Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 10:12:19 AM Jeudi, 24 Janvier 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Droit à l’information : Les populations de l’intérieur, des parents pauvres


société

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 3209 fois


De Kaplimé à Cinkassé, les Togolais n’ont droit qu’à la seule Chaîne nationale de Télévision, (la TVT). Pur hasard, manœuvre manifeste à dessein ou manque de moyens, difficile à dire. Toutefois, la réalité est triste. L’intérieur du pays est désinformé.

Aucune des Chaînes de Télévision privées très souvent engagées et diversifiées à travers leurs programmes de diffusion ne parvient à l’intérieur du pays.

L’information au Togo semble parfaitement contrôlée par le gouvernement. Notons d’abord que ces chaînes de télévision ont une médiocre capacité de diffusion. Pour une Chaîne qui a fait son passage sur le satellite, c’est à peine si on peut capter la TVT dans toutes les contrées de Lomé.

A l’intérieur du pays, on se morfond, glanant entre les rares presses écrites et les chaînes de télévisions extérieures à travers le satellite.

« Il y a quelques mois, nous avions au moins accès à la LCF, La chaîne du Futur. On ne sait par quel malheur, cette dernière a disparu à son tour », se plaignait un citoyen à Agbonou (Atakpamé) à environs 200 km de Lomé.

Organe de télévision du Groupe Sud média, le LCF fut l’une des rares chaînes de Télévision privée qui fit une entrée fulgurante sur le monde de l’information au Togo. Deuxième du genre à couvrir tout l’intérieur du pays après l’avènement de la Télévision deuxième (TV2), en 2008.

Aujourd’hui, toute la dizaine de chaînes privées sont limitées à Lomé. « Comme par magie, on ne captent même pas les chaînes togolaises qui sont sur satellite ici à Bafilo. Pourtant, moi je capte les chaînes béninoises, Ghanéenne parfois, hors décodeur », nous a confié Abdoul Ramdane à Bafilo, à quelques dizaines de kilomètres de Kara.

L’intérieur du Togo, spécifiquement le grand nord est sevré d’informations. A part les chaînes de radios locales qui ont difficilement accès aux informations, tous les regards sont tournés de gré ou de force vers les médias internationaux.

La situation semble tout à fait à la faveur des autorités qui arrivent à amadouer aisément les populations de l’intérieur au cours de leurs rares passages dans ces milieux à court d’informations. A Lomé, la presse écrite, les radios et télévisions privées sont très regardants sur la gouvernance. Ainsi, le débat sur ces chaînes est très riche, ce qui dérange visiblement.

Au niveau de ministère de la Communication et celui des Postes et de l’Economie numérique, aucun effort manifeste visant à remédier à la situation n’est constaté. Non seulement les citoyens de l’intérieur sont privés des informations sur la gouvernance, mais aussi les petits programmes d’éducation citoyenne ne leur parviennent pas.

A.L








Autres titres

Togo dapaong sous une pluie de gaz lacrymogènes ce matin 
Togo infrastructures routières : les nouvelles méthodes de réparation des routes au centre d’un atelier à lomé 
Togo entraînement marine multi-facettes : visitops 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
| | | | .
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com