Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 5:43:38 PM Jeudi, 15 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Religieux et politique à la Une des quotidiens marocains


société

Apanews | | Commenter |Imprimer Lu : 584 fois


Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent leurs Unes à divers sujets avec en bonne place l’actualité religieuse et politique notamment la Rencontre de Marrakech sur les droits des minorités religieuses dans les pays musulmans et le recul du gouvernement sur ses décisions.


+Bayane Al Yaoum+, qui s'intéresse à la Rencontre de Marrakech sur les droits des minorités religieuses, souligne que le Maroc "réaffirme encore une fois son leadership dans le traitement des grandes problématiques sans crainte ni confusion", notant que la Rencontre de Marrakech sur les droits des minorités religieuses dans les pays musulmans reflète ce leadership.

L'examen de ce thème central par des personnalités religieuses éminentes constitue une initiative à inscrire à l'actif du Royaume et des organisateurs de ce conclave, met-il en avant, ajoutant que la tenue de cet événement d'envergure à Marrakech met en lumière le modèle civilisationnel marocain caractérisé par la coexistence entre musulmans, juifs et chrétiens.

Selon lui, la Rencontre de Marrakech est "un message à tous sur la nécessité de la coopération et du respect réciproque entre les différentes religions".

+Aujourd'hui+ le Maroc traite du recul du gouvernement sur ses décisions. La publication indique qu'"il y a un vrai problème pour le gouvernement à engager des réformes et, surtout, les mener à bien", relevant que "l'Exécutif élabore une loi ou un décret puis la contestation monte pour qu'enfin il recule et passe à autre chose".

A titre d'illustration, le journal rappelle qu'il y a deux ans, le gouvernement a tenté d'imposer aux épiciers de tenir un registre pour y mentionner toutes les ventes pour mieux imposer les bénéfices de grands épiciers. Mais, suite à la pression des épiciers, l'Exécutif "a tout simplement supprimé la disposition" qui devrait entrer en vigueur en 2015, note-t-il.

+Rissalate Al Oumma+ se préoccupe des conséquences du blocage du dialogue social, estimant que "les formes de protestation que connaît la scène sociale sont essentiellement dues au blocage d'un dialogue social censé être sérieux et fructueux", imputant la responsabilité de cette situation au gouvernement.

Selon lui, l'Exécutif affiche la même position concernant d'autres dossiers revendicatifs à l'instar de la réforme des retraites et de la Caisse de compensation, outre les dossiers de l'emploi, de la formation et de la couverture sociale.

Il appelle le gouvernement à s'engager à institutionnaliser le dialogue social pour lui conférer un rôle central dans le traitement des revendications de la classe ouvrière et dans la gestion des différents domaines sociaux.

+Al Bayane+ se focalise sur les enjeux de la gouvernance publique en indiquant qu'il s'agit d'un concept constitutionnel qui matérialise nombre de fondements de la nouvelle loi suprême, notamment la consécration des droits, de l'approche participative et de la solidarité.

Le quotidien souligne que la "bonne gouvernance" vise également la responsabilisation du gouvernement souverain devant l'instance législative sur toutes les politiques publiques, dans le cadre d'une séparation effective des pouvoirs.

Pour lui, "c'est par la refonte des rapports de l'Etat avec tous les acteurs de développement que celui-ci peut consolider son rôle afin d'assurer la cohésion sociale et spatiale à travers la réhabilitation de sa mission de planification et la maintenance d'un secteur public fort".

+Libération+ rapporte que la chambre de l'instruction de la Cour d'Appel de Paris a rejeté, mardi, la requête des avocats des deux journalistes français Eric Laurent et Catherine Graciet, poursuivis pour tentative d'extorsion de fonds du Maroc, d'annuler les enregistrements selon lesquels ils auraient réclamé une somme d'argent en contrepartie de la non publication d'un livre critique sur le Royaume.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de cette audience, l'avocat de la partie marocaine Ralph Boussier, cité par le journal, a indiqué que les enregistrements, dont le premier d'une qualité moyenne et les deux autres d'une excellente qualité, établissent de façon "incontestable" l'opération de chantage, qualifiant de "maîtres chanteurs" les deux journalistes français.

Dans le domaine touristique +L'Opinion+ fait savoir que la nouvelle charte nationale pour le tourisme durable a été signée, lundi à Rabat, avec l'objectif de fédérer les efforts de l'ensemble des intervenants du secteur pour le développement d'un tourisme responsable et durable.

La nouvelle charte, signée à l'occasion de la première édition de la "Journée marocaine du tourisme durable et responsable", est un cadre de référence pour un tourisme durable et responsable qui formalise clairement pour chaque partie prenante le type d'engagement qu'elle devra relever.




Autres titres

Maroc le discours royal de la marche verte et les relations économiques maroc-afrique eu menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Maroc le dialogue social au menu des quotidiens marocains 
Maroc le 43ème annivesaire de la marche verte au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com