Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 1:31:10 PM Jeudi, 14 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Rentrée scolaire : Parents d’élèves et vendeurs de fournitures scolaires désorientés


société

iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 4150 fois



Elèves et parents d'élève sont déjà dans les préparatifs pour la prochaine rentrée scolaire. La plupart des parents d’élèves sont confrontés au manque de moyens financiers qui, de facto, porte un coup dur aux activités des revendeurs des fournitures scolaires.

La rentrée scolaire arrive à grands pas. Déjà, c'est l'inquiète qui se lit sur le visage des parents d’élèves. Une situation imputable à la crise généralisée qui s'observe dans le pays, avec le phénomène de la vie chère.

« Comparativement à l’année dernière, les préparatifs pour cette rentrée vont être un peu difficiles. Tout ceci à cause de la crise économique qui secoue notre pays. Nos activités ne marchent plus comme avant. Jusqu’ici, je n’ai pas encore la totalité des fonds pour l’inscription de mes enfants, mais la rentrée c'est dans deux semaines. En plus, je ne sais pas si je peux leurs acheter de nouveaux kaki (tenue scolaire) cette année », nous a confié dépité, Tognigan, un parent d’élève.

Tout porte à croire que c’est le manque de moyens financiers qui plonge la plupart de ces parents d’élèves dans ce désarroi total.

Du côté des vendeurs de fournitures scolaires, c’est le même son de cloche. La plupart des vendeurs d’articles scolaires du grand marché de Lomé par exemple se plaignent de la mévente qui a pris la place de l'affluence qu'on remarque d'habitude en ce moment.

Certains parmi ces revendeurs déclarent qu’ils n’arrivent même pas à réaliser un chiffre d’affaires de 5 000 FCFA par jour, pourtant, les prix des articles ont connu une baisse par rapport aux années précédentes.

« Cette année, il y a une mévente totale. Nombreux sont les parents qui viennent demander les prix des fournitures scolaires. Mais faute de moyens, ils laissent toujours entendre qu'ils vont revenir après. Pourtant les prix des fournitures ont diminué cette année. Ceci fait qu’on rentre parfois à la maison avec à peine 2000 FCFA comme revenue journalière. Notre commerce en souffre énormément », a déclaré Abi, rencontrée au grand marché d'Adawlato.

Décidément, la crise économique n’épargne personne à Lomé. La rentrée scolaire qui, jadis, s’annonce avec la bonne marche des activités, n’est plus le cas aujourd’hui.

AKG (stagiaire)











Autres titres

Togo le cnds invite le gouvernement et les syndicats des enseignants au dialogue 
Togo le togo condamné à payer 4 millions d’euros d’ « indemnité d’éviction » au groupe accord 
Togo le gouvernement redynamise ses ressources humaines 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com