7:07:26 PM Mardi, 19 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo Sommet de l’UA à Lomé : Le JA.Sé.Ma appelle les chefs d’Etat africains à marquer l’histoire avec la Charte de Lomé




AfreePress | | Commenter |Imprimer Lu : 1608 fois


Porté sur les fonds baptismaux le 12 août dernier à Lomé au Togo, le réseau des Journalistes africains pour la sécurité maritime (JA.Sé.Ma) était face à la presse togolaise ce jeudi à Lomé.

Placée sous le thème : « Les journalistes africains mobilisés pour la vulgarisation des acquis du sommet de Lomé », la conférence de presse a eu pour but d’inciter les professionnels des médias à plus d’implication dans la sensibilisation et la vulgarisation des mérites du Sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique que le Togo abrite depuis le 10 octobre dernier et de procéder au lancement du site internet du réseau qui est le www. Jasema.net.

La rencontre animée par le président du JA.Sé.Ma, Arimyoa TCHAGNAO, le 1ier vice-président, Ibrahima KONE de la Guinée Conakry et le 2ème vice-président, François N’BOUKE du Cameroun en présence des membres du réseau et des patrons de presse, a été également l’occasion pour le réseau de lancer un appel aux chefs d’Etat et de gouvernements de l’Union africaine.

Selon le président du JA.Sé.Ma, Arimyoa TCHAGNAO, le JA.Sé.Ma depuis sa création, est resté conforme à sa philosophie, celle de contribuer par le traitement de l’information et la sensibilisation à la lutte contre l’insécurité maritime. Il entend œuvrer aux côtés des décideurs et de l’Union africaine à la sécurisation des mers et océans et à vulgariser le contenu de la Charte sur la sécurité maritime, dont la signature devrait couronner les travaux du sommet de Lomé le samedi 15 octobre prochain.

« On ne cessera jamais de le dire, l’insécurité maritime est un enjeu de taille. Il coûte aux pays environ 7 milliards de dollars chaque année. C’est pourquoi, le rendez-vous de Lomé vient à point nommé et permettra, nous l’espérons, une esquisse de solutions contre la piraterie maritime, la pêche illicite, la pollution de l’environnement marin, l’érosion côtière, l’immigration clandestine et que savons nous encore. C’est pourquoi, les journalistes africains regroupés au sein du JA.Sé.Ma, lancent un appel aux chefs d’Etat et de gouvernement de marquer l’histoire en donnant vie à cette Charte qui, à ne point douter, offrira un cadre juridique adéquat pour l’exercice des activités maritimes », a déclaré le président du réseau.

Pour lui, le JA.Sé.Ma se félicite de la tenue de ce sommet et du choix de cette « révolutionnaire » thématique liée aux mers, océans et à l’économie bleue qui, a-t-il insisté, « aura le mérite de changer le présent et le futur du continent africain ».

« Des thèmes qui doivent interpeler toutes les consciences africaines au regard de leur pertinence et surtout pour les nombreux défis et enjeux dont ils sont porteurs. En ce sens, la Charte de Lomé reste un gage certain, pour assurer durablement la protection de la mer et océan. Bref, d’éliminer de manière drastique tous les actes de grand banditisme qui ont lieu sur nos océans », a-t-il souligné.

Le réseau se veut, selon ses porteurs, la courroie de sensibilisation entre les populations et les décideurs, dans la sensibilisation aussi bien des journalistes que des populations dans leurs appropriations des thématiques liées aux mers et océans. Il s’agit pour le réseau de promouvoir les meilleures pratiques allant dans le sens de la protection des ressources marines, de permettre aux Etats africains tant côtiers que de l’hinterland, de tirer les bénéfices qu’offre l’exploitation des mers et océans.

« A cet effet, le bureau de JA.Sé.Ma à travers ses points focaux sur l’ensemble du continent, s’investit quotidiennement dans les tâches statutaires de l’organisation mais surtout dans l’accompagnement des autorités togolaises, pour l’information ainsi que la sensibilisation des populations qui seront les premières bénéficiaires des thématiques élaborées. Le JA.Sé.Ma adhère au dynamisme et jouera à tous les égards sa partition dans la vulgarisation de la Charte.», a promis M. TCHAGNAO.

Le président du réseau n’a pas manqué de rappeler que JA.Sé.Ma réitère son souhait de voir se tisser davantage une véritable collaboration professionnelle entre le pool médias de l’organisation du sommet, de l’Union Africaine et tous les professionnels de médias.

Mathurin A.




Autres titres

Togo - PND : Plus de 300 investisseurs internationaux attendus à Lomé en juin prochain
Togo - Une délégation du FIDA chez le Premier ministre, Komi Klassou
Togo - Le réseau African Delivery Unit mis en place pour la bonne exécution des Plans d...
Togo - ODD4 : A Lomé, trois pays du sahel plaident pour la mise en œuvre des lois, des ...
Togo - Sept organisations de protection de l’environnement financées à hauteur de 145 m...
Togo - Victoire Tomégah-Dogbé fait le bilan de l’année 2018
Togo - La BIDC approuve le financement d’un nouveau projet d’électrification rurale
Togo - Gouvernance en pointillés au Togo : Quand des rapports flatteurs mettent en tran...
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
1.  Togo - L’essentiel de ce mardi 19 février 2019 sur iciLome.com

2.  Togo - Me Jean Dégli : « Je crois que la C14 gagnerait en participant aux élections locales ...

3.  Togo - Qui pour sauver le CHU Sylvanus Olympio ?

4.  Togo - Phénomène des filles qui tombent en syncope : Le gouvernement rassure la population d...

5.  Togo - Djimon Oré: « La France est l'ennemie du peuple togolais »



Restez connectés sur iciLome


HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média