendant et après l’élection présidentielle du 24 avril pour porter au pouvoir à Faure EYADEMA-GNASSINGBE au décès de son père de février à mai 2005 ;

— Considérant que, depuis 50 ans, le peuple togolais n’a cessé de vivre dans une continuelle dégradation de ses conditions d’existence avec le règne de la misère, de la famine, du chômage, de la ruine de nos écoles et de notre système de santé ;

— Considérant que, depuis 50 ans, le peuple togolais n’a cessé d’être divisé par le fléau du tribalisme qui menace la cohésion nationale, donnant lieu à des pratiques discriminatoires en usage dans l’administration où l’écrasante majorité des postes au niveau du gouvernement et de ses cabinets ministériels, des sociétés d’Etat, de tous les services publics et administratifs sont sous l’enseigne du règne du favoritisme ethnique ou régionaliste au profit des membres de l’ethnie du clan familial au pouvoir ;

— Considérant quece clan familial s’est accaparé, dans la plus totale opacité, avec ses proches, des maigres ressources et richesses nationales (phosphate, clinker, fer, or diamant, etc.) dont l’exploitation et la commercialisation, pour la plupart, ne sont pas déclarées à la comptabilité nationale parce qu’elle nourrit le pillage qu’il en a concédé aux puissances étrangères qui le soutiennent et dont il a renforcé le contrôle sur notre économie.D’où une continuelle dégradation,sous l’effet d’une systématique gabegie, d’une endémique corruption qui assure le transfert des biens publics essentiellement dans les mains du clan ethnico-régionaliste et familial contrôlant l’appareil d’Etat.Avec de retentissants crimes économiques qui ont mis en faillite notre pays depuis plus de trois décennies, sous l’effet d’un endettement faramineux qui a aliéné sa souveraineté, le plaçantdésormais sous le contrôle absolu d’institutions financières internationales rapacesà travers des privatisations tous azimuts, le développement de l’ultralibérale zone franche, etc. ;

— Considérant que la corruption, endémique, est devenue une gangrène rongeant, corps et biens, l’Etat et la société togolaise, depuis les sommets de l’Etat où elle sévit et trouve un terrain particulièrement favorable à son développement à travers le trafic de drogues et autres produits stupéfiants qui, systématisé depuis et érigé en industrie, range aujourd’hui le Togo parmi les « Narco-États-voyous » d’Afrique et du monde entier. Et qu’il est préoccupant que les forces de sécurité et de défense, la Police, la Gendarmerie, l’appareil judiciaire et toutes les élites publiques et privées sont de plus en plus impliqués dans ces crimes économiques pour lesquels ils mettent tout leur génie à perpétrer et à étouffer la dénonciation de cette gangrène.Gangrène qui mine le pays de la base au sommet de l’Etat en en faisant une plaque tournante du blanchiment d’argent sale et du transfert illicite des capitaux pour lequel il occupe le premier rang dans le monde entier ;

— Considérant que le régime de Faure Essozimna EYADEMA-GNASSINGBE étale son incapacité à régler les problèmes fondamentaux du pays comme le démontre actuellement la grève des enseignants du secteur public qui est dans l’impasse depuis 5 mois du fait de l’indifférence, du cynisme et de l’entêtement de son gouvernement à satisfaire les revendications légitimes qui en sont la cause. Alors que Faure Essozimna EYADEMA-GNASSINGBE a fait un « cadeau » de 5 milliards de F CFA à l’ancien Premier ministre français Manuel VALLS pour sa campagne électorale en France, il se refuse à faire droit aux doléances des enseignants dont la satisfaction ne coûterait même pas plus de 1 milliard de F CFA ;

— Considérant la nécessité de mettre fin à cette continuelle dégradation tant de la situation de notre pays et de ses citoyens que de la peu glorieuse image qu’il donne à l’extérieur et d’entreprendre une salutaire œuvre de reconstruction et de redressement national ;

— Considérant que seul le peuple est souverain et qu’il peut à tout moment, se prononcer en exigeant la modification complète des conditions dans lesquelles il est gouverné ;


Les citoyens togolais soussignés, exigent, instamment, de l’actuel Président de fait du Togo, M. Faure Essozimna Kodjo EYADEMA-GNASSINGBE, de se plier à la volonté du peuple en signant sa démission inconditionnelle et immédiate de ses fonctions de Président de la République togolaise.

En accédant à cette volonté populaire qui n’a jamais cessé de s’exprimer depuis toujours, Faure Essozimna Kodjo EYADEMA-GNASSINGBE entrera dans l’histoire en évitant que le sang coule à nouveau sur la Terre de nos aïeux.

