Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Mauritanie Gouvernement mauritanien: un remaniement plus technique que politique


politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer Lu : 1025 fois

Attendu depuis déjà plusieurs mois, le remaniement du gouvernement mauritanien est intervenu hier mercredi. Annoncé hier, ce remaniement a touché huit ministres, parmi lesquels ceux de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de l’Équipement.

Premier constat, alors que l’on s’attendait à un remaniement d’ouverture politique, c’est plutôt un remaniement technique qu’ont opéré les tenants du pouvoir de Nouakchott. Ainsi, on voit le portefeuille de l'Intérieur échoué dans les mains d’Ahmedou Ould Abdella, autrefois gouverneur d'Alger, alors que celui des Affaires étrangères est confié à l’ancien ambassadeur en Ethiopie, Hamadi Ould Meimou.

En tout cas, comme après chaque formation de gouvernement ou chaque remaniement, les supputations font leur route sur ces retouches. Ainsi, contrairement à certains observateurs qui croient voir derrière des nécessités administratives et pratiques, d’autres veulent croire que c’est le différend existant entre le Premier ministre et le ministre de l’Équipement sortant, entre temps muté à l'Autorité de régulation qui serait à l’origine de ce remaniement. D’autres encore plus minimalistes jugent nécessaire ces retouches au gouvernement à la suite du départ du ministre de l’Intérieur au poste de Commissaire à la sécurité alimentaire, poste qui est resté vacant depuis déjà deux mois.

Tout compte fait, c’est aux porteurs de ce remaniement de dire avec exactitude les motifs de cette révision.
Mais pour ce que l’on sait, sur les huit ministres qui ont été affectés par le remaniement, seul le ministre qui pendant longtemps a fait office de porte-parole du gouvernement n’a obtenu en échange un autre poste.

Commentant ce remaniement, un membre actif de l’opposition mauritanienne n’y voit qu’une volonté du président Mohamed Ould Abdel Aziz de concentrer un peu plus les pouvoirs entre ses mains, dans la mesure où, il n’a concerné que des ministères qui étaient déjà sous la coupe du chef de l’État et de son parti et donc sans grande liberté d’action pour les ministres.



Autres titres

Mauritanie référendum constitutionnel: le "oui" l’emporte à 85 % 
Mauritanie révision constitutionnelle: le 15 juillet, date du référendum 
Mauritanie multiplication de manifestations anti-référendum constitutionnel 
Plus de nouvelles





TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com