Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 4:28:18 AM Jeudi, 14 Décembre 2017 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les conclusions du 6ème congrès statutaire de la CDPA condamnées avant leur naissance par Pr Togoata Apédo-Amah


politique

AfreePress | | Commenter |Imprimer Lu : 3221 fois



On le sait très critique envers le pouvoir togolais. Pour lui, le pouvoir incarné par Faure Gnassingbé n’est autre chose qu’une « dictature militaire » qui ne fait « rien » depuis 2005 pour sortir le peuple togolais de l’ornière.

Désormais, Pr Ayayi Togoata Apédo Amah, enseignant chercheur à l’Université de Lomé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, compte au nombre de ses « ennemis », l’opposition togolaise, notamment le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015). L’homme voue une aversion à cette coalition de partis politiques de l’opposition pour avoir pris part à l’élection présidentielle du 25 avril 2015, sans que les réformes constitutionnelles et institutionnelles ne soient préalablement faites.

« Ceux de l’opposition togolaise qui ont participé à cette élection sont des complices du pouvoir tout simplement. Je ne vois pas pourquoi ils sont allés à ces élection puisqu’ils ont juré la main sur le cœur pas de réformes, pas d’élection. On se fout des Togolais », a-t-il déclaré ce dimanche dans l’émission « 12-13 » de la radio Nana FM.

Pour lui, la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), parti membre du CAP 2015, en congrès statutaire dont les conclusions sont attendues ce dimanche 6 septembre, n’est pas bien placée pour donner des leçons.

Comment peut-on dire que le pouvoir n’est plus en jeu ? Ils sont vendus au pouvoir et il n’y a plus d’opposition. La CDPA se moque du peuple togolais, d’autant plus qu’ils sont allés au gouvernement longtemps avec les dictateurs. Donc, ils sont mal placés pour nous dire quoi que ce soit », a-t-il fait savoir.

L’enseignant chercheur Apédo-Amah propose que les têtes pensantes du Togo se réunissent en une « sorte de conférence nationale »pour décider de l’avenir qu’ils veulent pour le pays.

Cependant, il ne donne pas les voies et moyens qui doivent conduire à cette "conférence nationale" tant souhaitée par lui.

Telli K.



Autres titres

Togo audio/ pour atchadam tikpi, « le togo gagnant n’est une honte pour personne » 
Togo déclaration de la rencontre de paris 
Togo le paradoxe togolais 
Plus de nouvelles






TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
http://www.mon-transatbebe.com| Plombier Orléans| | | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com