Premiers signataires :

1. Claude AMEGANVI, Architecte DPLG, Secrétaire chargé de la coordination du Parti des travailleurs ; 2. Inoussa Ave MOUSSA TRAORE, opérateur économique, Coordinateur général du Mouvement Mobilisons-nous (MMN), Newark, New-Jersey (USA) ; 3. Foligan FOLY-EHKE, psychosociologue, Lomé (Togo) ; 4. Abodoma Joachin SOLOUKOU, syndicaliste enseignant, Kpalimé (Togo) ; 5. Foly SATCHIVI, syndicaliste étudiant, Lomé (Togo) ; 6. ToukpoKodjovi Daniel AGBESSIME, syndicaliste étudiant, Lomé (Togo) ; 7. Djimon ORE, député à l’Assemblée nationale, Président du Front des patriotes pour la démocratie (FPD), Lomé (Togo) ; 8. Edoé WILSON-BAHUN, éducateur, Aného (Togo).

Je m’associe à la « Pétition pour la fin de la dynastie du clan EYADEMA-GNASSINGBE et la démission inconditionnelle et immédiate de son actuel représentant au pouvoir Faure Essozimna Kodjo » :




Autres titres

Togo aimé gogué: ça m'embête qu'on arrive pas à trouver un consensus sur ce projet de loi 
Togo le point de kodjo epou : objectif 2020: tous les compteurs à zéro 
Togo elections locales : le togo en 116 communes 
Plus de nouvelles




 43   Atalolo | Dimanche, 19 Mars 2017  - 15:43
  Ou se trouve donc la pétition? Comment puis-je avoir accès à cette pétition? Je veux la signer aussi .

 42   tedlesaint1 | Dimanche, 19 Mars 2017  - 13:6
  Claude Ameganvi veut que les togolais se mobilisent pour signer une pétition pour faire partir le président Faure Gnassingbé du pouvoir. La question est de savoir si c'est si c'est une pétition qui a amené le président Faure à la tête du pays? La réponse est non, pour mieux comprendre tout ceci il faut chercher à mieux connaitre le sieur Claude Ameganvi et ses visions, le leader du parti des travailleurs est un révolutionnaire et pense passer par une insurrection populaire pour accéder au pouvoir. Il faille que les togolais sachent clairement ce qu'ils veulent on ne peut pas vouloir quelque chose et son contraire, nous sommes en train d'enraciner un pays de droit et le seul moyen de parvenir au pouvoir doit être les urnes par un scrutin libre et transparent. Le débat dans la classe politique porte sur les réformes politiques indispensables pour la crédibilité de scrutin. Une commission de réflexion a été mise en place par le chef de l'état et celui fait son bonhomme de chemin. Le Togo doit avancer donc il est impératif que chacun puisse contribuer à cette fin.

 41   Franck | Vendredi, 17 Mars 2017  - 17:33
  Pourquoi les ahoulans et les aigris du sud dérangent beaucoup donc ce Claude ameganvi ne reconnaît pas que lui et ses acolytes made venus de France sont a l'origine du délabrement du tissu social minutieusement préparé a la salle fazao

 40   YAKAMÈVIO | Vendredi, 17 Mars 2017  - 16:37
  Elle est où la pétition ? Moi je vais la signer. Tous moyens qui pourront chasser ce poltron et ses amis les pilleurs de la République sont les bienvenus.

 39   kaakoo | Vendredi, 17 Mars 2017  - 12:14
  Réponse à 38-NE SESEHAN MI LA DUDZI
  Oui, mais es-tu prêt à ce jour pour faire comme le Burkina ? Une seule journée de manifestation spontanée d'un mardi ne suffit pas pour déboulonner Faure du pouvoir. Une seule personne tuée par balle avait cassé les cotes à la mobilisation spontanée et le lendemain mercredi personne n'a plus pointé le bout de son nez dehors pour reprendre le mouvement. Avons-nous peur de mourir et on souffre au Togo ou il y a une autre raison qui nous retient dans les fers de la dictature dans ce pays ?
Des élections transparentes seraient plutôt la solution pour nous libérer et nous devons œuvrer pour l'obtention des meilleures conditions d'organisation de ces élections.
La nouvelle dynamique des FDR de Me APEVON et d'autres partis politiques qui réclament les réformes et la décentralisation est à soutenir. La solution du problème togolais se trouve au bout de nos nez, prenons-en conscience.

 38   NE SESEHAN MI LA DUDZI | Vendredi, 17 Mars 2017  - 12:0
  La pétition ne peut rien apporter. Faisons comme cela avait été fait au burkina faso ou tout le peuple a dit non.

