12:09:11 PM Mardi, 21 Février 2017 |  Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
LEADER A L'ECOUTE Recoit du 20 au 30 Novembre 2016.
Prof. Moustafa Mijiyawa
Thème : Santé et politique sociale
LES QUESTIONS DES INTERNAUTES SONT PUBLIEES
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Communique sanctionnant le conseil des Ministres du mardi 20 décembre 2016


conseils des ministres

iciLome | | 5 Commentaires |Imprimer Lu : 3601 fois

Le conseil des ministres s’est tenu, ce mardi 20 décembre 2016, au Palais de la Présidence de la République, sous l’autorité du Président de la République, Son Excellence, Faure Essozimna GNASSINGBE. Au cours des travaux, le conseil a adopté deux (2) projets de décrets, écouté deux (2) communications et des divers.

Le premier projet de décret adopté par le conseil porte modification du décret n° 2016-038/PR du 4 juillet 2016 portant titularisation de magistrats stagiaires.

La modification du décret n° 2016-038/PR du 4 juillet 2016 est apparue nécessaire pour assurer une conformité entre l’arrêté de mise à disposition du ministre de la fonction publique et l’arrêté du ministre de la justice décernant le diplôme à ces élèves magistrats. Ainsi, les vingt (20) magistrats stagiaires concernés sont titularisés dans leur grade à compter du 7 octobre 2015 et conservent une ancienneté de dix-huit (18) mois.

Le second projet de décret adopté par le conseil porte nomination de magistrats.

Le gouvernement, soucieux d’assurer la jouissance effective du droit d’accès de tous à la justice, s’emploie à rapprocher le service public de la justice des justiciables. Ainsi, les tribunaux ont été disséminés sur toute l’étendue du territoire national. Il convient donc de pourvoir aux différents postes et d’arrimer les fonctions occupées à l’évolution de la carrière des magistrats. Par ailleurs, ces nominations permettent de pourvoir à certaines directions techniques du ministère de la justice pour une administration plus efficace.

Au titre des communications, la première écoutée en deuxième lecture par le conseil est relative à la 59ème réunion du comité des ministres de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique (ASECNA) tenue à Yaoundé, le 31 juillet 2016.

En marge des travaux de cette session, les ministres se sont penchés sur la situation financière de l’Agence qui n’est guère reluisante. Les ministres ont proposé qu’une initiative soit entreprise au plus haut niveau afin de trouver une solution aux difficultés que rencontre l’Agence sur le plan financier.

La seconde communication est relative à l’avant-projet de code foncier et domanial et à l’organisation du forum national du foncier.


Le régime foncier togolais est caractérisé par la juxtaposition des droits fonciers moderne et coutumier. Les principaux textes qui constituent actuellement l’ossature du régime foncier datent de l’époque précoloniale, coloniale et des années 60 et 70. L’ensemble de ces textes est très peu appliqués aujourd’hui. Cette situation, qui est à la base de plusieurs types de conflits liés au foncier, nécessite une refonte des textes régissant cette matière. L’avant-projet de code foncier et domanial élaboré dans un processus participatif a fait l’objet d’ateliers régionaux et techniques au cours desquels les représentants de l’administration générale, du corps judiciaire, de la société civile, du secteur privé, de la chefferie traditionnelle, des associations de professionnels de l’habitat et du foncier, des médias et des universitaires ont pu examiner le projet et y apporter des amendements.

Toutefois, il est apparu nécessaire que l’avant-projet soit relu afin d’assurer la cohérence de ses dispositions avec les normes internationales. Dans le cadre de cette relecture, un forum national du foncier, sous le thème : « une gouvernance foncière inclusive pour un développement durable : le temps de l’action » sera organisé dans les prochains jours.Ce forum offrira l’opportunité de partage de l’expérience de certains pays africains en matière de gouvernance foncière.

Dans les divers, le ministre de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique a rendu compte au conseil du combat de boxe qui a opposé samedi dernier le togolais Prince Lorenzo à son adversaire le géorgien Varduashvili. Monsieur Lorenzo a remporté le combat et conserve ainsi son titre mondial GBC de poids moyen. Le gouvernement a présenté ses vives félicitations à notre compatriote et l’encourage à poursuivre sur cette lancée pour de nouvelles victoires qui font honneur à notre pays.

Enfin, le conseil a adopté un décret de nomination au titre du ministère des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine.


Fait à Lomé, le 20 décembre 2016
Le conseil des ministres



Autres titres

Togo le conseil des ministres s'est réuni samedi 
Togo communiqué sanctionnant le conseil des ministres du mardi 07 février 2017 
Togo communiqué sanctionnant le conseil des ministres du mardi 31 janvier 2017 
Plus de nouvelles




 5   El Niño | Jeudi, 12 Janvier 2017  - 16:34
  Regardez bien la photo du Tohossou..Chuann. Celui-là se dit président ?

 4   Gogo | Jeudi, 22 Décembre 2016  - 2:50
  Tohossou fraudeur.Le temps est contre toi.

 3   Le Vrai Jay Bon Jeu | Jeudi, 22 Décembre 2016  - 1:14
  Réponse à 1-Takéo Tanaka
  Une histoire Gabonaise de Ali bongo

Le Douk-Douk, quotidien satirique réputé proche du Palais, accuse Hugues Nordi, premier conseiller de l'ambassade de France à Libreville, d'avoir ourdi un coup d'Etat pour le compte de son "ami" Jean Ping. Et invite "tous les Gabonais habités d'un minimum de patriotisme à abattre cet homme nuisible". "En clair, un appel au meurtre", s'insurge-t-on dans l'entourage de Jean-Marc Ayrault. Sur instruction du Quai d'Orsay, l'ambassadeur Dominique Renaux saisit aussitôt le Conseil national de la communication local. Lequel se borne à infliger à la gazette incriminée une suspension d'un mois.

