11:39:34 AM Samedi, 16 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Ouganda Des dirigeants appellent à l'attention sur les causes profondes de l'extrémisme en Afrique


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 1617 fois


L'Ouganda affirme que les pays ne doivent pas être pressés pour adopter une solution militaire pour résoudre l'extrémisme en Afrique sans en évaluer soigneusement les causes profondes.


L'Ouganda vient de conclure son mandat d'un an en tant que président de la 69e session de l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) et il y a deux ans le pays était le président du Conseil de sécurité de l'ONU en tant que membre non-permanent.Le pays est également membre du Conseil de la paix et de sécurité de l'Union africaine (UA).
Le ministre ougandais des Affaires étrangères, Sam Kutesa, qui a été président de la 69e session de l'Assemblée générale de l'ONU, a déclaré à Xinhua récemment que la radicalisation croissante et l'extrémisme en Afrique doivent être abordés.
Il a poursuivi que la radicalisation est en partie causée par le manque d'opportunité, l'intervention étrangère et le fait que certains extrémistes recrutent des jeunes.
Il a affirmé que bien que les Etats doivent renforcer leurs capacités militaires pour lutter contre l'extrémisme, ils doivent aussi examiner les causes profondes.
"Je crois, par exemple, qu'en Somalie, la solution militaire ne suffit pas. Le gouvernement somalien doit être soutenu afin que les gens puissent être en mesure d'apprécier les dividendes de la paix", a-t-il noté.
M. Kutesa a dit que si les gens croient en la fourniture de services de santé adéquats et aux possibilités d'éducation, ils peuvent ne pas être enclins à s'engager dans l'extrémisme.
Le chef militaire de l'Ouganda, le général Katumba Wamala a partage également le point de vue de M. Kutesa sur l'extrémisme en Afrique.
Dans une récente interview accordée à Xinhua, le chef militaire a indiqué que malgré l'enregistrement des résultats militaires positifs en Somalie, il faut faire plus sur le plan politique.
L'Ouganda fournit la grande partie des troupes de maintien de la paix de l'UA en Somalie pour lutter contre le groupe militant Al Shabaab.
"En termes de progrès politique, je pense que nous sommes toujours à la traîne et c'est ce qui joue négativement sur l'évolution des choses en Somalie", a déclaré le général Wamala ajoutant que sans une direction politique adéquate ou orientations politiques, le pays ne peut pas progresser.
Bien que la Somalie ait un gouvernement, elle est confrontée à une myriade de défis pour assurer la bonne gestion du pays.
"La plupart de nos amis en Somalie estiment que l'armée devrait fournir la solution ultime qui est évidemment une mauvaise chose", a regretté le général Wamala.
Il a fait valoir que le faible niveau de nationalisme en Somalie continue de plonger le pays dans l'anarchie.
"Si le peuple somalien pourrait sortir de leur esprit et arrête de penser de clans et de penser de l'intérêt national de la Somalie en tant que nation, je pense que cela aiderait à réaliser plus de progrès", a-t-il suggéré. Fin




Autres titres

Ouganda - Le président ougandais veut modifier la Constitution
Ouganda - Les réseaux sociaux bloqués alors que les Ougandais se rendent aux urnes
Ouganda - Le président ougandais critique Barack Obama pour ses remarques sur la présidenc...
Ouganda - L'Ouganda promet de trouver une solution au manque d'électricité
Ouganda - L'Ouganda tiendra les élections générales entre février et mars 2016
Ouganda - Le gouvernement ougandais lève l'interdiction des sacs de polythène
Ouganda - L'Ouganda met en garde ses citoyens en Afrique du Sud contre les attaques xénoph...
Ouganda - Le président ougandais préconise une stratégie régionale antiterroriste
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
1.  Ouganda - Des journalistes violemment agressés par des militaires

2.  Ouganda - La journaliste ougandaise Gertrude Uwitware enlevée et sévèrement battue (RSF)

3.  Ouganda - Un code vestimentaire régit désormais la fonction publique

4.  Ouganda - Le président ougandais veut modifier la Constitution

5.  Ouganda - Muhoozi Kainerugaba, le fils du Président devient major-général



Restez connectés sur iciLome


HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média