 37   kaakoo | Vendredi, 17 Mars 2017  - 11:30
  Je croie que nous parlons le même langage. Il appartient au peuple togolais de réagir face à sa propre misère, mais cela demande un travail en amont. Ce que fait le groupe des 6 est un déblayage du terrain politique. Il faut noter que jusque-là, le groupe n'a pas commencé quelque action de revendication. Derrière ce déblayage de terrain se préparent d'autres actions qui seront soumises à tous les groupes d'opposants togolais pour harmonisation. Les jours à venir ne seront de tout repos, raison pour laquelle tout le monde doit garder son énergie pour la déployer au moment opportun. Nous nous sommes au pays et nous avons vécu plusieurs expériences avec ce régime cinquantenaire qui nous régente. La lutte a commencé depuis 1990 et malheureusement plusieurs erreurs ont été commises par l'opposition qui se cherche toujours jusqu'à ce jour.
La naissance des FDR de Me APEVON est juste l'illustration d'une nouvelle dynamique de l'opposition pour changer les méthodes de la lutte démocratique en mettant au centre des enjeux le dialogue et l'union, la confraternité entre l'opposition pour avoir un minimum de crédibilité aux yeux du peuple togolais et de la communauté international. L'adversaire que nous combattons n'est autre chose que nos propres frères et sœurs têtus et égoïstes qui veulent confisquer le pouvoir au détriment du peuple. La stratégie aujourd'hui consiste à rassurer ceux que nous avons en face pour les amener à faire le choix que le peuple veut tout en sauvegardant l'honneur humain de tous.
Pour changer les choses au Togo, il n'y a que deux voies : une révolution ou des élections propres pour avoir l'alternance. Aujourd'hui est-ce que nous avons tous les ingrédients pour une révolution ? D'aucuns dirons oui, mais il faut leur dire qu'il reste un travail psychologique important à faire qui peut encore durer plusieurs années. La seule voie crédible, rapide et sans difficulté pour réaliser l'alternance reste les élections transparentes et nous devons plutôt œuvrer dans ce sens.

 36   Kossi du Zio | Vendredi, 17 Mars 2017  - 4:22
  Precisez nous vite, simplement et clairement comment signer la petition s'il vous plait.

 35   Le Vrai Jay Bon Jeu | Vendredi, 17 Mars 2017  - 0:8
  Réponse à 33-DEKAWOWO
  Cela ne pourrait etre plus clair....

lorsque ..1+ 1 c-a-d DECAWOWO.. dit ceci :

----> ".. Je ne dis pas que Faure est cent pour cent parfait ".
Question:
Alors.."ti di koi m'm'aaaaaaahhhhh ??
il est parfait a' combien pour % ????????????? 56ans.... % !!!! ou
12 ans. % ??
-------> DECAWOWO Continue:

"mais vous ne valez même pas "un " de ses centième."
-----> Question :
donc meme pas 1/100 de 56ans % ?? ou < 1/100 des 12 ans % ??

----> En cas 'faut nous dire si c'est "point.. point...zero virgule 1 % ?? ou bien ?? ..000001% ?? :

------> DECAWWO continue:
Faure aime son pays plus que vous les gueulards aigris. Vos y-en a marre et consorts n'ont qu'à s'occuper de leur problème et non celui de "notre Togo."

Donc "Notre Togo la.. " nous", on ne fait pas partie du parti rpt/Unir-Decawowo ??? ou bien "Notre togo" c'est "votre "Togo seulement ???
et nous maaaaahhh ?? heye Discrimination !!!!!avec decawowo .. donc c'est mensonge comme sa... A..ciel Ouvert ???

vous etes trop faux(re) Deye...

-Mort de rire ..

 34   Etiko | Jeudi, 16 Mars 2017  - 22:20
  Réponse à 14-J'AI TRÈS MAL PARTOUT
  Ne penses-tu pas que tes western union cesseront si le Togo est libéré et que tu investiras cet argent pour devenir ton propre patron au Togo au lieu d'attendre le check de ton patron suisse? Moi je suis fatigué d'en envoyer depuis les USA c'est pourquoi je ne resterai pas indifférent à la lutte pour la libération effective de l'homme au Togo quel qu'en soit le prix.

 33   DEKAWOWO | Jeudi, 16 Mars 2017  - 21:34
  Réponse à 30-Noni
  Tant que vous même vous n'êtes pas correctes, vous êtes des revanchards, des aigris des jaloux et des repris de justices, vous n'allez jamais prendre le dessus. En 2011 vous aviez dit qu'après l’Égypte, la Libye et la Tunisie c'est le tour de notre notre Togo. En 2014 vous avez répété la même chose qu'après le Bourkina c'est le Togo. Je ne dis pas que Faure est cent pour cent parfait mais vous ne valez même pas un de ses centième. Faure aime son pays plus que vous les gueulards aigris. Vos y-en a marre et consorts n'ont qu'à s'occuper de leur problème et non celui de notre Togo.

