Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burundi Le parti au pouvoir accuse les bailleurs traditionnels de financer les putschistes




politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 1297 fois

Le parti au pouvoir au Burundi, le CNDD-FDD, a accusé jeudi les bailleurs techniques et financiers traditionnels du Burundi de financer les putschistes et doivent à ce titre comparaitre devant la justice.


"A l'heure où nous sommes, le parti CNDD-FDD et le gouvernement qui en est issu ont compris que même le dialogue inter-burundais mis en avant risque d'être perturbé aussi longtemps que les bailleurs de fonds du maintien de la division dans le pays n'auront pas comparu devant la justice", a déclaré sur les ondes de la radiotélévision nationale, Gélase Ndabirabe, porte-parole du parti CNDD-FDD.
Il dit qu'ils (les bailleurs) gratifient aux bénéficiaires des aides par la main gauche qu'il retire par la main droite sans s'empêcher d'affirmer que le pays ne peut rouler que sur des aides.
Il ajoute que "plus de 80% des appuis retournent aux donateurs à travers de multiples consultances et experts internationaux" alors que "le pays dit bénéficiaire n'en reçoit que 20% alors qu'il est obligé de rembourser la totalité des 100%".
Tout cela se trouve dans un communiqué du parti où le président de ce parti dit que son parti s'insurge contre les tueurs qui se comportent comme ceux de Boko Haram, Al Shebab et Al Qaeda.
Il affirme que "ces ennemis de la paix sont soutenus par des pays colonisateurs qui ne souhaitent pas que le Burundi soit uni afin de décoller dans le développement", avant d'ajouter que cela "signifie qu'ils veulent ramener le Burundi sous la colonisation".
Notons que le gouvernement burundais a dernièrement retiré son agrément à l'Ambassadeur du Royaume de Belgique au Burundi, retrait dû à une dégradation de confiance selon une source officielle.
En date du 13 mai 2015, un groupe de militaires a tenté de renverser le pouvoir de Bujumbura et depuis, plusieurs officiers et soldats ont déserté l'armée et se sont exilés à l'étranger. Fin



Autres titres

Burundi des figures de l’opposition de retour au pays 
Burundi difficile dialogue entre le pouvoir et l'opposition 
Burundi envoi des forces africaines au burundi : une délégation de l’ua pour amadouer nkurunziza 
Plus de nouvelles




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com