10:47:25 PM Mardi, 19 Mars 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Burundi Le gouvernement s'indigne des conclusions "unilatérales" de l'UA à son égard


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 2110 fois


Le gouvernement burundis s'est indigné mercredi des conclusions et rapports de l'Union Africaine à travers le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) sur le Burundi sans le consulter, les décrivant comme étant "unilatérales et incompréhensibles".


"Concernant la question sécuritaire, le gouvernement du Burundi s'étonne que le CPS de l'Union Africaine, dans son communiqué, se soit empressé de tirer des conclusions sur la situation sécuritaire au Burundi, jusqu'à proposer des sanctions avant la sortie du rapport conjoint du gouvernement et des Experts mandatés par le même Conseil et qui sont à pied d'œuvre", s'est indigné le porte-parole et secrétaire général du gouvernement burundais, Philippe Nzobonariba.
Il a ajouté que le gouvernement a été aussi surpris de la décision du même Conseil d'augmenter et de fixer unilatéralement le nombre d'observateurs et experts militaires sans négociation ni accord préalables avec lui comme le veulent les principes en la matière.
Le gouvernement se demande comment une telle décision, "aussi unilatérale qu'incompréhensible", pourrait être mise en œuvre sans sa collaboration et produire des effets escomptés par le même Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA et l'ensemble de la communauté internationale.
Même au niveau des sanctions envisagées par le CPS de l'UA à l'endroit du Burundi, Bujumbura considère qu'elles sont extrêmes et que l'UA aurait dû attendre un rapport impartial et concerté.
"Le gouvernement demande au Conseil de faire montre de plus de cohérence car des situations plus dramatiques avec des bilans très lourds existent un peu partout en Afrique sans que l'UA prenne des mesures aussi extrêmes. La sagesse dicterait d'attendre la production d'un rapport impartial et concerté", a déclaré Philippe Nzobonariba.
Il a ajouté qu'une telle décision en ce moment risque même d'être contre productive car, dit-il, "elle est de nature à radicaliser les positions avec le risque de compromettre la paix recherchée par ledit Conseil".
Il a embrayé ainsi sur le dialogue sincère et inclusif prôné par le CPS de l'UA qui doit se tenir très rapidement à Kampala en Ouganda ou à Addis-Abeba en Ethiopie et qui, à ses yeux, devrait être fondé sur le respect de la Constitution et de l'Accord d'Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi.
"Le gouvernement voudrait souligner encore une fois de plus, que ce dialogue, si inclusif soit-il, ne viendra nullement occulter le travail de justice, ni asseoir l'impunité", a mis en garde le porte-parole.
L'Union Africaine (UA) a décidé samedi dernier d'imposer des sanctions ciblées contre des acteurs burundais dont l'action et les propos contribuent à la persistance de la violence et entravent la recherche d'une solution pacifique.
Le Burundi est en proie à une vague de violences depuis le 26 avril dernier, date à laquelle ont commencé des affrontements entre des militants s'opposant au 3ème mandat présidentiel de l'actuel chef d'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, et ceux qui y étaient favorables. Fin




Autres titres

Le Conseil de sécurité préoccupé par la lenteur des progrès du dialogue inter-burunda...
Burundi - Le Conseil de sécurité préoccupé par la lenteur des progrès du dialogue inter-burunda...
Difficile dialogue entre le pouvoir et l'opposition
Burundi - Difficile dialogue entre le pouvoir et l'opposition
Des figures de l’opposition de retour au pays
Burundi - Des figures de l’opposition de retour au pays
Envoi des forces africaines au Burundi : une délégation de l’UA pour amadouer Nkurunz...
Burundi - Envoi des forces africaines au Burundi : une délégation de l’UA pour amadouer Nkurunz...
La CNAP plaide pour une prolongation du délai de grâce pour la remise volontaire des ...
Burundi - La CNAP plaide pour une prolongation du délai de grâce pour la remise volontaire des ...
Le parti présidentiel demande à l'ONU de ne pas céder aux sollicitations de l'UA
Burundi - Le parti présidentiel demande à l'ONU de ne pas céder aux sollicitations de l'UA
Le gouvernement condamne les attaques enregistrées dans les différents quartiers de l...
Burundi - Le gouvernement condamne les attaques enregistrées dans les différents quartiers de l...
Les autorités veulent s'attaquer à l'enrichissement illicite
Burundi - Les autorités veulent s'attaquer à l'enrichissement illicite
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
Le Conseil de sécurité préoccupé par la lenteur des progrès du dialogue inter-burunda...
1.  Burundi - Le Conseil de sécurité préoccupé par la lenteur des progrès du dialogue inter-burunda...

2.  Burundi - Difficile dialogue entre le pouvoir et l'opposition

3.  Burundi - Des figures de l’opposition de retour au pays

4.  Burundi - Fin de 2017: l’ultimatum pour mettre au concubinage

5.  Burundi - Beyoncé s’associe à l’UNICEF pour que les enfants des régions reculées du Burundi, en...



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média