 32   Jack Le 1 | Jeudi, 16 Mars 2017  - 20:53
  Réponse à 29-Abladjo
  Vraiment ! Vas tu apprendre un jour?mais ecoutez l élection de 2015 a déjà positionné tout le monde,on sait maintenant qui est qui et qui fait quoi,d ailleurs vous Avez pris 2 semaines pour appeler la population à la grande marche le week-end passé combien sont sortis? Vous êtes combien dans cette ville même pour régler ce que tu appelles par compte ,rire

 31   Kozah Nostra | Jeudi, 16 Mars 2017  - 18:46
  Et puis quoi encore???? CLAUDE AMÉGANVI, sache que si Faure (Al Capone) Gnassingbé a marché sur des milliers de cadavres de ses concitoyens togolais pour arracher le pouvoir, ce n'est pas une obscure PÉTITION À LA C.ON qui le fera abdiquer!!! FOUTEZ-NOUS LA PAIX AVEC VOS CONN.ERIES et allez réfléchir plus sérieusement à comment démanteler la Kozah Nostra, la mafia des man.geurs de chi.en qui a pris les togolais en otage depuis 50 ans!!! BASTA!!!

 30   Noni | Jeudi, 16 Mars 2017  - 18:26
  Cher Abladjo, effectivement vous aviez déjà fait ces suggestions par le passé et sans trop de détours, seules des stratégies de cette envergure pourront nous aider à renverser la tendance actuelle.
Il faut néanmoins beaucoup de sacrifice, beaucoup d'organisation, beaucoup de moyens matériels et humains et surtout mobiliser beaucoup d'argent pour soutenir les actions localement et à l'international, en mobilisant tous les média traditionnels et les reseaux sociaux, histoire d'acculer le régime sanguinaire sur tous les fronts.

Fulbert Attiso avait initié un petit groupe en 2010, en allant jusqu'à les soumettre à un rituel traditionnel de loyauté/d'allégeance , ils ont été trahis, le groupe a été démantelé, lui-même est passé par la case prison, depuis il s'est ramolli.
Notre soeur Farida Nabourima initie depuis un moment déjà diverses actions en exploitant à fond les réseaux sociaux. Que faisons nous pour la soutenir et capitaliser sur ses initiatives?

Le Togolais doit se ressaisir et commencer par se prendre en main sans compter sur les plaisantins de Leaders. Certes, le cas togolais est complexe, mais rien ne se passera si le peuple demeure amorphe!

Il faut aller à l'école des mouvements tels que Y-en-a-marre du Sénégal et d'autres pays de la sous-région et les adapter au contexte togolais, constituer des réseaux partout pour des appuis ponctuels....

Sommes-nous prêts à nous mouiller ?


 29   Abladjo | Jeudi, 16 Mars 2017  - 17:25
  Réponse à 26-GNAROU
  Celui qui osera tirer sera attendu devant chez lui par toute la ville pour lui régler son compte un jour ou l autre. L époque ou les boureaux narguent les victimes dans la rue tire a sa fin.
Le peuple s octroie le droit constitutionnel de se defendre quand la justice est innexistante et que l Etat devient terroriste.

 28   Mon pays va tres mal | Jeudi, 16 Mars 2017  - 15:43
  Réponse à 26-GNAROU
  La methode Du diable.Hitler a ouvert Le feu plus que ca.

De loin Ou de pres Tu recolteras Les consequences De ton comportement Gnarou mouton.

Tu n as pas d'enfants?

 27   1 | Jeudi, 16 Mars 2017  - 15:20
  Réponse à 22-Abladjo
  Tout le monde trouve l'idée intéressante pour exprimer le ral le bol

Personne ne dit CE QUI EST CONCRET COMMENT SIGNER?

 26   GNAROU | Jeudi, 16 Mars 2017  - 15:20
  Réponse à 22-Abladjo
  Nous n'hesiterons pas à ouvrir le FEU !! Comme aux USA .


 25   Jack le1 | Jeudi, 16 Mars 2017  - 15:18
  Et bien Nous y sommes.la lottorie de Claude amegan,après la pétition de l année passé d un référendum constitutionnel,aujourd'hui c est celle d une démission.parain des pétitions Claude continue toujours à rêver d un manteau ,qui en réalité est plus grand que lui .la question qui se pose aujourd'hui est celle ci .le bic peut réellement faire renverser la majorité du peuple? Après des soulèvements 90 jusqu'aux nos jours?A suivre

 24   GNAROU | Jeudi, 16 Mars 2017  - 15:18
  Toute la journée, j'ai lu aumoins 3 fois ce torchon de petition !!

Franchement, est-ce que cela vaut la peine de s'attarder ??? A moins d'etre un attardé !!
Naturellement les vautours sont là pour danser autour......