Déjà, au plus fort de la répression des émeutes anti-Bongo, qui atteindra son paroxysme avec l'assaut à l'arme lourde lancé sur le QG de l'opposition, Paris avait adressé au président sortant une mise en garde explicite, qu'un "Africain" du Quai résume ainsi: "Pas touche à Jean Ping.


Sa sécurité, c'est la ligne rouge. Assez de conneries comme ça." !!!!!!

"Les proches d'Ali, avance un autre initié, ont bien tenté de nous faire le coup des intérêts français sur place.

Mais l'argument ne tient plus. Le pétrole gabonais, c'est 2% de la production de Total. Alors que nos sociétés emploient in situ 30000 salariés."


Aaahhhhh !! et notre phosphate ??? et notre port en eau profonde ? de la Surrenchere sur "Bollore' ' ???

pour intervenir au Qaui d'Orsay ??

Aaaahhhhhhh !! le fraudeur faure, Kabila , Jammeh et Saaaou N'guesso vont se faire rattrapper !!!!
a 'force de vouloir "trop Manger" le plat "froid" du Pouvoir !!!!

Attention !!!

 2   Le Vrai Jay Bon Jeu | Jeudi, 22 Décembre 2016  - 1:7
  Merci ..
pour la remarque..
otre pietre togo Pouaaaahhhh

 1   Takéo Tanaka | Mercredi, 21 Décembre 2016  - 13:40
 
UNE PONTE D'UN DE VOS CONFRÈRES SÉNÉGALAIS QUE LES TOGOLAIS MÉRITENT DE SAVOIR.
(No comment)



Candidature de Bathily à l’UA/Trahison du Togo ou maladresse diplomatique
(Rewmi 20/12/16)

Le Togo a décidé de ne point soutenir la candidature de Abdoulaye Bathily, ancien Ministre sénégalais, à la tête de l’Union africaine. Dont acte ! Le Sénégal ne perd rien en ne bénéficiant pas du soutien du Togo. Ce pays ne pèse pas dans la diplomatie africaine. Faure Gnassingbé Eyadèma qui a pris le fauteuil de son défunt père, vit encore la tragédie d’une dévolution monarchique du pouvoir. Il vit une crise politique interne. Son régime est impopulaire pour être une force diplomatique qui pèse dans l’orientation du destin continental.

Deux failles expliquent son acte déloyal. Le Sénégal et le Togo ont des peuples fortement unis, ayant des liens sociaux, historiques et même culturels. Les deux peuples sont frères et n’ont jamais attendu une cadence diplomatique de leur Etat pour entretenir des relations solides et fécondes sur la scène africaine. Pays de tradition démocratique où la liberté politique est une réalité historique, le Sénégal n’a jamais identifié dans le système politique togolais, des indices de convergence pour une coopération diplomatique concluante.

Cela explique largement la froideur des relations entre le Togo et le Sénégal. L’option choisie par Faure Gnassingbé Eyadèma, fils de son père, d’orienter son action vers des pays autres que ceux qui disposent d’une civilisation démocratique forte et ancrée dans la conscience publique, en est une illustration.

Bathily, un démocrate nourri de valeurs

Abdoulaye Bathily est un exemple d’homme politique, d’homme d’Etat et de diplomate en phase avec les valeurs de civilisation démocratique. Homme de Gauche nourri de valeurs politiques indéracinables, l’ancien Ministre Bathily est en phase avec les principes historiques qui animent les Sénégalais et les Africains modernes du 21ème siècle : la justice sociale, l’égalité, la solidarité, l’humanisme et la laïcité sont des valeurs qu’il a réussi à unir en lui en les accommodant de l’ordre républicain, du travail, de la protection de la famille et de la société par une responsabilité individuelle assumée.

Sa chance est surtout de partager avec Macky Sall, Président de la République du Sénégal, et avec beaucoup de Chefs d’Etats africains dont l’écrasante majorité est de sa génération, des valeurs universelles de démocratie libérale et de respect du libre jeu du marché. A la tête de Ministères au Sénégal comme dans le système des Nations unies, il a réussi en virtuose des missions diplomatiques et des réformes majeures qui inscrivent son nom parmi ceux des traceurs du destin de l’Afrique.

Prendre la tête de l’Union africaine n’est ni une victoire personnelle pour lui, ni même un exploit de la diplomatie sénégalaise, mais un triomphe de toute l’Afrique pour qui il a un amour qui arrache les larmes.

Le Togo, un pays qui se cherche

Faure Gnassingbé n’est ni Macky Sall, ni même Abdoulaye Bathily. Il n’est pas élu pour être une personnalité continentale capable d’être parmi ceux qui orientent le destin de l’Afrique. Il s’est fait vilainement désigné à la tête du Togo. Son nom et sa parole ne pèsent nullement dans les grandes décisions. Impopulaire en raison des conditions arbitraires et arbitrales de son accès au pouvoir qui ne fut qu’une conspiration politique du parti de son père, Gnassingbé Eyadèma, le RPT , il a arraché la République du Togo des Institutions en soumettant concitoyens et même frères à une rythme de vie infernale. Il s’est arraché le pouvoir pour s’imposer, en ce 21ème siècle !

Isolé du reste de l’Afrique et procédant à une gouvernance publique marginale, marquée par un despotisme décrié, Faure Gnassingbé Eyadèma a mené une simple politique de subordination auprès de certains Chefs d’Etat africains pour juste jouir d’un menu halo auprès d’eux, pour bénéficier d’une certaine visibilité.


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | Comparatif vpn sur Meilleur vpn.net | | .
credit consommation avec moncredit.org | | Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| | .
Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com