Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Le CAP 2015 a exprimé sa colère samedi


politique

iciLome | | 13 Commentaires |Imprimer Lu : 2641 fois

Samedi dernier, les responsables et militants du CAP 2015 et les forces démocratiques du pays ont battu les pavés pour dénoncer la nouvelle hausse des prix des produits pétroliers. Dans sa déclaration liminaire, le CAP 2015 exige la baisse des prix du carburant et l'ouverture d'une enquête sur la mort tragique du jeune chauffeur Alabi. L'agression du Journaliste Robert Avotor, du bihebdomadaire L'Alternative, fait également partie des grandes préoccupations de ce regroupement politique. Voici la déclaration dans son intégralité.

Déclaration de CAP 2015

CAP 2015 et les forces démocratiques invitent le Chef de l’Etat à prendre en compte la situation sociopolitique du pays.

Ce jour, 11 mars 2017, l’ANC, la CDPA, les DSA, le PSR, l’UDS-TOGO et leurs militants, réunis au sein de CAP 2015, ainsi que les autres forces démocratiques comprenant des partis politiques, des organisations de la société civile, des organisations de défense des droits de l’homme, la Ligue de défense des droits des Etudiants et les populations togolaises de Lomé et ses environs, se sont massivement mobilisés pour dire non à la mal gouvernance et à la politique de la terreur du régime RPT/UNIR, dont les effets désastreux affectent l’ensemble des populations togolaises dans tous les secteurs d’activités du pays et sur toute l’étendue du territoire national.

CAP 2015 remercie vivement les nombreuses organisations politiques et de la société civile qui ont appelé à soutenir la présente manifestation. Nous saluons la présence à nos côtés des leaders de ces organisations qui ont rejoint spontanément notre manifestation.

C’est dire que les forces démocratiques sont toujours les bienvenues sur les terrains de lutte sociopolitiques où des causes d’intérêt national sont en jeu. L’envergure, l’efficacité et la portée des manifestations publiques spontanées, comme dernièrement encore, celle du 28 février 2017, nous enseignent que la défense d’une cause juste invite à se jeter tout aussi spontanément dans la bataille commune, sans autre motivation que l’intérêt général. Bienvenue donc à tous ceux qui ont fait le déplacement de ce jour.

C’est un peuple mécontent qui vient en ces lieux crier sa colère et son indignation. Une colère légitime. Une colère exacerbée par le spectacle révoltant de notre compatriote, le jeune Alabi, qui vient d’être porté en terre, froidement abattu par un tir des forces armées togolaises, déployées prétendument à des fins de maintien d’ordre. Nous sommes donc tous rassemblés ici aujourd’hui, pour fustiger une fois encore, les dérives du régime RPT/UNIR et dénoncer les travers outrageux et affligeants d’une mal gouvernance patente. Une mal gouvernance qui se traduit, notamment, par :

-la liquidation méthodique des libertés publiques, notamment, la poursuite de la fermeture des journaux, des stations de radios et de télévision, les menaces, les agressions, les intimidations exercées par le pouvoir RPT/UNIR à l’encontre des journalistes et autres professionnels des médias qui sont molestés, embastillés et torturés dans l’exercice de leur fonction ;

-l’usage systématique de la brutalité policière et le recours délibéré aux forces armées togolaises pour réprimer dans le sang, des manifestations publiques pacifiques de populations aux mains nues ;

-le refus obstiné de mettre en œuvre les réformes politiques et électorales prévues par les 22 engagements et l’Accord Politique Global (APG), le refus d’organiser des élections locales, malgré les engagements pris et la poursuite de la mise en place de délégations spéciales illégales et anticonstitutionnelles ;

-les hausses successives injustifiées et abusives des prix des produits pétroliers ;

-l’instrumentalisation de la justice et de toutes les institutions de la République à des fins de conservation indue du pouvoir ;

-la corruption généralisée de l’ensemble des administrations et des sociétés d’Etat ;

-le pillage systématique des ressources publiques par une minorité ;

-le maintien en détention de militants et sympathisants de l’opposition et la garantie de l’impunité aux auteurs de violations graves et avérées des droits humains ainsi qu’aux auteurs de crimes économiques flagrants ;

-une allocation scandaleuse chaque année, des ressources financières de l’Etat, qui privilégie des dépenses somptuaires de la présidence de la République, des sommets dispendieux et ruineux, des ateliers coûteux et improductifs, au détriment des secteurs sociaux de la santé, de l’éducation, de l’eau et de l’assainissement ;

-le maintien de tensions sociales généralisées par des confiscations abusives des propriétés foncières des populations et par le refus d’accéder aux revendications légitimes des travailleurs des secteurs sociaux de base.

CAP 2015 et les forces démocratiques ici présentes, condamnent toute répression de toute manifestation publique pacifique et demandent au gouvernement d’identifier l’auteur du tir mortel du 28 février 2017, pour qu’il réponde de son acte devant la justice.