 23   DEKAWOWO | Jeudi, 16 Mars 2017  - 14:50
  Icilomé si vous n'avez rien à faire envoyez nous des contes pour nous distraire. Les opposants eux mêmes ne donnent aucun bon exemple mais demandent la démission des autres.

 22   Abladjo | Jeudi, 16 Mars 2017  - 14:17
  Réponse à 15-JO
  @ Ray

Bien sur que nous signerons tout de suite cette pétition. Meme si j'étais au pays je marcherai avec les marche de Cap2015 mais j'aurai une autre stratégie que j'ai déja étalé ici et que certains commence aussi a dire.

Mais hélas Awako va attrapper les poussin et mere Koklo signe des pétitions. C'est ca la réalité.

Celui qui n'a pas l'arme utilise la ruse.

Stratégie #1 Stratégie de boycott.

Il faut cibler:

- Toutes les stations escences qui appartiennet de pret ou de loin aux barons du régime et aux officiers supérieurs.

- Tous les business dans lesquels sont trempés les mafieux du régime.

- Toutes les écoles privées dont ils sont actionnaires.

Il faut tout simplement boycotter ces affaires des barrons du régime.

Stratégie # 2 Stratégie de dénonciation.

-Il faut traquer et filmer tous ceux qui mettent le pays dans la merde par leurs actions individuels.
Il faut qu'ils se sentent traquer a tout moment et que la caméra est la en tout moment pour saisir leur actions. Ensuite publier tout ceci sur les réseaux sociaux.

- Il faut infiltrer tous les lieux du pouvoir, de l'administration et des sociétés publiques afin de sortir des dossiers a publier sur la place publique.

- Il faut a tout moment harceler les députés unir dans leur activité de député et dénoncer sur la place publique tout manquement.

- Il faut filmer tout officier ou corps habillé qui maltraite les population et donner son nom a toute la population avec adresse et télephone.


Strategie #3 Refus de vente

- Refuser de vendre ou de satisfaire le service au bénéfice d'un barron du régime et de sa famille, d'un officier des forces de l'ordre et de sa famille . Tant que ces derniers font objet de dénonciation.

Strategie #4 La loi du Talion.

Rendre coup pour coup. Si un zélé maltraite la population, il faut répertorier ses allers et venus, son domicile, sa voiture, son telephone et le harceler voir monter une expédiction punitive pour le fesser. filmer et distribuer sur les réseaux sociaux.
Un cran peu etre atteint si il y a mort d'homme. Le responsable doit subir le meme sort.

Stratégie #5 (Information et éducation)

Eduquer le peuple a se lever partout en les informant et en leur faisant comprendre que chaque acte doit faire parti d'un processus plus grand.


Toute ces strategie 1-5 Mises en place mettra une pression sur ce régime qui comprendra que meme si ils ont l'armée, individuellement ils ne seront plus épargné.

Maintenant aux leaders de mettre en place des stratégies, qui fait quoi, qui est dans les brigades d'action anonymes etc.....

Il faut faire quelque chose.

Espérons que cette pétition puisse recueuillir plus de 5,000,000 de signature pour montrer a Woabé Calamité et a sa clique d'autistes qu'on sait qu'ils ne sont jamais élus.

 21   fERNANDO gARCIA | Jeudi, 16 Mars 2017  - 14:16
  Réponse à 19-El Niño
 

"Nous jugeons venu le temps de prendre nos responsabilités, d’appeler le peuple togolais, qui ne cesse d’exprimer de multiples manières son ras-le-bol de la situation dans laquelle il vit, à briser le cercle infernal et paralysant de la peur, de l’intimidation, de la répression, et à recouvrer sa dignité à travers cette initiative à laquelle nous l’invitons à souscrire massivement", déclarait Claude Améganvi mardi dernier lors d'une conférence de presse à Lomé. Il appelle donc les Togolais à la signature d'une pétition pour démettre Faure Gnassingbé dont la famille fait 50 ans au pouvoir. A l'issue de cette pétition, le Secrétaire général du Parti des Travailleurs veut récolter 500 000 à 1 000 000 de signatures.

Bonne chance Mr Claude Amegavi. Ce sont ces memes Bandits du groupe "Ali Baba" qui avaient pille le pays après la conference nationale "Souterraine" a l'hotel de 2Fevrier dans les annnees 90 et avaient regagne leur pays d'origines. Ils reviennent après que le Togo ait retrouve la stabilite politique et economique sous notre SAUVEUR Faure Gnassingbe pour piller encore.
Pas de chance cette fois ci. On vous su de pret car il n'aura plus une conference nationale bis ou vous allez encore piller le Togo.
Ce garcon est sec comme une cane a sucre, il n'a plus rien dans ses poches, il est devenu Chomeur depuis des annees. Claude Amegavi va cultiver la terre comme tes ancestreS l'avaient fait pour te nourrir.
Des DJIMAKPLAS.


