Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 2:05:02 AM Mardi, 21 Août 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Loi des Finances 2016: De quelle rigueur parle le ministre Ayassor ?


economie et finances

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 4168 fois


Le mercredi 30 décembre dernier lors de l’adoption du projet de la loi des finances, gestion 2016, le ministre de l’Économie et des Finances, Adji Otèth Ayassor a exprimé son satisfécit quant à sa teneur. Il a dans la foulée promis que le gouvernement s’imposera avec rigueur en ce qui concerne son exécution.

A en croire son ossature, le projet de loi des finances, gestion 2016, axé sur la poursuite de la mise en œuvre de la « Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) » déclinée en Programmes d’Actions Prioritaires (PAP) contient de pertinentes mesures devant permettre l’atteinte des objectifs.

Lesquels objectifs sont entre autres, l’amélioration des recettes, la lutte contre la pauvreté, la réduction du chômage, l’amélioration des conditions de vie des populations, la relance de l’économie par la consommation et l’investissement dans les secteurs sources de croissance.

Selon le ministre de l’Économie et des Finances, Adji Oteth Ayassor, ce chapelet d’objectifs sera rigoureusement égrené.

« Tout comme les années précédentes, le Gouvernement s’imposera en 2016 la même rigueur et la même discipline dans l’exécution de cette loi des finances. Cette discipline sera observée dans la mobilisation des ressources et dans l’exécution des dépenses publiques », a-t-il promis.

Cette déclaration du ministre Ayassor est l’une des plus surprenantes. Elle est bonne à impressionner celui qui ne connaît pas les piètres réalités togolaises.
Il n'a pas de de doute sur la capacité du gouvernement à mobiliser les ressources surtout que l’Otr est sans pitié, mais plutôt sur l’exécution de la loi des finances. Il est prévu cette année, une mobilisation de 575 milliards de Fcfa contre 480,4 milliards Fcfa l’année dernière. Dès sa création, tous les moyens sont mis à la disposition de l’Otr pour renflouer les caisses de l’État.

La mauvaise gestion faite des ressources de l’État n’est un secret pour personne. Les revendications sociales se perpétuent, le taux de chômage s’élève, l’accès aux infrastructures sanitaires, scolaires est difficile. Bref, la situation s’enlise et les togolais continuent de tirer le diable par la queue.

Il est souvent reproché aux dirigeants de s’en mettre plein les poches plutôt que de veiller à l'amélioration de vie de la population.

Pour une fois, il serait judicieux que le ministre de l’Économie et des finances, Adji Otèth Ayassor, veille au grain quant à la réalisation des objectifs contenus dans la loi des finances, gestion 2016.

SJ




Autres titres

Togo coopération internationale : 217 milliards fcfa ont été mobilisés par le togo en 2017 
Togo mme hawa wagué, la nouvelle représentante résidente de la banque mondiale 
Togo thomas koumou revient sur la gestion calamiteuse des ressources du pays 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com