Nous demandons également au gouvernement de faire toute la lumière sur le cas du journaliste Robert AVOTOR du bihebdomadaire L’Alternative, afin que les auteurs des sévices à lui infligés, répondent de leurs actes devant la loi.

Nous renouvelons notre compassion à la famille de la victime abattue par les forces armées au cours de la manifestation publique de protestation contre l’augmentation arbitraire des prix des hydrocarbures, le 28 février 2017. Nous réitérons nos souhaits de prompt rétablissement aux blessés et notre entière solidarité avec les manifestants du 28 février 2017 et l’ensemble des populations togolaises.

CAP 2015 et les forces démocratiques ici présentes, expriment leur soutien et leur pleine solidarité à tous les travailleurs togolais, aux étudiants et aux élèves en lutte pour obtenir des conditions décentes de travail et d’études.

Nous réitérons tout particulièrement notre soutien aux enseignants, tout en fustigeant l’attitude du gouvernement qui refuse d’accéder à leurs revendications légitimes et qui pousse les élèves à la rue sur toute l’étendue du territoire national, face à des forces armées faisant usage de grenades lacrymogènes et de balles réelles.

En considération de l’évolution actuelle de la situation sociopolitique dans le pays, CAP 2015 et les forces démocratiques ici présentes :

1) demandent instamment au gouvernement de rapporter la récente mesure d’augmentation des prix des produits pétroliers ;

2) invitent le Chef de l’Etat et le gouvernement, à mettre fin à la violence policière et au déploiement des forces armées pour le maintien d’ordre dans les manifestations publiques pacifiques, et à accéder au minimum exigé par les enseignants pour permettre la reprise rapide des cours ;

3) lancent un appel solennel au Chef de l’Etat, afin qu’il prenne la pleine mesure des aspirations maintes fois exprimées par les populations togolaises, en s’engageant résolument et avec courage, dans la mise en œuvre rapide des réformes politiques prescrites par l’APG et dans l’organisation consensuelle et transparente des processus électoraux.


Fait à Lomé, le 11 mars 2017

Pour CAP 2015 et les Forces

démocratiques présentes,

Le Vice-Président de l’ANC

Signé

Patrick LAWSON-BANKU




Autres titres

Togo 57e anniversaire de l’indépendance du togo: militaires et civils ont défilé devant faure gnassingbé 
Togo voici la vie du père de l’indépendance 
Togo commémoration du 27 avril : programme détaillé des activités de l’anc 
Plus de nouvelles




 13   kaakoo | Mardi, 14 Mars 2017  - 9:9
  Apparemment les voiles commencent par tomber. Ces derniers temps nous constatons qu'il y a une dynamique d'unicité d'action de l'opposition qui prend corps avec les efforts du groupe des 6 partis politiques que sont les FDR de Me APEVON et autres. Cela commence à donner un certain espoir aux togolais qui ont toujours souhaité cette union de l'opposition. Le pouvoir RPT/UNIR a commencé à avoir des soucis à ce sujet. Mais dans la foulée FABRE et les siens renouent avec les vielles méthodes de marche qui fait la joie du gouvernement.
FABRE n'est-il pas en train de saboter la dynamique de l'opposition de recréer l'espoir aux togolais ? Le lien risque d’être fait si on considère que l'ANC a depuis longtemps manœuvré dans ce sens pour pour ouvrir un boulevard au régime RPT/UNIR pour s'éterniser au pouvoir. En 2015 l'ANC et CAP2015 ont joué le même sale tour à l'opposition quand ils ont fait le virage à 120° pour participer à l'élection présidentielle truquée d'avance en acceptant un fichier électoral décrié par toute l'opposition dans son ensemble et sans reformes politiques et électorales.
Les togolais doivent ouvrir grandement les yeux pour bien observer FABRE et ses acolytes du CAP2015 dans leur démarche politique. Les ennemies de la démocratie togolaise sont loin d'etre Gilchrist Olympio, Zarifou Ayeva, Edem Kodjo ou Agboyibo, mais ils sont plutôt dans le rang de ceux que nous considérons à tort comme étant ceux qui défendent le peuple par les manifestations de rues chaque samedi avec des slogan fallacieusement hostiles au régime en place avec des deals cachés que le peuple semble ignorer.

 12   ESSOBASSI | Lundi, 13 Mars 2017  - 16:50
  Le Togolais n'est pas con. Si vous regardez bien la photo, les militants de l'ANC sont ceux qui sont en tricots oranges. La majorité des gens est là juste parce qu'elle veut une baisse du prix du carburant. Je voudrais demander aux responsables de l'ANC avec quel carburant vos militants qui sont en majorité du côté sud de la lagune vont venir au GTA face au bar d'UNIR? D'ailleurs s'ils venaient ils vont marcher jusqu'à Togblékopé avec quel carburant vont ils repartir? Vous êtes nuls en politique.Il faut faire la politique de vos moyens et des moyens de vos militants.