 20   lakignon nkassiwe | Jeudi, 16 Mars 2017  - 13:55
  Une petition n a jamais fait trembler un Chef d'etat encore moins un Dictateur
mais je sens en toi un Homme determiné à faire bouger les choses...... alors çà me va
aujourd hui c'est la plume que tu nous dis de prendre ...je la prends et je signerai la petition
Demain je serai là pour poursuivre le combat avec Toi de la manière que tu voudras et avec les moyens que tu choisiras

 19   El Niño | Jeudi, 16 Mars 2017  - 13:22
  Cette pétition aura le mérite de montrer au monde entier l'Impopularité de ce rigolo déguisé en président. Cette pétition doit faire le tour du monde sur les réseaux sociaux pour rejoindre le plus de togolais. Dites-moi comment signer. Merci Claude Améganvi

 18   Noé Kutuklui | Jeudi, 16 Mars 2017  - 12:50
  6, 9 11 et 13= Merci.

 17   1 | Jeudi, 16 Mars 2017  - 12:49
  COMMENT SIGNER MAAAAA? OU ?

 16   Kiakiakia | Jeudi, 16 Mars 2017  - 12:36
  Je signerais même les yeux fermés si Claude Ameganvi à la tête de son parti depuis sa création démissionnait en publiant au préalable les identités de 3 oui 3 militants réels de son machin. Même les rigolos Kaboua, Taama, Oré et Habia ont plus de militants que lui. Ce n'est pas un hasard 😂😂😂

 15   JO | Jeudi, 16 Mars 2017  - 11:16
  Réponse à 12-raymondo
  Ah RAYMONDO, je pense que sur le fond on fait la même analyse. Cette pétition si on me la soumet je la signerai tout de suite sans poser de question.. MAIS comme je l'ai dit sur un article d'hier ou d'avant hier je ne sais plus, cette pétition à elle seule ne suffira pas à déloger cette engeance, pas plus que les marches parfaitement encadrées, sous des fanfares et danses traditionnelles organisées par CAP2015.

Et ce qui me dérange, c'est le même AMEGANVI qui dit que ces manifestations organisées sont des comédies, que ceux qui l'organisent sont des complices du régime, qui dénoncent en gros la mollesse des actions qui trouvent une solution de pétition.


Ce monsieur est dans l'excès et ces conseils doctement données me tapent sur les nerfs moi.

 14   J'AI TRÈS MAL PARTOUT | Jeudi, 16 Mars 2017  - 11:14
  Réponse à 4-Etiko
  J'ASSUME LE FAIT QUE JE SUIS UN IGNARE HORS PAIR DEVANT CES PERSONNAGES MENTEURS QUI SE DISENT OPPOSANT LE JOUR ET ÉPOUSE RPT-UNIR LE SOIR.

JE SUIS COMPLÈTEMENT UN IGNARE TARÉ DEVANT CES PERSONNAGES.

QUANT À CE QUE JE PROPOSE MOI

JE PROPOSE RIEN

JE PROPOSE NIENTÉ

J'ENVOIE DEPUIS 20 ANS DES WESTERNS UNIONS AU TOGOLAIS POUR PAYER LE SALAIRE DES TOGOLAIS TOUS LES FINS DU MOIS.

JE PROPOSE QUE DALLE

JE REPOSE NOTHING,

JE PROPOSE GBALO

SI LES 🐑 🐑 🐑 🐑 🐑 🐑 AIMENT VOIR LE LOUP 🐺 BOUFFER LEURS CHAIR SANS RIEN DIRE DEPUIS 50 ANS.........MOI DEPUIS LA SUISSE JE PROPOSE NADA

JE PRÉFÈRE SAVOURER SEUL AVEC MA FAMILLE 👪 CE MERVEILLEUX BON 😋 GÂTEAU 🎂 QU' EST LA SWITZERLAND

Compreindo ????

AÏE J'AI MAL

JE SOUFFRE TROP

J'AI MAL PARTOUT

J'AI LA TÊTE QUI TOURNE

J'AI LA NAUSÉE

LA DIARRHÉE

MAL AU VENTRE

OOOOO J'AI TRÈS MAL PARTOUT


 13   Bonne initiative | Jeudi, 16 Mars 2017  - 11:11
  C'EST MIEUX QUE LA VIOLENCE QUI VA ARRIVER S'IL REFUSE DE QUITTER LE POUVOIR PACIFIQUEMENT

 12   raymondo | Jeudi, 16 Mars 2017  - 11:3
  Réponse à 2-Abladjo
  JO et Abladjo, prenez un peu de recule et dites-moi qu'elle est fondamentalement la différence entre la pétition de Claude Ameganvi et la dernière marche de CAP2015. L'une a-t-elle plus d'effet que l'autre?

