Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 12:15:14 PM Vendredi, 15 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Décentralisation: l’opposition devrait se réjouir, selon Bayodowa Boukpessi


politique

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 5882 fois



Le gouvernement a entamé la semaine dernière, des consultations en vue de nommer des présidents de délégations spéciales dans certaines localités. Une démarche décriée par l’opposition dont certains militants ont été touchés par le gouvernement. On dénonce des « tentatives de débauchage de représentants locaux de leurs partis (Ndlr –opposition) ». Le gouvernement dément !

Pour le ministre de l’Administration Territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales Bayadowa Boukpessi, la démarche du gouvernement vise à pallier une difficulté dénoncée par les conclusions de l’atelier de décembre 2016 sur la Décentralisation.

En effet, tous les acteurs ayant pris part à cet atelier s’étaient accordés sur le fait que la plupart des ‘’représentants locaux ne correspondent plus aux besoins. Ils sont trop âgés ou trop peu nombreux dans certaine région pour mener à bien leur mission.’’

Bayadowa Koukpessi estime donc, qu’au lieu des critiques, l’opposition ferait mieux de laisser ses militants apporter leur contribution. « Pour une fois qu’ils peuvent apporter leurs contributions, ils devraient être satisfaits. Mais tout porte à croire qu’ils veulent encore choisir leurs militants à Lomé » s’est indigné le ministre.

Une sortie qui est quand-même très loin de rassurer les uns et les autres qui se demandent, au-delà du constat de l’atelier de décembre 2016 sur la décentralisation, qu’est ce qui oblige le gouvernement à nommer des représentants locaux si tant est qu’il a une réelle volonté d’organiser des élections locales dans de brefs délais ?

C’est la question soigneusement évitée par le ministre dans sa sortie et qui pousse à la conclusion selon laquelle, la décentralisation et les élections locales, ce n’est pas pour bientôt.

A. Lemou



Autres titres

Togo jean-pierre fabre: ''ceux qui nous persécutent pensent que nous serons éssoufflés'' 
Togo hcrrun : démarrage des activités de prises en charge et d’indemnisation des victimes des violences à caractère politique 
Togo brigitte adjamagbo-johnson: '' nous achéverons la lutte les mains nues'' 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com