Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:56:02 PM Samedi, 15 Décembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Sommet de l’UA à Lomé : Un panel évoque la 3ème révolution industrielle à travers l’économie bleue




AfreePress | | Commenter |Imprimer Lu : 1394 fois


L’économie bleue est au cœur de la mondialisation. 90% des échanges commerciaux s’effectuent par voie maritime et 95% des communications mondiales s’opèrent par des réseaux sous-marins. Près de 60% des services écosystémiques qui permettent à l’humanité de vivre sont fournis par les océans et 50% des émissions de carbone mondiales sont absorbées par les océans.

Ce n’est pas tout. Selon l’Agence mondiale de l’énergie (AIE), d’ici 2020, la valeur économique annuelle des activités liées aux affaires maritimes atteindrait 2.500 milliards d’euros par an et, les énergies renouvelables de l’océan peuvent fournir jusqu’à 400% de la demande mondiale actuelle en énergie.

Une opportunité à saisir par les pays d’Afrique dans lesquels l’économie bleue est largement négligée, ignorée ou sous-exploitée. Et pourtant, selon les informations, ce type d’économie serait à l’origine d’une « troisième révolution industrielle ».

L’introduction de l’économie bleue a été au cœur d’un panel ce mercredi à Lomé en prélude à la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine de ce samedi 15 octobre prochain. Une centaine d’experts ont participé à ce panel présidé par Emmanuel Descleves, Vice-amiral de la marine française (photo).

Stanislas Baba, le Conseiller pour la mer du président togolais, a, au vu du poids stratégique et géopolitique maritime considérable de l’Afrique, fait remarquer qu’il est temps pour ce continent de se retrousser les manches. « Sur les 54 Etats africains, 38 sont des pays côtiers et plus de 90% des exportations et importations africaines s’effectuent par la mer. Les zones économiques exclusives (ZEE) africaines se déploient sur 13 millions de km2, avec un plateau continental de près de 6,5 millions de km² des réservoirs et zones humides, soit 17% des ressources mondiales d’eau douce», a-t-il annoncé.

Bernadette A.




Autres titres

Togo gouvernance en pointillés au togo : quand des rapports flatteurs mettent en transe le pouvoir 
Togo rapport doing business : les performances du togo saluées par la banque mondiale 
Togo systèmes financiers décentralisés : début des festivités des 20 ans d’existence de l’apsfd-togo 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com