Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Les Unes des journaux burkinabè aux couleurs du FESPACO


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 259 fois

La Une des journaux burkinabè de ce lundi sont aux couleurs du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) dont la 25e édition bat actuellement son plein depuis deux jours.


«FESPACO 25e édition : ça tourne depuis samedi», titre L’Observateur Paalga le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso qui, dans sa rubrique «Commentons l'évènement», parle également de «scénario fictif pour une cérémonie de clôture».

Pour ce journal, le FESPACO ne sera réussi que si, dans une semaine, on peut dire que ce défi sécuritaire a été relevé.

Et de conclure : «Mais on ne va tout de même pas arrêter de vivre, notamment d’aller au cinéma parce que des suppôts du diable sous-prétexte de défendre Allah et son prophète veulent nous endoctriner».

Pour leur part, les journaux privés Le Pays et Le Quotidien titrent en chœur : «FESPACO 2017 : Le clap de départ donné par le président Kaboré».

Quant au quotidien national Sidwaya qui a consacré plusieurs pages à l’évènement, il annonce, entre autres titres, que l’on s’achemine «vers une révolution de l’industrie cinématographique».

Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso arbore : «25e édition du FESPACO : Et pourtant, la biennale va mal», avant de relever que «la problématique de financement des films demeure le principal goulot d’étranglement de la progression du 7e art, même si l’UE et les Etats africains eux-mêmes continuent de délier le cordon de la bourse».

A lire le commentateur du journal, pour redonner souffre au FESPACO, il faudra «redonner goût aux africains d’aller au ciné grand écran, malgré l’omniprésence de cette rivale qu’est l’écran Plasma qui diffuse à longueur de journées, les télénovelas brésiliens et autres films indiens».

Les journaux ont également évoqué la rencontre, samedi dernier, entre le Premier ministre (PM) Paul Kaba Thiéba et les responsables syndicaux.

A ce sujet, Aujourd’hui au Faso mentionne en première page: «Grève perlées au Burkina : Paul Kaba Crie son holà !», tandis que Sidwaya rapporte que «le Premier ministre demande une trêve aux syndicats».

De son côté, L’Observateur Paalga laisse lire en sa manchette : «Rencontre gouvernement/syndicats : les studios de la Primature présentent…+Paul le Guerrier+».

Et le confrère de se demander : «Jusqu’où ira le bras-de-fer entre notre chef de gouvernement Paul Kaba Thiéba et les syndicats ?».

Le Quotidien plaque les propos du chef de gouvernement burkinabè qui estime que «certains acteurs politiques et syndicaux cherchent à déstabiliser l’Etat en instrumentalisant le monde syndical».



Autres titres

Burkina-Faso koudougou: l’université de la ville rebaptisé université norbert zongo 
Burkina-Faso eaux de forage conditionnées: seulement 56 producteurs régulièrement contrôlés 
Burkina-Faso justice, politique et sport au menu de la presse burkinabè . 
Plus de nouvelles





TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com