Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Guinée-Bissau Réactions positives de la classe politique après la nomination d'un nouveau PM




politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 981 fois

La société civile et les acteurs politiques de la Guinée-Bissau ont accueilli avec satisfaction la nomination de Carlos Correia comme nouveau Premier ministre du pays.


L'Alliance nationale, qui regroupe les organisations de la société civile et des partis politiques, a salué la nomination de Carlos Correia, le qualifiant d'un homme "strict dans la gestion des fonds publics".
Dans un communiqué, l'Alliance nationale se félicite de la décision du président de la République de "rendre le pouvoir au PAIGC", parti vainqueur des législatives qui a proposé le nouveau Premier ministre.
Cette organisation préconise un pacte de stabilité politique et de gouvernance entre tous les acteurs politiques, y compris la société civile.
La même position a été défendue par l'ancien président du Nigeria, Olesegun Obasanjo, qui joue le rôle de médiateur de la Communauté économique des états d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour la crise bissau-guinéenne.
"La Guinée-Bissau a besoin d'un pacte entre les organes de souveraineté afin d'assurer une stabilité politique durable", a déclaré M. Obasanjo à la fin de sa mission dans le pays.
Les partis politiques ayant une représentation parlementaire se sont également félicités de la nomination de Carlos Correia au poste de Premier ministre.
Fodé Mane, un politologue bissau-guinéen, a affirmé que "le futur gouvernement devrait inclure ces partis afin d'assurer une stabilité gouvernementale durable".
Saluant la nomination de Carlos Correia, M. Mane a souligné que "la décision du président de la République respecte maintenant la constitution de la République".
Selon le politologue, l'idéal serait de maintenir un gouvernement capable d'assurer la stabilité et qui doit inclure toutes les forces vives de la nation, malgré la majorité absolue que le PAIGC détient au parlement (57 députés sur 102).
Carlos Correia, figure historique du PAIGC a rejoint ce parti en 1960. Il a occupé trois fois les fonctions de Premier ministre et a été ministre des Finances, du Commerce, du Développement rural et de la Pêche et de l'Agriculture.
Sur le plan international, il a été ministre de la Coordination du Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (1987-1989). Fin



Autres titres

Guinée-Bissau la crise politique perdure en guinée bissau, baciro dja peine à former son gouvernement 
Guinée-Bissau le paigc exige la nomination d'un premier ministre 
Guinée-Bissau début de l'enquête parlementaire sur les accusations de malversation de l'ancien gouvernement 
Plus de nouvelles




TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com