Nos opposants toutes tendances confondues ont atteint leur limite d'élasticité; on n'a beau tirer sur eux, ils ne bougeront pas leurs Q tant que le peuple togolais ne se décidera souverainement à mettre fin à tout ceci.

En attendant donc ce sursaut patriotique des togolais, CAP2015 et Claude Ameganvi essayent à leurs manières de maintenir la boutique ouverte, qui en proposant de petites marches aux itinéraires improbables, qui en proposant une pétition pour faire partir le tyran. Tous ont raison et tous ont tort. On ne peut pas condamner l'un et excuser l'autre.

Tant que CAP2015 n'organisera pas de façon scientifique et méthodique une manifestation de plusieurs jours d'affiliés sur toute l'étendue du territoire national avec un objectif clair et précis, je ne vois pas ce que ces marches ont de plus que la pétition de Claude.

Je signerai bien cette pétition moi.
On a vu dans le monde des gens proposer des pétitions pour que Satan soit jugé pour crime contre l'humanité, pour que l'élection de Donald Trump soit annulée ou encore pour que la finale de l'Euro 2006 soit rejouée. Les signataires de ces pétitions n'étaient pas des idiots; ils voulaient exprimer quelque chose.

 11   Signer | Jeudi, 16 Mars 2017  - 10:58
  C est important et significatif.

 10   Victor | Jeudi, 16 Mars 2017  - 10:53
  Pete de temps, ......

 9   Sophie | Jeudi, 16 Mars 2017  - 10:39
  C'est une option pour demontrer Qu on a affaire à Des inhumains Au pouvoir.

Il faut signer...massivement.

 8   Jack Le 1 | Jeudi, 16 Mars 2017  - 10:18
  Parmis les premiers signataires,on peut constater les représentants des syndicats des enseignants.ce qui dit tout,avec des grèves à répétition des enseignants,malgré les efforts du gouvernement Et avec les solutions trouvées pour satisfaire ces enseignants,ceux ci n ont toujours pas cessé cette grève.ces événements que nous avons constaté avec les élèves dans les rues ne sont que politique.affaire à suivre dans 3 h

 7   Togo malade | Jeudi, 16 Mars 2017  - 10:17
  À partager jusqu'à atteindre le gouvernement togolais: voici comment le gouvernement togolais ne considère pas la diaspora qui est la force financière du Togo, mais il se dit que la diaspora réussi ça c'est du faux mensonge plutôt il complique, il fait tout pour barrer la voie à la diaspora c'est triste et déplorant👇🏽👇🏽👇🏽
Togolaises Togolais un problème se pose pour les Togolais vivant en Allemagne et désireux d'obtenir la nationalité allemande. L'Allemagne n'acceptant la double nationalité, il est donc demandé aux candidats la renonciation de la nationalité. La procédure est simple dans la plupart des pays. Il suffit d'une déclaration de renonciation à l'ambassade pour recevoir l'attestation. La situation des Togolais est un parcours de combattants.
1. Dépôt du dossier à l'ambassade du Togo.
2. Le dossier est ensuite envoyé au ministère de la Justice au Togo
3. Le dossier va à la présidence de la république qui selon information, doit se réunir en conseil de ministres deux fois par an à cet effet
4. Le dossier va ensuite à l'Assemblée nationale pour homologation.
5. L'assemblée nationale renvoie le dossier à la primature et celle ci renvoie le dossier à Editogo pour publications au journal officiel.
6. L'attestation de renonciation est enfin retournée au renonciateur par le biais de l'ambassade.
Malheureusement cette procédure n'est pas respectée et cela entraîne des conséquences pour les Togolais vivant en Allemagne. Si par malheur le renonciateur perd son emploi alors le dossier est bloqué et on perd ainsi des avantages liés à l'obtention de la nationalité allemande.
Pourquoi faut faire tout ce parcours pour renoncer à une nationalité?
Pourquoi le gouvernement togolais ne signe pas cette attestation au moins une fois par trimestre? Quel rôle joue donc l'ambassade? N'est il possible de faciliter cette procédure? Quelle est donc l'importance de coopération germano-togolaise? Votre avis est demandé

 6   1 | Jeudi, 16 Mars 2017  - 10:4
  comment signer?

 5   JO | Jeudi, 16 Mars 2017  - 10:1
  Réponse à 2-Abladjo
  venant de quelqu'un qui à chaque fois nous montre le muscle, proposer de signer une pétition pour dégommer une dictature de 50 ans, cela me semble trop léger.

Non pas que je suis contre ce que dis CLAUDE AMEGANVI sur ce régime, mais ses postures, vu comment il s'adresse doctement aux autres opposants est toujours dans l'excès.