 11   1 | Lundi, 13 Mars 2017  - 15:1
  C'est vrai ce que dit kakoo. J'ai toujours soutenu Fabre et là je ne comprends pas pourquoi il se lance seul pour manifester. Et le groupe des 6? Pourquoi Fabre ne les a pas invité pour la manifestation? Sils ont refusé ? Pourquoi fabre y va seul avec la cdpa? c est ridicule. Fabre doit revoir sa stratégie avec le groupe des 6.

 10   kaakoo | Lundi, 13 Mars 2017  - 14:55
  Ce que nous avons vu samedi à la marche de CAP2015 est une preuve que Fabre et les siens sont là pour décourager les réelles avancées politiques de l'opposition. Comment comprendre qu'au moment ou les autres partis de l'opposition en l'occurrence le groupe des 6 partis de l'opposition comprenant les FDR, ADDI, Togo Autrement, Les Démocrates, MCD et Parti des Togolais sont en discussion pour une synergie d'action, Fabre décide d'aller en spectacle ridicule avec ses acolytes ? L'échec de cette marche peut signifier l'échec de l'opposition dans son ensemble. Honnetement qui peut nous dire sur cette plateforme ce qui pousse Fabre à aller plus vite que la musique ?

 9   Pardon | Lundi, 13 Mars 2017  - 14:49
 
Sur la photo il y a une trentaine d' individus non identifiés portant les couleurs de l'ANC.
Ils barrent la route auxx usagers qui s' accumulent derrière eux formant ainsi une foule de 281 personnes Fabre et Dupuy compris.

la manifestation monstre a fait un mort-né !

 8   kaakoo | Lundi, 13 Mars 2017  - 14:45
  FABRE et son CAP2015 jouent leurs dernières cartes. Si vous remarquez bien les manifestations de rue de ce mouvement ont faibli depuis leur sortie à Ablogamé entre juin et juillet 2016 ou il y avait moins de 200 manifestants en dehors de quelques zemidjans men zélés du quartier. Fabre espérait relancer ses marches avec l'évenement malheureux qu'est la mort du jeune Alabi, mais la mayonnaise n'a pas pris.

 7   kaakoo | Lundi, 13 Mars 2017  - 14:38
  Hausse des prix des carburants par le gouvernement non justifiée. Marche de l'ANC et CAP2015 non justifiée. Une opposition bandit face à un gouvernement voyou et vous attendez quel résultat ?

 6   GNAROU | Lundi, 13 Mars 2017  - 14:23
  Une simple ficelle a suffi pour contenir les anecons !!
Une simple ficelle !!
Leur colere ! Vous avez dit colere ???

 5   kaakoo | Lundi, 13 Mars 2017  - 14:7
  FABRE dit avoir adresser un courrier au chef de l'état pour le rencontrer et il n'a toujours pas eu de réponse jusqu'à ce jour. Et là nous disons qu'il est rattrapé par ses propres turpitudes. Quand on l'invite à des manifestations officielles il refuse d'y participer et maintenant qu'est-ce qu'il reproche au chef de l'état ?

 4   kaakoo | Lundi, 13 Mars 2017  - 14:0
  Mais, soyons sérieux. GERRY Taama a raison. Nous mêmes on était présent à la marche de samedi et il y avait à peine 300 manifestants qui ont décollé du carrefour GTA en direction d'Agoe Zongo. En quoi Gerry Taama ne dit pas la vérité ?
Jean Pierre Fabre danse plus vite que la musique. Il a été honni avec ce petit nombre de personnes sorti pour l'accompagner. Il doit en tirer les conséquences. Il faut éviter les récupérations politiques. La famille du défunt tué par balle a même refusé de recevoir Fabre et les siens. C'est encore un mensonge ?
Accepter qu'on vous dise la vérité. Ça rougit les yeux mais ne les crève pas. Merci Taama d'avoir dit la vérité à ceux qui ne veulent pas en entendre parler et ils seront toujours là ou nous sommes, c'est-à-dire faire pérenniser le régime des Gnassingbé ou ils tirent de petits profits.

 3   BOBO NA SOE | Lundi, 13 Mars 2017  - 12:15
  Mes frères et sœurs vendeurs de chaussures faites un effort pour suivre les marcheurs pour les ravitailler en chaussures. Ils souffrent trop quand je les vois sous le chaud soleil et certains de temps à autre se baisser pour ramasser leurs chaussures coupées. ""Bobo na soè"

 2   Yayi | Lundi, 13 Mars 2017  - 10:33
  Réponse à 1-Anehoto
  Vous pensez qu'on aurait plus de résultats en taisant courroux et colères ?

 1   Anehoto | Lundi, 13 Mars 2017  - 8:59
  et oui à l' Assemblée Nationale certains expriment leur courroux
Dans la rue ils expriment leur colère....
Résultats ?????????



TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com