11:06:21 AM Samedi, 16 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Ouganda Le président ougandais critique Barack Obama pour ses remarques sur la présidence à vie


Politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 2246 fois


Le président ougandais Yoweri Museveni a critiqué lundi son homologue américain Barack Obama pour avoir laissé entendre que les dirigeants africains ne respectent pas la limitation de leur mandat présidentiel et s'accrochent au pouvoir toute leur vie.


Lors d'une conférence de presse conjointe avec le président kenyan Uhuru Kenyatta à Entebbe, à 40 km au sud de la capitale ougandaise, Kampala, M. Museveni a déclaré que M. Obama et d'autres dirigeants occidentaux devaient respecter la volonté du peuple africain, qui élit "démocratiquement" ses dirigeants lors d'élections en bonne et due forme.
"Nous ne pensons pas que ceux qui pointent du doigt la limitation des mandats ont raison. L'Afrique n'est pas moins développée à cause de la limitation des mandats, mais à cause du manque d'unité, de marché commun, d'infrastructures et de l'insécurité", a-t-il indiqué.
"En Ouganda, nous organisons des élections tous les cinq ans et notre peuple a le choix. Nous allons organiser des élections ici et les Ougandais vous raconteront ce qu'ils pensent de la limitation des mandats", a ajouté le président ougandais.
Les députés ougandais ont voté en 2005 pour supprimer la limitation du nombre de mandats présidentiels fixée à deux mandats dans la constitution de ce pays d'Afrique de l'Est.
Dans un discours prononcé fin juillet devant l'Union africaine (UA) à son siège dans la capitale éthiopienne, Addis Abeba, le président américain avait appelé ses homologues africains à respecter leur constitution et à se retirer à la fin de leur mandat.
"Je ne comprends pas le phénomène des dirigeants qui refusent de se retirer quand leur mandat s'achève. Personne ne doit être président à vie", a-t-il déclaré.
M. Museveni a accédé au pouvoir en 1986 à la suite d'une guerre de cinq ans dans le centre du pays et présentera de nouveau sa candidature aux élections présidentielles en 2016 pour un cinquième mandat.
Pour sa part, M. Kenyatta a déclaré aux journalistes que la popularité du dirigeant d'un pays ne dépendait pas de la limitation du nombre des mandats.
"Si les Ougandais ont choisi de ne pas limiter le nombre de mandats, je ne vois pas le problème. Si telle est la volonté du peuple, il convient de s'y conformer. Nous devons respecter la volonté démocratique du peuple du pays ou de la région", a-t-il indiqué, avant d'ajouter : "Nous devons nous concentrer sur la prospérité de notre peuple, sur les infrastructures, l'unité et la sécurité". Fin




Autres titres

Ouganda - Le président ougandais veut modifier la Constitution
Ouganda - Les réseaux sociaux bloqués alors que les Ougandais se rendent aux urnes
Ouganda - Des dirigeants appellent à l'attention sur les causes profondes de l'extrémisme ...
Ouganda - L'Ouganda promet de trouver une solution au manque d'électricité
Ouganda - L'Ouganda tiendra les élections générales entre février et mars 2016
Ouganda - Le gouvernement ougandais lève l'interdiction des sacs de polythène
Ouganda - L'Ouganda met en garde ses citoyens en Afrique du Sud contre les attaques xénoph...
Ouganda - Le président ougandais préconise une stratégie régionale antiterroriste
Plus de nouvelles




RECOMMANDÉS
1.  Ouganda - Des journalistes violemment agressés par des militaires

2.  Ouganda - La journaliste ougandaise Gertrude Uwitware enlevée et sévèrement battue (RSF)

3.  Ouganda - Un code vestimentaire régit désormais la fonction publique

4.  Ouganda - Le président ougandais veut modifier la Constitution

5.  Ouganda - Muhoozi Kainerugaba, le fils du Président devient major-général



Restez connectés sur iciLome


HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média