Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:21:52 PM Samedi, 15 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Robert Dussey: « Le défi du Togo était de mettre tous les 54 Etats de l'Afrique d'accord sur le texte »


diplomatie

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 2407 fois


« L'adoption de la Charte de Lomé est un réel pari gagné ». C’est par cette phrase que le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine, Robert Dussey, s’est félicité de l’issue du sommet sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique tenu à Lomé du 10 au 15 octobre 2016.

C’est sur la chaîne nationale ce lundi que celui qui a piloté le volet ‘’charte et diplomatie’’ du sommet de Lomé a poussé un "ouf", suite à l’adoption de ce document qui était le principal enjeu de ce rendez-vous diplomatique.

« Cela n'a pas été du tout facile. C'était difficile. Le défi du Togo était de mettre tous les 54 Etats de l'Afrique d'accord sur le texte. Le président de la République s'est investi personnellement pour que la Charte soit adoptée et signée... Nous disons merci à tous ceux qui ont contribué à son adoption », s’est réjoui le ministre Robert Dussey.

Après l’adoption, place maintenant à sa ratification. Ce qui constitue une autre équation, étant donné que 22 pays ne l’ont pas signé. « La diplomatie togolaise doit travailler avec la commission de l'Union Africaine (UA) pour que les autres nations signent la Charte et passent à la ratification. J'espère que comme la Charte porte le nom de Lomé, nos députés vont accélérer le processus de sa ratification pour que le Togo soit le premier pays à ratifier la Charte », a souhaité l’universitaire.

L’autre problème demeure le financement de la charte. Pour Prof Robert Dussey, "si les conditions de financement ne sont pas trouvées, il sera difficile de mettre en œuvre les décisions de cette charte". "Nous pensons que le comité devra déterminer les sources de financement de la charte", espère-t-il.

Bien que la charte de Lomé soit adoptée, c’est maintenant que le plus dure commence pour la diplomatie togolaise.

A.H.




Autres titres

Togo mission d’évaluation de l’accord de coopération france bit 
Togo le togo désormais membre de l'« africa finance corporation » 
Togo délimitation des frontières maritimes entre le togo et le ghana : albert kan dapaah aux commandes 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com