Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Des jeunes filles enceintes des ouvriers étrangers du site de l'hôtel Radison Blu 2 février




faits divers

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 6492 fois

Elles ont commencé par se faire entendre. Des jeunes filles togolaises qui se livraient aux ouvriers étrangers sur le site de l’hôtel 2 Février rénové, cherchent déjà en vain le père de leur futur bébé. Malheureusement, les « futurs papas » ont pliés bagage le 03 mars dernier pour rejoindre chacun son pays.

Aujourd'hui, ces jeunes filles n’ont que leurs yeux pour pleurer. Le jeudi 03 mars dernier, où ces ouvriers devaient regagner chacun son pays à cause de la cessation des travaux, une foule était sur le site de l’hôtel Radison Blu du 2 février. Parmi elle, des parents et leurs filles grosses. Ils étaient là dans l'espoir de retrouver les auteurs des grossesses.

Selon le confrère Liberté, ces ouvriers sont pour la plupart originaires du Ghana, du Congo et surtout de l’Afrique du Sud.

Pour de nombreux observateurs, ces filles n'ont eu que ce qu'elles cherchaient, puisqu’avides du gain facile. L’on a eu écho du traitement inégal entre les ouvriers Togolais et étrangers. Ces derniers étaient mieux payés que nos frères Togolais. Et donc ces filles ont préféré voir là où il y a plus d'argent.

« De nos jours, les filles s’intéressent plus aux garçons qui ont de l’argent. Comme ce sont les motos qui sont à l’honneur actuellement, la plupart de ces dragueurs en ont acheté. Comme cela, les filles leur courent après et n’hésitent pas à accepter leurs avances. Même ceux qui sont logés à quelques minutes de l’hôtel ont acheté des motos », explique une dame revendeuse de nourriture là sur le site.

Un autre jeune Ghanéen confirme la facilité qu’ont ces Togolaises à se donner au premier venu pour des biens matériels.

« C’est bizarre ce que j’ai vu ici. Des filles qui se donnent aussi facilement parce que les gars ont des motos. Au Ghana, les filles ne considèrent pas les gars qui ont seulement des motos. Pour réussir à les avoir, il faut avoir des voitures et des maisons. Comme les collègues ont vu que les filles aiment beaucoup les motos, ils se sont mis à en acheter. Ils ont même fait le pari de coucher avec le plus grand nombre de filles et j’avoue qu’ils ont fait plusieurs conquêtes », raconte t-il.

L’un de ces Ghanéens est surnommé « Hundred » ou Cent, parcequ’il avait promis coucher avec 100 jeunes filles avant de regagner son pays.

« Celui qu’on appelle Hundred a, à lui seul, engrossé quatre filles qui se retrouvent maintenant dans des conditions précaires. Elles ont pleuré en apprenant qu’il allait partir », ajoute le jeune ouvrier Ghanéen.

On ose croire que cette situation servira de leçon à celles qui ont pris l'habitude de s'engager dans des aventures sans lendemain avec le premier venu.

Magnim (stagiaire).





Autres titres

Togo même les fétiches veulent l'alternance ! 
Togo une victime d'import-export de unir 
Togo rencontre gouvernementale à kara : un mort dans un accident dans le convoi du premier ministre, sélom klassou 
Plus de nouvelles




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com