Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Niger La société civile lance un appel en faveur des populations de Diffa


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 1493 fois

Un collectif d’organisations de la société civile nigérienne a lancé un appel pour un ‘’accroissement rapide’’ de l’aide en faveur des populations déplacées de la région de Diffa, en particulier des femmes et des enfants qui, après avoir fui les exactions du groupe terroriste Boko Haram, manquent par endroits, d’eau, de nourriture et de soins.


Cet appel est contenu dans un mémorandum rendu public samedi à l’issue d’un meeting qui a précédé une marche qui a mené les participants de la Place Toumo à la Place de la concertation.

Selon les signataires de ce mémorandum, la situation à Diffa a pris une tournure d’autant plus alarmante que, « la situation humanitaire se dégrade au jour le jour et nécessite la mise en place rapide de stocks d’urgence en eau potable et en nourriture dont le manque pourrait virer à la catastrophe si la réaction du gouvernement, des citoyens et de la communauté internationale se fait encore attendre ».

Selon toujours ces derniers, « si des estimations officielles sont venues donner un aperçu des pertes militaires subies, quelques 40 000 personnes, dont 60% d’enfants vivent, dans leurs propres pays, comme des réfugiés ».

Pire, « ces statistiques contribuent naturellement à
accroître le nombre des personnes déplacées au Niger qui dépasseraient les 280 000 âmes depuis la survenue de la secte Boko Haram ».

Or, « en période de conflit, ce ne sont pas les armes qui créent le plus grand taux de mortalité, ce sont les impacts secondaires des conflits qui sont les plus dévastateurs pour les civiles.

Les Forces de défense et de sécurité ont demandé la création des conditions de la reprise des activités économiques durablement affectées par les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence à travers la réouverture de certains marchés de la région notamment.

Le même mémorandum a été remis aux autorités locales de toutes les régions du pays.

Les représentants de la société civile ont remis, de manière symbolique, un million de Fcfa au ministre de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, au profit des populations de Diffa.



Autres titres

Niger la société civile appelle à une marche ce samedi 20 mai contre la mauvaise gouvernance 
Niger déclaration du front pour la restauration de la démocratie et la défense de la république (frddr) du 16 mai 2017 
Niger niamey rime avec délestages malgré la centrale gorou banda 
Plus de nouvelles





TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Commparer pour le meilleur pret auto| | . | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
Serrurier Paris 6| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com