Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Soudan Le Soudan du Sud se dit prêt à enquêter sur les violations des droits de l'homme


politique

Xinhuanet | | Commenter |Imprimer Lu : 990 fois

Le Soudan du Sud est prêt à mener une enquête impartiale sur les violations des droits de l'homme qui auraient été commises par les troupes gouvernementales au cours des récents combats dans les Etats de l'Unité et du Nil supérieur, a indiqué un porte-parole de l'armée jeudi.


Mardi, la mission des Nations Unis au Soudan du Sud (MINUSS) a fait savoir qu'elle avait trouvé des preuves de "nombreuses violations des droits de l'homme", incluant des enlèvements et des abus sexuels sur des femmes et des filles, commis par l'Armée populaire de libération du Soudan (APLS) et des groupes armés associés au cours de la récente période, qui a été marquée depuis la fin avril par une recrudescence des combats.
"Le rapport de l'ONU nécessite une enquête complète avec la participation de toutes les parties, a déclaré le porte-parole Philip Aguer. Nous sommes prêts à mener cette enquête."
"Les témoignages des survivants ne sont pas suffisants, et c'est pourquoi une enquête incluant à la fois le gouvernement et les rebelles doit être menée pour recueillir les faits et traduire les auteurs devant la justice s'il est prouvé qu'ils ont commis des violations", a ajouté M. Aguer.
La MINUSS a noté dans son rapport que ses agents avaient interrogé 115 victimes et témoins dans les comtés de Rubkona, Guit, Koch, Leer et Mayom dans l'Etat de l'Unité, où l'APLS a lancé une vaste offensive contre les forces d'opposition armées.
"Certaines des allégations les plus dérangeantes consignées par les spécialistes des droits de l'homme de la MINUSS concernent les enlèvements et abus sexuels de femmes et de filles, dont certaines auraient été brûlées vives dans leurs habitations", peut-on lire dans le rapport.
Le rapport indique également que l'APLS et les milices alliées du comté de Mayom ont mené une campagne contre la population locale au cours de laquelle des civils ont été tués, des villages pillés et détruits et plus de 100 000 personnes ont fui.
Le Soudan du Sud a sombré dans la violence en décembre 2013 lorsque des combats ont éclaté entre les troupes fidèles au président Salva Kiir et les transfuges qui ont suivi l'ex-vice- président Riek Machar.
Le conflit s'est rapidement transformé en une véritable guerre. Et la confrontation a pris un tour ethnique, la tribu Dinka dont est issu le président s'opposant au groupe ethnique des Nuer dont est issu M. Machar.
Les affrontements ont fait des milliers de morts et environ 1,9 million de déplacés. Fin



Autres titres

Soudan report de la cérémonie officielle du démarrage de la transition au soudan du sud 
Soudan l'onu demande davantage de soutien pour le soudan, le soudan du sud et la somalie 
Soudan le président sud-soudanais promet de respecter l'accord de paix 
Plus de nouvelles





TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
Test de transat bébé| Plombier Orléans| Les piscines tubulaires| | .
Toutes les infos sur comparateur-de-mutuelle.info pour votre mutuelle
www.voirbonfilm.com
| Comparateur gratuit de rachat de credit sur rachat-credit-entre-particulier.com