On verra bien jusqu'où ira son projet de pétition et l'action en justice contre MANUEL VALLS.

SI la pétition va nous libérer pourquoi pas !! wait and see

 4   Etiko | Jeudi, 16 Mars 2017  - 10:0
  Réponse à 3-J'AI TRÈS MAL PARTOUT
  Et toi qu'est-ce que tu nous proposes? Un ignorant qui se moque d'un ignorant est un ignard n'est-ce pas?

 3   J'AI TRÈS MAL PARTOUT | Jeudi, 16 Mars 2017  - 9:37
  UNE FOIS LES 1000000 DE SIGNATURES OBTENUES, QUEL EST LA SUITE ????

LE 6666 VA DÉMISSIONNÉ PAR MAGIE DE LUI MÊME ???

Le 6666 QUE SASSOU NGUESSO APPELE EMPEREUR ????

Le 6666 QUE ALESSANDRO DRAME OUATTARA APPELLE LE DOYEN ????

LE 6666 QUE SEGOLENE ROYAL VIENT VOIR LES PROCHAINS JOURS POUR SE NOURIR DE SES SAGES CONSEILS????

LE 6666 QUI EST AU POUVOIR DEPUIS 12 ANS ET QUI S'EST ENRACINÉ ???

Le 6666 DEVENU GRAND AMI D'ISRAËL PAR STRATÉGIE ET RUSE CONSEILLÉ PAR SON DÉFUNT PÈRE LE DIABLE EN PERSONNE ???

DONC

Le 6666 VA DÉMISSIONNER DE LUI MÊME PARCEQUE UN CERTAIN 🐀 DE CLAUDE AMÉGANVI À FAIT SIGNER UNE PÉTITION À 1000 000 DE TOGOLAIS 🐑 🐑 🐑 🐑 🐑 🐑 ???

CLAUDE, TA PETITE SOEUR ISABELLE, VICE PRÉSIDENTE DE L'OPPOSITION EST LA 2EME FEMME DE PASCAL AKOUSSOULÉLO BODJONA DEPUIS DES SIÈCLES comme dirait Jacques chirac.

ARRÊTONS DE NOUS VOILER LA FACE AU GNASSLAND.

TIENS

JE PRENDS CE WEB À TÉMOIN

PEUX TU NOUS DIRE ICI QUE T'AS JAMAIS RIEN TOUCHÉ DE TOUTE TA VIE DES MAINS 👐 DES GNASSINGBÉ PÈRE FILS ???

PEUX TU NOUS DIRE ICI QUE T'AS TOUJOURS TRAVAILLÉ À LA SUEUR 😰 DE TON FRONT COMME NOUS AUTRES ????

PEUX TU NOUS DIRE ICI QUE TU N'ES JAMAIS PARTI À LOMÉ 2 LA NUIT, DIRE LE CONTRAIRE DE CE QUE TU NOUS DIS LE JOUR????

PEUX TU NOUS DIRE ICI QUE TU N'AS JAMAIS REÇU UNE VALIDE 💼 REMPLIE D'EUROS DU VIEUX👴 et du 6666 ????

JE TE LAISSSE AVEC TA CONSCIENCE


ARRÊTEZ QUOI


C'EST RIDICULE À LA FAIM

À MÉDITER


J'AI MAL PARTOUT

 2   Abladjo | Jeudi, 16 Mars 2017  - 9:30
  Réponse à 1-JO
  Terrible. Ceci ressemble a une poule qui essait d effrayer un renard que lui bouffe ses oeufs.
Le stylo est la seule arme dont dispose l opposition mais par manque ds volonté d en decoudre et bien c est le statu quo. Une guerre de tranchée ou plutot une tranchée de guerre qui n existe pas mais la tranchée est la.
En Tunisie la mort d un seul jeune vendeur ambulant a pousser le peuple dehors. Car la bas la stratégie était prête il fallait un detonateur. Au Togo combien de mort il n y a pas eu mais pas de stratégie. M. Ameganvi a fait son temps comme tous les autres aller faites vous oubliés et une relève viendra continuer la lutte.

 1   JO | Jeudi, 16 Mars 2017  - 9:14
  LOL. franchement. CLAUDE AMEGANVI qui nous démontre chaque fois qu'il comment les opposants sont de complicité avec le régime, comment leurs actions sont inefficaces, comment leurs actions ne sont juste que pour caresser ce régime, comment les opposants n'ont aucune stratégie etc... et donc, CLAUDE pensent qu'il fera signer une pétition à togolais qui obligerait FAURE à quitter le pouvoir?

Bon pour quoi? si la pétition nous permettra de faire partir ce régime, nous sommes impatients de voir. Bonne chance dans tous les cas.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com